Recherche Membres Calendrier Shoutbox
IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )



 
Reply to this topicStart new topic
> Contre le maintien en captivité et le prélèvement de Gyne dans la nature.
Phylogénus
* Tuesday 24 July 2018 à 17:49
Message #1


Oeuf


Groupe: Nouveau Membre
Messages: 20
Inscrit: 14/07/2018
Membre No.: 51 656




(Je laisse le soin au modérateur de déplacer mon topique s'il y a lieu.)

Mon expérience de vie.

Tout d'abord il faut que je me présente.

Comme vous je suis Myrmécophile, j'ai eu plusieurs fourmilière en même temps, dont la dernière que j'ai suivie pendant huit ans. J'ai débuté à l'adolescence en commentant des erreurs, à une époque ou l'internet n'existait pas encore et ou les moyen de ce renseigner n'étais pas répandu. Je n'ai pas garder ma première colonie bien longtemps, et n'en est pas eu d'autre pendant des années. Puis avec l'arrivé du net j'ai enfin trouver les connaissance qui me faisait défaut, J'ai pu construire une première fourmilière verticale et y placer une Gyne avec deux ouvrières et un peu de couvain. Par la suite d'autre fourmilières se sont mise en place contenant de nouvelle espèce. J'ai vécu les déboires que l'on connais tous, perte et renouvellement de colonie, et suite à un malheureux accident qui ma conduit à l’hôpital pendant un temps assez long fini par en avoir plus qu'une.

Quelques années ont passées, des Princesses sont nées, ma petite voix m'a demandé si c'était juste de les garder enfermer, elles qui ne demandaient qu'à essaimer. Par le fait qu'elle ponde des génitrices la Reine fait connaître son potentiel, c'est sa nature qui prend le dessus elle a besoin de se répandre. Comment lui en donner l'occasion quand on la fait vivre entre quatre murs. Mon affecte m'a joué un tour, moi qui ai maintenu cette Reine en captivité pendant huit ans, me voilà désirant la délivrer et lui donner ce qu'elle espère pour ses petites, la liberté. Chaque fois que je passais devant la colonie, plusieurs fois par jour, ma petite voix m'y faisait penser.

Comment faire...

Je n'y tenais plus, mais je retardais le moment, la voix se faisait pressante, il fallait agir !
Une solution a vue le jour, les remettre en liberté dans la nature, mon jardin s'y prêtait (Rectificatif du 25 juin 2019 : tout ce qui va suivre est ce que j'ai pensée après les avoir libérés dans le jardin, seulement voilà l'erreur était commise et irréparable, il me faudrait par la suite procéder en conséquence), mais il y a un problème, de quoi elles allait vivre étant moissonneuses au milieu d'herbe tondue sans l'espoir de trouver une graine. Je pourrais les nourrir et faire comme dans ma chambre, leur apporter des provisions, mais si je dois partir, changer de maison, qui s'en occupera ?
Il y a aussi ceci, ce n'est pas leur sol d'origine elle n'appartienne pas à cette région, que va devenir la nature si je relâche cette espèce dans un milieu autre que celui qui est le sien. Évidemment elle ne pourra pas se reproduire, mais imaginons qu'un autre imprudent vient à faire la même chose dans quelque temps, ou l'est fait juste avant ; il y a décidément un risque et la loi est formelle il est interdit de relâcher une espèce qui n'appartienne pas à la région.

Comment faire...

