Recherche Membres Calendrier Shoutbox
IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )



> Rappel

Je rappelle que cette catégorie est uniquement réservée aux suivis de colonies (fondation ou plus) et que seul le membre peut poster dans son sujet
Les questions et réponses ont lieu dans le sous-forum
Questions/Réponses des suivis de colonies
Il faut donc vous créer un sujet dans la partie Suivis de colonies et un autre dans la partie Questions/réponses

Merci d'avance ;)
Si ce n'est pas un suivi, alors il faut poster dans cette catégorie :
L'élevage des différentes espèces de fourmis

5 Pages V  « < 2 3 4 5 >  
Closed TopicStart new topic
> Première colonie de khaleph (Formica glacialis)[FIN]
khaleph
* Friday 28 April 2006 à 19:34
Message #61


Major


Groupe: Membres
Messages: 1 660
Inscrit: 06/04/2005
Lieu : Québec (Québec)
Membre No.: 203




3 avril 2006

Encore 5 morts

Lors du nettoyage de l'air de chasse, j'ai ramassé encore 5 cadavres d'ouvrières.

Ajout de nourriture

J'ai ajouté une ouvrière d'un autre nid qui se promenait dans la cuisine. Elle avait tout probablement fuit lors du ménage de l'air de chasse d'un autre nid, mais c'était peut être une ouvrière «sauvage»...

Reste qu'elle a été attaqué très rapidement par les ouvrières de la colonie.

J'ai aussi ajouté du miel et de l'eau en plus d'un cadavre de ver à farine.

4 avril 2006

Retour du mode «guerrier»

Comme la dernière fois que j'avais introduit des fourmis intruses dans le nid, la colonie est passé en mode «guerrier» à cause de l'intruse mise dans le nid hier.

Première constatation : Une ouvrière transportant un cadavre d'ouvrière. Celui de l'intruse tout probablement, même si c'est difficile à confirmer. Durant toute la soirée, j'ai observé l'ouvrière transporter le cadavre dans l'air de chasse, grimpant même très haut pour le faire.

Deuxième constatation : Il y 4-5 ouvrières posté à mis chemin sur le contenant durant une bonne partie de la journée.

Quand j'ai ouvert le couvercle pour finalement enlever le cadavre en question, elles se sont mise à avancer rapidement vers le couvercle et comme la dernière fois, j'ai dut intervenir pour ne pas qu'elles réussissent à sortir.

Donc, c'est pas mal certain que la dernière fois, c'était bien une réaction aux intruses qui avaient amener le changement. Si cela fait comme la dernière fois, après quelques jours, tout va revenir à la normale.

Évolution du couvain

Le couvain à bien augmenté depuis le 30 mars. Il y a maintenant 11 larves, 18 cocons et une nymphe nue, sans compté un grand nombre d'oeufs.

Voici une image avec quelques larves :



[b]8 avril 2006


L'évolution du couvain accélère

En effet, il y a beaucoup plus de couvain à chaque jours. Je n'ai pas de confirmation de naissance encore par contre.

Voici l'état du couvain :

23 cocons
1 nymphe nue
20 larves
Beaucoup d'oeufs...

Ajout d'un grillon

J'ai ajouté un cadavre de grillon d'animalerie en repas. Elles ont, encore une fois, très bien réagit à cet apport de protéines.

12 avril 2006

L'évolution du couvain

Il y a maintenant environ 45 cocons, 20 larves et beaucoup d'oeufs. La nymphe nue ayant disparut, je crois bien qu'il y a eu au moins une naissance, mais je ne suis pas certain.

[b]14 avril 2006


Encore des ouvrières mortes

Lors du nettoyage de l'air de chasse, j'ai ramassé encore 4 cadavres d'ouvrières. Cette fois, je dois avouer que ca ne me fait pas trop peur, avec la quantité de naissances à venir pour remplacer les décès...

16 avril 2006

Une Lasius vivante en repas

Aujourd'hui, en préparant le tube pour la colonie de Lasius à fondation dépendante, j'ai eu une évasion que je n'ai retrouvé qu'il y a quelques minutes. La colonie de Lasius n'est plus chez moi et j'ai donc décidé de mettre le spécimen dans l'air de chasse de cette colonie, histoire de voir la réaction de la colonie a cette intruse.

L'évolution du couvain

75 cocons
35 larves
2 nymphes nues
plein d'oeufs...

Voici deux images montrant une faible partie du couvain





Monticule de sable

Depuis quelques jours, les ouvrières construise une sorte de monticule de sable et déchets dans le nid, juste devant le tube d'accès à l'air de chasse. Pas très jolie à regarder...

19 avril 2006

La construction continue

Le monticule de sable et déchets continue à augmenter, même si c'est lent.



Un grand stress pour la colonie

Aujourd'hui, nous avons présenté notre colonie dans la classe de Benoît. C'était bien plaisant, même si le transport a été pas mal stressant pour la colonie.

En espérant que cela ne cause pas de problèmes...

20 avril 2006

Inondation

Cela faisait longtemps que cela n'était pas arrivé, mais aujourd'hui, j'ai causé une bonne inondation de deux salles lors de l'humidification du nid. Le couvain semble avoir été sauvé, donc, pas trop d'effets sur la santé de la colonie.

[b]22 avril 2006


Déménagement ?

Je commence à me demander si je ne vais pas faire déménager cette colonie dans un nid de type «nid en bois» comme pour la colonie de Formica à fondation dépendante provenant du Saguenay.

Car là, le tube d'accès est tellement recouvert de saleté que je ne vois pas très bien à l'intérieur et il semble bien que les ouvrières l'utilise maintenant comme salle secrète.

Une partie du couvain est dans cette «salle» et donc, je peux difficilement faire un décompte exacte.

24 avril 2006

Naissances

Il y a eu au moins 3 naissances ! En effet, j'ai observé trois ouvrières avec la teinte caractéristique des nouvelles ouvrières ! Je suis bien content !

[b]25 avril 2006


Nouvelles naissances

Ce matin, j'ai compté 5 nouvelles ouvrières. Je ne sais pas si cela inclus les 3 d'hier, vue que j'ignore si la coloration change rapidement.

De toute manière, ce qui compte, c'est que le nombre d'ouvrières augmente maintenant au lieu de diminuer.

27 avril 2006

Une nouvelle reine pour la colonie

Aujourd'hui, j'ai été voir sous la pierre d'origine de notre colonie et j'y ai observé 4 reines. J'ai capturé l'une d'elle pour la donner en adoption à notre colonie. Benoît était très content car il aimerait bien que la colonie ait plus d'une reine.

On verra bien si cela fonctionne ou pas. en attendant, la reine est dans un tube à essai, histoire de lui faire perdre un peu de son odeur coloniale.

28 avril 2006

Ajout de nourriture

J'ai ajouté 1 ver à farine ainsi qu'un morceau de sauterelle.

Nouvelles naissances

Il y a maintenant au moins une naissance à chaque jour et le nombre de cocon ne diminue pas tellement, car à chaque jour de nouvelles larves tissent leurs cocon.

Trophallaxie en photo

Pour une rare fois, j'ai réussi à faire une image pas trop mal d'une trophallaxie entre deux ouvrières de cette colonie.



[b]30 avril 2006


Tentative d'adoption de la reine

Le matin :

La reine dans le tube à essai dans l'air de chasse ne semble pas être particulièrement stressée et la colonie ne semble pas agir de manière différente à cause de la candidate à l'adoption.

Après deux jours dans un tube à essai, j'ai décidé de tenter de faire l'adoption aujourd'hui.

Je commence par donner une boule de papier mouchoir humidifié avec de l'eau et du miel à la candidate.

De plus, j'ai changé de protection pour le tube. En effet, au lieu d'une boule de coton, j'ai mis un bout de papier mouchoir fixé avec un élastique.

Le midi :

La reine tient les oeufs entre les mandibules. Mais sauf pour ce détail, il n'y a pas de changement, ni de la part de la colonie ni de la part de la reine dans le tube.

15 h 00 :

Je perce le papier mouchoir séparant les ouvrières de la candidate à l'adoption avec une aiguille, puis, je replace le tube au même endroit, c'est-à-dire, avec le bout ouvert juste devant l'entrée d’accès au nid. Aucun changement.

17 h 50 :

J'enlève entièrement le papier mouchoir et je replace le tube au même endroit. La reine reste sur le bord du tube, près de la sortie, mais elle ne sort pas.

J'aurais cru à une visite rapide d'une ou des ouvrières, mais non, tout reste calme dans le nid et il n'y a aucune sortie dans l'air de chasse.

18 h 10 :

La reine sort du tube et se promène dans l'air de chasse. Elle fait quelques tours avant de s'immobiliser. Toujours aucun mouvement significatif des ouvrières.

18 h 15 :

Les ouvrières ne réagissent pas, mais la candidate à l'adoption semble très énervée. Elle grimpe sur le mur de l'air de chasse et après avoir grimpé d'environ 8 cm, elle reste sur place.

18 h 35 :

La candidate à l'adoption à disparut ! Durant un moment, je ne dis qu'elle a été prise par les ouvrières sans que je ne le remarque, mais je finis par la retrouver, dissimulé derrière le couvercle à épice dans lequel je dépose le miel et l'eau.

Je déplace le couvercle en question pour lui enlever cette cachette et elle repart à marcher dans l'air de chasse.

18 h 45 :

La reine est de retour dans le tube à essai. En effet, la candidate à l'adoption est à coté de sa grappe d'oeuf et elle se nettoie les antennes durant quelques minutes avant de retourner dans sa visite de l'air de chasse.

Pour le moment, il n'y a pas de mouvements particuliers dans le nid, sauf une ouvrière qui est comme en faction dans le tube d'accès et qui semble avancer lentement vers l'air de chasse.

18 h 55 :

L'ouvrière qui étaient en faction dans le tube d'accès à été rejointe par trois ouvrières qui restent dans le tube d'accès au nid pendant qu'elle va visiter le tube à essai vide, sauf pour le mouchoir humidifié avec de l'eau et du miel ainsi que la grappe d'oeufs abandonnée par la reine.

18 h 58 :

L'ouvrière en visite retourne dans le nid.

19 h 00 :

La même ouvrière, ou un autre, va dans le tube à essai et semble s'intéresser beaucoup à la grappe d'oeufs.

Une autre ouvrière est allé dans l'air de chasse et semble suivre la trace de la reine. Cette dernière semble avoir déterminé que c'était dangereux pour elle car elle fuit en panique vers le haut de l'air de chasse.

19 h 05 :

La candidate à l'adoption est en fuite. Elle monte vers le couvercle qui bouche l'air de chasse et retombe en succession rapide.

19 h 20 :

La reine et deux ouvrières sont sur le tissus du couvercle bouchant l'air de chasse. Elles ne bougent pas et n'ont aucun contactes.

