Recherche Membres Calendrier Shoutbox
IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )



 
Reply to this topicStart new topic
> L'élevage des blattes, Tuto d'un bac d'elevage + qqes données
Oraclaries
* Thursday 16 August 2007 à 11:25
Message #1


Larve


Groupe: Néo-inscrit
Messages: 46
Inscrit: 02/02/2005
Lieu : Lens - 62
Membre No.: 157




Hello all

Voila quelques infos que j'avais déjà écrites pour d'autres forums et des données d'élevage pour un site terrariophile, le tout remis au goût du jour biggrin.gif

Tuto bac d'élevage

Ce bac convient aux especes qui ne grimpent pas aux vitres

Je poste les photos de ce bac pour ceux qui voudraient avoir une idée ou qui ne savent pas comment s'y prendre.

Matos :

-une boite plastique type curver avec couvercle CLIPSABLE (securité) acheté a babou pour presque rien
-2 petits morceaux de moustiquaire métallique (babou egalement => couvercle antiprojection de poele)
-Silicone d'aquarium ou autre
-2 plaques d'oeufs (ou+)
-1 paquet de copeaux pour rongeurs
-1 vieille assiette a dessert
-Croquettes et nourriture "humide"
-1 cable chauffant 15 ou 25W
-1 ou 2 colonnies de blattes

On decoupe proprement 2 ronds dans le couvercle, on ponce un petit coup pour casser le brillant du plastique et permettre une meilleure adhesion du silicone, on met une bonne couche de silicone et on viens "noyer" la moustiquaire dedans

Là le silicone est blanc et transparent parcequ'il est seulement en train de secher



On amenage le bac avec les cartons a oeuf, les croquettes, la sciure
On place les aliments perissable dans la petite assiette pour eviter le contact direct avec la sciure ou le carton (moisissure)

On scotche le cable chauffant en dessous et voila

et on obtient:






Données d'élevage : les petites espèces de blattes


Alors que les blattes dites géantes peuvent constituer le menu principal de certains animaux, les plus petites espèces peuvent être une alternative intéressante aux grillons, et ce pour diverses raisons :

· Contrairement aux grandes espèces, elles sont dans la plupart des cas très prolifiques et ont un cycle beaucoup plus court.

· Certaines espèces grimpent aux vitre, ce qui est un avantage pour nourrir les mygales arboricoles.

· Leur élevage est bien moins astreignant qu’un élevage de grillons.

Le choix de l’espèce est crucial, car il faut éviter d’avoir un élevage de blattes dans les combles ou à la cave, pour cela notre choix se portera sur des espèces « exotiques » lesquelles ne pourront survivre très longtemps en cas d’évasion dans nos climats tempérés.

Ainsi trois espèces principales peuvent répondre à cette attente : Nauphoeta cinerea, Panchlora nivea et Schelfordella tartara.

1/Nauphoeta Cinerea

Appelée « blatte cendrée », elle est originaire d’Afrique. C’est une blatte d’environ 4 cm de long, qui est presque noire aux stades subadultes et marron lorsqu’elle est adulte et ailée.

Son principal défaut est de lâcher une substance gluante et nauséabonde lorsqu’elle est dérangée ou lorsque l’on souhaite l’attraper.

La femelle a le même aspect que le mâle mais est un peu plus longue et large.

Les jeunes mesurent environ 5 mm à la naissance, le cycle est très court, environ 2 mois à 25°C.

Les jeunes et les adultes grimpent aux surfaces vitrées alors méfiance.



2/Panchlora Nivea

C’est une petite blatte verte originaire des États Unis et du Mexique. Elle mesure entre 1.5 et 2 cm à l’âge adulte, elle prend sa coloration verte au bout d’environ 3 ou 4 mues.

La femelle a le même aspect que le mâle et il est très difficile de les différencier malgré tout on peut remarquer que la femelle est légèrement plus grande que le mâle.

Lorsqu’elle est dérangée, elle ne se gêne pas pour prendre sont envol, alors gare aux évasions, jeunes et adultes grimpent aux vitres.

Les jeunes mesurent environ 1 mm à la naissance, et peuvent avantageusement remplacer les micros grillons pour nourrir les mygalons, hélas elle a un cycle très long qui tourne aux alentours de 6 mois à 25°C.

Une autre espèce de blatte appelée Schultesia Lampyriformis présente les même caractéristiques que Panchlora Nivea, sauf que celle-ci est marron et possède un cycle d’environ 2 mois à 25°C.