(voilà ce qu'il m'a fallu faire après renseignement pris de la législation et ne pouvant pas revenir en arrière)
Les gardées prisonnières, je n'en avais plus le cœur et ne m'en sentais pas le droit non plus, leur nature était en souffrance, elles demandaient de sortir pour s'envoler, elles le montraient et moi je les retenais captives, je souffrais aussi, mais qui doit prendre soin d'elles en arrêtant leurs souffrances sinon celui qui les a privées de leurs libertés. Une image m’as revenu, quand on tient à quelqu'un et qu'on ne veut plus le voir souffrir quelle idée nous vient si ce n'est pas de le laisser partir, et que cesse enfin sa souffrance.
J'ai eu le cœur de le faire pour d'autres de mes compagnons ,qui se sont trouvé dans la maladie, peut être que cela ma aider cette fois si. C'est un geste auquel il est dur de se résigner, mais c'est un geste d'amour, une petite mort intime, mais il faut renoncer à soi pour ne penser qu'à l'autre et le laissé partir, c'est un choix que l'on a, un choix définitif. La petite voix qui me disait de les libérer c'était ma conscience, en l'écoutant j'ai moi aussi retrouvé la paix, je ne suis plus prisonnier de ma culpabilité.
(Pourquoi avoir déguisé la vérité ? Car à l'époque l'euthanasie me paraissait être une solution acceptable et envisageable pour régler un problème majeur, celui de la captivité d'une espèce dont le maintien est un problème éthique ou pour mettre fin à la souffrance d'un animal . Cependant je ne pouvais concevoir que l'on y est recours en ce qui concerne l'être humain, mettant toujours dit que ce droit en revenait « uniquement » à notre créateur. Aujourd'hui je me dis qu'en euthanasiant une quelconque créature nous faisons nôtre un droit qui ne nous appartiens pas. La souffrance étant un passage que nous ne comprenons pas, avons-nous pour autant le droit de refuser de nous y soumettre, car en fait si Dieu lui permet d'exister elle ne peut être que bénéfique pour l'âme. Plus grande est la souffrance en la chaire sur la Terre, plus grande est la joie dans l'âme au paradis. Pourquoi vouloir amoindrir cette joie en la faisant disparaître prématurément)

Rendre justice a la nature.

Le but de ce message, est avant tout de faire prendre conscience que le respect dû à ces créatures passent déjà par celui de leur liberté. Je n'ai pas espoir que ceux qui possède des colonies les libèrent au risque de mettre la nature en danger, mais j'ai celui qu'ils ne continuent pas à capturer d'autres Gynes pour augmenter ce qui est une collection d'espèces vivantes.
La nature prisonnière dans un cadre, comme une pomme peint sur un tableau, n'est rien d'autre qu'une nature morte.

Élevage de fourmis ?
Je n'emploierais plus le terme « élevage », car élever s'est amené au stade le plus haut, ce qui pour des fourmis doit être la propagation de l'espèce par l'essaimage. Nous, nous nous contentons de les « maintenir » en captivité.
Vous vous apprêtez à aller chercher une Gyne dans la nature, ou bien vous l'avez déjà trouvée, réfléchissez avant ou remettez l'en liberté. Il y a un si petit nombre de Gyne qui arrive à fonder une colonie viable, qu'en prélever une c'est peut-être lui retirer une chance déjà si rare. Peut on le s’autoriser à le faire ?

Une Gyne qui a été prélevée dans la nature ne sert à rien d'autre que combler un désir de curiosité. L'utilité de la Reine, de par la reproduction, c'est de transmettre son patrimoine génétique et de laisser s'envoler la vie par l'essaimage, nous lui enlevons sa noble cause en l'enfermant entre quatre murs. Certaines colonies fondent des nids de plusieurs mètres cubes et nous les enfermons dans quelque centimètre. Pensez-vous que nous soyons autre chose que des geôliers, en les maintenant en captivité ? Pourquoi emprisonner la vie dans un nid artificiel, quel crime a-t-elle commis pour mériter la perpétuer. L'homme ne doit pas être emprisonneur de la nature, mais libérateur. Commençons à la protéger en la laissant libre de prospérer.

Nous maintenons ces créatures dans l'inutilité, elles ne peuvent ni creuser, ni gambader, elle ne fond qu'une chose, servir de nourrice. La plupart d'entre elles s'ennuie à ne rien avoir à faire, plus elles sont nombreuses plus l'ennuient augmente. Dans la nature les fourmis ont un rôle à tenir, elle œuvre pour la vie, elle décompose et nettoie en se nourrissant, régule la population d'insecte, ou bien dissémine les semences des plantes, elles servent aussi de nourriture à d'autres espèces, elles ont une raison d'être. Quel rôle ont elles dans un nid préfabriqué, à part celui de nous divertir, que devient cette raison d'être, en quoi elles servent la vie ?