19 h 55 :

La reine tombe dans l'air de chasse et elle est attaquée par deux ouvrières. L'une la tient par les mandibules, un peu comme font les ouvrières pour forcer les reines à se déplacer, mais l'autre la tient par l'une des pattes, ce qui est moins bon comme technique...

La reine réussie à se dégager et les ouvrières la laissent partir.

20 h 10 :

La reine, caché sur le tissu du couvercle bouchant l'air de chasse, tombe dans le couvercle à épice dans lequel je dépose le miel et l'eau.

La candidate à l'adoption reste un long moment sur place, à manger sauf erreur !

Durant ce temps, les ouvrières ont pénétré dans le tube à essai et semblent déplacer les oeufs pour les amener dans le nid. D'ailleurs, dans le nid, il semble y avoir plus d'action qu'à l'habitude.

Je ne suis pas certain, mais je crois que les ouvrières mangent les oeufs. Peut être que l'eau miellé a été en contacte avec eux ou encore, c'est une réaction normale devant des oeufs d'une reine qui ne fait pas partie de la colonie ?

Il y a plus de 7 ouvrières à ce moment là dans l'air de chasse. Un record pour cette colonie.

20 h 35 :

La reine candidate à l'adoption est de retour dans les hauteurs de l'air de chasse.

20 h 40 :

Il n'y a plus que 4 ouvrières en chasse dans l'air de chasse, dont l'une est dans le tube à essai et semble occupé à manger le miel qui s'y trouve.

20 h 55 :

C'est une course-poursuite dans l'air de chasse entre quelques ouvrières et la reine qui ne cesse pas de trouver un moyen pour s'enfuir.

21 h 30 :

Une ouvrière a finalement réussi à attraper la reine et la conduit de force dans le nid.

Une scène que j'ai déjà vue se produit dans le nid, près du tube d'accès au nid, avec une dizaine d'ouvrières qui attrapent des membres de la pauvre reine qui ne peux plus bouger.

Difficile à dire ce qui va arriver à la reine en question, mais j'ai bien l'impression qu'elle va être mise à mort et dévoré...

22 h 45 :

Aucun réel changement. La candidate à l'adoption semble toujours plus être une candidate au repas de la colonie.

Questions ? Commentaires ? :

www.acideformik.com/forums/index.php?showtopic=930


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
khaleph
* Thursday 04 May 2006 à 15:44
Message #62


Major


Groupe: Membres
Messages: 1 660
Inscrit: 06/04/2005
Lieu : Québec (Québec)
Membre No.: 203




1 mai 2006

Mise à mort de la nouvelle reine ?

La candidate à l'adoption est dans la salle numéro 3, la salle ou se déroule généralement le découpage de la viande pour cette colonie. Cela ne regarde pas très bien pour la reine en question...

Mais je crois qu'il reste de l'espoir. En effet, le nombre d'ouvrières autour de la candidate est beaucoup moins important et elle est définitivement encore en vie, je peux voir les antennes bouger par moment.

2 mai 2006

Une reine en repas

C'est confirmé, la reine candidate à l'adoption est morte et est actuellement le repas de la colonie. En fait, elle n'est plus de tête.

[b]3 mai 2006


Criquets XL en repas

Aujourd'hui, j'ai mis deux morceaux de Criquet en boite vendu en animalerie et vendu par Exo Terra.



L'accueil a été très enthousiaste et rapidement, il y avait plusieurs ouvrières qui s'activaient autour du plus gros morceau et que le plus petit était amené dans le nid pour y être mis en pièce et mis sur les larves ou encore dévoré par les ouvrières et les larves.

5 mai 2006

Ménage et ajout de nourriture

J'ai fait le ménage de l'air de chasse. Il y avait beaucoup de sables et de déchets.

J'ai ensuite ajouté à nouveaux des morceaux de Criquet Exo Terra. Je n'ai pas eu le temps d'observer longtemps avant de partir travailler, mais les ouvrières semblaient encore une fois très intéressées.

Voici quelques images de la colonie :

Une nouvelle ouvrière qui recoit une trophalaxie avec une ouvrière plus agée.


Une bout de cocon placé sur une larve. Pour l'aider à fabriquer son propre cocon ou bien pour la nourrire ?


Ouvrières avec une nymphe nue et des oeufs/petites larves.


Ouvrières avec des cocons et des nymphes nues.


Ouvrières avec des larves.


6 mai 2006

Recherche d'eau ?

En prévision d'un déménagement, j'avais cessé d'humidifier le nid. J'ai l'impression que cela va fonctionner que je vais être réellement prêt pour le faire.

En effet, aujourd'hui, j'ai observé plusieurs ouvrières qui cherchaient à sortir du nid en se glissant entre la vitre et le ciment. Il y en avait aussi une autre qui était sur le couvercle bouchant l'air de chasse. Ce n'est qu'une hypothèse, mais je crois que ces ouvrières sont à la recherche d'eau.

Car il y a amplement de nourriture dans l'air de chasse, les deux morceaux de criquets sont encore à se faire manger et il y a encore du miel dans le contenant à miel dans l'air de chasse. Donc, ce n'est pas la faim qui les fait agir ainsi. Du moins, c'est mon hypothèse...

Comme le nouveau nid n'est pas encore construit et que cela va prendre encore au moins une semaine, j'ai décidé d'ajouter de l'eau pour humidifier à nouveau.

Bien entendu, quand j'ai a jouté l'eau, cela a causé une petite inondation de la salle 3, la salle de découpe.

[b]7 mai 2006


Ménage et ajout de nourriture

J'ai fait à nouveau le ménage de l'air de chasse. Il semble bien que la colonie a débuté une sorte de ménage de printemps... ;-)

En effet, il y avait encore beaucoup de sables et de déchets dans l'air de chasse.

J'ai ensuite ajouté à nouveaux des morceaux de Criquet Exo Terra et elles s'y sont rapidement attaquées.

Problème de sable et nouvelle inondation

Aujourd'hui, j'ai eu la mauvaise surprise de voir deux ouvrières dans le trou d'humidification numéro 5. Ce trou est en partie rempli de sable et les deux ouvrières s'activaient à creuser dans le sable.

Comme il n'est pas question que je laisse les ouvrières utiliser ce trou pour faire une salle secrète, j'ai ajouté lentement de l'eau dans le trou pour dissuader les ouvrières. Cela a fonctionné, elles ont quitté le trou, mais cela à encore augmenté l'inondation de la salle 3 et même inondés en partie la salle 2. La colonie c'est presque entièrement réfugier dans la salle 1.

Il faut vraiment que cette semaine je construise le nouveau nid pour cette colonie. D'ailleurs, j'ai commencé aujourd'hui à faire le plan pour ce nouveau nid qui sera de type «nid en bois» comme pour la colonie de Formica à fondation dépendante provenant du Saguenay, mais avec un meilleur système d'humidification.

Des nouvelles de la colonie d'origine

Aujourd'hui, je suis aller voir comment se portait la colonie d'origine de ma colonie.

Il y avait vraiment beaucoup d'activité sous la pierre et quand je l'ai soulevé, j'ai rapidement vue 3 reines entrer dans le nid par l'un des trous, mais surtout, j'ai vue 5 reines, oui, 5 reines, qui partaient dans tous les sens, au delà de l'espace occupé par la pierre du nid.

Ne voulant pas être la cause de la perte de ces reines à la colonie, j'ai capturé une à une les reines effrayé dans un tube et j'ai déposé ces reines en plaçant l'entré du tube juste devant la pierre.

Victoire, les reines sont retournées sous la pierre. Ouf !

Je crois que je vais attendre au moins quelques semaines avant de recommencer. J'imagine que d'ici la fin du mois, les reines vont cesser de monter à la surface et il sera plus facile alors d'observer sous la pierre sans risque d'évasion de reine...

N'empêche que huit reines et possiblement plus, c'est impressionnant !

11 mai 2006

Attaque de Lasius sp.

Antoine a capturé des ouvrières d'une espèce de Lasius non identifiées pour nourrir la colonie. Cette fois, contrairement à l'habitude, j'ai décidé de mettre les ouvrières directement dans l'air de chasse, sans passage au congélateur. De la nourriture vivante quoi !

Cela n'a pas été très long que les Lasius ont été attaqué par des ouvrières et le combat a été rapidement gagné par les ouvrières de notre colonie. La seule exception, c'est une Lasius qui a pris une patte arrière de son assaillante entre les mandibules et l'ouvrière ne semblait pas capable de s'en débarrasser. Après un certain temps, elle est allée dans le nid et là, la Lasius c'est fait mettre en pièce.

12 mai 2006

Criquet au menu

J'ai ajouté à nouveaux deux morceaux de Criquet Exo Terra qui ont été accueilli avec l'enthousiasme habituel.

14 mai 2006

Ménage et ajout de nourriture

J'ai fait le ménage de l'air de chasse et j'ai retiré le cadavre d'une ouvrière. Ensuite, j'ai ajouté deux pattes de Criquet ainsi que du miel et de l'eau.

15 mai 2006

État de la salle de découpe

La salle de découpe est vraiment très salle maintenant. Les ouvrières ont coupé les morceaux de Criquets en petits morceaux qui sont dispersés dans la salle. Une partie des morceaux sont sur des larves.

16 mai 2006

Une fleur de pissenlit

J'ai ajouté une tête de fleur de pissenlit humide d'eau de pluie dans l'air de chasse. Rapidement, il y a 4 ouvrières qui y vont, mais il c'est difficile à dire si c'est le pollen ou simplement l'eau de pluie qu'elles viennent chercher, car elles restent surtout au bas de la fleur.

Finalement, deux ouvrières vont vers le centre de la fleur et j'imagine qu'elles cherche du pollen, mais sans en être certain.

Questions ? Commentaires ? :

www.acideformik.com/forums/index.php?showtopic=930


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
khaleph
* Friday 19 May 2006 à 14:44
Message #63


Major


Groupe: Membres
Messages: 1 660
Inscrit: 06/04/2005
Lieu : Québec (Québec)
Membre No.: 203




16 mai 2006

Nouveau nid en bois et début de l'opération déménagement

Le nouveau nid de la colonie est terminé et je suis pas mal satisfait du résultat. Reste maintenant à savoir si la colonie va accepter de déménager par elle même.

J'ai relié les deux nids via les airs de chasses respectives par un large tube en plastique. En fait, c'est deux tubes reliés entre eux, car je n'avais pas de tube assez long, mais bon, ça ne change rien au principe.

Sur cette image, vous pouvez voir l'ancien et le nouveau nid en bois, mais aussi le nid des Formica sp à fondation dépendante originaire de Saguenay.


J'ai aussi, histoire d'inciter au déménagement, déménager la nourriture de l'ancien nid dans le nouveau et je compte bien ne plus humidifier le nid d'ici à ce qu'elles déménagent elles même.

Zoom sur l'air de chasse du nouveau nid.


Pour le moment, une des ouvrières qui était sur le pot de miel et d'eau au moment du transfert de nourriture est dans l'air de chasse du nouveau nid. J'ai un peu l'espoir qu'elle trouvera le chemin pour rejoindre son nid d'origine et ainsi, indiquer au reste de la colonie l'existence du nouveau nid. On verra bien.

