Recherche Membres Calendrier Shoutbox
IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )



> Important avant de poster un message

Merci de lire ce sujet épinglé
http://www.acideformik.com/forums/index.php?showtopic=7715
et donc d'utiliser le formulaire d'identification mise à votre disposition.

2 Pages V   1 2 >  
Reply to this topicStart new topic
> Les Lasius noires, mise au point
aclcla
* Monday 02 July 2007 à 13:05
Message #1


Média


Groupe: Exposants Acideformik
Messages: 703
Inscrit: 06/05/2006
Lieu : Toulouse
Membre No.: 518




Les Lasius noires ou brun sombres appartiennent tous au sous-genre des Lasius sensu stricto, à l'exception de Lasius fuliginosus. Et cette dernière mise à part, elles ne sont pas forcément faciles à identifier. Cela peut se faire sur une série de critères.

Voilà un listing des espèces que vous pouvez trouver. Le but est de fournir une base accessible à tous. Ceci a également pour but que de modérer les élans de certains qui déclarent des essaimages de "Lasius niger" sans imaginer à quel point ils peuvent se fourvoyer smile.gif


1. L. fuliginosus : très particulière par sa couleur noire très luisante, son odeur de citronnelle etc. => pas de confusion possible.

Poils dressés sur le scape
2. L. niger : espèce appréciant les terrains ouverts, les milieux anthropisés, construit fréquemment des petits dômes de terre (pas toujours). Scapes hérissés de nombreux poils dressés, clypeus également pourvu de nombreux poils courts.
3. L. platythorax : espèce très semblable à la précédente par ses scapes très poilus et sa coloration uniforme, s'en distingue par le clypeus équipé d'un nombre de poils bien moindre (en général plus longs). Se trouve dans les milieux plus sombres et humides (dans les forêts, les tourbières), et ne construit pas de dôme de terre.
4. L. grandis : espèce ibérique, on peut la trouver jusque dans nos Pyrénées. Je ne m'avancerai pas sur des critères fiables avant de les avoir visualisés.
5. L. emarginatus : franchement bicolore, thorax rougeâtre.

Pas de poils dressés sur le scape, mandibules en moyenne à 8 dents
6. L. alienus : espèce très fréquente dans les milieux ouverts, ne fait généralement pas de dôme mais des trous entourés d'un petit cratère de déblais. Le scape est presque entièrement dépourvu de poils dressés, et la couleur brun sombre homogène.
7. L. paralienus : espèce d'Europe continentale, non citée de France mais présente en Belgique et en Suisse apparemment. Pas de critères évidents pour un débutant, pour la distinguer de L. alienus.
8. L. psammophilus : comme son nom l'indique : se trouve surtout dans les milieux sableux. Le scape est dépourvu de poils dressés, et la couleur est moins homogène que les deux espèces précédentes : un peu plus pâle dans l'ensemble, le thorax est généralement visiblement éclairci.
9. L. piliferus : espèce ibérique trouvée en région méditerranéenne en France également (mais au sud du sud donc). Faut que je consulte mes notes sur elle biggrin.gif

Pas de poils dressés sur le scape, mandibules en moyenne à 7 dents
10. L. neglectus : pas vraiment noire mais bon... Espèce invasive, polygyne, petite.
11. L. lasioides : Espèce méditerranéenne. Je dois consulter mes notes là aussi.
12. L. brunneus : Franchement bicolore, thorax et tête brun plus ou moins clairs, gastre brun sombre.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
microtom
* Monday 02 July 2007 à 13:08
Message #2


Major


Groupe: Membres
Messages: 1 231
Inscrit: 22/02/2007
Lieu : Gémenos
Membre No.: 1 162




Super, merci, bonne initiative... c'est plus clair d'un coup.
Je teste puis je pose des questions si besoin smile.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
hugo
* Monday 02 July 2007 à 13:30
Message #3


(●ʘ╻ʘ●) ~ ♥


Groupe: Modérateurs
Messages: 6 121
Inscrit: 17/08/2005
Lieu : Australie
Membre No.: 284




Merci !

