Recherche Membres Calendrier Shoutbox
IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )



 
Reply to this topicStart new topic
> Anoplolepis gracilipes (Smith), FFJ - Fourmi Folle Jaune - Biologie
Hydraméthylnon
* Friday 02 May 2008 à 07:30
Message #1


Major Fatal


Groupe: Membres
Messages: 1 296
Inscrit: 20/03/2008
Lieu : Mahina - Tahiti
Membre No.: 1 984




Anoplolepis gracilipes (Smith)


Présentation :

Anoplolepis gracilipes, ou Fourmi Folle Jaune ou FFJ (par opposition avec la Fourmi Folle Noire ou FFN, Paratrechina longicornis), possède une biologie offensive intriguante et encore très mal connue.

Son nom d'espèce lui vient de la longueur et de la finesse de ses pattes.
Son nom commun lui vient de sa façon frénétique de se déplacer dans tous les sens, et de sa couleur.

Originaire d'Afrique ou d'Asie (le centre de radiation du genre Anoplolepis est africain mais cette espèce-ci était trop mal connue pour pouvoir en situer l'origine avec certitude à présent), elle est devenue un major des pestes mondiales, une radioactivité biologique de plus. Elle est considérée aujourd'hui comme une des huit fourmis les plus dangereuses à l'échelle mondiale. (perso, je la mettrais bien en position 4 ou 5 mais c'est totalement subjectif)

Elle est actuellement célèbre pour avoir détruit plus de 20 millions de Crabes rouges terrestres (Gecarcoidea natalis) endémiques de l'île Christmas (au Nord Ouest de l'Australie et au Sud Ouest de Java) pendant leurs migrations annuelles.


Caractéristiques générales :

Elle fait partie des 8 espèces de fourmis classées Super-envahissantes.
Pour faire partie de ce club très fermé il faut posséder les caractéristiques suivantes :

  • Unicolonialité : Pas d'agressivité entre nids voisins
  • Adaptées aux milieux perturbés par l'homme
  • Omnivores : Opportunistes, souples
  • Polygynie : Plusieurs reines par nid, sans hiérarchie
  • Activité de recherche continue : 24 h / 24
  • Mobilisation rapide : Levée en masse sur découverte d'une ressource
  • Tendance à migrer : Courants déplacements du nid
  • Très forte agressivité
  • Explosion démographique facile

Elle n'est pas immédiatement agressive mais possède un venin efficace qui lui permet, avec les caractéristiques précédentes, d'accéder au top 10 des pires pestes mondiales.

Classification :
  1. Règne : Animalia
  2. Embranchement : Arthropodes
  3. Sous-embr. : Hexapodes
  4. Classe : Insectes
  5. Sous-classe : Pterygotes
  6. Infraclasse : Neoptères
  7. Ordre : Hymenoptères
  8. Sous-ordre : Apocrita
  9. Infra-Ordre : Aculeata
  10. Super-Famille : Vespoidea
  11. Famille : Formicidae
  12. Sous-famille : Formicinae
  13. Tribu : Plagiolepidini
  14. Genre : Anoplolepis
  15. Espèce : Anoplolepis gracilipes (Smith, 1857)
Synonymes :

Anoplolepis longipes (Emery, 1925) ("récent", donc un paquet de publications la concernant est encore sous ce nom-là)
Formica longipes (Jerdon, 1851)
Plagiolepis longipes (Emery, 1887)

Morphologie :

C'est une grande fourmi en raison de la taille de ses pattes (longipes = à longs pieds et gracilipes = à pieds graciles) :

- ouvrières : monomorphes (pas de majors), de 4 à 5 mm, bicolores jaune ambré à abdomen plus foncé tirant parfois sur le verdatre. Leur espérance de vie est d'environ 3 mois selon l'ISSG.
- gynes : 6 à 7 mm (sans les ailes), même coloration que les ouvrières, oeil plus volumineux (le tiers de la hauteur de la tête) Son espérance de vie est inconnue mais porterait sur quelques années, de 2 à 3, parfois jusqu'à 5.