J'ai aussi mis un petit tube à essai avec un cache dans l'air de chasse du nid actuel, pour pouvoir possiblement déménager des ouvrières dans le nouveau nid en prenant le tube en question et en le vidant dans l'air de chasse du nouveau nid. Je me dis que plus il y aura des ouvrières dans le nouveau nid, plus elles vont risquer de trouver le chemin d'accès entre les deux nids.

Durant quelques heures, j'ai mis une lumière directement vers le nid actuel, mais cela n'a pas vraiment eu l'effet escompté. Je croyais que cela allait inciter des ouvrières à aller dans le tube à essai ou du moins, à chercher un endroit plus intéressant, mais non, elles ont simplement déplacé le couvain pour l'approcher de la vitre. La lumière ne semble donc pas vraiment les déranger.

17 mai 2006

Une ouvrière solitaire

7 h 00 :

L'ouvrière qui était dans l'air de chasse du nouveau nid n'a pas trouvé le chemin pour l'ancien nid. Elle c'est plutôt réfugier dans l'une des salles du nouveau nid.

Combien de temps il faut pour qu'une ouvrière perde son odeur coloniale ? Je ne voudrais pas que cette ouvrière soit attaquée par les ouvrières de la colonie quand, éventuellement, elles vont trouver le nouveau nid.

17 h 00 :

L'ouvrière solitaire est encore seule dans le nouveau nid.

Ajout dans l'air de chasse du nouveau nid de 3 ouvrières qui étaient dans le tube à essai dans l'air de chasse de l'ancien nid.

18 h 00 :

Ajout dans la nouvelle air de chasse de morceaux de melon d'eau dans un petit contenant de plastique.

18 h 30 :

Découverte d'une ouvrière en dehors des nids. Une évadée lors de l'ouverture de protecteur plastique lors du transfert des ouvrières dans le tube à essai ?

Je place cette ouvrière dans la nouvelle air de chasse. Il y a donc maintenant 5 ouvrières dans le nouveau nid.

Retour des deux nids dans le salon, après avoir passé la journée dans la chambre de Benoît à cause de la visite de mes deux plus jeunes nièces.

J'ai ensuite replacé la lumière au dessus de l'ancien nid.

19 h 00 :

Comme hier, les ouvrières ont déplacées le couvain pour l'approcher de la vitre.

Dans le nouveau nid, beaucoup de mouvement. Les ouvrières visitent le nouveau nid et vont d'une source de nourriture à une autre, sauf une ouvrière qui semble beaucoup aimer le melon d'eau...

21 h 30 :

Je referme la lumière au dessus du nid. Les ouvrières ont déplacé l'ensemble du couvain dans les deux salles les plus près de la lumière. Aucune ouvrière n'a trouvé le tube d'accès entre les deux nids.

Combien de temps vont prendre les ouvrières avant de chercher de l'eau et de la nourriture ?

Elles ne vont toujours pas se laisser mourir ?

18 mai 2006

Le déménagement ?

6 h 00 :

Le déménagement n'a toujours pas commencé. J'ai allumé à nouveau la lumière au dessus de l'ancien nid.

7 h 00 :

Je dois partir et il n'y a pas de changement. Je referme la lumière.

17 h 30 :

Pas de changement. Je replace la lumière au dessus de l'ancien nid. Je sais que cela n'incite pas au déménagement, mais au moins, cela va enlever encore plus rapidement l'humidité dans l'ancien nid.

Je déplace le tube d'accès entre les deux nids pour l'approcher au maximum de l’entrer de l'ancien nid. L'autre bout du tube est directement sur le contenant de melon d'eau. Peut être que l'humidité du melon va se rendre plus facilement ainsi vers l'ancien nid pour attirer les ouvrières ?

18 h 30 :

Durant la dernière heure, j'ai capturé plusieurs ouvrières dans l'air de chasse de l'ancien nid et j'ai déposé ces ouvrières dans l'air de chasse du nouveau nid. Je me dis que plus il y aura d'ouvrières dans le nouveau nid, plus il y a de chance que l'une d'elle trouve le passage entre les deux nids.

19 h 45 :

Début des échanges entre les deux nids

Oui, c'est officielle, des ouvrières ont découvert le tube d'accès et surtout, le melon d'eau.

Il y a maintenant 3-4 ouvrières qui font des allers-retours en continue entre l'ancien nid et l'air de chasse du nouveau nid.

Ces ouvrières sont ensuite le début d'une chaîne de trophallaxies dans tout le nid. La colonie à soif !

Reste maintenant à les convaincre que la nouvelle air de chasse n'est que le début, qu'il y a tout avantage à y déménager. Ça ne semble pas gagné.

21 h 00 :

Observation des premiers contacts

Les ouvrières transférées de force dans l'air de chasse du nouveau nid ont un premier contact avec les ouvrières qui font la navette entre les deux nids pour manger du melon d'eau. Il ne semble pas y avoir de problèmes.

Par contre, les ouvrières «expatriées» ne font pas mouvement vers l'ancien nid. Elles restent dans l'air de chasse et surtout, dans la première galerie d'un nouveau nid.

22 h 00 :

Je referme la lumière au dessus de l'ancien nid.

19 mai 2006

Le déménagement est pour quand ?

6 h 00 :

Le déménagement n'a toujours pas commencé. J'ai allumé à nouveau la lumière au dessus de l'ancien nid.

Il y a 18 ouvrières dans le nouveau nid. Je ne crois pas que ce soit des ouvrières ayant déménagé par elles-mêmes, mais probablement plus les ouvrières que j'ai expatrié de force.

Il y a encore des ouvrières qui font des allers-retours en continue entre l'ancien nid et l'air de chasse du nouveau nid. Par contre, cela semble moins intensif que hier soir.

6 h 30 :

J'ai capturé et transféré dans le nouveau nid une ouvrière qui était dans l'un des trous d'humidification de l'ancien nid. Cela fait donc 19 ouvrières dans le nouveau nid.

7 h 00 :

Je dois partir et il n'y a toujours pas de changement. Je referme la lumière.

16 h 00 :

Il n'y a plus que 16 ouvrières dans le nouveau nid. Il y a encore des ouvrières qui font des allers-retours entre l'ancien nid et l'air de chasse du nouveau nid. Cela semble être plus pour le miel que pour le melon d'eau maintenant.

23 h 30 :

Il n'y a plus que 5 ouvrières dans le nouveau nid. Je referme la lumière.

Vous avez des idées pour inciter la colonie à déménager ?

Questions ? Commentaires ? :

www.acideformik.com/forums/index.php?showtopic=930


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
khaleph
* Friday 19 May 2006 à 14:48
Message #64


Major


Groupe: Membres
Messages: 1 660
Inscrit: 06/04/2005
Lieu : Québec (Québec)
Membre No.: 203




20 mai 2006

Toujours aucun indice de déménagement

5 h 30 :

Il n'y a plus d'ouvrières dans le nouveau nid. J'ai allumé à nouveau la lumière au dessus de l'ancien nid.

9 h 00 :

La visite du nouveau nid par les ouvrières hier m'a convaincu que je ne peux prendre de chance et je mets donc une ligne de colle chaude tout au long de la vitre de plexiglass. Comme ça, quand le déménagement aura eu lieu, je n'aurai pas peur d'avoir des évasions d'ouvrières.

9 h 30 :

Je place le nid actuel un peu sur le côté et je replace le tube d'accès entre les deux nids de manière à le rendre encore plus facile à emprunter.

Au moment de faire ces modifications, deux ouvrières qui étaient sur le melon d'eau et que je n'avais pas vues entrent dans le nouveau nid.

9 h 45 :

Sauf pour le couvain qui est déplacé plus près de la lumière, le changement d'angle du nid ne cause aucun changement dans la colonie.

13 h 30 :

Il y a deux ouvrières dans l'air de chasse du nid actuel et je remarque que l'une d'elle a un cocon entre les mandibules. Sur le moment, j'ai été pris d'un espoir de voir ces ouvrières débuter le déménagement, mais non, elles sont retournées dans l'ancien nid.

14 h 30 :

Ajout de clou de girofle dans les trous d'humidification à la suggestion d'une de mes tantes qui croit que cela éloigne les fourmis. Je me dis que si cela les éloigne, cela pourrait bien les inciter à partir...

Résultats ? Aucun. Les ouvrières continuent même à aller dans les trous d'humidification !

15 h 30 :

Je place le nid actuel dans un angle encore plus abrupt. En fait, il est pratiquement à 90 degrés maintenant.



Cette manoeuvre fait tomber un cocon dans l'air de chasse et une ouvrière va le chercher et le ramène dans le nid.

20 h 30 :

Je ferme la lumière. Il n'y a plus d'ouvrières dans le nouveau nid. Il n'y a qu'une ouvrière qui est dans le tube d'accès, comme un gardienne.

21 mai 2006

Opération «Grand froid»

10 h 00 :

Je place des «Freez pack» sur la vitre du nid actuelle tout en plaçant la lumière directement vers la nouvelle air de chasse et le nouveau nid.



L'idée est d'inciter la colonie à choisir le nid chauffé au nid refroidie. Je prends pour acquis que la chaleur dans le nouveau nid va, au moins un peu, passer par le tube d'accès entre les deux nids.

18 h 00 :

L'opération «Grand froid» est un échec. Sauf pour une bonne couche de bué sur la vitre, cela ne semble pas vraiment déranger la colonie.

22 mai 2006

Opération «Grande chaleur»

8 h 00 :

J'ai allumé à nouveau la lumière au dessus de l'ancien nid, mais cette fois, je compte approcher graduellement la lampe le plus possible de la vitre, histoire de vraiment chauffer le nid.

10 h 40 :

Ajout d'une fleur de pissenlit dans l'air de chasse du nouveau nid, dans un petit contenant de plastique humidifié par du papier mouchoir.

Ajout de cache sur les galeries du nouveau nid pour le rendre encore plus intéressant pour la colonie.

13 h 30 :

La lumière est maintenant presque collée sur la vitre au dessus de la salle 1. Quand je l'ai approché à ce point, cela a eu un effet immédiat. La colonie a déplacé le couvain vers les salles 2 et 3.



Antoine m'aide en surveillant l'opération.


14 h 00 :

Changement au tube qui relie les deux nids. Le changement est surtout au niveau de la longueur du tube d'accès. J'ai en effet enlevé l'un des deux tubes, réduisant ainsi la longueur à parcourir entre les deux nids. Cela à aussi l'avantage de prendre moins de place sur la table.

14 h 30 :

Je déplace la lumière vers la salle 3. Encore une fois, mouvement immédiat de la colonie qui déplace le couvain vers les salles 1 et 2.

15 h 30 :

Je déplace à nouveau la lumière, mais cette fois je la place au dessus de la salle 2. La colonie déplace le couvain vers les salles 1 et 3.

