Recherche Membres Calendrier Shoutbox
IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )



2 Pages V   1 2 >  
Reply to this topicStart new topic
> Synthèse des informations sur les débuts de colonie (pour débutants)
Pr.Galopin
* Monday 30 June 2008 à 16:12
Message #1


Major


Groupe: Exposants Acideformik
Messages: 1 569
Inscrit: 21/12/2007
Lieu : Nord (59)
Membre No.: 1 869




Début de fondation (pour néophytes)



Vous êtes débutant? Vous ne savez pas trop comment vous y prendre pour votre première colonie ? Vous voulez éviter certaines erreurs? Ceci est donc fait pour vous. Cette synthèse regroupe le maximum d'informations concernant les débuts d'une fondation, que ce soit de la capture d'une gyne ou de la mise en tube en passant par les problèmes les plus fréquents. Elle a été rédigée grâce aux sujets du forum, et sera mise à jour régulièrement.


L'espèce pour débuter :

Il est fréquent qu'un débutant veuille commencer par élever des grosses espèces comme Camponotus sp ou bien des espèces possédant des castes comme Messor sp. Mais chaque espèce ne demande pas le même type d'alimentation ou d'environnement, et certaines sont assez capricieuses et fragiles quant aux conditions d'élevage.
Il est donc conseillé, pour un néophyte, de commencer par une espèce assez résistante, demandant des conditions d'élevage facile et se développant assez rapidement (c'est plutôt agréable pour un premier élevage). Choisir des espèces locales est fortement conseillé!

Espèces conseillées aux débutants :

- presque toutes les lasius sp à fondation indépendante comme :

- ou d'autres espèces :

Malgré ce qu'on peut croire souvent, même si elles sont très communes, les Lasius sp ne sont pas moins intéressantes que d'autres.

Espèces déconseillées aux débutants :

  • Crematogaster scutellaris : peuvent être élever par un débutant SI elles sont présentes dans la région, mais leur développement est très long au départ.
  • Pheidole pallidula : ne demandent pas de conditions d'élevage exceptionnelles, mais leur grande facilité d'évasion en font une espèce assez difficile à élever.
  • Myrmica sp (exemple): est plutôt commune, mais étant une espèce polygyne, elle est difficile à lancer. La difficulté vient également du fait qu'il s'agit d'une fondation semi-claustrale (la gyne ne reste pas cloîtrée mais sors de temps en temps afin de se nourrir elle-même; même lorsqu'il y a des ouvrières).
  • Camponotus sp (exemple), Messor sp (exemple): une certaine expérience de l'élevage et une connaissance de l'espèce sont fortement recommandées.
  • Espèces à fondation dépendante (voir ci-dessous) : Fondation difficile à lancer.


Les deux types de fondations

- Fondation indépendante :

Dans la nature, ce type de fondation va se faire tout simplement. Une gyne, après l'essaimage va trouver un gîte et se mettre à pondre.Il suffit donc de prendre une gyne et de la mettre en tube. Celle-ci va commencer sa colonie toute seule en pondant ses premiers oeufs. C'est le cas de Lasius niger, Lasius emarginatus, Lasius flavus, Camponotus sp, Crematogaster sp etc

- Fondation dépendante

Ce type de fondation ne peut pas démarrer tout seul. Une gyne seule, dans un tube à essai, ne pondra jamais et finira par mourir. Avec un peu d'expérience, une gyne à fondation dépendante peut morphologiquement être reconnue (cf ce sujet)
Le lancement d'une telle colonie est assez difficile.
Voici la manière de procéder pour lancer une colonie de Lasius sp à fondation dépendante : c'est ici
Quelques espèces : Lasius umbratus, Lasius rabaudi, Lasius fuliginosus, Formica sanguinea, Polyergrus rufescens etc