Nous nous trouvons des excuses, on ce dis que l'on s'en occupe bien, qu'elles sont en sécurité loin des risques qu'elles encourent dans la nature, quand le nid devient trop sale ou trop petit on fait un grand déménagement et leurs procurons un plus beau espace. Que nous aimons cette espèce animal et voudrions mieux la connaître, et pour certain que nous sommes passionnés par ces insectes et aimerions en faire un métier.
Beaucoup en commençant leur maintien ont la bonne intention de faire des recherches, se disent qu'ils pourraient faire avancer la science en partageant leurs expériences.
Combien vont jusqu'au bout et fond un rapport détaillé de leurs découvertes, ou s'aperçoivent qu'ils n'ont rien appris de nouveau, qu'il ne fond que confirmer ce qui est expliqué sur les sites traitant du sujet, qu'ils ont simplement laissé libre cours à leur curiosité ?
Pour d'autres ce n'est qu'une expérience une tentative de maintien, qu'ils avorteront s'ils n'y trouvent pas assez de plaisir. Est-ce que c'est aimé que de maintenir en captivité ?
À ton droit de se substituer à la nature en se faisant agent de leurs destinés ?
Ne soumettons pas ses créatures à notre propre volonté, laissons agir la nature et aidons-la de notre mieux, par exemple en militant pour ses droits et en la défendant activement.

C'est tout à fait honorable d'aimer la nature, si intéresser, apprendre et comprendre quel en sont les secrets, sa complexité est un ravissement pour l'esprit, on ne peut qu'en avoir de beau souvenir.
Mettez à contribution votre intelligence et non pas votre volonté de posséder. Enrichissez-vous de ses largesses, sans en enlever aucune richesse. Soyons ravis d'apprendre de nombreuses recherches entreprises par les scientifiques et laissons leurs le soin d'apporter de savantes conclusions, contentons-nous de faire notre leur savoir. Lisons et regardons leurs comptes rendus pour nous instruire et enrichir notre culture, car en comprenant la nature on peut plus facilement la protéger, en profitant de ces recherche elle en profite aussi. Mieux vaux une colonie entre des mains expertes qui ferons comprendre bien des choses sur cette espèce, que des milliers répandu dans des chambres ou des salons, qui n'apporte que du loisir à de braves gents plus ou moins passionné.

Désolé si je suis un peu dure, mais en capturant une Reine nous commentons un vol envers la nature, car elle ne nous l'a pas donné comme elle donne une nourriture, on lui prend sont bien, alors qu'il n'est pas nécessaire à notre survie, mais on crée un besoin, par désir de posséder pour contenter un loisir. On lui arrache ce qui est à elle et on le fait sien, soit-disant par amour de ces créatures. Aimer au point de garder prisonnier, même dans les meilleures conditions, ce n'est rien d'autre que de l'égoïsme, c'est alors pensé qu'à son propre plaisir, c'est même orgueilleux, car l'on se prend pour la mère nature en espérant pouvoir la remplacer et pourquoi pas, faire mieux. Si on ne le pense pas n'est-ce pas pire, car à ce moment-là on sait qu'ont les maintiens dans la médiocrité, qu'elles méritent mieux, mais voilà on se donne meilleur conscience en se disant que l'on fait ce que l'on peut avec ce que l'on a...

L'être humain ne doit pas se croire tout permis, par son intelligence il se pense au-dessus de la nature alors que, par humilité, il se doit de la servir, car d'elle il a tout appris et continuera d'apprendre jusqu'à la fin de sa vie. Mère nature, elle, n'est pas égoïste, elle laisse libres ses enfants et leur procure tout en abondance, nourriture, jour et nuit, variation de températures, la sécurité et la profondeur d'un nid obscure.

Ne vous rendez pas coupable d'un crime d'inconscience, ne soyez pas juge et procureur, soyez avocat, libérateur. Plaidez en faveur de la nature, faite comme moi repentez-vous, ou plus simplement n'ayez pas à le faire, en ne commettant pas l'injustice.