3/ Schelfordella tartara


Apellées aussi "Red runners" ce sont des petites blattes originaires du Pakistan d'une taille comparable à N. cinerea

Les males sont orangés et ailés alors que les femelles sont plus brunes sans ailes, leur avantage principal est qu'elles sont strictement incapables de grimper sur une surface lisse, par contre elles se déplacent à une vitesse fulgurante

Cette espèce ponds des oothèques (grappes d'oeufs) que l'on peut retirer du bac d'elevage au fur et a mesure pour les mettre dans un bac à part ou simplement les laisser dans le bac avec les adultes, en effet chez les blattes il n'y a pas de cannibalisme

Le cycle est plus long que chez N cinerea, comptez en moyenne 2 bons mois à 28°C, quelques vaporisations d'eau de temps en temps ne sont que bénéfiques.

Conditions d’élevage :

Pour élever ces petites espèces, j’utilise des terrariums en verre de 15 x 30 x 20 cm à ouverture supérieure, l’ouverture grillagée est recouverte d’un morceau de bas de nylon pour éviter l’évasion des jeunes sujets ou un bac en plastique comme ci dessus

Avec ces petites espèces, je considère qu’il vaut mieux avoir 2 ou 3 petits bacs plutôt qu’un grand.

Comme pour les grandes espèces de blattes, il faut mettre de la vaseline sur la partie supérieure du bac, sur environ 4 cm pour éviter les évasions(sauf si l'espèce ne grimpe pas aux vitres)

Le substrat se compose d’une épaisseur de 2 ou 3 cm de copeaux de bois, pour leur prodiguer des cachettes, je superpose 2 moitiés de plaques à œufs, ce qui dans un terrarium de cette taille est amplement suffisant pour 70 à 80 spécimens, voire un peu plus.

Ce substrat devra être renouvelé environ tous les 2-3 mois car les petites espèces ont tendance à vite salir leur environnement.

Les blattes sont des insectes omnivores, elles mangent de tout, croquettes pour chien, son, pain, et apprécient particulièrement les fruits et légumes frais (pomme, orange, concombre…).

Je dispose la nourriture périssable dans des petites coupelles faites en papier aluminium, ce qui à l’avantage d’être jetable et permet de ne pas humidifier inutilement le substrat et éviter ainsi le développement des moisissures.

Pour se développer convenablement, ces insectes ont besoin de chaleur, pour ce faire, j’ai opter pour un petit câble chauffant disposé sous le terrarium, ainsi, la chaleur venant du dessous permet d’assecher la substrat et évite ainsi la manifestation trop rapide des mauvaises odeurs .



Régulation de l’élevage :


En cas de surpopulation (ce qui n’est pas étonnant avec ces espèces) plusieurs solutions s’offrent à vous :

· Chauffer moins le terrarium.

· Donner moins de nourriture aux insectes, par exemple une seule fois par semaine.

· Prélever les blattes adultes pour nourrir vos animaux, ce qui aura pour effet de faire un « creux » dans le cycle.

La combinaison de plusieurs solutions évoquées ci-dessus donnent des résultats plus que convaincants.



NB : Pour éviter toute dégénérescence de la souche, je conseille d’ajouter environ tous les 6 mois 10 ou 20 spécimens adultes à votre élevage pour apporter du « sang neuf », dans le cas contraire, j’ai remarqué une baisser de la reproduction et un cycle plus long de 10 à 25%. Ce phénomène de dégénérescence se fait sentir sinon au bout de 8 à 12 mois.

NB 2
: On peut elever la majorité des "grandes " especes de blattes de la même manière (Blabera fusca, Blaberus atropos, Blaptica dubia), elles mangent la même chose et ne grimpent pas aux surfaces lisses non plus

Voilà, j'espère ne pas avoir déjà posté cela ( :| ) et que ça pourra servir à ceux qui souhaitent se lancer dans l'elevage de ces charmants insectes biggrin.gif

@+
Thom


--------------------
- Thomas -
Go to the top of the page
 
+Quote Post
prenom
* Thursday 16 August 2007 à 12:21
Message #2


Ouvrière


Groupe: Membres
Messages: 333
Inscrit: 16/03/2005
Lieu : Montesson (78)
Membre No.: 189