Anatomie de l'ouvrière :

  • Tête oblongue, ovale.
  • Antennes de 11 segments, sans massue.
  • Gouttières antennaires s'interrompant à la hauteur du milieu de la tête.
  • Tête, thorax et abdomen presque lisses.
  • Épines propodéales remplacées par deux courtes bosses.
  • Pétiole à un seul segment ovoide allongé et très bombé, faisant proéminence (ce qui, d'une certaine façon, a le même effet que celui des épines propodéales : sécuriser le pétiole.)
  • Les poils dressés sur le corps sont longs, épais et rares. Il n'y en a pas sur le thorax.
  • Oeil proéminent et assez grand, représentant environ un tiers de la tête.
  • Mandibule à 8 dents.
  • Clypeus arrondi vers l'avant sans carinae.
  • Scape deux fois plus long que la tête, voire plus.
  • Pronotum étroit assez rectiligne de profil.
  • Dos du mesonotum légèrement concave vers l'arrière.
  • Pas de sillon métanotal
  • Propodeum à profil dorsal convexe.

Critères d'identification post mortem :

1. La taille 4-5 mm
2. La formule antennaire (11 segments sans massue)
3. La forme du pétiole (bombé)
4. La longueur des antennes et du scape (> 2 fois la longueur de la tête)
5. La forme ovoïde de la tête
6. Pas d'épines propodéales

Photos anatomiques (et autres, en anglais) : PaDIL - Anoplolepis gracilipes


Habitat :

Elle ne fait pas de fourmillières mais des nids qu'elle installe un peu partout.

Elles colonisent tous les milieux, y compris les maisons, avec une préférence pour les endroits sombres et humides : murs, faux-plafond, fondations, compteurs, cagibis; etc.

Was.auro. m'a montré un nid magnifique dans un compteur électrique isolé sur la pelouse d'un lot pas encore bâti d'une résidence, en bord de route. Dans la même résidence, j'en ai vu couvrir les murs, le plafond et le sol d'une maison, en une foule agitée et omniprésente, à l'extérieur comme à l'intérieur, juste avant l'arrivée des PFF quelques mois plus tard ... sad.gif

L'image la plus dérisoire que j'ai vue jusqu'à présent est celle d'un petit agriculteur de la commune d'Arue (Tahiti) passant en revue tous ses plants d'ananas (une bonne grosse paire d'hectares) avec une bombe de Baygon pour essayer de sauver ses cultures envahies par cette fourmi. Quand je lui ai fait remarquer l'inutilité et le dérisoire de son geste, il m'a regardé avec de pauvres yeux en disant "Quoi faire d'autre ? Sinon tout est foutu, invendable."


Reproduction :

Comme toutes les super-envahissantes, elles sont polygynes.

La reproduction extranidale, par vol nuptial, a été constatée au moins dans l'île Christmas mais la reproduction intranidale est importante, elle explique le bourgeonnement des colonies de proche en proche.

Le nombre d'ouvrières est relativement saisonnier, présente des pics au début des saisons d'abondance.

Selon des scientifiques, une reine pond environ 700 oeufs par an (mais j'ai des doutes sur ce chiffre, il doit manquer un zéro ou alors il y a vraiment beaucoup de reines par nid)

Ethologie :

Expansion naturelle :
Elle suit le standard des super-envahissantes, les nids bourgeonnent autour de celui d'origine. La vitesse de leur extension n'est pas établie avec précision mais elle semble être rapide.

Structure sociale :
Comme toujours chez les super-envahissantes, il n'y a pas de hiérarchie sociale, juste la séparation ouvrières-gynes, toute information utile diffuse rapidement dans la colonie.

Alimentation :
C'est avant tout un généraliste omnivore, prédateur à l'occasion mais qui, comme beaucoup d'envahissantes, fait aussi de l'élevage de pucerons et cochenilles. Le miellat de ces aphidiens peur représenter la moitié de leur alimentation. La présence surchargée de cochenilles et de pucerons sur les plantes à feuilles lisses est un critère de dépistage fiable des espèces envahissantes.

Comme pour les autres super-envahissantes, leur pouvoir de mobilisation sur toute nouvelle ressource est très grand et très rapide.

Une particularité curieuse : Elles injectent leur venin, comme tous les hyménoptères, mais elles sont aussi capables de le projeter comme par un vaporisateur. Ce mode d'attaque est utilisé sur leurs grosses proies, aux yeux.

Compétition interspécifique :
Leur agressivité est grande, la force de leur venin aussi mais elles ne s'en servent pas aussi brutalement que les fourmis de feu, par exemple.

Elles ne posent pas de problème particulier pendant les premières décennies de leur installation. Ensuite, pour une raison encore inconnue, c'est l'explosion. Ceci a été constaté en plusieurs endroits du monde. (60 ans de latence n'est pas rare).