Trouver une gyne :
Pour tout commencement de fondation, la première chose qu'il vous faut (après la patience) c'est une gyne. Pour cela, interdiction de prendre sa pelle et de retourner trois tonnes de terre ou bien d'aller en acheter une sur internet (cf la charte); il suffit d'attendre un essaimage, c'est-à-dire l'envol des sexué(e)s d'une colonie, qui se reproduiront en l'air. Les princesses, une fois fécondées, atteriront, se briseront les ailes et iront chercher un endroit pour fonder leur propre colonie. L'enlèvement des ailes peut se faire immédiatement après l'accouplement (cas le plus fréquent), à l'arrivée des premières ouvrières ou même plus tard. Il suffit donc, pour trouver une gyne, d'attendre ce vol et de la récupérer tout simplement au sol.
En général, les essaimages ont lieu en fin d'après-midi, par temps orageux, après une journée chaude. Encore mieux : au premier coup de soleil, après une pluie, les fourmis en profitent pour essaimer ! Ils se déroulent d'Avril à Novembre, selon la région et l'espèce, avec un maximum de chance en Juin, Juillet et Août (essaimage Lasius sp)
Lors des essaimages massifs, il n'est pas difficile de trouver des gynes : il suffit de mettre le nez par terre, de préférence dans les zones dégagées (parking, chemin, route…) et normalement, des princesses se présenteront à vous.
Pour les Lasius sp noire, les essaimages massifs ont lieu vers début juillet.
A NOTER : il est préférable de ramasser une gyne désailée ; car si ce n'est pas le cas, il y a des risques qu'elle ne soit pas fécondée ! De plus, une gyne ailée et fécondée, pour la majorité des espèces, n'enlèvera plus ses ailes une fois en tube.

Si vous ne trouvez pas de gyne, ne perdez pas courage ni patience. Essayez de repérer les colonies de votre entourage et d'identifier l'espèce grâce à la clé d'identification ; les fiches d'élevage et le calendrier des essaimages vous permettront de connaître la période d'essaimage de l'espèce. L'observation régulière d'une même colonie peut également vous permettre de guetter un essaimage.
A NOTER : il n'est pas nécessaire de ramasser 15 gynes car vous ne saurez plus quoi en faire par la suite. Pour des espèces aisées d'élevage, 3-4 sont largement suffisantes.


Lorsqu'on est débutant, il est quelquefois difficile de distinguer princesses et mâles.
En général, et pour les espèces françaises, la femelle est plus grosse que le mâle. Une princesse possède également un énorme gastre, et un thorax plutôt développé. Le prince est plus petit, et possède un gastre fin et allongé. Leurs yeux sont très volumineux.
A NOTER : Pour certaines espèces, une princesse n'est pas beaucoup plus grosse qu'une ouvrière !


La mise en tube :
Le début d'une fondation ne se fait jamais en nid. L'idéal est de mettre la gyne en tube à essai avec réserve d'eau (selon l'espèce) : voir schéma partie 1-2 du B-A-BA
Les tubes à essai s'achètent un peu partout sur internet avec des sites comme Labomoderne, Jeulin, etc. ainsi que dans certaines pharmacies.
Si vous n'avez pas de tube à essai, vous pouvez toujours commencer par mettre la gyne en pot avec un coton imbibé d'eau.
Pour une ponte rapide, la gyne ne doit pas être stressée. Il est donc conseillé de mettre le tube dans un endroit calme et de ne pas l'observer trop souvent. On peut également le poser sur un lit de coton afin d'éviter au maximum les vibrations. Il est préférable de l'habituer à la lumière mais ne jamais l'exposer en plein soleil !
Certaines espèces demandent des températures assez élevées pour un bon développement ; il est donc possible de poser le tube sur une source de chaleur, comme une box ou un boîtier satellite. En général, la température ne doit pas être inférieure à 20°C (hors période de diapause).


L'identification :
Après avoir capturé une gyne, il est important de connaître l'espèce à laquelle elle appartient.
Pourquoi ?
Car chaque espèce n'a pas les mêmes besoins, et connaître l'espèce de la gyne permet de lui donner le bon type d'aliment, le taux d'humidité adéquat, de fabriquer, par la suite, un nid adapté à l'espèce, etc.
Pour connaître l'espèce, l'idéal est de connaître la colonie mère dont elle provient, ce qui permet de prélever une ouvrière qui est beaucoup plus aisée à identifier avec la clé d'identification.
Sinon vous pouvez toujours vous servir de la catégorie "identification", et les membres du forum vous apporteront leur aide.


