Recherche Membres Calendrier Shoutbox
IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )



 
Reply to this topicStart new topic
> Les cas à part dans la fondation d'une colonie, Petit récapitulatif
Feataur
* Wednesday 25 August 2010 à 17:49
Message #1


Major


Groupe: Modérateurs
Messages: 1 333
Inscrit: 26/10/2008
Lieu : Abzac (Gironde)
Membre No.: 2 692




Bonjour à tous,

Las de voir toujours un peu les mêmes questions revenir et pas de sujet de référence, je me décide à en créer un.

Le texte est ouvert à la critique et à la discussion et a pour but de créer un récapitulatif des différents cas de fondation et la méthodologie d'élevage à adopter pour les espèces qui ne suivent pas le schéma du B-A BA.

Ceci n'est donc qu'un brouillon où chacun peut venir ajouter son commentaire et/ou ses connaissances.

Le but à terme serait peut-être de créer un lien dans les annexes qui renverrait à ce récapitulatif.

Les fondations: petit récapitulatif des cas à part


Introduction:


Voici un récapitulatif des cas de fondation qui ne suivent pas le schéma indiqué dans le B-A BA.
Les espèces ou les genres concernés y seront indiqués, ainsi que le mode opératoire à suivre.

1/ Les fondations dépendantes

Les espèces à fondation dépendante diffèrent des espèces à fondation indépendante par le fait qu'elles nécessitent une colonie hôte. La gyne, si elle reste seule, meurt en peu de temps car elle ne possède que peu de réserves.


- Cas des Lasius sp. parasite social temporaire (où "à fondation dépendante" sur le forum):

Les gynes de ce groupe sont reconnaissables grâce à leur morphologie bien spécifique. En effet, la tête de la gyne est plus large que son thorax. De plus, le gastre est plus petit et les gynes se déplacent assez vite comparé aux Lasius à fondation indépendante, elles sont aussi souvent très agressives envers le coton de sortie.

Ces traits morphologiques (tête plus large que le thorax = gyne dépendante) ne sont valables que pour le genre Lasius et donc pas pour les autres genres comme Tetramorium etc.

Voici une photo issue de la galerie:


- Les Lasius du sous-genre Chtonolasius:

L'espèce la plus commune de ce groupe sur notre territoire est:
- Lasius umbratus

Lasius rabaudi (présente dans les fiches d'élevage) a été recensée seulement 2 fois en 92 ans donc il y a peu de chance que vous tombiez sur cette espèce.

- Les Lasius du sous-genre Dendrolasius:

Représentées sur le territoire par l'espèce Lasius fulliginosus . C'est une espèce hyperparasite qui parasite principalement Lasius umbratus (d'après la référence bibliographique d'Hugo, qu'il faut que je retrouve). Cependant il est apparemment possible de fonder avec des Lasius sp. noire mais avec un taux d'échec plus important.



- Mode opératoire pour la fondation:

Le but est de faire accepter la gyne dépendante à une colonie hôte ou à quelques ouvrières avec des cocons.
Le mode opératoire pour l'adoption a été très discuté sur ce post .

Il faut un nombre minimal d'ouvrières et de cocons pour que ça marche (environ 50 ouvrières, une fois tous les cocons éclos). Il faut préférentiellement mettre de jeunes ouvrières (encore claires) pour faciliter l'adoption.
Notez que Lasius emarginatus ne serait pas parasitable 'ça reste à confirmer).

La gyne va donc s'introduire dans la colonie en copiant les odeurs de la colonie hôte, se faire nourrir, tuer la gyne hôte (ou pas) et enfin pondre, ce qui peut prendre beaucoup de temps.
Au fur et à mesure de la naissance des ouvrières de la gyne parasite et de la mort des ouvrières hôtes, qui ne sont pas remplacées, la colonie va se retrouver avec uniquement des ouvrières de la gyne parasite. Il n'y a alors plus besoin de fourmis hôtes.

- Cas des genres esclavagistes:

- Le groupe Raptiformica

Principalement représenté par Formica sanguinea. Ici, la gyne a besoin de cocons de Serviformica pour fonder sa colonie.



