Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète: Clef d'identification de poche
Acideformik.com > AcideFormik :: Observations des fourmis in natura > Observations des fourmis en milieu naturel
erlik
Hello

Cet apres-midi, j'étais dans mon jardin, a observer les Formica rufa ( je pense ) quand je me suis dis "Heureusement que j'ai un ordi portable, pour avoir acces a la clef d'identification..." ( bah oui, je les regarde a la loupe, puis les relache ... )
Et alors, je me suis demandé s'il n'existait pas qlq part sur la toile, une version papier de la clef Antabase... Hélas non... Qu'à cela ne tienne , je vais en faire une, ça m'aidera en plus a apprendre a les reconnaitre...
Voici donc une version papier, resultat de la transposition d'Antabase, et qui se limite a la sous-famille, et au genre.

CITATION
Version papier de la Clef d'identification simplifiée pour les fourmis de France
http://www.antbase.fr/clef.html
Se limite au genre

I) Sous-famille

1/
- Pétiole en deux parties, le pétiole et le postpétiole, entre le thorax et le gastre. Nymphes nues.
>>>> Myrmicinae

- Pétiole en une seule partie (pas de postpétiole) entre le thorax et le gastre. Nymphes le plus souvent en cocon.
---> Aller au point n° 2

2/
- Fourmis jaune pâle, souterraines, à yeux réduits ou nuls. Ouvrières de moins de 2 mm, reine entièrement aveugle et aptère, de 2 mm au plus. Téguments lisses. Suture pro-mésonotale seule visible. Région méditerranéenne, très rare.
>>>> Leptanillinae

- Les yeux sont normalement développés
---> Aller au point n° 3


3/
- Gastre étranglé entre le premier et le second segment. Présence d'un aiguillon particulièrement visible.
>>>> Ponerinae

- Gastre sans étranglement entre le premier et le second segment. Pas d'aiguillon.
---> Aller au point n° 4

4/
- En vue dorsale, on distingue 4 segments abdominaux(le 5ème étant recouvert). Orifice cloacal en forme de fentetransversale. Nymphes jamais enfermées dans un cocon. 5 genres renfermant des espèces généralement de petite taille.
>>>> Dolichoderinae

- En vue laterale, on distingue 5 segments abdominaux. Orifice cloacal circulaire, avec des bords convexes etvelus (soies en touffe souvent). Nymphes généralement enfermées dans un cocon. De nombreux genres, espèces de toute tailles dont certaines grandes.
>>>> Formicinae



II) Genre

A) Myrmicinae
Les myrmicinaes constituent la plus importante famille des fourmis par leur nombre élevé d'espèces (+ de 3000) ; par la fréquence de leurs colonies et la diversité de leurs adaptations. Ce sont dans l'ensemble des Formicidae de faible taille, aux pattes relativement courtes, ce qui leur confère une démarche lente. L'épinotum émet souvent des extensions épineuses de formes variées. Le pétiole comporte toujours deux segments nodiformes séparés par un étranglement.
Principaux Genres Rencontrés : Aphaenogaster, Messor, Myrmecina, Manica, Crematogaster, Myrmica, Pheidole, Solenopsis, Tetramorium, Temnothorax/Leptothorax.


1/
- Postpétiole inséré au niveau de la surface dorsale du premier segment du gastre. Gastre en vue dorsale ayant grossièrement une forme de coeur. Pétiole et postpétiole déprimés sur le dessus.
Capacité pour les ouvrières à relever le gastre au-dessus de la tête.
>>>> Crematogaster

- Postpétiole inséré au niveau de la surface antérieur du premier segment gastrique.
---> Aller au point n° 2

2/
- Mandibules falciformes: en forme de faucilles (très rare)
>>>> Strongylognathus testaceus ( seule espèce connue de ce genre en France )

- Mandibules en forme de triangles et dentées ou non
---> Aller au point n°3

3/
- Mandibules triangles sans dents. Espèce esclavagiste de Leptothorax acervorum
>>>> Harpagoxenus sublaevis ( seule espèce connue de ce genre en France )


- Mandibules triangles avec des dents.
---> Aller au point n°4

4/
- Antenne de 10 articles avec une extrémité renflée constituée de 2 articles. Aspect luisant, tête ronde
>>>> Solenopsis

- Antennes avec 11 ou 12 articles, l'extrémité étant formée de minimum trois articles.
---> Aller au point n°5