Mais peut-être pensez-vous qu'elles ne soient comme des objets, qu'elles n'ont aucun droit à la justice ?

Je sais que je vais me faire huer, car je touche à l'intimité d'un monde de passionner, mais que faut-il faire, fermé les yeux sur cette affaire, ou parler tout haut, ne pas se taire, prendre des coups même la plus dure, faire face au monde, pour la nature !

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout.


--------------------
Pour se faire des ennemis, pas la peine de déclarer la guerre, il suffit juste de dire ce que l'on pense.
René Descartes
Go to the top of the page
 
+Quote Post
adamé
* Tuesday 24 July 2018 à 19:02
Message #2


Gyne Très Mégère


Groupe: Administrateurs
Messages: 9 755
Inscrit: 02/05/2007
Lieu : Nord
Membre No.: 1 369




Rapidement, sur le point "j'aimerai relacher ma colonie" Ici on encourage le ramassé soi-même par chez soi, et on déconseille de relâcher dans la nature des colonies.
Surtout que bon... issues du commerce ça peut venir de loin, comme les cerises du yaourt... Europe de l'Est ou des grossistes Allemands...
Je pense pas qu'il y ait intérêt à ramasser pour un vendeur quand on est français, niveau taux horaire ça doit pas aller loin.

Ensuite sur le fond, chacun est libre de penser ce qu'il veut au niveau de la sensibilité animale, tant qu'on reste poli et que ça vire pas au troll.
Après ici c'est quand même un forum d'entomologistes, dont certains se sont tournés vers l'apiculture, qui mettent le nez dehors et qui se contentent pas de commander sur internet, on décourage la collectionet je pense qu'on va plus loin que juste "mettre des fourmis dans une boite".
On va certainement pas s'amuser à faire des reproches à ceux qui font une collection de papillons ou autres, comme j'ai pu le voir sur facebook.

Bref, je suis curieux de l'accueil que tu aura ailleurs, sur les autres forums, tout de même.

++




--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Phylogénus
* Tuesday 24 July 2018 à 19:41
Message #3


Oeuf


Groupe: Nouveau Membre
Messages: 20
Inscrit: 14/07/2018
Membre No.: 51 656




Bonsoir et merci de ta réponse

Je ne suis pas là pour faire naître une quelconque polémique, mais juste pour soulever un problème qui est celui du respect de la créature elle-même. Avons-nous le droit d'emprisonner la vie, sous quelque forme quelle soit, sous prétexte que nous en faisons un loisir ?


Bonne soirée


--------------------
Pour se faire des ennemis, pas la peine de déclarer la guerre, il suffit juste de dire ce que l'on pense.
René Descartes
Go to the top of the page
 
+Quote Post
adamé
* Tuesday 24 July 2018 à 19:42
Message #4


Gyne Très Mégère


Groupe: Administrateurs
Messages: 9 755
Inscrit: 02/05/2007
Lieu : Nord
Membre No.: 1 369




La levure de bière ça compte ?


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
sich
* Tuesday 24 July 2018 à 21:24
Message #5


Cocon


Groupe: Membres
Messages: 117
Inscrit: 06/08/2007
Lieu : Limousin
Membre No.: 1 623




Hello,

Tout d'abord merci pour cette contribution en bon Français.
A voir si ce n'est pas un copier / coller mais admettons que ce soit écrit spécialement pour l'occasion et avec sincérité.

Toutefois pour avoir travaillé quelques années en abattoir (faut bien payer les factures) je peux t'assurer que des animaux qui meurent par milliers toutes les semaines j'en ai vu... Et ce ne sont pas 4/5 gynes capturées sur un essaimages avec des dizaines et des dizaines de gynes qui va y changer grand chose.

Très clairement quand je vois évoluer mes petites colonies c'est pour mon plaisir personnel, je ne prétends pas être mère Thérésa sauvant ces pauvres fourmis de leur destin cruel. Mais ce ne sont que des insectes, que l'on admire, que l'on aime observer, que l'on respecte, mais uniquement quelques insectes que l'on "prélève".