- Polyergus rufescens

Les Polyergus rufescens ont la particularité d'avoir des mandibules en forme de sabre qui les empêchent de se nourrir seules et de s'occuper de leur couvain. Il faut donc, à la gyne, de jeunes ouvrières Serviformica ainsi que des cocons. Pour cette espèce, il faut obligatoirement ajouter des cocons tout au long de la vie de la colonie. Il est donc souhaitable d'avoir déjà une colonie de Serviformica à disposition pour y prélever des cocons et des jeunes ouvrières.





2/ La fondation semi-claustrale

La fondation semi-claustrale s'oppose à la fondation claustrale (qui est présentée dans le B-A BA) par le fait que la gyne est nourrie.

Pour ce type de fondation, la gyne est nourrie régulièrement comme une gyne avec des ouvrières. Il est possible de relier le tube à une aire de chasse afin d'y déposer de la nourriture et des matériaux de construction (sable). La gyne sort "chasser", principalement de nuit au début.

La fondation semi-claustrale n'est réservée qu'à trois genres proches pour lesquels, chez certaines espèces, la gyne et les ouvrières possèdent un aiguillon fonctionnel.

Le genre et l'espèce concernés sont respectivement:

- Myrmica sp.
- Manica rubida
- Myrmecina graminicola (pas d'aiguillon et fondation très difficile)

Je rappelle que pour tous les autres genres, il n'est pas conseillé de nourrir la gyne avant l'apparition des premières ouvrières.



Voilà, ça sera tout pour aujourd'hui.

Je rappelle que le texte n'est pas encore fixe et que j'attends vos critiques et conseils ainsi que vos ajouts.

Merci d'avance pour vos réponses


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Vendetta
* Wednesday 25 August 2010 à 21:49
Message #2


Média


Groupe: Membres
Messages: 540
Inscrit: 27/05/2010
Lieu : Lyon
Membre No.: 4 480




A la demande de l'auteur de ce post (intéressant), je me permets de faire une synthèse afin que ça reste clair, j'espère que ça ne vous gênera pas.


A rajouter ? :

CITATION(adame @ mercredi 25 août 2010 à 18:55) *
Pour la nourriture en fondation, tout ce qui est Myrmicinae (Myrmica, Pheidole, Tetramorium...) mérite bien au moins un petit en cas à l'arrivée en tube, parce que leurs réserves sont plus faibles que celles des autres... mais c'est que mon avis.


CITATION(Feataur @ mercredi 25 août 2010 à 19:10) *
Un petit topo sur les espèces préférentielles de Serviformica pour les Polyergus rufescens.


Et surtout :

CITATION(Carlton @ mercredi 25 août 2010 à 19:15) *
J'espère que tu pourras éditer la sous-section Polyergus par tes propres photos ! smile.gif




CITATION(Feataur @ mercredi 25 août 2010 à 22:26) *
Le but de ce post est de mettre en place une fiche récapitulative sur les fondations un peu spéciales ... et donc de rassembler les connaissances de chacun.




--------------------

Mon suivi de Tetramorium sp.


Pour jouer à Fourmizzz
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Tengu84
* Wednesday 25 August 2010 à 22:54
Message #3


Major exclu


Groupe: Banned
Messages: 7 370
Inscrit: 04/05/2008
Membre No.: 2 112




Pour moi, il n'y a pas de préférences particulières pour Polyergus rufescens, c'est selon l'espèce commune dans la localité. smile.gif

@Adame: L'encas pour les Myrmicinae, c'est pas obligé du tout, à mon avis. Sauf semi-claustrales bien sûr. smile.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Feataur
* Wednesday 25 August 2010 à 23:55
Message #4


Major


Groupe: Modérateurs
Messages: 1 333
Inscrit: 26/10/2008
Lieu : Abzac (Gironde)
Membre No.: 2 692




J'ai rajouté le lien vers le post parlant de l'adoption ainsi qu'un complément d'information sur la fondation de Lasius fulliginosus (la possibilité de fonder avec Lasius sp.noire).