19 h 10 :

Capture d'une grosse ouvrière dans l'air de chasse du nid actuelle que je libère dans l'air de chasse du nouveau nid. L'ouvrière panique un moment et fini par aller se réfugier dans le nouveau nid.

19 h 25 :

Une des ouvrières qui font la navette entre la nouvelle air de chasse et le nid actuel se dirige vers le nouveau nid ou elle rejoint la grosse ouvrière qui semble vouloir rester sur place. La petite ouvrière force alors la grosse ouvrière à se faire transporter. L'ouvrière est ainsi transportée jusqu'au nid actuel.

Je crois que je viens de comprendre comment les ouvrières que j'avais capturées sont retournées dans le nid actuel...

Échec de l'opération «Grande chaleur»

Durant le reste de la journée, je déplace régulièrement la lumière d'une salle à l'autre, avec toujours un déplacement du couvain dans les deux autres salles.

L'opération n'est donc pas une réussite, car la colonie ne semble pas se décider à aller dans le nouveau nid.

Des ouvrières vont bien dans la nouvelle air de chasse, mais simplement pour chercher de la nourriture.

L'opération «Grande chaleur» est donc un échec.

Il reste que cela indique que la colonie à un seuil limite de chaleur acceptable.

Si je place une nouvelle lampe sur une des deux autres salles, cela pourrait peut être les inciter à déménager ? Ou bien elles vont simplement mourir de chaleur ? Votre avis ?

22 h 00 :

Je referme la lumière.

Questions et réponses :

Si vous avez des idées pour m'aider à faire déménager cette colonie, dites les moi dans la section des questions et réponses de ce blog :

www.acideformik.com/forums/index.php?showtopic=930


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
khaleph
* Tuesday 23 May 2006 à 16:16
Message #65


Major


Groupe: Membres
Messages: 1 660
Inscrit: 06/04/2005
Lieu : Québec (Québec)
Membre No.: 203




Le nouveau nid en bois

En attendant de voir la colonie déménager dans le nouveau nid, voici quelques image du nid en question.

La base du nid, faite en bois d'une essence non déterminé, mais probablement un résineux.


Les tubes qui vont faire office de système d'humidification.


Le système d'humidification fixé à la base du nid.


Après avoir fixé les plaques de plexiglass.


Le nid avec l'air de chasse.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
khaleph
* Wednesday 24 May 2006 à 18:35
Message #66


Major


Groupe: Membres
Messages: 1 660
Inscrit: 06/04/2005
Lieu : Québec (Québec)
Membre No.: 203




23 mai 2006

6 h 00 :

J'ai allumé à nouveau la lumière au dessus de l'ancien nid, à peu près au centre, mais cette fois, à une distance raisonnable, qui va éclairer le nid et le chauffer légèrement durant toute la journée, vue que je ne suis pas là pour vérifier ce qui se passe avec cette colonie.

17 h 45 :

Je referme la lumière. Le déménagement n'a pas débuté et il est maintenant trop tard pour l'instant. En effet, je vais faire une présentation sur nos fourmis dans la classe d'une de mes nièces et donc, je replace le nid à l'horizontal et je place la nourriture dans l'air de chasse.

Les Formica sp que j'avais capturé dans le but de les présenter dans la classe de ma nièce sont toute morte ou agonisante. :-(

Trop d'acide formique dans la boite probablement. Je les mets dans l'air de chasse des Formica glacialis avec la grappe d'oeufs qui avait été pris par erreur en même temps que les ouvrières. Cela va au moins mettre de la variété dans l'alimentation de la colonie...

24 mai 2006

Sauf pour 2 ouvrières qui sont à ce faire dévorer dans la salle 2, la colonie ne s'est pas vraiment intéressé aux Formica sp ni aux oeufs de ces dernières.

La rencontre dans l'école de ma nièce c'est très bien passé. Finalement, la présentation a été faite à deux classes de première année, c'est-à-dire à des enfants de 6-7 ans, regroupé dans le même local. C'était donc près de 40 enfants !

Fort de mon expérience dans la classe de mon fils Benoît, j'ai eu bien du plaisir et les enfants aussi ! J'ai présenté des informations sur la création des colonies, leurs besoins en nourriture, les caractéristiques physiques des fourmis ainsi que bien d'autres informations, beaucoup étant suscité par les questions des enfants.

J'ai donnés une feuille avec deux carrés, l'un pour que les enfants fassent un dessin de fourmis avant la présentation et l'autre pour faire à nouveau un dessin après la présentation. Aussi, durant la présentation des nids (j'avais amené les trois colonies) j'ai fait circuler des tubes à essais en plastique contenant des ouvrières de Camponotus pennsylvanicus.

Une présentation d'une heure où les enfants ont été particulièrement attentifs pour ce groupe d'age. J'ai bien aimé !

Nouvelle tentative pour le déménagement

Suite aux conseils d'un autre amateur de fourmis, j'ai mis en place une nouvelle méthode pour inciter la colonie à déménager.

J'ai fixé deux tubes directement sur l'entré de l'ancien nid et conduisant directement dans l'air de chasse du nouveau nid. L'accès à l'air de chasse du nouveau nid est maintenant impossible pour la colonie.

De plus, j'ai mis des cartons pour bloquer la lumière dans le nouveau nid et j'ai mis une lumière directement vers ce nid pour le chauffer.

L'idée est de rendre le nouveau nid attrayant pour la colonie et laisser l'humidité de l'ancien nid continuer à diminuer lentement.

En théorie, la colonie devrait finir par constater que le nouveau nid est bien meilleur et y déménager.

On verra bien !

25 mai 2006

Ce matin, une ouvrière était dans l'air de chasse du nouveau nid ce matin. Cela prouve au moins qu'elles peuvent atteindre l'air de chasse. J'avais un peu peur qu'elles refusent de prendre le passage par les tubes de plastiques car il a une odeur de plastique.

J'ai ouvert la lumière au dessus du nouveau nid comme prévue. Comme ça, le nouveau nid sera chauffé et pas l'ancien.

D'après Antoine, a qui j'ai parlé au téléphone ce midi, il y avait une ouvrière qui se promenait dans le nouveau nid.

Ce soir, j'ai pu voir que finalement, elles ont mangé les oeufs de Formica sp que j'avais mis dans l'air de chasse. Ou du moins, ils ont disparut.

Et il y a encore une ouvrière qui se promène dans le nouveau nid.

Du couvain en repas

Je vide finalement le mini nid dans lequel se trouvait la colonie de Formica glacialis que j'ai donné à un amateur de fourmis de la région de Montréal. En effet, quand j'ai mis les ouvrières et la reine dans le tube pour l'envoie par la poste, je n'ai pas été capable de mettre toutes les ouvrières ni tout le couvain.

J'ai mis les ouvrières sur le terrain et le couvain dans un petit couvercle de bouteille pour pilules. Ce couvain est composé de 5 larves, 6 nymphes et deux jeunes ouvrières qui sont encore gris pâle.

Plus tard, j'observe l'une des larves qui est en route vers l'ancien nid, mais j'ai à ce moment là la surprise de voir deux ouvrières qui font des aller retour entre le petit couvercle de bouteille pour pilules avec le couvain et le nouveau nid.

Oui, elles transportent le couvain dans le nouveau nid !

Rapidement, les 6 nymphes et 2 des larves sont regroupés dans le nouveau nid.

Les deux jeunes ouvrières, qui sont sortit du couvercle de bouteille, sont laissées seul et tranquille. Il y a bien quelques contactes, mais pas d'agressivité durant ces contacts.

Finalement, quelques minutes après, il semble que l'une des ouvrières change d'idée et commence à amener le couvain qui est dans le nouveau nid dans l'ancien nid.

Dans l'ancien nid, à l'évidence, le couvain n'est pas adopté, mais bien dévoré !

L'une des jeunes ouvrières est même transporté par transport social vers l'ancien nid ou elle est rapidement attaquée par les autres ouvrières.

Du Criquet en repas

J'ajoute un bout de criquet dans l'air de chasse, histoire de voir si cela va les intéresser et surtout, comment elles vont faire pour le manger. Car d'habitude, elles transportent les bouts de criquet dans le nid et là, elles ne pourront pas, les tubes d'accès entre l'ancien nid et la nouvelle air de chasse sont trop petits.

Je ferme la lumière avant d'aller me coucher.

[b]26 mai 2006


Mouvement entre les deux nids...

Le matin, j'ouvre la lumière qui chauffe le nouveau nid et j'ai la surprise de voir dans le nouveau nid trois ouvrières, dont possiblement l'une des deux jeunes ouvrières d'hier.

Le soir, au moment de fermer la lumière, les 3 ouvrières sont toujours dans le nouveau nid.

Je change le cache sur le nouveau nid pour en mettre un plus grand et donc, plus efficace pour cacher la lumière dans le nouveau nid.

Pas de signe de déménagement massif par contre...

27 mai 2006

Mouvement entre les deux nids...

Le matin, quand j'ouvre la lumière, il y a 4 ouvrières dans le nouveau nid. À une nouvelle ouvrière qui déménage par jour, ca va être long !

Quand je vérifie vers midi, il n'y a plus qu'une seule ouvrière dans le nouveau nid. Ca va pas super ce déménagement ! :-(

Le soir, au moment de fermer la lumière, il y a 6 ouvrières dans le nouveau nid. En espérant qu'elles vont inciter les autres à suivre le mouvement !

28 mai 2006

Mouvement entre les deux nids...

Le matin, quand j'ouvre la lumière, il y a 2 ouvrières dans le nouveau nid.

Quand je vérifie vers midi, il y en a 4 dans le nouveau nid.

Durant l'après midi, j'ai mis deux freez pack sur la vitre de l'ancien nid. Une sur la salle 1 et l'autre sur la salle 3. Cela n'a eu aucun effet sur la colonie. Pas de mouvement de couvain ni d'ouvrières. J'ai retiré les deux sources de fraîcheur vers la fin de l'après midi.

Finalement, le soir, au moment de fermer la lumière, il n'y a toujours que 4 ouvrières dans le nouveau nid.

Une fleur de pissenlit

Remplacement de la fleur de pissenlit par une nouvelle plus fraîche dans l'air de chasse du nouveau nid

Myrmicine vivante en repas ?

J'ai mis une ouvrière d'une espèce inconnue de Myrmicine dans l'air de chasse de cette colonie.

L'ouvrière va se réfugier dans le contenant ou se trouve la fleur de pissenlit et n'en bouge pas. Je n'observe aucun contacte entre elle et les ouvrières de la colonie durant le reste de la journée.

29 mai 2006

Le matin, quand j'ouvre la lumière, il n'y a plus qu'une seule ouvrière le nouveau nid.

L'ouvrière myrmicine n'est pas visible. Je ne sais pas si elle se cache quelque part dans l'air de chasse ou bien si elle a été capturé par les ouvrières et amené dans l'ancien nid.

