Recherche Membres Calendrier Shoutbox
IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )



 
Reply to this topicStart new topic
> Tuto Mini-nid de fourmis en liège, Fast and cheap
Pamw06
* Saturday 09 May 2009 à 18:49
Message #1


Cocon


Groupe: Membres
Messages: 196
Inscrit: 17/04/2008
Lieu : Nice (Alpes-Maritimes-06)
Membre No.: 2 048




Bonjours à tous, je me permet de faire un petit tuto pour un nid en liège.

L'objectif est de faire un nid adapté aux espèces lignicoles d'une part mais aussi et surtout de faire un nid rentable vis à vis
-du temps de construction
-du coût des matériaux.

J'ai donc choisi d'utiliser les matériaux suivant:
-un sous-verre 10x15cm : 0,8€
-deux colliers de serrage de 18,5cm: quelques centimes les 10
-un tube d'aquariophilie: quelques centimes
-un rouleau ou une plaque de liège (0,2cm d'épaisseur): 38€ le rouleau de 8x0,5m (4m²) dont on utilise 450cm²

et les outils suivants:
-un cutter
-un ciseau
-un pistolet à colle et un bâton de colle (travailler de préférence en extérieur et avec des gants) ou du mastic/joint

1ère étape: installer son plan de travail et requérir l'aide d'un adulte pour l'utilisation du pistolet à colle et du cutter.



2ème étape: découper à l'aide du cutter 3 tranches de liège en se servant du sous-verre comme patron pour obtenir les dimensions exactes. Un coup dans un sens, un coup dans l'autre, le liège se découpe très bien sur un socle PLAT. Attention aux marques sur le support de découpe.



3ème étape: Dans 2 des 3 tranches de liège, découper aux ciseaux les formes des salles voulues ainsi que l'entrée du nid.
On peut les découper ensemble ou une par une en se servant de la première comme patron pour la seconde. Les petites différences entre les deux ne sont pas inesthétiques et peu visibles dans le liège. (Pour les puristes, possibilité d'utiliser la scie-cloche pour découper les salles à l'emporte pièce.) Si vous faites plusieurs rangées parallèles de salles (comme sur la photo), il est préférable de ne pas les relier en traversant la ligne médiane (axe du tuyau de sortie) sous peine de se retrouver avec des morceaux libres de liège, difficile à aligner par la suite....
Pensez à découper l'entrée du nid dans un diamètre plus petit que le tube d'aquariophilie pour assurer une certaine étanchéité. le liège est suffisamment souple pour accepter cette contrainte.



4ème étape: Empiler les 5 tranches dans l'ordre suivant :

vitre
Tranche de liège avec salles
Tranche de liège avec salles
Tranche de liège intacte
Support du sous-verre
En profiter pour faire les derniers ajustements avant la fixations



5ème étape: Combiner par paires les colliers de serrage et enclencher les premiers crans.
Ensuite enfiler les 2 colliers sur le sandwich de liège en commençant par le côté comportant l'entrée. Nous voici à la partie délicate.
La tache consiste à serrer les colliers de serrage de manière symétrique (donc on sert quelques crans d'un côté puis idem de l'autre). Ainsi, une fois le serrage terminé, les embouts des colliers se situeront sur les cotés (ou sur le dessous à la limite) de l'assemblage et non en dessous. Sinon nid bancale .... le tout sans désassembler le tout !!
Recommencez avec la seconde paire de collier
on obtient ceci



SURTOUT NE PAS DÉCOUPER LES LANGUETTES DES COLLIERS



6ème étape:Collage.
Après utilisation du pistolet à colle et du mastic, j'ai une nette préférence pour le pistolet à colle qui cumule les avantages:
-plus précis et plus facile à manier (malgré ce que l'on croit...)
-séchage 2mn (contre plusieurs jours pour séchage complet du mastic)
-séchage blanc --> on peut ainsi savoir où il en manque
-participe à la solidité de l'assemblage contrairement au mastic qui assure juste l'étanchéité

Inconvénient:
-nécessite une prise secteur (dans nos pays ça devrait pas être trop dur..)
-risque de brûlures (d'où l'utilité des gants et de l'adulte ...)

On commence par encollez les 4 orifices à l'arrière du nid comme ceci.
Ensuite on encolle les 4 bords. C'est ici que prennent tout leur sens les languettes des colliers qui facilitent grandement la manipulation du nid. J'ai fait l'erreur de les couper avant le collage sur mon prototype, mes doigts s'en souviennent encore....
Étant donné le temps de séchage négligeable, on peut laisser sécher entre chaque bord pour éviter les accidents.
Soyez généreux en colle surtout au niveau du tuyau de sortie afin d'assurer une bonne étanchéité.




7ème étape: Après séchage, on peut découper les languettes des colliers qui sont devenues inutiles (sauf si on veut faire un mobile plutôt qu'un nid à fourmis...)