5/
- Pétiole rectangulaire. Elles font la morte quand on les dérange.
>>>> Myrmecina graminicola ( seule espèce connue de ce genre en France )

- Tête non ou peu carrénée
---> Aller au point n°6

6/
- Petiole muni d'une expansion ventrale (lobe) ou expansion triangulaire. Thorax très ridé. Des épines dorsales
---> Aller au point n°7

- Petiole ne possédant pas d'expansion ventrale (cas le plus fréquent). Pas d'épines dorsales
---> Aller au point n°9

7/
- Thorax fortement sculpté. Grande taille( de 3,5 à 5,5 mm)
>>>> Myrmica

- Faibles rides ou ponctuations sur le thorax. Petite taille ( moins de 3,5 mm). Thorax droit (à l'exception de T. redescens)
---> Aller au point n°8

8/
- Antenne à 11 articles
>>>> Leptothorax

- Antenne à 12 articles
>>>> Temnothorax

9/
- Mandibules avec plus de douze dents.
>>>> Manica rubida ( seule espèce connue de ce genre en France )

- Mandibules avec moins de douze dents
---> Aller au point n°10

10/
- Epaules carrées vues de dessus.
---> Aller au point n°11

- Epaules arrondies
>>>> Tetramorium

11/
- Antenne se terminant par une masse apicale de 3 segments exactement.( NB: genres ne renfermant que des espèces de taille faible.)
---> Aller au point n°12

- Antennes se terminant par une masse apicale de plus de 3 segments ou sans masse apicale
---> Aller au point n°13

12/
- Propodeum sans ornementation (ni épine, ni dent, ni bosse) et de forme arrondie. Clypeus à deux carènes.
>>>> Monomorium

- Espèce présentant deux castes d'ouvrières très nettes : ouvrières minor et soldats. Epines du propodeum présentes mais peu visibles.
>>>> Pheidole pallidula ( seule espèce connue de ce genre en France )


13/
- Tête de forme rectangulaire, aussi large dans sa partie supérieure que dans la partie proche des mandibules. Tête souvent pratiquement plus large que longue. Côté extérieur des mandibules arrondies. Présence de castes avec souvent des individus intermédiaires. Fourmis récoltant et stockant des graines en grande quantité.
>>>> Messor

- Tête de forme ovale, la partie inférieure étant moins large que la partie supérieure ou bien nettement plus longue que large. Côté extérieur des mandibules droit, mandibule en forme de triangle Généralement pas de caste nette.
---> Aller au point n°14

14/
- Thorax anguleux. Sculpture profonde du thorax
>>>> Myrmica

- Thorax arrondi, bombé. Pas de rides profondes sur le thorax
>>>> Aphaenogaster




B/ Formicinae
La 2eme sous-famille la plus riche en espèces.
Les Formicinae comptent 2200 espèces décrites, mais l'homogénéité de cette famille rend leur systématique difficile. Ce sont des fourmis dites supérieures, à cause de la disparition totale de l'aiguillon, de l'entraide plus fréquente qu'ailleurs entre ouvrières. En effet, les nymphes sont dans un cocon, dont elles ne peuvent sortir qu'avec l'aide des ouvrières. Le venin n'est plus injecté, mais projeté à distance ou déposé en surface (acide formique). Les espèces de cette sous-famille sont très fréquentes dans les régions tropicales et pullulent dans les pays tempérés. On compte en france, 8 genres et environ 70 espèces.
Principaux Genres Rencontrés : Camponotus, Cataglyphis, Plagiolepis, Formica, Lasius, Polyergus.

1/
- Taille minuscule : moins de 2 mm. Antenne avec 11 articles.
>>>> Plagiolepis

- Taille supérieure à 2 mm. Antennes avec 12 articles.
---> Aller au point n°2

2/
- Base des antennes distante du clypeus.
>>>> Camponotus

- Base des antennes proche du clypeus
---> Aller au point n°4

3
- Mandibules en forme de sabre
>>>> Polyergus rufescens

- Mandibules avec des dents
---> Aller au point n°4

4/
- Mandibules équipées de 5 dents, parfois 6. Généralement de grandes variations de tailles au sein d'une colonie
>>>> Cataglyphis / Proformica

- Mandibules équipées d'au moins 7 dents, jusqu'à10. Palpes maxillaires courts
---> Aller au point n°6