Nourriture :
Il n'est généralement pas nécessaire de nourrir la gyne au début, car elle possède des ressources protéiniques qui, normalement, l'aideront à tenir jusqu'au premières ouvrières ; mais vous pouvez proposer une faible quantité de nourriture aux premières pontes, ou au bout de quelques jours. La nourriture est à retirer le lendemain, pour éviter les moisissures.
Cette nourriture peut-être un petit morceau d'insecte ou encore un liquide sucré comme du lait concentré ou du miel. Pour éviter les risques de noyade, ce liquide peut être imprégné dans un morceau de coton, ou déposé sur un petit morceau d'aluminium.
ATTENTION : il est important que le miel ne contienne aucun pesticide !
La gyne a également la possibilité de pondre des œufs alimentaires en cas de manque de nourriture.
Vous pouvez évaluer ses besoins alimentaires en observant la grosseur de son gastre. Si ce dernier est dilaté (physogastrie), il n'est pas nécessaire de la nourrir.
A lire également la partie « Nourriture » dans le B-A-BA (bientôt mis à jour, hein Hugo dance37yb.gif ).


Ponte :
Après cette installation en tube, la gyne devrait se mettre à pondre. Cela se fait quelques heures après la mise en tube, ou bien, cas rare, plusieurs mois plus tard (cas des Messor sp). Quelquefois, cette ponte peut se faire après la diapause (voir partie suivante). Lors de cette ponte, la reine regroupera ses œufs en paquet et sera toujours à proximité de ceux-ci afin de s'en occuper.
Le temps de ponte peut être influencé par plusieurs facteurs :
- la biologie de l'espèce
- la température
- le stress
- l'hygrométrie
- etc.

Si votre gyne ne pond pas, veuillez vous renseigner sur l'espèce grâce aux fiches d'élevage afin de connaître ses besoins idéals pour un bon développement. C'est pour cela qu'il est conseillé d'élever des espèces autochtones qui peuvent se développer convenablement aux températures locales.
Il est utile de répéter que le stress est un facteur important quant aux problèmes de pontes. Il faut laisser la gyne dans un endroit calme et sombre, et surtout éviter d'aller la voir trop fréquemment !

Diapause :
Nous disions tout à l'heure qu'il est possible que la gyne, quand elle est capturée tardivement, ne ponde qu'après diapause. Si vous voyez qu'elle ne pond pas alors que nous somme en fin d'année, mettez-la en diapause.
Cette diapause est un repos hivernal obligatoire pour les fourmis. Elle semble indispensable à la gyne pour une ponte idéale au printemps suivant. Les fourmis vivront au ralenti grâce aux réserves alimentaires.
Il n'y a pas de date précise pour le commencement de ce repos. L'expérience des plus anciens vous aidera. Elle peut débuter à partir de novembre voir plus tard pour une période de 2-3 mois qui semble idéale. Il faut mettre la colonie en diapause suivant également la localisation de l'espèce. Si vous ne pouvez pas faire durer cette diapause aussi longtemps, 1 seul mois peut toujours être utile.
ATTENTION : la diapause est INDISPENSABLE, il ne faut surtout pas l'oublier !

Lors de cette pause, la colonie doit se trouver à une température aux alentours de 10°C. Cela peut être moins pour les régions du Nord. Vous devez mettre votre colonie dans un endroit calme comme une cave, un garage, une remise etc. Un bac frigidaire peut être une dernière solution.

Avant cette diapause, il faut nourrir la colonie copieusement afin qu'elle puisse tenir.
A la fin de cette diapause, l'augmentation de température devra se faire très progressivement !

Normalement, après la diapause, la gyne se remettra à pondre dès les premiers jours de chaleur.

