Recherche Membres Calendrier Shoutbox
IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )



 
Reply to this topicStart new topic
> Maladie des Camponotus, Essai d'explication
MJJB
* Sunday 07 October 2018 à 18:41
Message #1


Média


Groupe: Membres
Messages: 515
Inscrit: 26/08/2005
Lieu : Saint-Brévin (44)
Membre No.: 306




Bonjour,
C'est très triste, je suis en train de perdre ma colonie de Camponotus cruentatus qui me passionne depuis 3 ans.
Après un peu d'étude, je vous donne mon opinion, qui n'est pas scientifique.

LE MIEL ?

Les Camponotus cruentatus récoltent 94 % de substances sucrées liquides. (1) La majorité de ces substances provient du miellat d’hémiptères (pucerons, cochenilles), qui peut être aussi récolté sur les feuilles des arbres (où il a coulé). Les abeilles font leur miel de forêt également en léchant les végétaux imbibés des déjections des aphidiens. Il a été démontré que le miellat ainsi récolté par les abeilles est, pour elles, assez pathogène, et que les abeilles attrapent des maladies qu’elles peuvent transmettre aux fourmis qui pillent leur miel de forêt. Un des symptôme est la paralysie, tant pour les abeilles que pour les fourmis. (2)

Mais dans la nature, sans passer par les abeilles, les Camponotus vont directement vers toutes sortes de déjections de pucerons et cochenilles, et ne tombent pas malades pour autant. Bien au contraire, elles prospèrent aux lisières des forêts.


UNE FLORE INTESTINALE APPAUVRIE ?

Mon opinion est que le miellat des pucerons étant une déjection, vient de l’intestin. Et dans la flore intestinale du puceron, il y a des bactéries. Ces bactéries sont transmises à la fourmi et passent dans son intestin moyen. Or il a été démontré que certaines bactéries vivent en symbiose avec les Camponotus. Danival SOUZA a montré qu’elles facilitent la croissance de la colonie et renforcent les défenses immunitaires. Leur présence dans l’intestin moyen de la fourmi augmente l’immunité contre les maladies, et même la fertilité ! (3)
Même dans un drosophile, on trouve par exemple la bactérie Wolbachia. (4)


Chaque fondatrice de Camponotus emporte avec elle, la (ou les) bactérie(s) symbiotiques dans ses ovaires. (5) La reine les transmets à la première génération de petites ouvrières. La présence de ces bactéries est cruciale pour la fondation : facilitation des défenses immunitaires et fertilité.
Si mon opinion est juste, la relation symbiotique avec les pucerons serait alors extrêmement riche, car en plus de la nourriture, les aphidiens transmettent aussi des bactéries quasiment nécessaires au développement des fourmis ! Avis aux chercheurs !

Mon opinion est que, en grandissant, en élevage artificiel et donc sans accès aux pucerons et cochenilles, la présence de la bactérie devient aléatoire. Si elle n’est plus suffisante les fourmis sont d’avantage exposées aux maladies.

Or je note que :
1/Les éleveurs de Camponotus voient leurs colonies dépérir le plus souvent quand les fourmis deviennent nombreuses, ce qui semble indiquer que les bactéries symbiotiques ne sont plus en nombre suffisant (ou ont disparu) pour assurer la protection de l’ensemble de la colonie.
2/Dans mon cas, la « maladie des pattes raides » n’atteint que des ouvrières qui fréquentent l’aire de chasse (je le sais car seules les ouvrières de taille modeste visitent l’aire de chasse). Autrement dit, les grosses ouvrières qui restent au nid n’attrapent pas, ou très rarement, la maladie. Par contre l’exposition aux microbes, dans l’aire de chasse, est fatale aux petites pourvoyeuses dont l’immunité est déficiente suite à l’absence de bactéries d’aphidien dans leur flore intestinale.

Alors que faire ?

1/Nettoyer l’aire de chasse (avec eau de javel) en dégageant les dépôts d’ordures.
2/Écarter sans pitié toutes les ouvrières malades (6) (qui traînent les pattes, symptôme de paralysie, et qui de toute façon meurent au bout de deux jours environ)
3/Éliminer immédiatement les mortes
4/La pince qui sert à évacuer les sujets malades ou morts doit être désinfectée à l’alcool à 90, avant de servir pour tout autre usage.
5/Dans le doute, ne pas donner du miel de forêt.
6/Faire l’expérience de déposer des rameaux de végétaux couverts de pucerons dans l’aire de chasse, dans l’espoir que des ouvrières captureront au moins quelques pucerons pour les consommer...
7/Donner des petits insectes, comme les drosophiles. (de mon expérience, l’apport de drosophiles a coïncidé avec une explosion démographique de ma colonie qui passa en une saison de 50 à 400 ouvrières) Le problème c’est que mes cruentatus ne récoltent plus beaucoup les drosophiles que je leur donne… et préfèrent les petits grillons…
8/L’idéal serait de faire adopter des ouvrières adultes, de préférence des pourvoyeuses, capturées dans la nature, et ainsi par le jeu des trophallaxies, réinjecter de la bactérie dans la colonie… C’est malheureusement impossible.
9/Essayer de se passionner pour une espèce plus facile !!!

(1) Alsina, Cerda, Retana, Bosch : Foraging ecology of the aphid-tending ant Camponotus cruentatus
(2)La «maladie noire» des abeilles, ou «mal des forêts» est une maladie virale des abeilles (mais qui pourraient toucher d'autres insectes, dont les fourmis) décrite dans de nombreux pays et qui serait induite par un virus qui infecte surtout les cellules du ventricule et du dispositif nerveux de l'abeille.
(3)Souza, Bézier, Depoix, Drezen, Lenoir. Blochmannia endosymbionts improve colony growth and immune defence in the ant Camponotus fellah. BMC Microbiology 9(1): 29.
(4)Lenoir citant Sharon & al.
(5)Souza & al : 2006, 2009, 2011
(6)Les maladies des insectes en élevage : https://www7.inra.fr/opie-insectes/pdf/i105-robert.pdf
Go to the top of the page
 
+Quote Post
adamé
* Wednesday 10 October 2018 à 06:52
Message #2


Gyne Très Mégère


Groupe: Administrateurs
Messages: 9 739
Inscrit: 02/05/2007
Lieu : Nord
Membre No.: 1 369




Merci de partager tes hypothèses wink.gif


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post


Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s):

 



Partagez ce sujet sur un forum (bbcode):

Partagez ce sujet sur un site web ou un blog (html):
Version bas débit
Creative Commons License