5/
- Sommet du Mesonotum bas sur le thorax. Fourmi detaille supérieure à 4.5 mm. Ouverture du stigmate propodéalaplatie, à bordures internes et externes non parallèles. Présence chez toutes les ouvrières de 3 ocelles sur le sommet de la tête.
>>>> Formica

- Sommet du Mesonotum haut sur le thorax. Fourmi detaille inférieure à 5 mm. Ouverture du stigmate propodéal arrondie, ses bordures internes et externes parallèles. Absence d'ocelles sur le sommet de la tête des ouvrières ou ocelles trèspetits
>>>> Lasius


C/ Dolidocherinae
Une sous-famille essentiellement tropicales. Les Dolichoderinae constitue une famille très homogène ; les quelques 300 espèces qui la composent présentent le même aspect général. Ce sont des insectes de faible taille (5mm en moyenne) aux téguments mous; leur thorax volumineux est presque aussi grand que le gastre, leurs pattes sotn allongées, ce qui confère à ces fourmis une démarche agile et rapide; l'aiguillon est vestigial ou absent mais les glandes à venin persistent.
Principaux Genres Rencontrés : Dolichoderus, Tapinoma

1/
- Tête et thorax ponctués. Gastre avec 4 tâches jaunes (2 de chaque côté)
>>>> Dolichoderus quadripunctatus ( seule espèce connue de ce genre en France )

-Tête et thorax lisses
---> Aller au point n°2

2/
- Échancrure sur le clypeusà (l’exception de Tapinoma pygmaeum ) . Pétiole bas
>>>> Tapinoma

- Clypeus droit dans son bord antérieur
---> Aller au point n°3

3/
- Dépression avant l'epinotum
>>>> Linepithema humile ( seule espèce connue de ce genre en France )

- Thorax sans impression
>>>> Bothriomyrmex



D/ Ponerinae
La sous-famille la plus primitive vivant actuellement.
Les Ponérides sont les plus primitives. Ce sont des fourmis d'assez grande taille, pourvues d'un aiguillon et de glandes à venin très développées. Elles comptent 900 espèces essentiellement tropicales et vivant au grand jour ; une vingtaine seulement vivant en Europe : il s'agit des Ponera et genres voisins à moeurs souterraines.
Principaux Genres Rencontrés : Ponera, Hypoponera, Cryptopone

1/
- Deuxième segment du gastre très grand. Les segments suivants sont repliés sous le premier
>>>> Proceratium

- Deuxième segment du gastre non disproportionné par rapport au premier
---> Aller au point n° 2

2/
- Absence d'yeux. base des mandibules avec une dépression
>>>> Cryptopone ochracea ( seule espèce connue de ce genre en France )

- Petits yeux. Sans dépression à la base des mandibules
---> Aller au point n° 3

3/
- Excroissance sous le pétiole avec un angle formant comme une pointe
>>>> Ponera

- Excroissance sous le pétiole sans pointe.
>>>> Hypoponera eduardi ( seule espèce connue de ce genre en France )



E/ Leptanillinae

Ces sont de minuscules fourmis jaunes pâles, aveugles, à moeurs souterraines dont on connait une quinzaine d'espèces habitant les régions méditerranéennes et la Malaisie. Leur biologie est encore peu connu.
Un seul genre connu en France: Leptanilla.


EDIT: Identification de la sous-famille Myrmicinae réécrite, ajout de Leptanillinae et de qlq infos sur les ss-familles

EDIT 2: remise en ligne apres avoir reçu ttes les autorisations mrgreen.gif

EDIT 3: modification pour preciser les especes seules representantes d'un genre en France ( et donc pas la peine de se prendre la tete tongue.gif ). Merci Sipatte wink.gif

EDIT 4: adaptation de cette clef en utilisant les memes noeuds que Sipatte pour sa clef illustrée
bll
Super initiative thumbsup.gif
Blackpegase
Bien joué thumbsup.gif
glazik
excellent beau travail
bonne journée
sipatte
Très bonne initiative effectivement thumbsup.gif

Seulement, ta liste pour les Mymicinae a l'air de provenir d'une vieille source dont les genres ont été revus depuis.

