Recherche Membres Calendrier Shoutbox
IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )



 
Reply to this topicStart new topic
> Nombre de gyne chez Myrmica sp et diverses questions, concernant surtout M. Specioides
adamé
* Monday 13 April 2009 à 19:17
Message #1


Gyne Très Mégère


Groupe: Administrateurs
Messages: 9 745
Inscrit: 02/05/2007
Lieu : Nord
Membre No.: 1 369




J'ai une petite colo de Myrmica spécioïdes que j'ai lancé en partant de plusieurs gyne soeurs et quelques ouvrières prélevées toutes ensembles sur un essaimage.
déjà, il m'a semblé que les gynes désaillées tentaient de rentrer dans le nid mère après fécondation.

donc, la question est : Combien de gynes une colonie dans la nature peut-elle compter, et comment ça se passe ? retour au nid puis bouturage ?
Y a aussi des individus entre les 2 stades ouvrières et sexués (dont j'ai oublié le nom à l'instant), ça se passe comment pour eux, ça concerne nos espèces ou pas ?

ensuite, quel est le nombre optimal de gyne pour lancer une fondation ?
Y-a-t-il des rapport de pouvoir entre les gynes et seule une pond ? les restantes se comportant comme des ouvrières ? ou c'est moins clair ?
Parce que ça me surprend encore de voir des gynes venir se nourrir directement dans l'aire de chasse, et visiblement, certaines pondeuses (gastre plus dilaté) restent dans le tube près du couvain par contre (pas facile à voir si il n'y en a qu'une ou plusieurs, le tube est bien sale)
On ajoute à ça un mâle issu de pontes...

Enfin, j'ai pas vraiment cherché par moi même, ça pourrait être quoi le degré d'humidité conseillé pour un nid de M. spécioïdes, sachant que le nid mère est dans un talus en bord de piste cyclable...

voilà voilà wink.gif


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
sipatte
* Monday 13 April 2009 à 19:45
Message #2


Myrmécomorphe


Groupe: Contributeurs
Messages: 5 633
Inscrit: 20/08/2007
Lieu : Armentières (59)
Membre No.: 1 645




Je vais pas répondre à tout, faut en laisser pour les autres happy.gif

Concernant l'humidité, cela ne doit pas être bien différent de mes M. cf ruginodis.

En haut, bien au sec : les nymphes.
En bas très humide : les larves.

Donc je dirai de prévoir un nid très humide, avec une zone sèche mrgreen.gif

CITATION(adame @ lundi 13 avril 2009 à 20:17) *
Y a aussi des individus entre les 2 stades ouvrières et sexués (dont j'ai oublié le nom à l'instant)
Tu veux dire des micro-gynes? unsure.gif


Quelques questions complémentaires :
Est-ce que tu observes de l'agressivité entre les gynes?
Est-ce que certaines ne vont jamais dans le tube?
Y a t-il eu des naissances d'ouvrières?


Personnellement, je les placerai dans une plus grande ADC avec plusieurs tubes bien séparés avec réserve,
pour qu'elles se regroupent ou se divisent à leur guise.
Ca a très bien fonctionné dans mon cas.

Si elles cohabitent très bien ensemble dans le même tube, pourquoi ne pas les mettre toutes dans le même nid?
Tu seras notre spécialiste en très grosses colonies wink.gif


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post


Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s):

 



Partagez ce sujet sur un forum (bbcode):

Partagez ce sujet sur un site web ou un blog (html):
Version bas débit
Creative Commons License