Questions et réponses :

Si vous avez des idées pour m'aider à faire déménager cette colonie, dites les moi dans la section des questions et réponses de ce blog :

http://www.acideformik.com/forums/index.php?showtopic=930


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
khaleph
* Monday 29 May 2006 à 16:18
Message #67


Major


Groupe: Membres
Messages: 1 660
Inscrit: 06/04/2005
Lieu : Québec (Québec)
Membre No.: 203




1 juin 2006

Un nouveau nid en ciment ?

Après deux semaines à attendre, il semble bien que la colonie ne veut vraiment pas déménager dans le nid en bois. Ces derniers jours, il y a eu 3-4 ouvrières au maximum dans le nouveau nid en bois et c'était toujours très temporaire, comme une simple visite des lieux ou peut être plus probablement, pour aller chercher de l'humidité dans le nouveau nid.

Un autre amateur de fourmis a émis l'hypothèse que la colonie n'est pas capable de vivre dans un nid fait dans du bois de résineux et je commence à penser qu'il a raison.

Car mon autre colonie qui est dans le même type de nid en bois, la colonie de Formica sp à fondation dépendante originaire de Saguenay semble avoir arrêté totalement son évolution depuis le déménagement de cette colonie dans le nid en bois. Elles y vivent, mais la ponte de la reine a totalement cessée.

Je vais donc, pour la colonie de Formica glacialis, faire un nouveau nid en utilisant à nouveau du ciment comme leur nid actuelle.

Par contre, je vais probablement prendre exemple sur mon système d'humidification pour le nid en bois pour humidifier ce nouveau nid en ciment.

La colonie à faim !

En mettant fin à l'idée de déménagement pour le moment, j'ai enlevé le système d'accès entre les deux nids et j'ai remis de la nourriture dans l'air de chasse. La réaction a été rapide, en effet, plusieurs ouvrières ont été dans l'air de chasse et se sont attaqué aux bouts de criquet ainsi qu'au miel.

Questions et réponses :

Si vous avez des idées pour m'aider à faire déménager cette colonie, dites les moi dans la section des questions et réponses de ce blog :

http://www.acideformik.com/forums/index.php?showtopic=930


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
khaleph
* Thursday 01 June 2006 à 13:11
Message #68


Major


Groupe: Membres
Messages: 1 660
Inscrit: 06/04/2005
Lieu : Québec (Québec)
Membre No.: 203




2 juin 2006

La colonie à encore faim !

Encore aujourd'hui, la colonie était occupé à dévorer les bouts de criquets. Il y a constament 2-3 ouvrières occupé à les découper.

3 juin 2006

Humidification contrôlé

Comme le nouveau nid ne sera pas fait immédiatement, j'ai remis de l'eau dans le nid, via le trou d'humidification numéro 4, c'est-à-dire, celuil qui est entièrement rempli de sable.

J'ai mis de l'eau jusqu'à faire tomber une grosse goute dans la salle numéro 1. Cela n'a pas causé la panique que je croyais. En fait, cela a surtout causé un gros rassemblement de fourmis autour de la goute. Il semble bien que la colonie avait très soif !

Après environ une heure, il n'y avait plus d'eau dans la salle. Une bonne partie a probablement été absorbé par le ciment, mais c'est certain que la colonie y a but aussi une bonne dose de cette eau.

4 juin 2006

Encore de l'eau

J'ai à nouveau mis de l'eau dans le nid, via le trou d'humidification numéro 4.

Comme hier, j'ai mis de l'eau jusqu'à faire tomber une grosse goute dans la salle numéro 1. Il y a eu à nouveau un gros rassemblement de fourmis autour de la goute.

Après quelques heures, il n'y avait plus d'eau dans la salle.

Évolution du couvain

En fait d'évolution, c'est plutôt au neutre dans la colonie actuellement.

Il y a bien environ 30 cocons, mais rien d'autres. Pas d'oeufs, ni de larve. J'espère que le retour à la normal pour l'humidification du nid et pour l'alimentation va permettre de repartir la ponte pour la reine...

10 juin 2006

Ménage et ajout de nourriture

Après avoir fait le ménage de l'air de chasse, j'ai ajouté de la nourriture provenant du congélateur :

5 ouvrières Formica sp
1 mouche
1 reine camponotus sp

J'ai aussi ajouté de l'eau dans le miel.

11 juin 2006

À la bouffe !

Sauf pour le cadavre de reine camponotus, l'ensemble de la nourriture ajouté hier est maintenant dans le nid. Et même pour la reine camponotus, ce n'est pas qu'elle ne les intéresse pas, mais simplement que les ouvrières la mangent sur place dans l'air de chasse.

14 juin 2006

Ménage et ajout de nourriture

Après avoir fait le ménage de l'air de chasse, j'ai ajouté deux bouts de criquets.

16 juin 2006

Du melon au menu

J'ai ajouté du melon d'eau. Contrairement aux autres fois, cela ne semble pas intéresser la colonie. Probablement que c'est parce qu'elles sont moins assoiffés que la dernière fois...

Acarien ?

Aujourd'hui, j'ai observé une étrange petite bestiole près du trou d'humidification no 7, entre la vitre et le ciment, pas dans une des salles du nid. C'est l'un des trous d'humidification que je n'utilise plus depuis très longtemps. J'ignore si c'est un acarien ou autre chose, mais je vais garder l'oeil ouvert à ce sujet.

17 juin 2006

Invasion d'acarien ?

Bon, finalement, il y en a plusieurs. J'en ai compté environ 5 qui se tiennent tous près du trou d'humidification no 7 et près du tube d'accès à l'air de chasse. Toujours entre la vitre et le ciment, pas dans les salles.

D'ailleurs, je ne vois rien de particulier sur les fourmis. Est-ce que ces bestioles pourraient être inoffensives ?

18 juin 2006

Aujourd'hui, j'ai ajouté encore une fois de l'eau dans le trou d'humidification no 5. Je dis encore, car cela fait 3-4 jours que j'ajoute de l'eau dans ce trou, histoire de décourager les ouvrières à y aller.

En effet, elles y vont pour creuser le sable et ramène du sable dans la salle 3. Le sable n'est pas une bonne idée, du moins, pas pour mon type de nid...

21 juin 2006

Du cocon de Lasius sp au menu

Aujourd'hui, j'ai ramassé un peu de couvain, composé exclusivement de gros cocons, dans un grand nid de Lasius sp sur notre terrain. En tout, j'ai ramassé 24 cocons que j'ai donnés en repas à la colonie.

Très rapidement, la colonie a ramassé l'ensemble des cocons et les a assemblé dans le tube d'accès. Antoine nous faisait un rapport de la situation après chaque nouveau cocon entré dans le nid...

Après 30 minutes, deux des cocons avaient été ouvert par les ouvrières qui s'affairaient à manger les nymphe.

Ajout de sable

Pour empêcher les ouvrières d'aller chercher du sable dans le trou d'humidification no 5, j'ai ajouter beaucoup de sable pour bien le boucher. Après quelques minutes, j'ai observé l'échec de ma manoeuvre.

En fait, je viens simplement de leur fournir plus de sable à aller chercher...

22 juin 2006

Du cocon de Lasius sp, c'est bon !

Le repas de cocon de Lasius sp n'est pas terminé, mais cela avance très bien. La colonie semble apprécier ce repas.

Une structure en sable...

Dans la salle 3, les ouvrières ont continuer à construire une étrange structure en sable. Pour l'instant, ils ne font que construire, la reine et les ouvrières ne semblent pas s'y abriter.

N'empêche que je suis à préparer un nouveau nid pour cette colonie.

24 juin 2006

Des nouvelles de la structure en sable...

La structure va maintenant jusqu'à la vitre et forme une sorte de tour au centre de la salle avec un trou dans le bas. Étrange, mais quand même intéressant à observer.

Questions et réponses :

Si vous avez des idées pour m'aider à faire déménager cette colonie, dites les moi dans la section des questions et réponses de ce blog :

http://www.acideformik.com/forums/index.php?showtopic=930


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
khaleph
* Friday 25 August 2006 à 18:49
Message #69


Major


Groupe: Membres
Messages: 1 660
Inscrit: 06/04/2005
Lieu : Québec (Québec)
Membre No.: 203




27 juin 2006

Une mouche au menu

J'ai ajouté 1 mouche dans l'air de chasse.

30 juin 2006

Deux mouches au menu

Les colonies de Formica sp de Saguenay et de Formica sp de Tadoussac n'ayant pas voulu des mouches que j'avais mises pour elles, je mets ces deux cadavres dans l'air de chasse des Formica glacialis.

J'ai aussi enlevé le bout de criquet qui était entièrement vidé et j'ai ajouté 3 ouvrières camponotus.

Rapidement, l'ensemble de la nourriture ajouté est ramené dans le nid par les ouvrières.

Adoption des cocons de sexué Lasius sp ?

Il reste encore deux trois cocon de Lasius sp, que je crois être des cocons de sexué, dans le nid. Les ouvrières semblent s'en occuper comme du couvain de leur espèce.

C'est comme si les deux cocons avaient finalement pris l'odeur de la colonie. Une adoption ? Je ne crois pas vraiment. J'ai l'impression que lorsque les nymphes seront prêtes à sortir, que les ouvrières sont les manger. En tout cas, on verra bien !

Test d'adoption de cocon et ouvrière de Formica sp

J'ai pris deux cocons et deux ouvrières d'une grosse colonie de Formica sp dans un coin de notre terrain et j'ai mis le tout dans l'air de chasse de cette colonie.

Pourquoi ? Pour voir la réaction et savoir si cela pourrait être une autre colonie de Formica glacialis.

Après quelques minutes, je crois que je peux considéré comme certain que ce n'est pas des Formica glacialis.

En effet, les deux ouvrières ont été rapidement trouvés et mise à mort, mais ça c'était prévisible. Par contre, ce qui est un meilleur indice à mon avis, c'est le fait que les cocons ont été immédiatement ramenés au nid, ouvert et dégusté en groupe.

Je vais donc considérer cette espèce comme autre chose que Formica glacialis.

1 juillet 2006

Ajout de couvain

La ponte de la reine n'a pas reprise et j'aimerais bien que la colonie cesse de grandir. C'est pourquoi j'ai ajouté 35 cocons en provenance du nid d'origine de la reine.

Les cocons ont été bien accepté et ne semblent pas être considéré comme de la nourriture. Cela tend à confirmer que les cocons de l'autre colonie sont bien d'une autre espèce de Formica.

Retrait du miel

Suite aux noyades sucrées dans la colonie de Formica sp à fondation dépendante originaire de Saguenay, j'ai enlevé le contenant de miel pour cette colonie aussi.

2 juillet 2006

Yogourt à la pêche au menu

Aujourd'hui, j'ai testé le yogourt à la pêche pour nourrir cette colonie. Le résultat après 5 heures ? Elles ne sont pas intéressées ! Aucune ouvrière n'en a mangé même si plusieurs ont été poser les antennes tout près.