Il me semble hautement préférable de ne se fier qu'à antbase dans le cas présent wink.gif
erlik
Au debut, je n'avais utilisé qu'Antabase, meme pour Mymicinae. Seulement, j'y ai trouvé une "impasse" ( quel genre a un thorax droit et des sculptures profondes ? ) . J'ai donc essayé de trouvé une autre source.
Cela dit, je vais qd meme réécrire cette partie ac Antbase, pour plus de sécurité, et pour reduire un peut le nombre de points ( il n'y a qu'une 15ene d'itemes pour Mymicinae dans cette clef )
sipatte
Pour ton impasse, je pourrais te dire ça ce soir…
(Myrmica ou Temnothorax je pense)
erlik
ok, merci wink.gif
En attendant, j'ai reecrit l'identification de Myrmicinae en n'utilisant qu'Antbase, et ajouté Leptanillinae ( elle est rare certe, ms bon, ça peut etre utile qd meme...) ainsi que qlq infos pour chaque ss-familles
sipatte
CITATION(erlik @ vendredi 07 août 2009 à 11:39) *
( quel genre a un thorax droit et des sculptures profondes ? )
Je n'ai pas retrouvé la confirmation, mais de mémoire, c'est une autre possibilité pour Myrmica (avec ou sans expansion ventrale sur le post-pétiole).

PS : Je pense qu'il ne serait pas superflus de demander l'autorisation de Cékiki avant de publier une interprétation de son travail.
erlik
j'y avais pas pensé blush2.gif
je m'en vais de ce pas lui envoyé un mp. Et j'ai aussi ajouter au debut, la provenance des infos
sipatte
En attendant sa réponse, tu peux retirer provisoirement ton beau petit travail?

Merci thumbsup.gif
erlik
sir yes sir wink.gif
sipatte
Il a jamais dit non à ce genre de projet, mais sait-on jamais…
Thire
Bonjour,

Merci beaucoup pour cette version de la clé d'indetification. (j'ai pu la récupérer hier...)
Je me suis permis de la mettre en page au format PDF et j'ai ajouté les photos d'Antbase.fr et de Antweb.org.
Je ne sais pas comment cela se passe au niveau des droits d'auteurs ?
J'attends par ailleurs la confirmation de Cékiki pour la publier.

En attendant, voici un aperçu : mrgreen.gif



(Edit: ma version présente 13 pages)
sipatte
Se limiter aux photos antbase et acideformik simplifierait grandement les difficultés.
Ca va être super tout ça thumbsup.gif
Thire
Pour ce qui est des photos d'Antweb.org, c'est uniquement pour les Leptanillinae.
AquilA67
Waaaaaaaaaaaaa! Trop bonne idée!! Dit ouiiiiiii Cékikiiiiiiiii smile.gif
Thire
Salut,

Petit up du sujet, si cela intéresse quelqu'un, je suis toujours prêt à faire partager mon PDF.

Par contre, je vais devoir enlever les photos des Leptanillinae car je n'ai pas le droit de les utiliser sans l'autorisation de leur propriétaire, et je n'ai pas trouvé de photos sur AcideFormik...

Par ailleurs j'attends toujours une confirmation préalable. wink.gif
erlik
Et moi, j'attend que cekiki me permette d'utiliser la clef....
D'ailleurs, ça fait un mois que je ne l'ai plus revu ici ... Il est tjs de ce monde ?......
Toms
C'est un grand point de discorde le "a qui appartient antbase et le travail qui y est fait ... :-D"

Je vais essayer de voir avec k2 (c'est pas gagné xD)
Blackpegase
L'aperçu semble pas mal du tout thumbsup.gif
sipatte
Pour l'impasse, je confirme Myrmica à 100% wink.gif
erlik
Merci sipatte. J'avais fait un "rapport de bug" pour cette impasse. Je complete donc qu'il s'agit d'une Myrmica
Toms
J'ai eu cékiki au téléphone hier soir.
Il propose de relire ta clé erlik et si elle est bonne, il accepte qu'elle soit publiée sur antbase.

Tu peux m'envoyer en PM (ou mail) ta dernière version, je lui transmet smile.gif

CITATION(sipatte @ vendredi 11 septembre 2009 à 21:08) *
Pour l'impasse, je confirme Myrmica à 100% wink.gif

Moi aussi, cékiki me l'a confirmé wink.gif
sipatte
La version de Thire semblait prometteuse aussi…
Thire
Salut,

Je peux fournir le pdf et la source modifiable sous OpenOffice pour d'éventuelles modifications. Je n'ai exclusivement laissé que des photos d'Antbase selon les conseils de Sipatte. J'ai corrigé pour Myrmica.
Il faudrait par contre rajouter le nom des auteurs de la clé et des photos . (et Erlik et pour la transcription en texte)