Whaaaa il est bien ton tuto ! Ca sent quelque chose cet élevage ? Ca fait du bruit le jour et la nuit ? Reste plus qu'à trouver des blattes exotiques... Ca peut s'acheter dans le commerce ? Tu en élèves actuellement je suppose ? Tu as opté pour quelle espèce ?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Oraclaries
* Thursday 16 August 2007 à 12:29
Message #3


Larve


Groupe: Néo-inscrit
Messages: 46
Inscrit: 02/02/2005
Lieu : Lens - 62
Membre No.: 157




Hello

Non ça ne sent pas plus que ça et ce n'est pas bruyant (pas comme des grillons), c'est pas pire que des grillons et c'est 100 fois moins d'entretien
C'est surtout l'hygiène que tu portes à ton bac qui est importante
Pour les trouver c'est facile il faut connaitre des magasins ou des eleveurs, ça se trouve sur internet et sur des forums
Perso je n'en eleve plus pour le moment, je n'en ai plus l'utilité mais ça va surement revenir biggrin.gif
Sinon j'ai elevé beaucoup d'especes: Blaptica dubia, B atropos, B fusca, G portentosa, N. cinerea, S. tartara

Mes preferées ça reste quand même les Blaptica dubia en grande espèce et les Schelfordella tartara pour les petites

Bonne journée
Thom


--------------------
- Thomas -
Go to the top of the page
 
+Quote Post
microtom
* Thursday 16 August 2007 à 12:49
Message #4


Major


Groupe: Membres
Messages: 1 231
Inscrit: 22/02/2007
Lieu : Gémenos
Membre No.: 1 162




Pour info Schelfordella taratara et également connue sous le nom de Blatta lateralis . Erreur, raccourci ou synonyme?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Oraclaries
* Thursday 16 August 2007 à 14:24
Message #5


Larve


Groupe: Néo-inscrit
Messages: 46
Inscrit: 02/02/2005
Lieu : Lens - 62
Membre No.: 157




CITATION(microtom @ jeudi 16 août 2007 à 13:49) *
Pour info Schelfordella taratara et également connue sous le nom de Blatta lateralis . Erreur, raccourci ou synonyme?


Normallement Schelfordella lateralis et Blatta lateralis sont deux anciens taxons qui ne devraient plus être utilisés de ce que je me souvienne, après la taxonomie des blattes c'est pas ce qui me passionne le plus et ça va tellement vite biggrin.gif


--------------------
- Thomas -
Go to the top of the page
 
+Quote Post
microtom
* Thursday 16 August 2007 à 21:47
Message #6


Major


Groupe: Membres
Messages: 1 231
Inscrit: 22/02/2007
Lieu : Gémenos
Membre No.: 1 162




Hop http://www.acideformik.com/forums/index.php?showtopic=1164 : déterrage de topic smile.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
adamé
* Friday 17 August 2007 à 07:53
Message #7


Gyne Très Mégère


Groupe: Administrateurs
Messages: 9 750
Inscrit: 02/05/2007
Lieu : Nord
Membre No.: 1 369




CITATION(alex896 @ jeudi 16 juin 2005 à 17:41) *
Voici mes installations : ( je me suis très fort basé sur le poste de Oraclaries tongue.gif )


en fait, c'est plus de l'update d'un vieux topic wink.gif


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
adamé
* Sunday 22 April 2012 à 08:02
Message #8


Gyne Très Mégère


Groupe: Administrateurs
Messages: 9 750
Inscrit: 02/05/2007
Lieu : Nord
Membre No.: 1 369




À voir aussi l'élevage de JL33 : Élevage de blattes : Phoetalia pallida


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
insectia
* Tuesday 15 May 2012 à 02:01
Message #9


Nymphe


Groupe: Nouveau Membre
Messages: 51
Inscrit: 08/05/2012
Membre No.: 9 820




Mais j'ai pas trop bien compris comment tu installais ton cable chauffant
Go to the top of the page
 
+Quote Post
adamé
* Tuesday 15 May 2012 à 06:38
Message #10


Gyne Très Mégère


Groupe: Administrateurs
Messages: 9 750
Inscrit: 02/05/2007
Lieu : Nord
Membre No.: 1 369




CITATION
On scotche le cable chauffant en dessous et voila


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post


Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s):

 



Partagez ce sujet sur un forum (bbcode):

Partagez ce sujet sur un site web ou un blog (html):
Version bas débit
Creative Commons License