Par ce prélèvement on prive surtout les oiseaux du coin d'un repas facile avant de priver Mère Nature de sa Mission Divine.

Le simple fait de vivre dans notre civilisation implique déjà un impact énorme sur notre environnement. Notre technologie, notre mode de vie est bien plus destructeur pour tout l'écosystème que la capture de quelques gynes.

Personnellement je trouve bien que des personnes s'intéressent aux gynes, essaient d'avoir 3/4 colonies pour en apprendre d'avantage sur les fourmis, pour s'intéresser à leur environnement. Au moins ces quelques personnes seront probablement plus attentive à leur environnement en évitant de tuer tous les insectes qu'elles croisent...

Sur ce forum on ne parle pas d'industrialisation de process avec une collecte systématique de tout un essaimage, de mise en tube de centaines de gynes, etc etc....

Je pense qu'à un moment donné c'est bien d'avoir des principes et de grands idéaux, mais comme dit plus haut, en comparaison avec l'impact de notre civilisation c'est franchement dérisoire.

A la limite respect pour celui qui va s'auto construire une cabane au fin fond de la forêt et qui va refuser toute technologie, y comprit l'accès aux soins quand il sera malade... Mais de la part de quelqu'un qui vient poster sur le net c'est un peu ridicule.
Ton point de vue à mes yeux n'est pas honorable mais dérisoire et ridicule. C'est un peu comme les écolos qui prennent l'avion chaque année pour aller en vacances à l'autre bout de la planète et qui le reste du temps se balade dans la nature à bord de leur 4x4...

Alors oui des milliers de personnes qui vont collecter quelques gynes ça commence à faire de la quantité, mais encore une fois, c'est dérisoire par rapport à l'impact de notre société de consommation... Le moindre bateau cargo qui traverse la planète pour livrer sa marchandise Chinoise doit avoir bien plus d'impact sur notre écosystème que les quelques rares membres encore actifs sur ce forum qui vont récupérer quelques gynes...

Par exemple l'autre jour j'ai récupéré 2 gynes, probablement des lasius emarginatus. Elles étaient en plein milieu d'une autre colonie et pas mal de cadavres de gynes étaient entrain d'être ramenés au nid.... Les 2 que j'ai récupéré aurait de toute façon terminée en petit morceaux... Dire que j'aurai pu participer à l'extinction de toute l'espèce c'est un peu too much...


Oh et un dernier point. Si les fourmis ont bien une forme d'intelligence collective et en essaim il n'en n'est rien au niveau de chaque "agent" de la colonie. Nous ne sommes pas dans les "Fourmis" de Werber. Chaque fourmis est programmée pour exécuter quelques tâches assez simples et ce sont les actions cumulées des "agents" qui permettent le développement de la colonie. Nous ne parlons pas ici d'avoir un chien qui est un mammifère bien plus complexe qu'une simple fourmis.
La gyne de toute façon passe sa vie dans son nid, pour le coup ça ne change rien pour elle.
Quand aux ouvrières qui sortent pour la récolte ce sont les plus âgées car justement il y'a forte mortalité dans ces activités... Pas sûr que lorsqu'une fourmis sort du nid elle se dit "chouette je vais voir du pays"... Déjà si elle revient vivante c'est un bon point pour elle.


Et pour conclure, à propos de ta colonie dont tu voulais te séparer. Tu pouvais parfaitement la proposer en don, idéalement près de chez toi... Vu qu'il ne faut pas relâcher une colonie n'importe où, surtout quand elle n'a pas été prélevée localement.


Mais encore merci pour ta contribution, il est tjrs intéressant d'avoir une petite discussion.

PS : Un bon paquet d'êtres Humains se demandent aussi quel est le but de leur vie, et pourtant tous ne sont pas enfermé dans une cage smile.gif

Go to the top of the page
 
+Quote Post
Phylogénus
* Wednesday 25 July 2018 à 04:14
Message #6


Oeuf


Groupe: Nouveau Membre
Messages: 20
Inscrit: 14/07/2018
Membre No.: 51 656




Si nous voulons changer la société de consommation, il faut commencer en le faisant en nous, dans nos habitudes.