EDIT: Je parle d'Antbase.FR et non .org
Gaia
Oooohhh depuis le temps que je rêve de çà dance37yb.gif dance37yb.gif

Je m'en suis déjà faut une, mais elle comporte que les genres.... oui je sais, c'est pas compliqué çà dry.gif
erlik
Celle ci se limite aussi aux genres ..... ( bah oui, si j'avais du tt detaillé, j'aurais pondu un bouquin .... et puis je n'ai pas les connaissances pour. )
Par contre, vu que Cekiki semble avoir disparu, je pense que je vais utiliser des ressources libres de droit pour la remanier, comme le document de Bondroit de 1918....
sipatte
CITATION(Thire @ vendredi 25 septembre 2009 à 18:58) *
Je n'ai exclusivement laissé que des photos d'Antbase.org selon les conseils de Sipatte.

Nan, c'est les photos de antbase.fr qu'il faut prendre.


Regarde le message de Toms ci-dessus Erlik.
Thire
Euh, oui je voulais dire Antbase.fr, désolé blush2.gif

J'ai envoyé un MP à Toms.
erlik
CITATION(sipatte @ vendredi 25 septembre 2009 à 21:48) *
Regarde le message de Toms ci-dessus Erlik.

Merci, je l'avais pas vu blush2.gif

envoyé mrgreen.gif
k2rantitache
CITATION
comme le document de Bondroit de 1918....

Très mauvaise idée car c'est totalement dépassé ce genre de docs.

Par contre concernant les pièces jointes, faites attention car il y a pas mal de rapaces qui trainent en invités ou membres donc le mieux serait que les ébauches se retrouve dans un espace plutôt fermé avant que celui-ci soit finalisé, publié et disponible pour un plus grand nombre.

Très bonne idée thumbsup.gif
Pour les auteurs de la clef et des photos, c'est pas bien dur. A part claude y a pas eu beaucoup d'autres personnes^^
Quelle version a été retenue?
Toms
J'ai envoyé par mail à cékiki la clé en PDF, j'attends son retour pour validation wink.gif
Toms
Petit retour de Claude.
Il a lu en diagonale, pas de soucis, par contre :

CITATION
Droits / crédits effectivement et ça va être dur car une photos a été prise par Hugo sur antweb.org.


Erlik / Thire, vous pouvez essayer de me refaire une version finale avec les crédits et pas de photos d'antweb ?
Thire
Arf, oui mais moi j'ai mis les photos d'Antbase.fr, comment savoir laquelle est d'Antweb ? Toutes les photos ne sont pas signées...

Et pour les crédits, je peux mettre les mêmes que ceux d'Antbase ?

CITATION
Antbase.fr (antbase.fr@gmail.com)

Concepteurs : Jordan Wagenknecht, Nicolas Tirard, Lionel Roux, Arnaud Lorre, Claude Lebas et Hugo Darras
Partenaires :
AntArea : inventaire des fourmis de France (2006-2009) et Acideformik - forum sur l'élevage et l'observation des fourmis (2003-2009)

Propriété intellectuelle/Copyright :
Conformément au code de la Propriété Intellectuelle et plus généralement à tous les accords comportant des dispositions relatives au droit d'auteur, la reproduction partielle ou totale de textes, d'images ou d'illustrations non destinées explicitement à être téléchargées par les visiteurs, sont interdits.
Toms
Petit message de claude :

CITATION
(A) Myrmicinae :
Formicoides = Formicidae ?

[…] extensions épineuses de formes variéeS[…]
[5] fourmis de petites tailleS […]

(B)Formicinae
le venin n’est pas injecté mais projeté à distance ( acide formique) .
note : Il n’est pas toujours projeté, simplement déposé ( ex : Cataglyphis, Serviformica Plagiolepis ! …).
( C) Dolidocherinae
[2] échancrure au clypeus : à l’exception de Tapinoma pygmaeum


Proceratium n’est pas une photo de la galerie
Thire
J'ai modifié en conséquence. thumbsup.gif
Gaia
Hello,

Elle devient quoi cette clé de poche ?
erlik
Ha oui, dsl
J'ai fait les corrections ... Mais si vous voyez des erreurs ( surtt orthographes ... )
Par contre, vous me direz quels sont les genres n'ayant qu'un seul représentant en France ( comme P. pallidula par ex) , que je modifie
J'en profite pour le remettre au 1er post