Lire également la partie diapause, pose hivernal du B-A-BA


Fécondité :
Malgré toutes les précautions prises, il est possible qu'une gyne ne soit pas fécondée.
Nous l'avons dit tout à l'heure, le premier indice de fécondité est la perte des ailes. Après la fécondation, la gyne brise ses ailes grâce à sa dernière paire de pattes. C'est pour cela qu'il est conseillé de la capturer désailées ; ses chances de fécondité seront alors plus grandes.
Mais pour un faible pourcentage, il est probable qu'une gyne non fécondée arrache tout de même ses ailes. Comment savoir alors si elle est fécondée ?
Il faut savoir que même une reine non fécondée peut pondre, mais les oeufs ne donneront que des mâles. La solution la plus simple est donc d'attendre l'arrivée des premières ouvrières. A ce moment, vous n'aurez plus aucun doute. Mais au moment de la ponte, des indices peuvent également vous aider : si elle n'est pas fécondée, elle pondra des oeufs un peu partout dans le tube en les laissant dispersés et en sera éloignée. Si elle est fécondée, elle mettra ses oeufs en paquet et s'en occupera activement.
ATTENTION : à sa première ponte, la gyne a la faculté de pondre des oeufs alimentaires afin de se sustenter. Ils seront de formes rondes, et plutôt translucides.


Développement des oeufs :
En général, le développement de l'œuf jusqu'à l'ouvrière dure environ un mois ; cette période peut-être plus longue pour des espèces comme Camponotus et varie avec la température.
Mais il y a différents stades de développement. L'œuf, tout petit, va progressivement se transformer en larve qui, incapable de se nourrir toute seule, va se faire bichonner par la reine, avant les premières ouvrières. Cette larve va ensuite se métamorphoser en nymphe, sorte de fourmis non-pigmentée, recroquevillée et incapable de se mouvoir. Cette nymphe, selon les espèces, peut-être enfermée dans un cocon, une sorte de paquet de soie fabriquée par la larve (cas des Lasius sp et Camponotus sp entre autres…).

Si vous voyez que vos œufs restent aux mêmes stades, ou bien qu'ils se développent lentement, vérifiez la température à laquelle se trouve le tube. Selon l'espèce, la température doit être plus ou moins importante pour un bon développement ; il faut vous renseigner (voir les fiches d'élevage). En général, même pour des régions plutôt du Nord, une température en dessous de 20°C est trop basse pour permettre un développement rapide.


Premières ouvrières :
Lorsqu'une une ouvrière naît, elle n'est pas entièrement pigmentée.
Les premières ouvrières vont prendre le relais de la reine pour l'aider à s'occuper de ses oeufs, et la nourrir. C'est à partir de ce moment-là que la colonie va vraiment évoluer.


Mort d'une gyne :
Malgré toutes les précautions prises, il se peut que la fondation d'une colonie ne marche pas et que la gyne meure. Ces raisons peuvent être multiples. Cela peut-être dû a de la nourriture donnée (contenant des pesticides ou autres produits toxiques),à un champignon, des acariens, ou encore d'autres parasites qu'elle aura amassés lors de leur recherche d'un gîte (voir ce sujet).
Il est possible également que la mort de la gyne soit entraînée par un problème d'hygrométrie.

Ce message a été modifié par Pr.Galopin: Friday 01 July 2011 à 15:57
Raison de la modification: quelques rectifications (essentiellement au niveau de l'orthographe), pas grand-chose :)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
adamé
* Monday 30 June 2008 à 16:44
Message #2


Gyne Très Mégère


Groupe: Administrateurs
Messages: 9 750
Inscrit: 02/05/2007
Lieu : Nord
Membre No.: 1 369




rapidement, sur les espèces pour débutant :
Pheidole : on en parlait avec k2 ce week end, ça s'échappe trop facilement, à déconseiller donc.

et à mon avis, vu la difficulté pour partir de gynes avec Myrmica, c'est idem.
Faudrait conseiller tout le groupe Lasius à fondation indépendante à la limite (y a pas que la L. niger)