Et voila le résultat :




Conclusion:


Réalisation: 1 heure
Outillage: minime
Coût: quelques euros
Pertes négligeables:

J'ai réalisé ce nid pour une colonie de Camponotus lateralis de quelques ouvrières: déménagement en moins d'une demi-heure thumbsup.gif


Voilà Fin du tuto.
A vous d'adapter la taille et l'éppaisseur des salles à l'espèce. Bien sur reste le problème de l'humidification inhérent à tous les nid en liège. A étudier au cas par cas...



--------------------
Pamw06

Camponotus lateralis Crematogaster scutellaris Lasius emarginatus Colonies non-identifiées (3)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Le_Merovingien
* Saturday 09 May 2009 à 19:08
Message #2


Ouvrière


Groupe: Membres
Messages: 326
Inscrit: 03/08/2007
Lieu : Lorraine, alsace.
Membre No.: 1 615




Petit tuto vachement sympa et bien fait. Bravo wink.gif.

Excellent l'astuce des sangles en plastique !

Ca donne envie d'élever de l'espèce lignicole tout ça blush2.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
turok-rex
* Saturday 09 May 2009 à 19:49
Message #3


Red-Bull addict'


Groupe: Membres
Messages: 1 778
Inscrit: 08/05/2008
Lieu : Côte d'Azur+Shoutbox+Counter

Membre No.: 2 119




ça creuse pas trop mrgreen.gif ?

Très jolie realisation!

par contre, je rajoute qu'on peut faire ce type de nid sans serres-joints (mais vive la prise de tête! blink.gif )
sinon, on pourait voir ton nid habité?



--------------------


Go to the top of the page
 
+Quote Post
Fourmininja
* Saturday 09 May 2009 à 20:09
Message #4


Cocon


Groupe: Néo-inscrit
Messages: 110
Inscrit: 09/10/2007
Lieu : Perpignan, Saint-Cyprien (66)
Membre No.: 1 754




Super tuto!! Très sympa le rendu final smile.gif smile.gif
J'adore les nids en liège wub.gif . Ca donne envie mrgreen.gif !


--------------------
Colonie(s) et fondation(s) : Lasius sp ~30 ouvrières.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Yaget
* Saturday 09 May 2009 à 20:16
Message #5


Major Bruxellois


Groupe: Exposants Acideformik
Messages: 1 209
Inscrit: 06/02/2009
Lieu : Bruxelles , Belgique + Shoutbox
Membre No.: 2 970




Oui, effectivement très simpas ! C'est sur que sa donne envie blush2.gif


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
L'haricot
* Saturday 09 May 2009 à 20:39
Message #6


Major


Groupe: Contributeurs
Messages: 1 134
Inscrit: 04/08/2008
Lieu : Limoges et Toulouse.
Membre No.: 2 410




Merci pour le tuto thumbsup.gif !


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
adamé
* Sunday 10 May 2009 à 10:10
Message #7


Gyne Très Mégère


Groupe: Administrateurs
Messages: 9 755
Inscrit: 02/05/2007
Lieu : Nord
Membre No.: 1 369




bravo et merci wink.gif
La colle chaude est-elle réputée pour résister aux espèces qui creusent ?
Faut pas oublier ici qu'on a un nid pour une espèce sèche.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Valentin T.
* Sunday 10 May 2009 à 12:09
Message #8


Cocon


Groupe: Exposants Acideformik
Messages: 250
Inscrit: 04/07/2008
Lieu : Toulouse et Lyon
Membre No.: 2 292




La colle chaude ne résiste pas aux mandibules des fourmis. Je ne sais pas si toutes les espèces peuvent le creuser, mais il n'y a aucun doute quant à celles qui creusent déjà le BC, elles en feront des confettis.
Si tu veux boucher un trou pour enfermer les fourmis dans ton nid, mieux vaut utiliser un petit bout de plexi collé à la colle chaude.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Pamw06
* Sunday 10 May 2009 à 21:09
Message #9


Cocon


Groupe: Membres
Messages: 196
Inscrit: 17/04/2008
Lieu : Nice (Alpes-Maritimes-06)
Membre No.: 2 048




Effectivement, la colle chaude ne doit pas résister aux espèces qui creusent mais dans ce cas là, le liège non plus !!!
La technique des languettes de plexi sur les 4 bord semble effectivement facile à mettre en place.

Comme tout tuto celui-ci est juste là pour lancer une idée. Toutes les améliorations sont les bienvenues. Si vous réalisez des nids de ce type, postez des photos pour étoffez le sujet.

Concernant mon nid habité (pour turok-rex), juste une petite photo de piètre qualité. Un début de colo de Camponotus lateralis agonisant pour une raison inconnue dans son tube. Passage au nid. Depuis augmentation du couvain de manière spectaculaire...
(Désolé on voit pas grand choses mais j'ai toujours pas de flash !!!)