CITATION
Version papier de la Clef d'identification simplifiée pour les fourmis de France
http://www.antbase.fr/clef.html
Se limite au genre

I) Sous-famille

1/
- Pétiole en deux parties, le pétiole et le postpétiole, entre le thorax et le gastre. Nymphes nues.
>>>> Myrmicinae

- Pétiole en une seule partie (pas de postpétiole) entre le thorax et le gastre. Nymphes le plus souvent en cocon.
---> Aller au point n° 2

2/
- Fourmis jaune pâle, souterraines, à yeux réduits ou nuls. Ouvrières de moins de 2 mm, reine entièrement aveugle et aptère, de 2 mm au plus. Téguments lisses. Suture pro-mésonotale seule visible. Région méditerranéenne, très rare.
>>>> Leptanillinae

- Les yeux sont normalement développés
---> Aller au point n° 3


3/
- Gastre étranglé entre le premier et le second segment. Présence d'un aiguillon particulièrement visible.
>>>> Ponerinae

- Gastre sans étranglement entre le premier et le second segment. Pas d'aiguillon.
---> Aller au point n° 4

4/
- En vue dorsale, on distingue 4 segments abdominaux(le 5ème étant recouvert). Orifice cloacal en forme de fentetransversale. Nymphes jamais enfermées dans un cocon. 5 genres renfermant des espèces généralement de petite taille.
>>>> Dolichoderinae

- En vue laterale, on distingue 5 segments abdominaux. Orifice cloacal circulaire, avec des bords convexes etvelus (soies en touffe souvent). Nymphes généralement enfermées dans un cocon. De nombreux genres, espèces de toute tailles dont certaines grandes.
>>>> Formicinae



II) Genre

A) Myrmicinae
Les myrmicinaes constituent la plus importante famille des fourmis par leur nombre élevé d'espèces (+ de 3000) ; par la fréquence de leurs colonies et la diversité de leurs adaptations. Ce sont dans l'ensemble des Formicidae de faible taille, aux pattes relativement courtes, ce qui leur confère une démarche lente. L'épinotum émet souvent des extensions épineuses de formes variées. Le pétiole comporte toujours deux segments nodiformes séparés par un étranglement.
Principaux Genres Rencontrés : Aphaenogaster, Messor, Myrmecina, Manica, Crematogaster, Myrmica, Pheidole, Solenopsis, Tetramorium, Temnothorax/Leptothorax.


1/
- Postpétiole inséré au niveau de la surfacedorsale du premier segment du gastre; gastre en vue dorsale ayant grossièrement une forme de coeur. Pétiole et postpétiole déprimés sur le dessus.
Capacité pour les ouvrières à relever le gastre au-dessus de la tête.
>>>> Crematogaster

- Postpétiole inséré au niveau de la surface antérieur du premier segment gastrique.
---> Aller au point n° 2

2/
- Antenne de moins de 11 articles (4 à 10). Fourmis de petites tailles ( moins de 3 mm)
---> Aller au point n°3

- Antennes avec 11 ou 12 articles, l'extrémité étant formée de minimum trois articles.
---> Aller au point n°4

3/
- Antenne de 10 articles avec une extrémité renflée constituée de 2 articles. Aspect luisant, tête ronde
>>>> Solenopsis

- Antennes composées de 4 ou 6 articles. Tête triangulaire
>>>> Pyramica

4/
- Mandibules falciformes (en forme de faucilles)
>>>> Strongylognathus

- Mandibules en forme de triangles et dentées ( Exclusion de Cardiocondyla elegans qui a le post pétiole beaucoup plus large que le pétiole. Non présente dans la clé. )
---> Aller au point n°5

5/
- Tête carrénée : la face supérieure faisant un angle avec les faces latérales. Cet angle ou carène est visible de l'insertion des mandibules jusqu'à l' occiput
>>>> Myrmecina

- Tête non ou peu carrénée
---> Aller au point n°6

6/
- Postpetiole muni d'une expansion ventrale (lobe) ou expansion triangulaire (cas le moins fréquent). Thorax très ridé. Des épines dorsales
---> Aller au point n°7

- Postpetiole ne possédant pas d'expansion ventrale (cas le plus fréquent). Pas d'épines dorsales
---> Aller au point n°8

7/
- Thorax fortement sculpté. Grande taille( de 3,5 à 5,5 mm)
>>>> Myrmica

- Faibles rides ou ponctuations sur le thorax. Petite taille ( moins de 3,5 mm)
>>>> Leptothorax/Temnothorax.