Elles montrent une certaine tolérance aux autres espèces de fourmis, au moins dans ces premières années d'installation. Ensuite, je ne sais pas si c'est par la compétition sur les ressources mais les autres espèces se font plus rares.

Diapause :
Elles n'en connaissent aucune.

Impact :
Habituels des super-envahissantes.

Le nettoyage de la biodiversité par le vide dans leurs colonies change profondément jusqu'à la structure des forêts (changement brutal et durable des modes de dispersion des graines)


Répartition mondiale détaillée et autres :



Son explosion mondiale est due à l'homme : Comme pour toutes les envahissantes, La dissémination par l'homme est extrêmement facile et pratiquement invisible lorsqu'on n'est pas averti et très attentif. De plus, étant assez peu agressive au départ, elle n'est pas particulièrement surveillée/détectée.

Les recherches en lutte biologique sont balbutiantes et s'appuient sur celles développées contre Solenopsis invicta, la Grande Fourmi de Feu.

La seule méthode connue et employée, est la lutte chimique à base d'IGRs (= inhibiteurs de croisssance : indoxacarb, méthoprène et pyriproxyfène) et surtout d'insecticides systémiques (= à effet retardé, que les ouvrières apportent aux reines : hydramethylnon ph34r.gif )

Voir aussi :

ISSG-PAPP-fr - Plan de Prévention contre les Fourmis Envahissantes dans le Pacifique
Futura-Sciences (2004) - Une armée de fourmis s'empare de l'Australie
UICN-fr Espèces envahissantes d’outre-mer
Wikipedia - Anoplolepis gracilipes (article pratiquement vide, pour l'instant)

Christmas Island National Park - Yellow Crazy Ants (En anglais)
AntWeb - Anoplolepis gracilipes (En anglais)
ISSG-GISD - Anoplolepis gracilipes (En anglais)
Biosecurity New-Zealand - Landcare Research - Anoplolepis gracilipes (Smith) (En anglais)
Queensland Government (Australia) - DPI&F - Yellow crazy ant Pest alert (En anglais)
PaDIL - Yellow crazy ant (En anglais)
(1992) University of Hawaii - Anoplolepis longipes (Jerdon) - Longlegged Ant (En anglais)
Biosecurity NZ - Invasive Ant Risk Assessment - Anoplolepis gracilipes (En anglais)
etc ...

---------------
mise à jour du 8/05/2008.
---------------
Des remarques ?
Des questions ?

NB: Si une photo apparaît ci-dessous, c'est un bug système : La photo (gyne de Paratrechina) ne concerne PAS cette espèce-ci et son apparition est aléatoire ...


--------------------
C'est fou de préserver la biodiversité en étant obligé de balancer des saloperies chimiques dans la nature !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
aclcla
* Friday 02 May 2008 à 09:20
Message #2


Média


Groupe: Exposants Acideformik
Messages: 703
Inscrit: 06/05/2006
Lieu : Toulouse
Membre No.: 518




thumbsup.gif

(c'est bref comme commentaire, mais ça veut bien dire ce que ça veut dire)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Cyp92
* Friday 02 May 2008 à 13:05
Message #3


Média


Groupe: Contributeurs
Messages: 990
Inscrit: 29/09/2007
Lieu : Vaucresson (92), Villejuif (94)
Membre No.: 1 731




Je plussoie aclcla. thumbsup.gif Belle synthèse.

Inquiétant...


--------------------
Amitiés, Cypi
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Hydraméthylnon
* Thursday 08 May 2008 à 09:24
Message #4


Major Fatal


Groupe: Membres
Messages: 1 296
Inscrit: 20/03/2008
Lieu : Mahina - Tahiti
Membre No.: 1 984




Contamination australienne détectée :
A LARGE colony of yellow crazy ants has been discovered at Bentley Park. - Wednesday, May 7, 2008 - © The Cairns Post

(Contrairement à ce que son nom semble indiquer, Julie Dutoit ne parle qu'anglais)


--------------------
C'est fou de préserver la biodiversité en étant obligé de balancer des saloperies chimiques dans la nature !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Hydraméthylnon
* Thursday 22 May 2008 à 02:10
Message #5


Major Fatal


Groupe: Membres
Messages: 1 296
Inscrit: 20/03/2008
Lieu : Mahina - Tahiti
Membre No.: 1 984




