Recherche Membres Calendrier Shoutbox
IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )



 
Reply to this topicStart new topic
> Six mystérieuses espèces de fourmis Dracula identifiées à Madagascar
brisingr
* Sunday 18 October 2015 à 10:18
Message #1


Nymphe


Groupe: Membres
Messages: 98
Inscrit: 01/10/2015
Lieu : rhône
Membre No.: 21 772




En raison de leurs variabilité, il est extrêmement difficile de classifier les espèces de fourmis Dracula appartenant au genre Mystrium. En étudiant attentivement l’organisation sociale de ces insectes, une équipe de chercheurs est parvenue à mettre au point une nouvelle méthode et identifier six nouvelles espèces provenant de Madagascar. En terme de classification, les fourmis Dracula représentent pour les entomologistes un véritable casse-tête, d’autant plus lorsqu’il s’agit du genre Mystrium. "Le genre Mystrium est le groupe le plus mystérieux parmi l’étrange sous-famille des fourmis Dracula" indique en guise d’introduction dans un communiqué Masashi Yoshimura, chercheur à l'Académie des Sciences de Californie.

Avec ses collègues le biologiste s’est attelé à décrire ce groupe d’insectes particuliers provenant de Madagascar, dont les caractéristiques varient remarquablement d’une espèce à une autre. 

Comme toutes les fourmis Dracula, celles du genre Mystrium pratiquent pour survivre le "cannibalisme non destructif".

Des fourmis "cannibales"

Ce comportement, décrit scientifiquement il y a plus de dix ans lors de la découverte des premiers spécimens, consiste pour les adultes à éventrer leurs larves pour se nourrir. Ce mode alimentaire n’a aucune répercussion sur le développement des futures fourmis qui cicatrisent rapidement et atteignent l’âge adulte sans la moindre séquelle.

Arrivée à maturité, les fourmis du groupe Mystrium présentent certaines caractéristiques anatomiques uniques comme leurs longues mandibules en forme de spatules capables de s’emboiter. Leur organisation sociale est complexe et marquée par une forte mixité. "Le rôle d’un individu dans une colonie n'est pas toujours évident de par son apparence. Des fourmis qui se ressemblent peuvent être des travailleuses mineures dans une espèce mais des reines dans une autre espèce", explique Brian Fisher, membre de l’équipe de recherche.

Selon les chercheurs, de nombreuses espèces du genre Mystrium présentent une structure sociale originale au sein de laquelle les ouvrières peuvent accéder au statut de reine. L’apparence de la reine est variable et ne se distingue pas forcément du reste de la colonie. En effet, ses ailes peuvent être courtes ou inexistantes et sa taille est souvent plus petite que celle des travailleuses.

Six nouvelles espèces

Cette confusion, rend toute tentative de classification compliquée, d’autant plus qu’il existe chez ces fourmis trois modes de reproduction différents. 

"Notre équipe a exploré Madagascar et ses îles environnantes pendant 20 ans et a collecté des milliers de spécimens pour résoudre les mystères de Mystrium", résume Brian Fisher. Ces deux décennies de recherches ont fait l’objet d’une étude parue récemment dans la revue ZooKeys.

Le document fait part d’une nouvelle méthode permettant de distinguer au sein du groupe les différentes espèces. 

Pour ce faire, il convient d’identifier dès le départ le statut social de chaque fourmi, avant que celui-ci n’évolue, et de comprendre leur style de reproduction. En adoptant cette méthode, les chercheurs sont parvenus à reclasser les espèces déjà existantes du genre Mystrium en trois sous-groupes, et identifier six nouvelles espèces à part entière.

Trois de ces espèces ont été baptisées Mystrium labyrinth, Mystrium mirror, et Mystrium shadow, des noms qui évoquent tous le mystère que ces fourmis recèlent.
mellow.gif

En savoir plus : http://www.maxisciences.com/fourmi/six-mys...r_art32287.html
Copyright © Gentside Découverte


--------------------
Le MAL est toujours tapi en nous ...
Alors faites tout ce que vous pouvez pour y résister .
Go to the top of the page
 
+Quote Post
patronus
* Monday 19 October 2015 à 02:49
Message #2


Cocon


Groupe: Membres
Messages: 288
Inscrit: 16/07/2009
Membre No.: 3 682




Et voici la publication scientifique: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3978267/

Une page d'antwiki sur Mystrium sp: http://www.antwiki.org/wiki/Mystrium
Go to the top of the page
 
+Quote Post


Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s):

 



Partagez ce sujet sur un forum (bbcode):

Partagez ce sujet sur un site web ou un blog (html):
Version bas débit
Creative Commons License