Par exemple:
L. fuliginosus


L. niger/platythorax


L. grandis


L. emarginatus


L. alienus


L. brunneus



Justement est ce que l'on peut avoir une idée de la plus ou moins grande rareté des espèces de Lasius noires ? Est-ce qu'il y en a que l'on ne trouve que difficilement.
Et est-ce que dans un biotope urbain/parc, un essaimage massif peut-être identifié sans doute comme L.niger ?
Raison de la modification: Orthographe, Italique \/
Go to the top of the page
 
+Quote Post
k2rantitache
* Monday 02 July 2007 à 16:18
Message #4


Gyne womanizer®


Groupe: Partenaires
Messages: 13 518
Inscrit: 23/10/2004
Lieu : Australie
Membre No.: 12




Enorme! va falloir que je vous donne plus de boulot si vous êtes capable de me faire ca aussi rapidement;=)

Pour Lasius neglectus on a des photos ici.
Cette sp avait été identifié par Mr Espadaler à l'époque

arrow.gif http://www.acideformik.com/forums/index.ph...asius+neglectus

Voici une photo d'une ouvrière de Lasius neglectus
et de la tête d'une gyne

arrow.gif http://www.tajoderonda.com/hormigas/lasius...s_neglectus.htm

D'autres photos ici sur le site d'ozo arrow.gif http://www.formicidae.com/php/especies.php...asius_neglectus


--------------------
=> email : k2rantitache "at" acideformik.com
Go to the top of the page
 
+Quote Post
k2rantitache
* Monday 02 July 2007 à 17:17
Message #5


Gyne womanizer®


Groupe: Partenaires
Messages: 13 518
Inscrit: 23/10/2004
Lieu : Australie
Membre No.: 12




CITATION
2. L. niger : espèce appréciant les terrains ouverts, les milieux anthropisés, construit fréquemment des petits dômes de terre (pas toujours). Scapes hérissés de nombreux poils dressés, clypeus également pourvu de nombreux poils courts.
3. L. platythorax : espèce très semblable à la précédente par ses scapes très poilus et sa coloration uniforme, s'en distingue par le clypeus équipé d'un nombre de poils bien moindre (en général plus longs). Se trouve dans les milieux plus sombres et humides (dans les forêts, les tourbières), et ne construit pas de dôme de terre.


Concernant la distinction de ces 2 espèces.
Il me semble que toutes les 2 ont des poils longs sur le clypeus.
Mais c'est au début du clypeus que cela se joue, pour les poils courts. Présent ou pas.


--------------------
=> email : k2rantitache "at" acideformik.com
Go to the top of the page
 
+Quote Post
aclcla
* Monday 02 July 2007 à 17:38
Message #6


Média


Groupe: Exposants Acideformik
Messages: 703
Inscrit: 06/05/2006
Lieu : Toulouse
Membre No.: 518




Effectivement. Sachant que le critère à observer pour une distinction optimale est la densité des poils, et pas leur longueur.

Cependant, la densité n'est pas accessible au débutant sans outils de mesures micrométriques, et il serait intéressant de connaitre la variabilité du nombre de poils présents sur une diagonale du clypeus non ?

Il faudrait pour ça faire quelques comptages sur des individus pré-identifiés. Vous en pensez quoi ?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
k2rantitache
* Saturday 07 July 2007 à 00:06
Message #7


Gyne womanizer®


Groupe: Partenaires
Messages: 13 518
Inscrit: 23/10/2004
Lieu : Australie
Membre No.: 12




J'en pense que c'est une très bonne idée ca!

Te faut-il des échantillons de Lasius plathytorax?

Tiens ca me fait penser qu'avec le matériel de Christian ca pourrait se voir très bien. happy.gif


--------------------
=> email : k2rantitache "at" acideformik.com
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Christian
* Saturday 07 July 2007 à 03:32
Message #8


Cocon


Groupe: Membres
Messages: 224
Inscrit: 20/06/2007
Lieu : Genève (CH) + Viuz (74)
Membre No.: 1 501




CITATION(k2rantitache @ samedi 07 juillet 2007 à 01:06) *
J'en pense que c'est une très bonne idée ca!

Te faut-il des échantillons de Lasius plathytorax?