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Cyp92
* Monday 30 June 2008 à 16:48
Message #3


Média


Groupe: Contributeurs
Messages: 990
Inscrit: 29/09/2007
Lieu : Vaucresson (92), Villejuif (94)
Membre No.: 1 731




Sur quels critères tu t'es basé pour les espèces à conseiller ?
Je n'ai lu ton post qu'en diagonale pour l'instant (pas beaucoup de temps), mais a priori beau travail. thumbsup.gif

Un petit texte que j'ai écrit il y a quelques mois, n'hésite pas à "piocher" dedans :

Trouver une gyne (reine)

Quand ?

Durant les essaimages (vols nuptiaux). Il est possible d’en trouver d’avril à novembre, avec un maximum de chances en juin, juillet, août. Les périodes varient en fonctions des espèces et de la météo.


Où ?

Près de chez vous. Si cela vous paraît évident, tant mieux : ce point est important pour des raisons écologiques (plus d’infos ici). Evitez donc de recueillir des gynes sur le lieu de vos vacances.
Pas besoin d’habiter dans le Sud, on trouve dans toutes les régions de France (pour peu que l’on y prête un peu d’attention) une grande variété d’espèces.


Comment ?

Surtout, ne privez pas un nid de sa reine ! Ce serait, dans la majorité des cas, condamner une colonie entière. Sans sa génitrice, la population ne serait plus renouvelée.

Résistez également à la tentation d’acheter des fourmis : pour des raisons mentionnées ici, tous les membres du forum Acideformik se sont prononcés contre ce commerce inadmissible.

La meilleure méthode est donc de recueillir une princesse lors d’un essaimage. Vous pourrez, de cette façon, assister au développement de votre colonie depuis le début.

Ils ont lieu lors de la période précisée plus haut, généralement en fin d’après midi. Vous aurez plus de chances s’il a plu récemment, et si le vent est faible.
Il n’est pas nécessaire d’habiter à la campagne ni près d’une forêt, vous pourrez assister à cet événement même en pleine ville. On s’habitue vite à marcher la tête baissée. smile.gif

Vous pourrez apercevoir des dizaines (la taille des essaimages est variable) de fourmis volantes ; il ne s’agit pas d’espèces à part mais de reines potentielles, qui seront pour certaines fécondées en vol avant d’atterrir pour fonder de nouvelles colonies.

Inutile, donc, de capturer des princesses encore vierges. Afin de s'assurer que votre reine est fécondée, il faudra attendre qu'elle arrache ses ailes, devenues inutiles. Cela peut se faire tout de suite (très souvent) comme plus d'une semaine après (plus rare). Le mieux est de tenter d’observer les reines qui viennent d’atterrir et qui les arrachent avec leurs pattes, ou celles qui ne les ont déjà plus et qui courent à la recherche d’un endroit favorable pour s’installer.

Certains membres du forum proposent parfois des dons. Pour pouvoir en bénéficier, il faut s’être présenté et être un minimum actif dans le forum : les donateurs aiment savoir à qui ils confient leurs reines (éventuellement colonies). Vous trouverez plus de détails sur cette alternative sur le forum.


Reconnaître une reine

En règle générale, les reines sont plus grandes que les autres fourmis de leur espèce (attention : pour certains genres, il existe des castes et donc différentes tailles d’ouvrières ; les majors, notamment, peuvent être aussi grands que des gynes).

Elles possèdent, dans la plupart des cas, un abdomen imposant et un thorax très développé ; en effet, celui-ci porte les ailes lors du vol nuptial. Ce critère est significatif, le thorax d’une reine est quatre fois plus développé que celui d’une ouvrière de la même espèce. Il porte de plus des cicatrices, vestiges des deux paires d’ailes membraneuses.

Attention, tous les individus ailés ne sont pas des princesses !
Les mâles sont dans la grande majorité des cas moins massifs que les reines, leur thorax et leur abdomen sont moins développés. Ils ont en général des yeux très volumineux.