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Tengu84
* Friday 10 September 2010 à 22:49
Message #5


Major exclu


Groupe: Banned
Messages: 7 370
Inscrit: 04/05/2008
Membre No.: 2 112




Les "groupes" Chtonolasius sp et Dendrolasius sp, c'est pas des groupes mais des sous-genres. wink.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Feataur
* Friday 10 September 2010 à 23:34
Message #6


Major


Groupe: Modérateurs
Messages: 1 333
Inscrit: 26/10/2008
Lieu : Abzac (Gironde)
Membre No.: 2 692




C'est pas faux, je rectifie ça demain.

Edit: Voilà c'est fait


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Léo Ben
* Sunday 12 September 2010 à 22:58
Message #7


Larve


Groupe: Néo-inscrit
Messages: 25
Inscrit: 10/09/2010
Lieu : La Flamengrie
Membre No.: 4 851




Merci pour ce post ! Très instructif.
J'accrois mes connaissances.
Pour un novice c'est parfait.

Surtout que je pense (à prendre au grand conditionnel) avoir trouvé une gyne Lasius à fondation dépendante que j'ai relaché car je n'ai pas encore de colonie personnelle et que je pensais n'être qu'une ouvrière. Mais après observé les traits morphologiques présentés sur ce topic et les photos que j'en ai prises. Les ressemblances collent parfaitement smile.gif

Sur ce bonne soirée et encore merci pour le topic.


--------------------
Néophyte mais déjà passionné.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
adamé
* Wednesday 22 September 2010 à 12:07
Message #8


Gyne Très Mégère


Groupe: Administrateurs
Messages: 9 610
Inscrit: 02/05/2007
Lieu : Nord
Membre No.: 1 369




CITATION
Notez que Lasius emarginatus n'est pas parasitable.

Ça c'est pas sûr
Elle peut très bien être parasitable, tout ce qu'on a c'est des rumeurs.

Post d'hugo
http://www.acideformik.com/forums/index.ph...st&p=143811


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Tengu84
* Wednesday 22 September 2010 à 12:14
Message #9


Major exclu


Groupe: Banned
Messages: 7 370
Inscrit: 04/05/2008
Membre No.: 2 112




Myrmecina graminicola a une fondation semiclaustrale. wink.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Tengu84
* Friday 27 May 2011 à 23:15
Message #10


Major exclu


Groupe: Banned
Messages: 7 370
Inscrit: 04/05/2008
Membre No.: 2 112




Un p'tit up... je dis ça, je dis rien... smile.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Feataur
* Monday 30 May 2011 à 13:05
Message #11


Major


Groupe: Modérateurs
Messages: 1 333
Inscrit: 26/10/2008
Lieu : Abzac (Gironde)
Membre No.: 2 692




J'ai édité en rajoutant la remarque d'Adame sur L. emarginatus et Myrmecina graminicola dans les fondations semi-claustrale.

Si vous voyez d'autre choses faites moi signe.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
hugo
* Monday 30 May 2011 à 16:21
Message #12


(●ʘ╻ʘ●) ~ ♥


Groupe: Modérateurs
Messages: 6 120
Inscrit: 17/08/2005
Lieu : Australie
Membre No.: 284




Ya
CITATION
Les espèces à fondation dépendante diffèrent des espèces à fondation indépendante par le fait qu'elles nécessitent une colonie hôte


Fondation dépendante regroupe toutes les espèces qui ont besoin d'ouvrières pour la fondation. Cela s'applique aux espèces parasites, mais est quasiment uniquement utilisé pour les espèces qui pratiquent le bouturage. On l'utilise par exemple pour Lasius neglectus. Un scientifique ne comprendra pas si vous lui dites "Lasius à fondation dépendante".
Le terme exact pour les espèces de Lasius , dont il est question ici est : parasite social temporaire.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Feataur
* Thursday 07 July 2011 à 09:50
Message #13


Major


Groupe: Modérateurs
Messages: 1 333
Inscrit: 26/10/2008
Lieu : Abzac (Gironde)
Membre No.: 2 692




M.A.J.

J'ai remplacé le terme "à fondation dépendante" par "parasite social temporaire" mais j'ai laissé le premier terme entre parenthèses pour pas que les nouveaux soient trop perdu.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post


Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s):

 



Partagez ce sujet sur un forum (bbcode):

Partagez ce sujet sur un site web ou un blog (html):
Version bas débit
Creative Commons License