Donner comme exemple au plus jeune que l'on peut se faire un loisir d'emprisonner la vie n'est pas un bon début.

Les êtres humains qui sont en recherches d'eux-mêmes, sont dans une cage, la société qui est leur éducatrice.


--------------------
Pour se faire des ennemis, pas la peine de déclarer la guerre, il suffit juste de dire ce que l'on pense.
René Descartes
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Gogo
* Wednesday 25 July 2018 à 07:00
Message #7


Média


Groupe: Contributeurs
Messages: 790
Inscrit: 13/07/2005
Lieu : Vosges
Membre No.: 252




Salut,

Je t'avoue n'avoir pas eu le temps de lire entièrement vu que je pars bientôt au travail^^. Je me pose souvent la question aussi du bien être de mes colonies.
Quelques points :
-> Lors d'essaimages en nature, il arrive fréquemment de trouver des dizaines de gynes sur un même emplacement. En prélever une n'a en principe pas de grande incidence. Il m'est également arrivé d'en prendre alors qu'elle se faisait attaquer par d'autres fourmis (vouée à une mort certaine).
-> Sur l'essaimage en captivité : mes Messor produisent des gynes depuis des années, et je compte essayer d'obtenir des essaimages en captivité une fois que j'aurai d'autres colonies matures. Il est possible que ça soit un échec, mais pour certaines espèces ça peut se faire (Myrmica rubra,...).
-> Sur "l'ennui" : je pense que tu raisonnes trop en terme humains. Souvent quand je montre une gyne en tube à essai, la première réaction est : "mais elles est à l'étroit ?". Sauf, qu'elle n'est pas humaine et je pense que les gynes en fondations apprécient le sentiment de sécurité d'un emplacement restreint bien plus qu'elles n’apprécieraient être dans un emplacement spacieux. De même, je reste persuadé que le "but ultime" de toute fourmis est la prospérité de sa colonie et que seule importe la notion de croissance et perpétuité de la colonie, quitte à voir cette croissance au détriment de place pour fourrager.
Une partie des ouvrières est de toutes manières inactive notamment en nature.


Après tout ça ne reste que spéculation, mais je reste intimement persuadé que mes colonies sont "heureuses", mais à mon avis il s'agit d'un sentiment trop humain. Je pense que ce qui s'en rapproche le plus d'un point de vue fourmis serait l'accomplissement relatif à l'essor de la colonie et ça elles l'ont smile.gif.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
sich
* Wednesday 25 July 2018 à 07:06
Message #8


Cocon


Groupe: Membres
Messages: 117
Inscrit: 06/08/2007
Lieu : Limousin
Membre No.: 1 623




CITATION(Phylogénus @ Wednesday 25 July 2018 à 05:14) *
Si nous voulons changer la société de consommation, il faut commencer en le faisant en nous, dans nos habitudes.


Chiche, abandonne l'électricité, la médecine moderne, ton pc...
Une fois fait tu pourras même élever 3/4 colonies tu feras surement moins de mal à la nature smile.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Gogo
* Wednesday 25 July 2018 à 07:15
Message #9


Média


Groupe: Contributeurs
Messages: 790
Inscrit: 13/07/2005
Lieu : Vosges
Membre No.: 252




CITATION
Soyons ravis d'apprendre de nombreuses recherches entreprises par les scientifiques et laissons leurs le soin d'apporter de savantes conclusions, contentons-nous de faire notre leur savoir. Lisons et regardons leurs comptes rendus pour nous instruire et enrichir notre culture, car en comprenant la nature on peut plus facilement la protéger, en profitant de ces recherche elle en profite aussi.


T'es conscient que le financement des recherches myrmécologique se fait souvent par des fabriquant d'insecticides ? (premiers intéressés et prêts à financer la recherche dans ce domaine. Je ne dis pas que ce sont les seuls, mais j'imagine que c'est un des premiers financement du secteur...).
Que la recherche est parfois ultra invasive (dissection de fourmis, béton coulé directement dans des nids in natura pour observer les formes des nids, etc).
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Phylogénus
* Wednesday 25 July 2018 à 09:44
Message #10


Oeuf


Groupe: Nouveau Membre
Messages: 20
Inscrit: 14/07/2018
Membre No.: 51 656




Donc, tenir la vie captive est pour vous qu'un détail, parce que ce sont des insectes ?!