--------------------
Pamw06

Camponotus lateralis Crematogaster scutellaris Lasius emarginatus Colonies non-identifiées (3)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Valentin T.
* Monday 11 May 2009 à 12:35
Message #10


Cocon


Groupe: Exposants Acideformik
Messages: 250
Inscrit: 04/07/2008
Lieu : Toulouse et Lyon
Membre No.: 2 292




Le liège est bien moins résistant que la colle chaude ou le BC, il n'a jamais été question de savoir s'il était creusable ou pas, c'est évident. D'ailleurs il peut très bien être utilisé comme substrat dans un nid en "dur".

Les languettes en plexi tout autour sont à mon avis indispensables pour un nid conçu pour durer car quand la colonie sera trop grande pour le nid, elles creuseront le liège jusqu'au bord sans te prévenir, et tu n'auras pas le temps de leur faire un nid plus grand avant la grande évasion...

En tout cas, c'est un bon tuto, merci de l'avoir posté thumbsup.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
turok-rex
* Monday 11 May 2009 à 17:38
Message #11


Red-Bull addict'


Groupe: Membres
Messages: 1 778
Inscrit: 08/05/2008
Lieu : Côte d'Azur+Shoutbox+Counter

Membre No.: 2 119




c'est mimi^^ (j'ai une colo aussi, t'a vus comment c'est lennnnnnnnnnnnnnt?)


--------------------


Go to the top of the page
 
+Quote Post
Alex B
* Wednesday 24 March 2010 à 22:45
Message #12


Média


Groupe: Membres
Messages: 599
Inscrit: 04/09/2006
Lieu : Nice, Alpes-Maritimes
Membre No.: 625




Hello,
je remonte ce post juste pour accentuer le fait que ce genre de mini-nid me semble parfait pour une espèce lignicole comme C. vagus. Comme il a été signalé ailleurs, le liège pompe bien l'humidité et la garde un certain temps, cela permet d'alterner périodes humides et périodes sèches, ce qui finalement est ce qui se produit dans une pièce de bois dans la nature, au gré des pluies.
Ici on peut voir le couvain hivernant qui repart et des nouvelles pontes chez une C. vagus qui sort de son 2ème hiver. Le nid a été placé dans une grande aire de récolte, son couvercle anti-évasion retiré. On voit que, la place étant réduite, les petites creusent à fond les manettes pour gagner de la place (cf copeaux de liège évacués).
@+
Alex



Go to the top of the page
 
+Quote Post
Pamw06
* Thursday 25 March 2010 à 18:47
Message #13


Cocon


Groupe: Membres
Messages: 196
Inscrit: 17/04/2008
Lieu : Nice (Alpes-Maritimes-06)
Membre No.: 2 048




Jolie colonie et joli nid...
Belle avancée pour une colonie de deux hivers !! Les miennes n'avancent pas aussi vite!

deux petites questions à propos du nid,
1- on semble distinguer une partie humide ,à gauche du nid. Comment humidifies-tu le nid? seringue? Combien de temps cela reste-t-il humide?
2- pour des jolies salles ronde et harmonieuses de taille identique, ton secret? la scie-cloche?


Merci pour les réponses. bonne continuation pour ta colo?


--------------------
Pamw06

Camponotus lateralis Crematogaster scutellaris Lasius emarginatus Colonies non-identifiées (3)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Alex B
* Thursday 25 March 2010 à 22:00
Message #14


Média


Groupe: Membres
Messages: 599
Inscrit: 04/09/2006
Lieu : Nice, Alpes-Maritimes
Membre No.: 625




Salut voisin dry.gif ,

il y a des reines qui sont sûrement plus productives que d'autres.
Pour tes questions :

1) j'ai utilisé une boîte ferrero machin pour le nid. La vitre (assez épaisse pour être assez lourde) est simplement posée, et j'ai laissé un espace (visible) sur les bords. Cela me permet d'humidifier avec une petite pissette. Quand il y avait encore le couvercle, c'était moins évident et j'utilisais alors une seringue effectivement.
Le nid reste humide... un certain temps, en fonction de la quantité d'eau versée et les conditions extérieures, mais grosso modo entre 2 et 5 jours (plutôt 3).

2) merci pour tes commentaires mais en vérité ce n'est pas si joli. J'ai utilisé une Dremel avec une simple mèche à percer. De cette manière tu peux faire très simplement la forme des galeries que tu veux en partant d'un point et en y revenant thumbsup.gif
Bonne continuation pour ta colo également.

@+
Alex

PS : inconvénient du liège si épais (1cm) : lorsque les fourmis creusent, elles creusent évidemment par dessous en gardant un plafond opaque au dessus d'elles. Déjà sur les photos ci-dessus beaucoup de fourmis / larves sont cachées.
Go to the top of the page
 
+Quote Post


Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s):

 



Partagez ce sujet sur un forum (bbcode):

Partagez ce sujet sur un site web ou un blog (html):
Version bas débit
Creative Commons License