--------------------
Amitiés, Cypi
Go to the top of the page
 
+Quote Post
kawette
* Monday 30 June 2008 à 16:49
Message #4


Ouvrière


Groupe: Membres
Messages: 303
Inscrit: 10/06/2008
Lieu : Montpellier
Membre No.: 2 219




très bonne idée Galopin thumbsup.gif
C'est vrai que quand on commence tout ne se passe pas si bien que dans le B.A-BA. Je suis bien placée pour le savoir! Et que l'on se pose pleins de questions (et souvent les mêmes).
Alors un genre de B.A-BA "fonder une colonie pour les nuls" moi je prends! wink.gif

Merci!
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Pr.Galopin
* Monday 30 June 2008 à 17:23
Message #5


Major


Groupe: Exposants Acideformik
Messages: 1 569
Inscrit: 21/12/2007
Lieu : Nord (59)
Membre No.: 1 869




D'accord adame! Mais je n'ai pas que cité lasius niger happy.gif
Je referai cette liste dès que j'ai un peu de temps thumbsup.gif

Cyp92 je me suis plus ou moins inspiré du B-A-BA!
Et merci pour ton texte, je m'en aiderai pour ajouter des infos!

Merci Kawette


--------------------
Débutant? Besoin de conseils? ==> synthèse débutant
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Metos34
* Monday 30 June 2008 à 21:51
Message #6


Cocon


Groupe: Membres
Messages: 140
Inscrit: 14/02/2008
Lieu : Montpellier
Membre No.: 1 937




Très bon travail. En tant que débutant je ne peux que te féliciter de cet excellent recueil d'information. C'est vrai qu'au début on est un peu paumé. Entre la tentation de faire à sa manière, l'envie d'apprendre et de chercher à droite à gauche, de poser mille questions...on ne sait plus ou donner de la tête smile.gif

Toutes mes félicitations, il fallait du courage pour s'y mettre et tu t'en est très bien tiré!


--------------------
Il n'y a pas de petit geste quand nous sommes 6 milliards à les faire
Go to the top of the page
 
+Quote Post
k2rantitache
* Monday 30 June 2008 à 22:27
Message #7


Gyne womanizer®


Groupe: Partenaires
Messages: 13 518
Inscrit: 23/10/2004
Lieu : Australie
Membre No.: 12




Oui pour le b-a ba il y a quelques notions à changer
notamment au niveau de P.pallidula


--------------------
=> email : k2rantitache "at" acideformik.com
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Sphinx
* Monday 30 June 2008 à 22:33
Message #8


Nymphe


Groupe: Néo-inscrit
Messages: 74
Inscrit: 07/05/2008
Lieu : Yvelines
Membre No.: 2 117




Salut à tous,

Superbe synthèse Pr.Galopin !!!!! thumbsup.gif thumbsup.gif

CITATION
ou encore d'autres parasites qu’elle aura amassés lors de leur recherche d’un gîte


ça me rappelle quelque chose !! rolleyes.gif

J'espère avoir plus de chance la prochaine fois .

@+ Sphinx
Go to the top of the page
 
+Quote Post
lamoule
* Monday 30 June 2008 à 22:58
Message #9


Cocon


Groupe: Contributeurs
Messages: 172
Inscrit: 09/06/2008
Lieu : toutouse + 09 + 13 + 06
Membre No.: 2 211




C'est une très bonne synthèse ma foi.

Je ne suis que débutant mais en suivant le B-A BA et le forum j'ai réussi à obtenir mes premières pontes.
Je trouve cette initiative bienvenue et pourrait être reprise dans un nouveau sous-forum pour les ptits nouveaux.

Il faudrait rajouter qu'il est inutile de prendre 15 gynes pour débuter. C'est tellement évident que cela à été oublié.

Peut-être aussi un lien vers la vidéo de cékiki pour la fabrication du tube...