--------------------
Pour se faire des ennemis, pas la peine de déclarer la guerre, il suffit juste de dire ce que l'on pense.
René Descartes
Go to the top of the page
 
+Quote Post
sich
* Wednesday 25 July 2018 à 11:01
Message #11


Cocon


Groupe: Membres
Messages: 117
Inscrit: 06/08/2007
Lieu : Limousin
Membre No.: 1 623




CITATION(Phylogénus @ Wednesday 25 July 2018 à 10:44) *
Donc, tenir la vie captive est pour vous qu'un détail, parce que ce sont des insectes ?!



A ce moment là il faut arrêter l'élevage, les animaux de compagnies, les chiens d'aveugle, les oiseaux en cage et j'en passe et j'en passe...
Comme dit plus haut, une colonie de fourmis n'a probablement pas vraiment conscience des limitations de son environnement... Une fourmis n'étant pas vraiment l'organisme le plus évolué et n'étant absolument pas "sentiente"...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jfs59
* Wednesday 25 July 2018 à 11:33
Message #12


Cocon


Groupe: Membres
Messages: 269
Inscrit: 23/10/2010
Lieu : région Valenciennes
Membre No.: 4 958




Moi je suis contre les antibiotiques qui tuent des milliers de bactéries et aussi contre les vaccins et tous ces médocs qui tuent des êtres vivant qui n'ont qu une envie c'est de vivre et se reproduire ... rolleyes.gif
heureusement le ridicule lui ne tue pas ...
Arggg le cri de douleur d'une jeune carotte qu'on vient d'arracher et qui fini sa vie dans une cocotte pleine de vapeur ....
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Phylogénus
* Wednesday 25 July 2018 à 12:42
Message #13


Oeuf


Groupe: Nouveau Membre
Messages: 20
Inscrit: 14/07/2018
Membre No.: 51 656




"Comme dit plus haut, une colonie de fourmis n'a probablement pas vraiment conscience des limitations de son environnement... Une fourmis n'étant pas vraiment l'organisme le plus évolué et n'étant absolument pas "sentiente"..."

La fourmi n'en a pas conscience, mais nous si. A moins que tu te penses aussi peut évoluer qu'une fourmi, intellectuellement parlent.


--------------------
Pour se faire des ennemis, pas la peine de déclarer la guerre, il suffit juste de dire ce que l'on pense.
René Descartes
Go to the top of the page
 
+Quote Post
adamé
* Thursday 26 July 2018 à 07:00
Message #14


Gyne Très Mégère


Groupe: Administrateurs
Messages: 9 755
Inscrit: 02/05/2007
Lieu : Nord
Membre No.: 1 369




Merci à tous de rester cools dans les échanges et de pas troller inutilement.


CITATION(Phylogénus @ Wednesday 25 July 2018 à 05:14) *
Si nous voulons changer la société de consommation, il faut commencer en le faisant en nous, dans nos habitudes.

Donner comme exemple au plus jeune que l'on peut se faire un loisir d'emprisonner la vie n'est pas un bon début.

Les êtres humains qui sont recherches d'eux-mêmes, sont dans une cage, la société qui est leur éducatrice.


Comme je l'ai dit plus haut, je pense qu'ici on est moins consommateurs et plus critiques que les autres.
Je t'invite à aller sur les autres forums, histoire de comprendre combien on est trop sympas en fait ici.

Quand j'aurai 5 minutes je vous raconterai ma dernière expérience d'expo dans un contexte écolo plutôt que terrario : pour faire court les anti-specistes sur le stand ça change des trolls qui nous demandent pourquoi on est contre la vente.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Phylogénus
* Thursday 26 July 2018 à 10:00
Message #15


Oeuf


Groupe: Nouveau Membre
Messages: 20
Inscrit: 14/07/2018
Membre No.: 51 656




CITATION(adamé @ Thursday 26 July 2018 à 08:00) *
Comme je l'ai dit plus haut, je pense qu'ici on est moins consommateurs et plus critiques que les autres.
Je t'invite à aller sur les autres forums, histoire de comprendre combien on est trop sympas en fait ici.


