Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète: Chant et Activité locomotrice dans la parade sexuelle....
Acideformik.com > AcideFormik :: Elevage des fourmis > Elever des colonies en captivité (techniques, trucs et astuces) > Les élevages parallèles
k2rantitache
Chant et Activité locomotrice dans la parade sexuelle de la Drosophile (Drosophila melanogaster)

Solange Kowalski, Thierry Aubin et Jean-René Martin
NAMC UMR 8620, Université Paris Sud, 91405 Orsay


CITATION
On reconnaît deux grandes fonctions aux comportements de parade:
la reconnaissance spécifique et la stimulation sexuelle des deux partenaires.

L’implication du chant de cour du mâle Drosophila melanogaster dans la reconnaissance spécifique des partenaires est bien établie dans la littérature mais son rôle dans la stimulation sexuelle est encore peu connu.
Le chant de cour s’adresserait à la femelle, et en particulier réduirait son activité locomotrice, facilitant ainsi la copulation. Cependant, aucune quantification rigoureuse de la locomotion n’a été réalisée jusqu’à présent.

Pour examiner l’effet du chant sur le comportement locomoteur de femelles et de males D. melanogaster, nous avons utilisé un système de suivi vidéo permettant une quantification précise de deux indicateurs du niveau d’activité locomotrice, la distance parcourue et la durée de mouvement, et ce lors de la diffusion de différents signaux expérimentaux.
Nous avons constaté que le chant de cour seul, isolé de son contexte, ne suffisait pas à induire un effet sur l’activité locomotrice de la femelle. Les femelles réduisent leur activité uniquement lorsque la stimulation acoustique est replacée dans un contexte naturel de parade, c’est-à-dire en présence d’un mâle.
Ceci suggère que l’ensemble des stimuli visuels, tactiles, acoustiques et chimiques produits par le mâle doivent agir ensemble pour rendre la femelle réceptive.

Nous avons également mis en évidence un effet stimulant important du chant sur l’activité locomotrice des mâles, suggérant que le chant de cour véhicule également un message à destination des mâles. Le chant de cour chez D. melanogaster induirait donc un effet contraire sur l’activité des males et des femelles.


Source
Spider
Je n'ai qu'une chose à dire waouw laugh.gif mais où tu vas chercher des trucs pareil lol
k2rantitache
Je suis un aspirateur à lien laugh.gif
:oops:
par contre quelqu'un sait-il comment différencier clairement males et femelles chez D.melanogaster? :roll:
cékiki
Pour les différencier tu peux regarder les femelles dans les yeux. A te coucher tard, tu vas adopter leur comportement laugh.gif
Sinon, d'un point de vue anatomique,les mâles sont plus petits, ont une pigmentation de l'abdomen différente et possèdent des peignes sexuels. Sors la bino !
Les femelles pleines sont bien dodues. Mais c'est trop tard peut-être tu veux savoir avant ?
femelle
mâle
k2rantitache
Merci
mais les photos ne semblent plus s'afficher :oops:
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'information, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.