3 juillet 2006

Structure de sable

La reine et une partie du couvain étaient dissimulées dans la structure de sable aujourd'hui. La reine est retournée dans les autres salles après un moment, mais le couvain semble y être entreposé.

5 juillet 2006

Ajout de miel

J'ai ajouté à nouveau du miel, mais cette fois une très petite quantité qui est sur un bâtonnet en bois. Rapidement, plusieurs ouvrières vont y manger. Durant le reste de la journée, il y aura toujours au moins 3 ouvrières, mais souvent beaucoup plus, autour du miel.

7 juillet 2006

Ajout de sauterelles «sauvage»

Ajout d'une sauterelle «sauvage».

11 juillet 2006

Ajout de miel et d'une araignée

J'ai ajouté à nouveau du miel ainsi qu'un cadavre congelé d'une araignée. Rapidement, les ouvrières ont ramené le cadavre dans le nid et plusieurs autres vont manger du miel.

Structure de sable

Finalement, voici deux images de la structure en sable.

Une vue générale de la structure. On peut voir à gauche de l'image le trou à humidification d'ou provient le sable.


Sur cette image, on peut voir une des ouvrières qui est dans le trou d'humidification et qui reviendra bientôt avec un grain de sable pour l'ajouter à la structure.


12 juillet 2006

Ajout de sauterelles «sauvage»

Ajout d'une sauterelle «sauvage» ainsi que la moitié d'une deuxième.

14 juillet 2006

Ménage et ajout de nourriture

Après avoir fait un ménage de l'air de chasse, ajout de 3 cadavres d'araignées et de miel.

22 juillet 2006

Ménage et ajout de nourriture

Après avoir fait un ménage de l'air de chasse, ajout de miel, du cadavre d'un petit papillon ainsi que celui d'une petite sauterelle.

23 juillet 2006

Ajout de nourriture

Ajout d'un cadavre de sauterelle ainsi qu'une ouvrière de Formica sp qui a fait l'erreur de visiter la maison.

28 juillet 2006

Ajout de nourriture

Ajout de deux gynes vivantes. Une de Lasius sp et l'autre de Lasius sp à fondation dépendante. Aussi, ajout d'un male et d'une princesse de Lasius sp, elle aussi vivante au moment d'être placé dans l'air de chasse.

Finalement, ajout des cadavres de deux gynes de Lasius à fondation dépendante.

4 août 2006

Ajout de nourriture vivante

J'ai ajouté une princesse de Formica sp dans l'air de chasse. En moins d'une minute, une ouvrière, suivit de deux autres, attaquaient la princesse.

Après une demi heure, j'ai ajouté une autre princesse vivante de la même espèce. Cela a pris un peu plus de temps, mais après environ 15 minutes, elle était elle aussi dans le nid à se faire manger vivante.

Ménage et ajout de nourriture vivante

Un ménage qui était requis depuis un certain temps, vue le nombre de cadavres et de déchets dans l'air de chasse.

J'ajoute, comme toujours, du miel, mais aussi une gyne de Formica sp qui est mourante.

9 août 2006

Ajout de nourriture

Ajout des cadavres d'une petite et d'une grosse sauterelle.

15 août 2006

Ajout de nourriture vivante

Ajout dans l'air de chasse de 4 ouvrières de Formica sp vivantes ramassé par Antoine.

16 Août 2006

Ajout de nourriture

Ajout d'un cadavre de gyne de Formica sp.

Ajout de couvain et de nourriture vivante

J'ai été cherché du couvain dans le nid d'origine de la reine de cette colonie. Ce sont 2 cocons et 7 nymphes que je place dans l'air de chasse, en compagnie de 3 ouvrières que je n'ai pas réussi à faire lâcher le couvain.

Le couvain est rapidement amener dans le nid et les ouvrières étrangères sont attaqué et mise à mort.

18 Août 2006

Ajout de nourriture

Ajout des cadavres de deux gynes de Lasius sp.

Couvain ?

Toutes les nymphes ont disparut sauf une qui est entre les mandibules de trois ouvrières qui la dévore. Je suis un peu surpris de cette réaction. Normalement, les ajouts de couvain sont accepté sans problème.

Peut être est-ce la présence des petites bestioles dans le nid qui poussent les ouvrières à cette réaction ?

Il faut dire que le nombre de ces bestioles, qui semblaient avoir diminué avant les vacances, est maintenant en très grand nombre dans le nid. Il y a maintenant deux types de ces créatures. Des blanches et des brunes. Possiblement la même espèce à deux stades de croissance...

Il n'y a toujours pas de reprise de la ponte de la reine. Il faut vraiment que je prenne le temps de faire un nouveau nid pour cette colonie !

20 Août 2006

Ajout de nourriture

Ajout du cadavre d'une araignée ainsi que celui d'une sauterelle.

Questions et réponses :

http://www.acideformik.com/forums/index.php?showtopic=930

Mise à jour : Ajout des informations du 27 juin au 20 août 2006


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
khaleph
* Monday 30 October 2006 à 16:10
Message #70


Major


Groupe: Membres
Messages: 1 660
Inscrit: 06/04/2005
Lieu : Québec (Québec)
Membre No.: 203




25 Août 2006

Le nouveau nid

J'ai finalement pris le temps de fabriquer un nouveau nid pour cette colonie. Voici quelques images :

Une vue d'ensemble du nid, vue de coté.



Une autre vue de coté, mais pour montrer le tube d'accès au nid.



Une vue d'ensemble, mais d'un autre angle.



Les parties plus pales dans le nid sont des salles avec du coton synthétique imputrécible pour l'humidification.

Test du nid

J'ai capturé 3 ouvrières dans le nid (deux dans l'un des trous d'humidification et l'autre dans l'air de chasse) et j'ai déposé ces ouvrières dans l'air de chasse du nouveau nid.

Après une dizaine de minutes, deux des ouvrières sont à visiter le nouveau nid.

Durant l'heure suivante, je capture d'autres ouvrières, principalement en faisant entrer un bout de papier mouchoir humide dans le nid. Celui-ci est attaqué par des ouvrières que je peux alors sortir du nid et les mettre dans l'air de chasse de nouveau nid.

La majorité des ouvrières, il y en a 11 à ce moment là, vont se réfugier dans le nouveau nid, qui est mis dans l'ombre par rapport à l'air de chasse.

C'est un résultat suffisament bon pour que je débute le déménagement.

Le déménagement

Ayant encore en mémoire l'échec du déménagement entre les deux nids en ciments, mais aussi la tentative de déménagement de la dernière fois, j'ai décidé d'utiliser une autre méthode ce déménagement.

J'ai déposé délicatement le nid dans le bain après avoir préalablement bouché le trou du drain d'évacuation de l'eau.

Ensuite, j'ai continué à chercher des ouvrières via les trous d'humidifications et l'air de chasse, mais c'était vraiment trop long.

J'ai donc décidé d'enlever délicatement la vitre du nid. Ca été la panique, c'est le moins que l'on puisse dire. Mais malgré tout, moins que je le craignais.

En effet, la majorité de la colonie n'a pas fuit, mais est juste resté en grappe dans les salles du nid et dans le tube d'accès.

Ma première recherche est celle de la reine. En effet, je sais que je vais perdre des ouvrières dans ce déménagement, mais c'est la gyne qui compte le plus pour la suite de cette colonie.

Cela prend un certain temps, mais la reine est capturé et mise dans l'air de chasse du nouveau nid.

Ensuite, débute le travail de déménager les ouvrières.

Lentement, mais surement, je me suis mis à récupérer les ouvrières une à une. Chaque ouvrière étant mise dans un des contenants de plastique que j'utilise pour mettre les insectes que je capture pour donner en pature aux colonies.

C'est très long et délicat. En effet, si bouge trop le nid, cela cré un mouvement de panique dans le nid et un grand nombre d'ouvrières tentent de fuire dans toutes les directions.

Une chance, Isabelle m'aide à garder le contrôle de la situation.

Régulièrement, je vais ajouter des ouvrières capturés dans l'air de chasse du nouveau nid. Ce n'est pas facile car les ouvrières ont tendance à chercher à fuir l'air de chasse. Enlever le couvercle devient ainsi très difficile.

C'est même au point ou je décide de mettre une fine couche d'huile d'olive sur le haut de l'air de chasse pour réduire les fuites.

Cette méthode, même si je ne l'apprécie pas beaucoup pour du long terme, fait parfaitement le travail pour le déménagement. En effet, les ouvrières n'avancent pas longtemps sur la surface couverte d'huile. Elles n'aiment vraiment pas cela.

Durant le déménagement, je constate que mon estimation de la population de cette colonie est fortement sous évalué.

Car quand j'arrive à 140 ouvrières dans le nouveau nid, il y a encore beaucoup d'ouvrière dans l'ancien nid.

Vers 23 heures, c'est la catastrophe. En effet, je croyais que la très grande majorité des ouvrières étaient capturé et j'ai donc soulevé le nid pour secouer dans le bain les dernières récalcitrante au déménagement.

Le problème, c'est qu'il y avait une très grand nombre d'ouvrières dans le bain, directement sous le nid. Quand j'ai soulevé le nid, j'ai pas trop regardé cela et c'est Isabelle qui m'a averti de mon erreur.

Malheureusement, il était trop tard, la masse d'ouvrières qui tentait de sortir du bain de tous les cotés à la fois était trop grande et il a fallu agir rapidement.

J'ai donc ouvert la douche pour empêcher les ouvrières de réussir à envahir la maison. C'est malheureux, mais bon, c'est la vie et surtout, tout n'était pas perdu.

Ensuite, j'ai terminé de vider les ouvrières encore dans des contenants de plastique dans le nouveau nid.

Je suis arrivé à une population de 192 ouvrières et une reine. C'est donc dire, vue le grand nombre d'ouvrières perdu dans l'opération, qu'il y avait quelque chose comme 300 ou 400 ouvrières dans cette colonie !

Et voici un zoom sur le nid et la colonie après le déménagement.



Vous pouvez remarquer la présence de pince à papier sur cette image. C'est pour garantir encore plus efficacement la solidité du nid.

26 Août 2006

Retour des fuyardes

Durant toutes la journée, plusieurs ouvrières ont été trouvé dans la chambre de bain et mise dans le nouveau nid. À la fin de la journée, il y a une population de 196 ouvrières, mais à cela, il faudrait enlever un certain nombre d'ouvrières qui sont mortes dans le nouveau nid.

Reste maintenant à savoir si elles vont faire le ménage de ce nouveau nid et surtout, si j'ai réussi à me débarasser des bestioles étrangères dans ce nid...

On verra bien...

Questions et réponses :

http://www.acideformik.com/forums/index.php?showtopic=930

Mise à jour : 30 octobre Remise en place de ce texte dans le bon sujet. Une véritable mise à jour du suivi de cette colonie dès que possible...


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
khaleph
* Friday 03 November 2006 à 14:20
Message #71


Major


Groupe: Membres
Messages: 1 660
Inscrit: 06/04/2005
Lieu : Québec (Québec)
Membre No.: 203




28 Août 2006

Ajout de nourriture

Ajout de deux cadavres de mouches.