Bonjour,

Je reconnais votre savoir-faire et vos bonnes manières envers les fourmis et envers moi-même aussi. Je ne remets pas en cause vos bonnes intentions, car après tout j'ai eu les mêmes.

Sur un autre forum (et pas le dernier) mon message, par le premier lecteur qui y a répondu, a été bien accueilli, mais très vite ce message a été déplacé dans la section « espace détente » (ce qui en dit long), à laquelle je n'ai pas accès étant « nouveau », pas possibilité de voir et donc de répondre aux réactions de ceux qui lisent, comme tout nouveau ; mais le message, comme ici, n'a pas été effacer, ce dont je vous en remercie . Les autres lecteurs, pour la plupart son vindicatif et campe sur leurs positions, sans vouloir réfléchir au sens de mon message, ce que je comprends très bien, je mets les pieds dans le plat et soulève un aspect déplaisant pour ceux qui prennent plaisir à ce loisir.
J'y ai pris plaisir, je le conçois, par le même sentiment qui m'anime toujours, l'amour de la nature, apprendre et comprendre, la connaître pour mieux l'aimer, mais ce sentiment s'est transformé, il est devenu amour pour une nature dans son état initial, libre d'évoluer, sous mise à aucune dépendance ou règle dictée par l'humanité.

C'est un long processus qui s'est mis en place dans ma pensée, un chemin difficile, une remise en cause de mes principes. On nous apprend depuis longtemps, je dirais même depuis petit, qu'il n'y a rien de mal à détenir un animal en captivité, pour se nourrir, pour le monter ; mais ça va plus loin on s'arroge ce droit dans le seul but de le posséder, d'en faire un jouet. Il y a bien des exemples d'insecte, d'Arachnide, Reptile, Oiseau, mammifère des plus évoluer, que l'on garde en cage, pour réjouir nos sens. La nature est elle faite pour le seul plaisir humain.

Je comprends ce désir d'apprendre et de comprendre pour connaître, que nous avons tous, mais si le but en soi reste la possession d'une colonie pour voir évoluer le couvain, c'est petit, car le couvain se développera de même dans toutes colonies, avec des différences je le conçois d'une espèce à l'autre. Mais l'important n'est elle pas dans l'observation en pleine nature, comprendre l'intention qu'a une fourmi pour aller point d'un A point à un B et retour, suivre son parcoure, en apprécier les méandres, la voir franchir les obstacles. Et enfin, la contempler pendant qu'elle ramène son butin à la colonie, en sachant que ce n'est pas seulement pour nous, un acte de bravoure dont elle n'a pas conscience, mais sa vie !

Merci de votre lecture.


--------------------
Pour se faire des ennemis, pas la peine de déclarer la guerre, il suffit juste de dire ce que l'on pense.
René Descartes
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Phylogénus
* Tuesday 25 June 2019 à 15:05
Message #16


Oeuf


Groupe: Nouveau Membre
Messages: 20
Inscrit: 14/07/2018
Membre No.: 51 656




Bonjour à tous,

Je reviens vers vous après près d'un an pour vous annoncé que je viens de faire une rectification non sur le fond mais sur la forme de mon texte, j'espère que vous me comprendrez et ne m'en tiendrez pas rigueur.
Mille excuses à ceux que j'ai pu froisser en parlant d'euthanasie.

Merci d'être si nombreux a m'avoir lu.


--------------------
Pour se faire des ennemis, pas la peine de déclarer la guerre, il suffit juste de dire ce que l'on pense.
René Descartes
Go to the top of the page
 
+Quote Post


Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s):

 



Partagez ce sujet sur un forum (bbcode):

Partagez ce sujet sur un site web ou un blog (html):
Version bas débit
Creative Commons License