En tout cas beau travail


--------------------
voici la liste de mes trouvailles de 2008 :
- une Tetramorium sp en tube + ADC avec 20 ouvrières
- une Lasius niger en tube + ADC avec 15 ouvrières
- une Messor barbarus en tube + ouvrières
- 2 tubes de Solenopsis sp + ouvrières pour les 2
- Crematogaster scutellaris
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Pr.Galopin
* Monday 30 June 2008 à 23:00
Message #10


Major


Groupe: Exposants Acideformik
Messages: 1 569
Inscrit: 21/12/2007
Lieu : Nord (59)
Membre No.: 1 869




Merci à tous!
Bonne idée lamoule pour le lien vers la vidéos.
Demain j'essaierai de retoucher le texte d'après vos critiques et aussi de corriger les quelques fautes d'orthographes.
En tout cas, je suis satisfait que ça vous plaise

merci cyp92 pour les fautes d'orthographes! J'allais les corriger moi-même mais comme tu l'as fait... happy.gif
Je ne m'étais pas trop concentré sur l'orthographe.


--------------------
Débutant? Besoin de conseils? ==> synthèse débutant
Go to the top of the page
 
+Quote Post
k2rantitache
* Thursday 03 July 2008 à 22:11
Message #11


Gyne womanizer®


Groupe: Partenaires
Messages: 13 518
Inscrit: 23/10/2004
Lieu : Australie
Membre No.: 12




en fait au niveau des espèces pour débuter
je pense que ca va pas

il faut commencer par une sp de sa région et le plus mieux étant une sp "facile"

Pour les sp du genre Myrmica. Il faut regrouper plusieurs gynes ensembles (3-4) et les nourrir régulièrement en tube à essai

Concernant les Crematogaster, si elle est présente dans sa région pour débuter ce n'est pas si dur que ca.
C'est juste que la fondation est très lente au départ.
Pour les Lasius niger, les essaimages massifs ont lieu vers début juillet.
Pour les Lasius "noires" c'est mieux je pense.
Avec un lien vers ce sujet

http://www.acideformik.com/forums/index.php?showtopic=5490

CITATION
L'identification :

Concernant cette partie.
Il serait bon de préciser qu'il existe des espèces à fondation dépendante et des espèces à fondation indépendante.
plus les sp invasives que l'on peut malheureusement trouver sur notre territoire.

CITATION
la gyne arrache ses ailes grâce à sa dernière paire de pattes.

elle brise ses ailes, pas vraiment arracher^^

CITATION
Le temps de ponte peut être influencé par plusieurs facteurs :
- l'espèce

la biologie même de l'espèce
CITATION
- l'humidité

l'hygrométrie c'est mieux^^


CITATION
Cette larve va ensuite se métamorphoser en nymphe, sorte de fourmis non-pigmentée, recroquevillée et incapable de se mouvoir. Cette nymphe, selon les espèces, peut-être enfermée dans un cocon, une sorte de paquet de soie fabriquée par la larve (cas des Lasius sp et Camponotus sp entre autres…).

insister sur le fait qu'il y a plusieurs stades larvaires

j'aime bien chipoter;=)

thumbsup.gif


--------------------
=> email : k2rantitache "at" acideformik.com
Go to the top of the page
 
+Quote Post
sipatte
* Friday 04 July 2008 à 08:42
Message #12


Myrmécomorphe


Groupe: Contributeurs
Messages: 5 633
Inscrit: 20/08/2007
Lieu : Armentières (59)
Membre No.: 1 645




C'est pas pour défendre mon bout de gras,
mais ta synthèse ne serait elle pas mieux rangée dans :
"Elever des colonies en captivité (techniques, trucs et astuces)" ?


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Pr.Galopin
* Friday 04 July 2008 à 09:20
Message #13


Major


Groupe: Exposants Acideformik
Messages: 1 569
Inscrit: 21/12/2007
Lieu : Nord (59)
Membre No.: 1 869




d'accord k2rantitache, je ferai tout ça!
J'avais pensé aussi parler des fondations dépendantes et indépendantes, mais je ne saurai pas trop l'expliquer!
Il faut que je fasses des recherches sur le forum concernant ce sujet!