30 Août 2006

Retour d'une fuyarde ?

Encore une fois, j'ai trouvé une ouvrière dans la chambre de bain. Comme les autres fois, je la dépose dans l'air de chasse du nid. Après un certain temps, elle entre dans le nid et semble accepté par les autres membres de la colonie.

Perte d'ouvrière

J'ai eu une noyade dans le miel aujourd'hui et j'en ai sauvé une autre de peu.

1ier septembre 2006

Ajout de miel

La colonie ne semble pas s'intéresser aux insectes mis dans l'air de chasse depuis le déménagement. J'ai décidé de remettre un peu de miel, comme c'est ce qui semble les intéresser pour le moment.

2 septembre 2006

Hypothèse au sujet de l'alimentation

Comme j'ai dit après le déménagement, il y avait beaucoup de cadavres d'ouvrières dans le nid. Je crois que j'ai une hypothèse du pourquoi ils ne s'intéressent pas aux insectes dans l'air de chasse : Ils mangent les cadavres d'ouvrières !

Je ne l'ai pas vraiment observé, mais c'est une explication qui me semble plausible, considérant le fait qu'ils n'ont pas sortie de cadavre dans l'air de chasse et que le nombre de cadavre dans le nid semble diminuer...

5 septembre 2006

Boost de la colonie

J'ai fais le ménage de l'air de chasse, puis j'ai ajouté 3 cocons et 28 nymphes de formica glacialis pour cette colonie. Le couvain a été rapidement transporté dans le nid.

6 septembre 2006

Naissance

Une première naissance issue du boost de la veille.

7 septembre 2006

Naissances !

Il y a eu plusieurs naissances issues du boost du 5 septembre. Par contre, toujours pas d'oeufs de visibles.

12 septembre 2006

Naissances !

Il y a eu encore plusieurs naissances issues du boost du 5 septembre. Le couvain du boost n'est plus visible, les ouvrières sont probablement toutes nées maintenant. Par contre, toujours pas d'oeufs de visibles.

Ménage

Les ouvrières ont débuté un peu le ménage du nid en évacuant les cadavres d'ouvrières dans le miel ! Pas une super idée, mais bon...

Ajout de nourriture

Ajout d'un cadavre de sauterelle.

14 septembre 2006

Des oeufs !

C'est maintenant certain, j'ai observé quelques oeufs, au moins trois, dans le nid. Le cycle semble donc reprendre pour cette colonie !

15 septembre 2006

Tentative d'adoption d'une reine

N'ayant pas abandonnée totalement l'idée d'avoir d'autres gynes pour cette colonie d'une espèce polygyne, je tente de temps en temps de trouver une nouvelle gyne de Formica Glacialis.

Aujourd'hui, je tente une adoption d'une reine trouvé hier à environ 1.5 mètre de la colonie d'origine de la gyne de ma colonie. Plus exactement, à quelques centimètres d'un autre nid de Formica sp.

La candidate à l'adoption a la majorité d'une des pattes arrières en moins, mais sauf pour cela, elle semble en forme.

Avant de la mettre dans l'air de chasse de la colonie, je la nettoie dans uns solution d'eau et de cassonade.

La candidate à l'adoption fait un petit tour de l'air de chasse et trouve le miel. Elle y reste un moment à s'alimenter, puis elle va vers l'entré du nid devant laquel elle passe quelques minutes à se nettoyer.

Des ouvrières finissent par détecter la gyne et après quelques contactes plus ou moins agressifs, la gyne entre d'elle même dans le nid ou elle est rapidement attaqué par les ouvrières.

C'est un échec pour la tentative d'adoption.

J'ajoute une partie de l'eau à la cassonade dans le contenant de miel.

16 septembre 2006

Petit boost

Ajout de deux nymphes de Formica glacialis qui sont immédiatement ramené dans le nid.

25 septembre 2006

Ajout de nourriture

Ajout d'un cadavre d'une grosse mouche.

7 octobre 2006

État du couvain

J'ai été capable d'observer 3 larves, mais aucun oeufs. Il est bien possible que les oeufs soient dissimulés dans l'amas d'ouvrière dans le tube d'accès. Le tube d'accès en question est, à l'évidence, mal placé. En effet, il est difficile de faire de l'observation rapprochée pour cette section du nid.

8 octobre 2006

Ajout de nourriture

Aujourd'hui, j'ai ajouté un peu de reste de croustillant aux petits fruits dans un petit contenant. La composition est : petits fruits des champs (bleuets, mures, fraises et framboises), cassonade, beurre et gruau.

À première vue, cela ne semble pas intéresser la colonie, mais je vais laisser le tout quelque jour pour voir.

14 octobre 2006

Ménage et ajout de nourriture

Le croustillant ne semble pas avoir intéressé la colonie. Je l'enlève et je mets une petite mouche.

État du couvain

Il y a maintenant 4 nymphes nues et 2 larves relativement petites. Ce qui confirme que le couvain est en grande partie dissimulé quelque part dans le nid, probablement dans le tube d'accès.

Ajout de chaleur

Avec l'ajout d'une lampe dirigée vers la colonie de camponotus novaeboracensis une partie de cette lumière est dirigée vers le nid de la colonie de Formica glacialis. Cette chaleur supplémentaire pourrait bien aider à l'évolution de la colonie...



21 octobre 2006

Ajout de nourriture

Ajout d'un cadavre de mouche.

28 octobre 2006

Naissance !

Aujourd'hui, joie, une naissance d'une ouvrière issus d'un oeuf pondu par la reine après le déménagement. Il y a encore quelques nymphes et donc, d'autres naissances devrait avoir lieu d'ici quelques jours.

29 octobre 2006

Naissance !

Encore une naissance. Il y a encore 4 nymphes et j'ai observé une larve dans la masse d'ouvières dans le nid.

31 octobre 2006

Naissances !

Encore deux naissances. Il y a encore 2 nymphes. La larve observée le 29 n'est plus visible, mais bon, elle est probablement caché dans la masse d'ouvrières dans le nid.



Questions et Réponses ?

http://www.acideformik.com/forums/index.php?showtopic=930

Mise à jour : 3 novembre 2006 avec l'ajout des informations du 28 août 2006 au 31 octobre 2006


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
khaleph
* Tuesday 14 November 2006 à 16:11
Message #72


Major


Groupe: Membres
Messages: 1 660
Inscrit: 06/04/2005
Lieu : Québec (Québec)
Membre No.: 203




5 novembre 2006

Une gyne Formica en repas

Dans mes tubes à essais, j'ai une gyne de Formica sp dont il manque une antenne et qui, contrairement à la grande majorité des gynes capturées cette année, n'a rien pondu.

J'ai donc décidé de la donner en repas à cette colonie.

12:30 : La gyne est mise dans l'air de chasse. Rapidement, elle se dirige vers le contenant de miel ou elle va y manger un long moment.

16:00 : La gyne est toujours dans le contenant à miel. Elle ne bouge pas beaucoup, mais elle ne semble plus manger. Il ne semble pas y avoir eu de contacte entre la gyne et les ouvrières de la colonie. Il faut dire que les ouvrières restent surtout dans le nid ces temps-ci.

18:30 : Il semble bien que les ouvrières ont finalement découvert la gyne car au moment ou je regarde, il y a deux ouvrières qui sont à immobiliser, ou du moins tenter d'immobiliser, la gyne.

6 novembre 2006

La gyne que j'ai mis dans l'air de chasse hier est toujours en vie, même si elle est entravé dans ses mouvements par une ouvrière qui est morte avec son antenne dans les mandibules et une autre, elle aussi morte avec l'une des pattes arrière de la gyne dans les mandibules.

13 novembre 2006

La gyne que j'ai mise le 5 novembre est toujours vivante et elle s'est même débarrassé des deux cadavres d'ouvrières qui l'entravait. La colonie ne semble pas s'intéresser à celle-ci, il semble bien que la colonie n'a pas vraiment faim pour le moment. J'ai donc décidé d'enlever la gyne en question et de la mettre dans l'air de chasse de la colonie de Formica sp à fondation dépendante originaire de Saguenay.

Questions et réponses :

http://www.acideformik.com/forums/index.php?showtopic=930


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
khaleph
* Thursday 07 December 2006 à 14:49
Message #73


Major


Groupe: Membres
Messages: 1 660
Inscrit: 06/04/2005
Lieu : Québec (Québec)
Membre No.: 203




21 novembre 2006

Ménage et ajout de nourriture

Après avoir effectué un petit ménage de l'air de chasse de cette colonie, j'ai ajouté du miel et du blanc d'oeuf.

22 novembre 2006

Avant de dormir, il faut manger...

La colonie a manger de l'oeuf, mais j'ai aussi observé plusieurs ouvrière manger du miel.

3 décembre 2006

Ménage, eau et dodo

Ce matin, j'ai fais un dernier ménage avant la diapause. J'ai ajouté de l'eau et ensuite, j'ai été porter le nid dans le réduit dans la cave ou mes colonies vont passer la saison froide.

Questions et Réponses

http://www.acideformik.com/forums/index.php?showtopic=930


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
khaleph
* Friday 05 January 2007 à 19:33
Message #74


Major


Groupe: Membres
Messages: 1 660
Inscrit: 06/04/2005
Lieu : Québec (Québec)
Membre No.: 203




17 décembre 2006

Petite visite dans le lieu de la diapause

Aujourd'hui j'ai eu à aller dans le réduit à la cave où mes colonies sont en repos et j'en ai profité pour voir si tout se passait bien.

La colonie de Formica glacialis étaient particulièrement agité lors de ma visite, mais j'ai bien l'impression que c'était surtout à cause de la lumière, après 2 semaines dans le noir complet...

Voici deux images de l'endroit ou se trouve les colonies.

Le réduit :



Une vue générale des colonies :



1 janvier 2007

Petite visite dans le lieu de la diapause

Je suis simplement aller visiter les colonies pour ajouter de l'eau aux deux colonies principales. Il reste environ 10 ouvrières dans la colonie, en plus de la reine.

Cette fois, c'est relativement calme, malgré une certaine panique quand je mets l'eau et que je fais bouger un peu le nid dans la manoeuvre...

Questions et Réponses

http://www.acideformik.com/forums/index.php?showtopic=930


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
khaleph
* Thursday 01 February 2007 à 14:54
Message #75


Major


Groupe: Membres
Messages: 1 660
Inscrit: 06/04/2005
Lieu : Québec (Québec)
Membre No.: 203




28 janvier 2007

Fin de la diapause

Aujourd'hui, j'ai sortie la colonie de la cave pour mettre fin à la diapause. Je veut tester avec cette colonie l'utilisation de «La maison des Insectes» pour une colonie. Je compte faire débuter le déménagement d'ici quelques jours.