CAIRNS NEWSPAPERS > LOCAL NEWS
Crazy ants invade Bentley Park (Des fourmis folles envahissent le parc Bentley)


--------------------
C'est fou de préserver la biodiversité en étant obligé de balancer des saloperies chimiques dans la nature !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Hydraméthylnon
* Tuesday 24 June 2008 à 00:22
Message #6


Major Fatal


Groupe: Membres
Messages: 1 296
Inscrit: 20/03/2008
Lieu : Mahina - Tahiti
Membre No.: 1 984




Crazy ants outbreak found in Townsville
Posted Thu Jun 19, 2008 8:13am AEST

Map: Townsville 4810

A new infestation of crazy ants has been found in Townsville and is posing a serious threat to native plants and animals.

Biosecurity officers believe the invasive pests may cover a 20 hectare site on the Ingham Road and experts are searching the area for other possible outbreaks.

Biosecurity Specialist Services manager Craig Jennings says it could be up to four years before the outbreak is controlled.

"These ants are about five or six millimetres in length, they're a yellow colour ... and when they're out and about when its quite sunny, they get quite active," he said.

"They run around in a crazy sort of fashion, erratic sort of fashion, that gives them the crazy name."

-----------------
In French :

Incursion de Fourmis Folles Jaunes à Townsville (Queensland, Australia)
Posté : Jeudi 19 Juin 2008 à 8:13am AEST

Carte : Townsville 4810

Une nouvelle infestation de fourmis folles a été trouvée à Townsville ce qui fait poser une lourde menace sur les plantes et animaux natifs.

Les agents de Biosécurité estiment que cette invasion de cette peste couvre une zone d'environ 20 hectares sur la route d'Ingham et les experts fouillent la zone à la recherche d'autres incursions possibles.

Craig Jennings, le responsable des Services Spécialisés en Biosécurité, dit qu'il faudra au moins quatre ans avant que cette incursion passe sous contrôle.

"Ces fourmis font entre cinq et six millimètres de long, elles sont jaunes ... et elles sortent et deviennent actives quand il fait à peu près beau", dit-il.

"Elles courrent dans tous les sens d'une façon folle, d'une façon frénétique, erratique, d'où leur nom de fourmis folles."

-----------------


--------------------
C'est fou de préserver la biodiversité en étant obligé de balancer des saloperies chimiques dans la nature !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Nolan
* Thursday 26 June 2008 à 10:54
Message #7


Média


Groupe: Exposants Acideformik
Messages: 890
Inscrit: 15/06/2008
Lieu : Rhône-Alpes, Lyon
Membre No.: 2 228




Et dire que j'ai passé 3 mois a Townsville.
Super boulot en tout cas worthy.gif


--------------------
Suivi d'une colonie de Messor barbarus (reine de 2006)

Go to the top of the page
 
+Quote Post
cékiki
* Sunday 01 March 2009 à 01:23
Message #8


Gyne Très Mégère


Groupe: Partenaires
Messages: 9 722
Inscrit: 27/10/2004
Lieu : Perpignan
Membre No.: 109






Go to the top of the page
 
+Quote Post
cékiki
* Sunday 01 March 2009 à 19:45
Message #9


Gyne Très Mégère


Groupe: Partenaires
Messages: 9 722
Inscrit: 27/10/2004
Lieu : Perpignan
Membre No.: 109




Go to the top of the page
 
+Quote Post
Hydraméthylnon
* Monday 02 March 2009 à 12:46
Message #10


Major Fatal


Groupe: Membres
Messages: 1 296
Inscrit: 20/03/2008
Lieu : Mahina - Tahiti
Membre No.: 1 984




Vraiment superbes, comme d'hab. thumbsup.gif

Une coquille dans la dernière : "gracilipes" (= à pieds fins), pas "gracipiles" (= à cheveux gras laugh.gif)
wink.gif


--------------------
C'est fou de préserver la biodiversité en étant obligé de balancer des saloperies chimiques dans la nature !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
cékiki
* Tuesday 03 March 2009 à 00:05
Message #11


Gyne Très Mégère


Groupe: Partenaires
Messages: 9 722
Inscrit: 27/10/2004
Lieu : Perpignan
Membre No.: 109




bien vu. Corrigé. Refresh pour ceux ayant déjà lu la page.
Go to the top of the page
 
+Quote Post


Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s):

 



Partagez ce sujet sur un forum (bbcode):

Partagez ce sujet sur un site web ou un blog (html):
Version bas débit
Creative Commons License