8/
- Epaules carrées
>>>> Tetramorium

- Epaules arrondies
---> Aller au point n°9

9/
- Antenne se terminant par une masse apicale de 3 segments exactement.( NB: genres ne renfermant que des espèces de taille faible.)
---> Aller au point n°10

- Antennes se terminant par une masse apicale de plus de 3 segments ou sans masse apicale
---> Aller au point n°12

10/
- Propodeum sans ornementation (ni épine, ni dent, ni bosse) et de forme arrondie. Clypeus à deux carènes.
>>>> Monomorium

- Propodeum avec ornementations (épines, bosses ...) de forme plutôt pentue, droite ou anguleuse. Clypeus ne présentant pas deux carènes.
---> Aller au point n°11

11/
- Espèce présentant deux castes d'ouvrières très nettes : ouvrières minor et soldats. Epines du propodeum présentes mais peu visibles.
>>>> Pheidole pallidula

- Pas de caste, une seule catégorie d'ouvrières. Epines du propodeum très marquées, très visibles.
>>>> Leptothorax

12/
- Tête de forme rectangulaire, aussi large dans sa partie supérieure que dans la partie proche des mandibules. Tête souvent pratiquement plus large que longue. Côté extérieur des mandibules arrondies. Présence de castes avec souvent des individus intermédiaires. Fourmis récoltant et stockant des graines en grande quantité.
>>>> Messor

- Tête de forme ovale, la partie inférieure étant moins large que la partie supérieure ou bien nettement plus longue que large. Côté extérieur des mandibules droit, mandibule en forme de triangle Généralement pas de caste nette.
---> Aller au point n°13

13/
- Thorax droit. Sculpture profonde du thorax
>>>> Myrmica

- Thorax arrondi, bombé. Pas de rides profondes sur le thorax
>>>> Aphaenogaster




B/ Formicinae
La 2eme sous-famille la plus riche en espèces.
Les Formicinae comptent 2200 espèces décrites, mais l'homogénéité de cette famille rend leur systématique difficile. Ce sont des fourmis dites supérieures, à cause de la disparition totale de l'aiguillon, de l'entraide plus fréquente qu'ailleurs entre ouvrières. En effet, les nymphes sont dans un cocon, dont elles ne peuvent sortir qu'avec l'aide des ouvrières. Le venin n'est plus injecté, mais projeté à distance ou déposé en surface (acide formique). Les espèces de cette sous-famille sont très fréquentes dans les régions tropicales et pullulent dans les pays tempérés. On compte en france, 8 genres et environ 70 espèces.
Principaux Genres Rencontrés : Camponotus, Cataglyphis, Plagiolepis, Formica, Lasius, Polyergus.

1/
- Taille minuscule : moins de 2 mm. Antenne avec 9 ou 11 articles.
---> Aller au point n°2

- Taille supérieure à 2 mm. Antennes avec 12 articles.
---> Aller au point n°3


2/
- Séparation metanotum de l'epinotum nette. Antenne avec 11 articles.
>>>> Plagiolepis

Antenne avec 9 articles
>>>> Brachymyrmex

3/
- Base des antennes distante du clypeus.
>>>> Camponotus

- Base des antennes proche du clypeus
---> Aller au point n°4

4/
- Mandibules en forme de sabre
>>>> Polyergus

- Mandibules avec des dents
---> Aller au point n°5

5/
- Mandibules équipées de 5 dents, parfois 6. Généralement de grandes variations de tailles au sein d'une colonie
>>>> Cataglyphis / Proformica

- Mandibules équipées d'au moins 7 dents, jusqu'à10. Palpes maxillaires courts
---> Aller au point n°6

6/
- Sommet du Mesonotum bas sur le thorax. Fourmi detaille supérieure à 4.5 mm. Ouverture du stigmate propodéalaplatie, à bordures internes et externes non parallèles. Présence chez toutes les ouvrières de 3 ocelles sur le sommet de la tête.
>>>> Formica

- Sommet du Mesonotum haut sur le thorax. Fourmi detaille inférieure à 5 mm. Ouverture du stigmate propodéal arrondie, ses bordures internes et externes parallèles. Absence d'ocelles sur le sommet de la tête des ouvrières ou ocelles trèspetits
>>>> Lasius