31 janvier 2007

Déménagement dans la «maison des insectes»

Il est 18 h 30 et j'ai joint à une air de chasse standard (un pot vide de beurre d'arachides) un tube à essai faisant le lien avec deux modules pris dans le kit de la «maison des insectes».

Je dépose l'ancien nid, qui entre parfaitement, dans l'air de chasse du nouveau nid. C'est la panique !

Certaines ouvrières sortent du nid et vont dans la nouvelle air de chasse, mais la grande majorité s'agglutine dans une des salles de l'ancien nid.

Après environ 20 minutes, je commence à avoir peur que les fourmis agglutiner soient en difficulté. J'ouvre donc le couvercle de l'air de chasse et je sépare délicatement la vitre de l'ancien nid.

Je ne réussi pas à enlever la vitre complètement car je dois remettre le couvercle devant la panique générale, mais là le nid est ouvert et la majorité des ouvrières et la gyne sont maintenant dans la nouvelle air de chasse.

À 22 h, lorsque je retourne vérifier la situation, je vois que la reine et environ 20 ouvrières sont entrées dans le premier tube d'accès au nouveau nid. Les autres sont toujours agglutinées dans l'air de chasse.

1 février 2007

Expulsion des retardataires

Ce matin, la grande majorité des ouvrières sont dans le nouveau nid. Peu son dans le deuxième module, la majorité étant avec la reine dans le tube à essai juste avant le premier module.

Dans l'ancien nid, il reste 8 ouvrières qui semblent ne pas vouloir quitter les lieux. Comme j'ai peu de patience, c'est reconnu, j'ai décidé de les expulser.

Je sort donc l'ancien nid de l'air de chasse et je prends fais tomber les récalcitrantes sur la table avant de les capturer et de les mettre dans la nouvelle air de chasse.

Manoeuvre réussi, le déménagement est complété.

Du miel au menu

Histoire de permettre à la colonie de se nourrir après ce stress, j'ajoute un couvercle avec du miel. Dans les prochains jours, je verrai à ajouter les premiers cadavres d'insectes.

Voyage à la chaleur

Je dépose la colonie dans la chambre de bain, à côté de la colonie de la colonie de Camponotus novaeboracensis et des autres débuts de fondation. J'espère que cet apport de chaleur va aider à réactiver la colonie.

Questions et Réponses

http://www.acideformik.com/forums/index.php?showtopic=930


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
khaleph
* Wednesday 07 February 2007 à 21:44
Message #76


Major


Groupe: Membres
Messages: 1 660
Inscrit: 06/04/2005
Lieu : Québec (Québec)
Membre No.: 203




5 février 2007

Situation et ajout d'une mouche en repas

La reine et la grande majorité de la colonie a pris possession du deuxième module, le reste étant dans le tube à essais d'humidification et dans le premier module. Durant les derniers jours, j'ai observé à plusieurs reprises des ouvrières se nourrir de miel dans l'air de chasse.

J'ai l'impression, à la vue du nombre d'ouvrière présent dans le tube d'humidification, que la quantité d'humidité n'est peut être pas suffisante. Je vais probablement ajouter deux autres tubes semblables d'ici quelques jours.

Ce matin, j'ai ajouté une grosse mouche congelée dans l'air de chasse. Après quelques minutes, le cadavre était découvert par une ouvrière et ramené dans le premier module ou des ouvrières ont débuté le festin !

6 février 2007

Manque d'humidité et un oeuf

Le manque d'humidité devient de plus en plus flagrant. En effet, le nombre d'Ouvrière dans le tube à essais est énorme et constitue maintenant une masse d'ouvrières difficile à distinguer.

Je n'ai pas le temps de joindre un nouveau tube à essais pour le moment, mais demain je le fais c'est certain...

Aussi, j'ai observé un oeuf ! Oui, au dessus de la masse d'ouvrière dans le tube à essais, il y avait une ouvrière avec un oeuf entre les mandibules. La gyne a donc déjà repris la ponte !

7 février 2007

De l'eau dans l'air de chasse

Ce matin, avant de partir travailler, j'ai déposé un bout de coton que j'ai humidifié dans le contenant à miel. Comme ça, il y aura un nouvel apport d'eau pour les ouvrières. Ce soir, je me charge de faire l'ajout du ou des tubes à essais et aussi, je vais prendre quelques images pour vous montrer l'installation.

Questions et Réponses

http://www.acideformik.com/forums/index.php?showtopic=930


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
khaleph
* Friday 16 February 2007 à 16:42
Message #77


Major


Groupe: Membres
Messages: 1 660
Inscrit: 06/04/2005
Lieu : Québec (Québec)
Membre No.: 203




16 février 2007

Évolution du couvain

Il n'y a pas grand nouveau, sauf que la gyne ne semble pas vouloir arrêter la ponte. Le nombre d'oeufs est tout simplement énorme en comparaison avec l'année dernière.

J'imagine que c'est à cause de la chaleur relativement plus élevée de la pièce ou se trouve le nid.

Il va y avoir un boom démographique chez cette colonie !

Questions et Réponses

http://www.acideformik.com/forums/index.php?showtopic=930


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
khaleph
* Monday 19 February 2007 à 21:22
Message #78


Major


Groupe: Membres
Messages: 1 660
Inscrit: 06/04/2005
Lieu : Québec (Québec)
Membre No.: 203




18 février 2007

Ajout d'eau et de nourriture

J'ai ajouté de l'eau sur le coton humide de l'air de chasse en plus d'ajouter 5 petites mouches.

Le nid

Voici deux images du nid actuel.


Une vue générale du nid. On peut voir le tube d'accès lié à l'air de chasse et les deux modules.

Un zoom sur le module ou le gros de la colonie habite.


Questions et réponse :

Il ne faut pas hésiter à écrire, si vous avez des commentaires ou des questions ou encore des réponses aux questions que je pose plus haut dans ce journal :

http://www.acideformik.com/forums/index.php?showtopic=930


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
khaleph
* Friday 16 March 2007 à 14:31
Message #79


Major


Groupe: Membres
Messages: 1 660
Inscrit: 06/04/2005
Lieu : Québec (Québec)
Membre No.: 203




23 février 2007

Ajout d'eau et de nourriture

Aujourd'hui, j'ai ajouté de l'eau, des cristaux de miel, 4 mouches et du blanc d'oeuf dure. 26 février 2007

Évolution du couvain

Le nombre d'oeuf est toujours important, mais il n'y avait pas de trace d'évolution depuis un certain temps.

Aujourd'hui, j'ai par contre observé la première larve !

4 Mars 2007

Recette de gélatine

Aujourd'hui, j'ai décidé de tester une recette de gélatine que j'ai préparé hier. La recette est basée essentiellement sur du miel et du sucre ajouté à de la gélatine ordinaire.

Dès les premières minutes, il y a une ouvrière qui a été y goûter. Je n'ai pas été en mesure d'observer plus, car je devais aller travailler.

Au retour, j'ai malheureusement observé une ouvrière noyée dans la gélatine. J'ai enlevé l'ouvrière pour la déposer plus loin dans l'air de chasse et elle a été immédiatement transportée dans le nid par une ouvrière, probablement pour servir de repas...

Pour éviter d'autres mauvaises surprises, j'ai décidé de mettre des petits bouts de bois dans le contenant de gélatine, histoire de donner un point d'appui en cas de problème. 8 Mars 2007

Résultats de la recette de gélatine

Il n'y a pas eu d'autres noyades et pourtant, je vois régulièrement des ouvrières qui mangent la gélatine. C'est donc un succès.

12 Mars 2007

Ménage et ajout de blanc d'oeufs

La gélatine étant devenu très dure et sèche, j'enlève le contenant. J'ajoute plusieurs morceaux de coquilles d'oeufs sur lesquels se trouve du blanc d'oeufs cuit. Un produit que cette colonie mange toujours avec appétit.

Au sujet des photographies

Dans la nuit de samedi à dimanche dernier, des voleurs se sont introduits chez moi et entre autres choses de valeurs, ils ont volé mon APN. Ce qui signifie qu'il faudra un certain temps avant que je puisse mettre à nouveau des images de mes colonies...

Questions et réponse :

Il ne faut pas hésiter à écrire, si vous avez des commentaires ou des questions ou encore des réponses aux questions que je pose plus haut dans ce journal :

http://www.acideformik.com/forums/index.php?showtopic=930


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
khaleph
* Thursday 22 March 2007 à 16:47
Message #80


Major


Groupe: Membres
Messages: 1 660
Inscrit: 06/04/2005
Lieu : Québec (Québec)
Membre No.: 203




18 Mars 2007

Ajout de nourriture

Ce matin, j'ai ajouté de gélatine pour cette colonie qui semble beaucoup l'apprécier.

19 Mars 2007

Ajout de nourriture

Aujourd’hui, j’ai ajouté dans l’air de chasse du blanc d’œuf cuit à cette colonie après avoir fait un petit ménage de l’air de chasse.

20 Mars 2007

Les larves nourries à la source

Ce matin, j’ai observé plusieurs ouvrières encore occupées à manger le blanc d’œuf cuit donnée la veille. Les ouvrières en question étaient sur la coquille d’œuf dans l’air de chasse. C’est à ce moment là que j’ai vu que deux d’entre elles avaient transporté chacune une larve avec elles !

21 Mars 2007

Ajout de nourriture

Cette colonie semble avoir des besoins de nourriture important en ce début d’année. Probablement à cause du nombre impressionnant d’œufs et de larves...

Quoi qu’il en soit, ils mangent rapidement toute la nourriture que je dépose dans l’air de chasse.

Aujourd’hui, j’ai ajouté un gros morceau de Criquet en boite d’Exo Terra qui a passé l’hiver au congélateur.

L’accueil a été enthousiaste comme d’habitude pour ce produit.

22 Mars 2007

Ajout de nourriture

Le morceau de criquet ayant été presque entièrement dévoré, j’ai enlevé le reste et j’en ai ajouté un nouveau, accompagné d’une nouvelle dose de gélatine.

Cette colonie est vraiment affamée. Elle est la plus nombreuse, c’est vrai, mais quand même, elle n’a jamais été aussi agressive avec la nourriture.

Peut être que c’est le fait qu’elle est maintenant dans un environnement qui est en moyenne beaucoup plus chaud que les autres années ?

En tout cas, le nombre d’ouvrière dans l’air de chasse est impressionnant. En effet, il y a toujours au moins 6 ouvrières en chasse et quand j’ouvre le couvercle, il faut que j’observe bien pour éviter d’avoir des exploratrices trop près du bord.

Cela ne me décourage pas de ma méthode anti-évasion, je continue à considéré qu’elle est préférable et plus fiable que toutes les autres, mais c’est clair aussi qu’il faut faire plus attention maintenant...

Questions et Réponses

http://www.acideformik.com/forums/index.php?showtopic=930


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post


5 Pages V  « < 2 3 4 5 >
Closed TopicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s):

 



Partagez ce sujet sur un forum (bbcode):

Partagez ce sujet sur un site web ou un blog (html):
Version bas débit
Creative Commons License