Pour sipatte, c'est cyp92 qui m'a dit de mettre en annexe


--------------------
Débutant? Besoin de conseils? ==> synthèse débutant
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Cyp92
* Friday 04 July 2008 à 11:27
Message #14


Média


Groupe: Contributeurs
Messages: 990
Inscrit: 29/09/2007
Lieu : Vaucresson (92), Villejuif (94)
Membre No.: 1 731




Cette synthèse servira sans doute pour la refonte du B-A BA, donc j'ai pensé qu'elle aurait sa place ici.
Maintenant, je pourrai toujours la transférer dans la partie élevage quand elle sera finalisée.


--------------------
Amitiés, Cypi
Go to the top of the page
 
+Quote Post
camomillette2
* Friday 04 July 2008 à 13:34
Message #15


Nymphe


Groupe: Néo-inscrit
Messages: 72
Inscrit: 18/06/2008
Lieu : Région parisienne
Membre No.: 2 238




C'est pas mal du tout ce que tu a fait Pr.Galopin. Le petit plus c'est que ca va directement à l'essentiel !


--------------------
Enivrez-vous de vin, de poèsie ou de vertu à votre guise mais ENIVREZ-VOUS ! (Baudelaire)

Ma vie est la votre, votre vie est la mienne, incensé qui croit que je ne suis pas toi ! (V.Hugo)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Cyp92
* Sunday 18 January 2009 à 11:16
Message #16


Média


Groupe: Contributeurs
Messages: 990
Inscrit: 29/09/2007
Lieu : Vaucresson (92), Villejuif (94)
Membre No.: 1 731




Les nouveaux auront peut-être quelque chose à ajouter ? Des idées, questions, témoignages, problèmes rencontrés ? wink.gif

N'hésitez pas à apporter votre plus aux synthèses de ce genre.


--------------------
Amitiés, Cypi
Go to the top of the page
 
+Quote Post
k2rantitache
* Thursday 29 January 2009 à 15:48
Message #17


Gyne womanizer®


Groupe: Partenaires
Messages: 13 518
Inscrit: 23/10/2004
Lieu : Australie
Membre No.: 12




Up
je vais essayer de faire un mixage entre ceci et le b-a ba, histoire de remettre tout ça à jour.


--------------------
=> email : k2rantitache "at" acideformik.com
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Tengu84
* Wednesday 03 June 2009 à 08:46
Message #18


Major exclu


Groupe: Banned
Messages: 7 370
Inscrit: 04/05/2008
Membre No.: 2 112




Il y a quelques fautes d'orthographe.

Au début c'est Lasius alienus et pas lasius alienus, idem pour Lasius brunneus. Et cette erreur reviens assez souvent. wink.gif
Ensuite c'est Polyergus rufescens et pas, euhhh..., polyergrus rufescens. smile.gif

Sinon à part ça, joli travail Pr Galopin thumbsup.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
skan
* Wednesday 03 June 2009 à 10:45
Message #19


Média


Groupe: Membres
Messages: 648
Inscrit: 26/11/2005
Lieu : Gers et Toulouse [23 ans]
Membre No.: 396




Salut !

Vraiment joli travail galopin, et agréable à lire avec ça. Avec ce genre de texte on balaie la majorité des premieres erreurs de débutants. thumbsup.gif



--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Phenix
* Wednesday 03 June 2009 à 18:57
Message #20


Cocon


Groupe: Néo-inscrit
Messages: 190
Inscrit: 30/05/2009
Lieu : Entre Rouen et Le havre
Membre No.: 3 477




Pour les nouveaux, c'est vraiment un bon complément au B-A-BA et à la F.A.Q.

C'est vraiment intéressant tout ça! Merci bien à vous tous pour vos participations respectives smile.gif !


--------------------
Heureux possesseur de Gynes Lasius sp noires...
Go to the top of the page
 
+Quote Post


2 Pages V   1 2 >
Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s):

 



Partagez ce sujet sur un forum (bbcode):

Partagez ce sujet sur un site web ou un blog (html):
Version bas débit
Creative Commons License