C/ Dolidocherinae
Une sous-famille essentiellement tropicales. Les Dolichoderinae constitue une famille très homogène ; les quelques 300 espèces qui la composent présentent le même aspect général. Ce sont des insectes de faible taille (5mm en moyenne) aux téguments mous; leur thorax volumineux est presque aussi grand que le gastre, leurs pattes sotn allongées, ce qui confère à ces fourmis une démarche agile et rapide; l'aiguillon est vestigial ou absent mais les glandes à venin persistent.
Principaux Genres Rencontrés : Dolichoderus, Tapinoma

1/
- Tête et thorax ponctués. Gastre avec 4 tâches jaunes (2 de chaque côté)
>>>> Dolichoderus

-Tête et thorax lisses
---> Aller au point n°2

2/
- Échancrure sur le clypeus. Pétiole bas
>>>> Tapinoma /!\ à l’exception de Tapinoma pygmaeum

- Clypeus droit dans son bord antérieur
---> Aller au point n°3

3/
- Dépression avant l'epinotum
>>>> Linepithema

- Thorax sans impression
>>>> Bothriomyrmex



D/ Ponerinae
La sous-famille la plus primitive vivant actuellement.
Les Ponérides sont les plus primitives. Ce sont des fourmis d'assez grande taille, pourvues d'un aiguillon et de glandes à venin très développées. Elles comptent 900 espèces essentiellement tropicales et vivant au grand jour ; une vingtaine seulement vivant en Europe : il s'agit des Ponera et genres voisins à moeurs souterraines.
Principaux Genres Rencontrés : Ponera, Hypoponera, Cryptopone

1/
- Deuxième segment du gastre très grand. Les segments suivants sont repliés sous le premier
>>>> Proceratium

- Deuxième segment du gastre non disproportionné par rapport au premier
---> Aller au point n° 2

2/
- Absence d'yeux. base des mandibules avec une dépression
>>>> Cryptopone

- Petits yeux. Sans dépression à la base des mandibules
---> Aller au point n° 3

3/
- Excroissance sous le pétiole avec un angle formant comme une pointe
>>>> Ponera

- Excroissance sous le pétiole sans pointe.
>>>> Hypoponera



E/ Leptanillinae

Ces sont de minuscules fourmis jaunes pâles, aveugles, à moeurs souterraines dont on connait une quinzaine d'espèces habitant les régions méditerranéennes et la Malaisie. Leur biologie est encore peu connu.
Un seul genre connu en France: Leptanilla.
sipatte
Merci pour ce petit travail de compilation thumbsup.gif

CITATION(erlik @ samedi 17 octobre 2009 à 20:43) *
Par contre, vous me direz quels sont les genres n'ayant qu'un seul représentant en France…

Alors, jusqu'à preuve du contraire (que d'autres espèces soient trouvées ou re-trouvées) j'y vois essentiellement :

Pheidole pallidula
Strongylognathus testaceus
Myrmecina graminicola
Manica rubida
Polyergus rufescens
Dolichoderus quadripunctatus
Linepithema humile
Cryptopone ochracea
Hypoponera eduardi


Il est terminé ton document Thire?
Tengu84
Sans oublier Cardiocondyla elegans, Teleutomyrmex schneideri

EDIT: Maudite C. obscurior mrgreen.gif
sipatte
On parle d'une clé simplifiée avec les genres les plus courants Tengu84 rolleyes.gif
Il manque d'autres genres sur cette clé, mais ça n'est pas utile pour une clé de terrain happy.gif
Tengu84
Alors peut-être que faire figurer Cryptopone ochracea.... mrgreen.gif
sipatte
Elles ont été recensées récemment par antarea et sont dans cette clé simplifiée wink.gif
Mais sont effectivement très peu courantes en France.

Je répondais à la question de erlik concernant les genres présents dans cette clé.
En ajoutant simplement Manica rubida qui mérite d'y figurer, étant donné qu'elle ne soit pas si rare que ça.

Cette clé mérite effectivement d'être complétée.
Je pense que dans un premier temps, on pourrait la compléter avec des photos des critères d'identification.
sipatte
Ajout de Manica rubida dans la mini-clé du premier message.
erlik
merci sipatte, et j'ai modifier la clef en incorporant les especes seules representantes de leur genre en France, que tu a listé plus haut wink.gif
erlik
Je viens de finir d'adapter cette clef en utilisant les memes noeuds que Sipatte pour sa clef illustrée
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'information, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.