Tiens ca me fait penser qu'avec le matériel de Christian ca pourrait se voir très bien. happy.gif



Message reçu wink.gif
Si vous voulez m'envoyer des sp à photographier et mesurer je m'y colle avec plaisir !
(juste que je vais partir en vacances du 14.7 au 6.8 )


--------------------
Amicalement,
Christian
Go to the top of the page
 
+Quote Post
k2rantitache
* Saturday 07 July 2007 à 19:00
Message #9


Gyne womanizer®


Groupe: Partenaires
Messages: 13 518
Inscrit: 23/10/2004
Lieu : Australie
Membre No.: 12




Tu nous tends une sacré perche la smile.gif
Franchement ca serait vraiment super chouette biggrin.gif

Je vais t'envoyer un mp d'ici qq jours pour tout t'expliquer wink.gif


--------------------
=> email : k2rantitache "at" acideformik.com
Go to the top of the page
 
+Quote Post
adamé
* Friday 13 July 2007 à 21:13
Message #10


Gyne Très Mégère


Groupe: Administrateurs
Messages: 9 748
Inscrit: 02/05/2007
Lieu : Nord
Membre No.: 1 369




concernant les gynes de Lasius sp. (noires et autres) on peut les différencier à la couleur ? ou faut leur compter les poils ?


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
microtom
* Friday 13 July 2007 à 22:18
Message #11


Major


Groupe: Membres
Messages: 1 231
Inscrit: 22/02/2007
Lieu : Gémenos
Membre No.: 1 162




CITATION(adame @ vendredi 13 juillet 2007 à 22:13) *
concernant les gynes de lasius sp (noires et autres) on peut les différencier à la couleur ? ou faut leur compter les poils ?

D'après ce que j'ai compris, les poils c'est plus sûr smile.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
cékiki
* Friday 13 July 2007 à 22:22
Message #12


Gyne Très Mégère


Groupe: Partenaires
Messages: 9 722
Inscrit: 27/10/2004
Lieu : Perpignan
Membre No.: 109




les deux, c'est indiqué au dessus.
Si c'est noir en totalité, plus ou moins noir cependant, il y a des subtilités avec un lot d'immatures en surface : la pilosité globale du corps et celle du scape.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
adamé
* Saturday 14 July 2007 à 17:30
Message #13


Gyne Très Mégère


Groupe: Administrateurs
Messages: 9 748
Inscrit: 02/05/2007
Lieu : Nord
Membre No.: 1 369




je précise pour cekiki que les gynes que je trouve, c'est sans voir le nid... donc pas d'indice avec les ouvrières.
sinon, en sortant cet après-midi, j'ai eu ma réponse...
j'ai trouvé des gynes qui n'avaient pas les mêmes tonalités de couleurs, donc, on peut voir sur celles que j'ai prélevées que le thorax est plutôt rouge (certainement emarginatus)... faut vraiment avoir vu beaucoup de Lasius noires pour voir la différence, et de plus, sous une certaine lumière.
Raison de la modification: Orthographe, Italique, Majuscule pour le genre \/


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Philippe Wegnez
* Friday 12 October 2007 à 20:24
Message #14


Ouvrière


Groupe: Partenaires
Messages: 407
Inscrit: 26/05/2007
Lieu : Herve (Belgique
Membre No.: 1 430




Salut,

Un petit mot pour niger et platythorax, lorsque vous aurez l'occasion de regarder à la bino le clypeus des deux espèces vous aurez les explications directement par vous même. Comme tout le monde, je trouve qu'aucune description ne remplace le coup d'œil.

Pour emarginatus, je suis confronté à un drôle de problème. Je n'en ai "officiellement" jamais vu. Lorsque je suis allé dans le sud, cette année, je pensais vraiment en avoir trouvé. Effectivement, la description de Seifert, non seulement sur la couleur et les poils dressés mais surtout sur la tête en forme de "trapèze", y était. Voici maintenant le message que j'ai reçu d'un déterminateur (Français) au sujet de mes emarginatus :

Les emarginatus ne sont peut-être que des niger. Janine Weulersse m'a montré un jour la convergence entre ces deux espèces en région méditerranéenne et en Corse : des niger au thorax plus clair et des emarginatus au thorax plus sombre. Même l'indice du scape devient difficile à utiliser. Il faut alors regarder la pilosité des scapes, poils dressés chez niger et couchés chez emarginatus. Ils sont plutôt dressés sur tes spécimens.

Quelques jours après il confirmait bien niger.

