Recherche Membres Calendrier Shoutbox
IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )



 
Reply to this topicStart new topic
> Lors de vos sorties terrain, Déontologie à adopter
bidou
* Tuesday 05 August 2008 à 17:14
Message #1


Major grognon


Groupe: Contributeurs
Messages: 2 033
Inscrit: 20/04/2007
Lieu : Lyon / Ecotay (42)/ Limousin
Membre No.: 1 347




Bonjour,

Lors de vos sorties terrain que ce soit à la recherche de gynes, pour des prélèvements de spécimens (identification et recensement) ou pour de simples observations nous vous demandons une grande vigilance à l'impact que vous pouvez avoir sur le milieu.

Ceci de plusieurs manières:

- prélèvement de gynes : pas de prélèvement au sein des colonies déjà matures. Pas besoin de prélever non plus 200 gynes de la même espèce lors d'un essaimage, soyez logique et raisonné. Adaptez vos prélèvements : petit essaimage = petit ramassage. Il ne faut pas oublier que la longévité des gynes se comptent en année (record de 30ans pour une gyne du genre Lasius niger) et qu'une colonie demande du temps pour s'en occuper par la suite.

- respect des fourmis prélevées: : si votre but est de les maintenir vivante, attention aux moyens de capture et surtout de transport. Le tube qui les accueillera souvent pendant plusieurs heures devra être humidifié (système D de cékiki arrow.gif une petite herbe fraichement coupée dans le tube = autonomie pour quelques heures ou un petit bout de coton, mouchoir humidifié directement dans le tube de prélèvement) sans quoi elles mourront très vite et le prélèvement aura été vain. Ne mélangez pas les espèces.

- respect des fourmilières : Pas de pillage, pas de destruction de nid pour aller voir plus loin.... Si vous retournez une pierre pensez à la remettre à la même place en veillant à ne pas écraser la ou les reines et le reste de la colonie (en général il suffit d'attendre 5 min pour que tout le monde rentre sous terre). Un moyen simple pour un être sûr : rajouter un petit bout de bois ou cailloux sur l'emplacement du nid arrow.gif lorsque vous remettez la pierre elle sera alors légèrement surélevée, pas de risque d'écrasement des individus restant en surface.

- respect de leur habitat : Comme toute balade dans le milieu naturel, ne pas jeter des restes de repas, des papiers ou autre dans la nature. Ne détériorez pas les zones que vous rencontrez, privilégiez la marche et le vélo.

- prélèvements d'insectes : Personne ou presque n'est capable d'identifier correctement ce qu'il prélève, nous conseillons donc fortement de nourrir ses colonies avec des élevages parallèles. Ceci dans le but de ne pas nourrir les colonies d'élevage avec des espèces rares et/ou protégées.
Le jambon, poulet, œuf et poisson sont également de très bons palliatifs.

Ce post peut être sujet à modification.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
nicocotiers
* Tuesday 23 March 2010 à 16:15
Message #2


Shoutbox addict


Groupe: Administrateurs
Messages: 2 597
Inscrit: 16/05/2007
Lieu : Nord (frontière Belge) + shoutbox
Membre No.: 1 401




j'ajoute ça:
CITATION
Les papillons, les coléoptères et les libellules sont en danger
NATURE / ECOLOGIE - Actu-Environnement.com - 16/03/2010

Selon la dernière Liste rouge des espèces en danger en Europe publiée mardi par l'Union mondiale pour la nature (IUCN), 9 % des papillons, 11 % des scarabées et 14 % des libellules sont menacés d'extinction en Europe. ''Lorsqu’on parle d’espèces menacées, on pense souvent à de grands animaux emblématiques, comme les pandas ou les tigres, mais il ne faut pas oublier que les petites espèces de notre planète sont également importantes et ont aussi besoin de mesures de protection. Les papillons, par exemple, jouent un rôle essentiel comme pollinisateurs des systèmes où ils vivent'', précise Jane Smart, Directrice du Groupe de conservation de la biodiversité de l’UICN dans un communiqué.

Cette liste qui examine l’état de conservation de près de 6 000 espèces européennes montre que 31% des 435 espèces de papillons d’Europe sont en déclin et 9% sont déjà menacées d’extinction. La liste rouge de l’UICN révèle également que 11% des espèces de coléoptères saproxyliques étudiées (431 dont un tiers habitent en Europe) risque de disparaître du continent, tandis que 7% sont menacés d'extinction à l’échelle mondiale. 13% des espèces sont également considérées comme presque menacées en Europe. Les principales menaces à long terme pour ces scarabées sont la disparition de leur habitat en raison de l'exploitation forestière et la diminution du nombre d'arbres adultes. Selon la liste, 14% des 130 espèces de libellules étudiées sont menacées et 11% sont classées proches de l’extinction en Europe.


http://www.actu-environnement.com/ae/news/...arabe_9816.php4
Go to the top of the page
 
+Quote Post
adamé
* Friday 06 May 2011 à 13:23
Message #3


Gyne Très Mégère


Groupe: Administrateurs
Messages: 9 750
Inscrit: 02/05/2007
Lieu : Nord
Membre No.: 1 369




up de l'année.
J'ajoute que les coordinateurs dons savent ramasser aussi et connaissent leurs besoins. Inutile de ramasser en se disant "je les filerai à un coordinateur dons" arrow.gif elles vous resteront sur les bras (surtout vrai pour les Lasius).


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
adamé
* Friday 01 July 2011 à 20:30
Message #4


Gyne Très Mégère


Groupe: Administrateurs
Messages: 9 750
Inscrit: 02/05/2007
Lieu : Nord
Membre No.: 1 369




Up, vu que c'est le cœur de saison


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post


Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s):

 



Partagez ce sujet sur un forum (bbcode):

Partagez ce sujet sur un site web ou un blog (html):
Version bas débit
Creative Commons License