C'est la première fois que j'entends que les emarginatus on plutôt les poils couchés que dressés. Que faire du critère de la tête trapézoïdale (c'est à dire que les joues ne sont pas "arrondies" comme chez niger mais plutôt "droites").
A+
Phil
Raison de la modification: Orthographe, Italique \/
Go to the top of the page
 
+Quote Post
cékiki
* Friday 12 October 2007 à 21:54
Message #15


Gyne Très Mégère


Groupe: Partenaires
Messages: 9 722
Inscrit: 27/10/2004
Lieu : Perpignan
Membre No.: 109




Ne faut-il pas deux critères pour confirmer ? Poils dressés + ......
Ajouté que Seifert écrit (enfin ceux qui me l'ont traduit...) en général, il peut y avoir etc ...
Et de l'intérêt de confirmer sur plusieurs sp.
Si en plus il y a des convergences.
Merci Philippe de l'apport de cette donnée. Ca m'évoque aussi la subtilité entre F.lusatica et F.cunicularia. Ou encore Cataglyphis cursor x piliscapus.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Philippe Wegnez
* Saturday 13 October 2007 à 19:12
Message #16


Ouvrière


Groupe: Partenaires
Messages: 407
Inscrit: 26/05/2007
Lieu : Herve (Belgique
Membre No.: 1 430




Salut,

C'est bien que tu me parles de F.lusatica car, d'après la même personne, on remettrait sérieusement en cause la validité de cette espèce. En fait, il partirait sur l'hypothèse qu'il s'agirait d'une F.rufibarbis mais "moins" poilue. Variabilité du caractère en fonction des régions. A suivre... Il faudrait peut-être trancher avec la génétique.
A+
Phil
Raison de la modification: Orthographe, Italique \/
Go to the top of the page
 
+Quote Post
formiquement vot...
* Friday 30 July 2010 à 13:10
Message #17


Cocon


Groupe: Membres
Messages: 230
Inscrit: 14/06/2010
Lieu : Marseille
Membre No.: 4 531




si on compte les poils faut pas qu'elle bouge ^^ Après c'est sûr que comme je disais sur une autre page, c'est une voir LA plus dure à différencier mellow.gif
thumbsup.gif


--------------------
Messor Barbarus

---------------------------------------------------------------

Dans la vie ? Auteur-réalisateur ... 22 ans.

Quoi d'autre ? Mon nouveau film "PASSIONNAIMANTS" voir sur Allociné !! :)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
JL33
* Friday 30 July 2010 à 16:49
Message #18


Major


Groupe: Modérateurs
Messages: 1 237
Inscrit: 26/10/2009
Membre No.: 4 065




Pfiouuu !!!

Dans des moments comme ça, je me sens bien seul. Rassurez-moi, il y en a quand même quelques-uns, qui comme moi, savent quand même distinguer une Camponotus d'une Lasius quand elles sont côté à côte ?

Plus sérieusement ce topic met en lumière les migraines qui attendent les malheureux dans mon genre, qui se découvrent sur le tard un intérêt pour ces petites bêtes, et la prudence dont ils doivent effectivement faire preuve avant d'oser annoncer quoi que ce soit !
Heureusement, je me dis quand même que pour essayer de les élever avec quelque succès, la part d'observations sur le terrain et la logique qui consiste à essayer de tirer la leçon de ce que l'on voit doit être au moins aussi importante que le reste ...

Et au passage, une petite question : j'ai observé en fin de printemps, en abondance sous des pierres dans des prairies humides, en altitude (1200/1300 m) en Pays Basque, des colonies de petites fourmis très jaunes, particulièrement belles -selon mes critères - que je n'oserais plus désigner comme étant des Lasius flavus (c'est ce qui m'est benoitement venu à l'esprit lorsque je les ai vues ...) Il se trouve que dans quelques jours je serai de nouveau dans ces coins. Les spécialistes peuvent-ils me dire si à cette période, j'ai une quelconque chance de tomber sur un essaimage (j'avoue que la bête ne me laisse pas insensible).
JL33
Raison de la modification: Italique \/
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Tengu84
* Friday 30 July 2010 à 17:03
Message #19


Major exclu


Groupe: Banned
Messages: 7 370
Inscrit: 04/05/2008
Membre No.: 2 112




N'oublions pas qu'il y a un certain nombre de chances qu'il s'agisse effectivement de Lasius flavus, tout de même. smile.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
JL33
* Friday 30 July 2010 à 17:09
Message #20


Major


Groupe: Modérateurs
Messages: 1 237
Inscrit: 26/10/2009
Membre No.: 4 065




C'est vrai, on va donc faire comme si... thumbsup.gif
JL33
Go to the top of the page
 
+Quote Post


2 Pages V   1 2 >
Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s):

 



Partagez ce sujet sur un forum (bbcode):

Partagez ce sujet sur un site web ou un blog (html):
Version bas débit
Creative Commons License