Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète: [tuto] Fabriquer quelques colorants non toxiques
Acideformik.com > AcideFormik :: Elevage des fourmis > Elever des colonies en captivité (techniques, trucs et astuces) > Fourmilières artificielles
erlik
Hello

Devant le grand nombre de personnes se questionnant sur la toxicité possible de certains colorants, pour peindre leur nid, je me suis dit qu'il serait bon de connaitre quelques recettes pour fabriquer des colorants non toxiques. En voici donc quelques une, pour peindre vos nids, ou les ajouter directement au plâtre/ciment/mortier, pour colorer la masse wink.gif

Attention: que vous utilisez des teintures à appliquées en surface, ou dans la masse, et que ce soit des recettes maison, ou des produits achetés, il est possible qu'en séchant, elles émettent de fines particules de pigment pouvant boucher les trachées des fourmis et les asphyxier.
Il vaut donc mieux passer une éponge humide après séchage, quitte à ce qu'un peu de couleur parte ( entre un jaune ocre légèrement délavé, et une colonie décimée, le choix est vite fait ! wink.gif )

Maintenant, a la soupe!
J' ai ordonné ces recettes de la plus complexe a réalisé à la plus simple.

  1. Le brou de noix
    Le brou de noix est un liquide brun fabriqué a partir de la peau qui entoure la coque des noix (appelée écale).
    Mais tout est bon dans le noyer! Les feuilles, l'écorce, et même les racines, donne des teintes allant du jaune pale au brun fauve wink.gif

    Pour faire du brou de noix, il vous faut:
    - Des noix ( logiques... ) . Au moins une 20ene
    - De l'eau
    - Un vieux chiffon
    - Une vieille casserole
    - Un mixer ( facultatif)

    Attention, il s'agit d'un colorant très tenace! Il est possible que la casserole soit a jeter après cuisson. Donc, réfléchissez bien si vous voulez utiliser le mixer....

    1/ Découper les écales en fine lamelles
    2/ Faire réduire a feu doux 1h dans 1/2L d'eau
    3/ Mixer la préparation ( facultatif )
    4/ Refaire réduire jusqu'à 1/3 du volume a feu doux ( attention a ce que ça ne brule pas )
    5/ Filtrer le jus avec le chiffon et essorer les lamelles avec, pour en retirer le plus de jus
    6/ Servir frais, avec du vin blanc ( a non, c'est pour une autre recette ça ... mrgreen.gif )

    A noter que plus vous le laisser vieillir ( quelques mois ) mieux c'est .


    NB: On peut utiliser cette technique avec qu'autres produits végétaux, comme des baies
    Mais attention alors a ne pas prendre de végétaux toxiques, comme la belladone qui donne pourtant une magnifique teinte rouge ....

  2. Le jaune ocre
    Il s'agit d'une teinte résultant de la pulvérisation d'ocre, un argile très rependu. On peut ainsi avoir des couleurs allant du jaune pale a l'orange vif.
    Par contre, le plus dur est d'en trouver...
    S'il y a une exploitation près de chez vous ( il y en a quasiment dans toutes les régions ) allez vous y servir. Puis réduisez la pierre en poudre fine ( marteau + chiffon... ) et mélangez-la avec un peu d'eau

    NB: Il existe des 100ènes d'argiles aux teintes les plus diverses: brun, vert, bleu, rouge.... Tous peuvent être réduits en poudre et servir de colorant wink.gif


  3. Le rouge sanguine
    La sanguine est aussi une pierre, a base d'oxyde de fer. Plus embêtante a trouver que l'ocre, on peut la remplacer par de la rouille ( ce n'est pas toxique)
    Donc, trouvez du bon fer bien rouillée, et réduisez le en poudre ( avec une lime ). Puis, un peu d'eau, et voila un beau rouge sang!

  4. Le rouge brique ( merci sipatte )
    Il s'agit d'utiliser le même principe que pour les argiles, sauf qu'on l'applique a une bonne vieille brique. Point positif, c'est plus facile a trouver que de l'argile ou de la rouille...
    On peut la pulvériser au marteau ( méthode de bourrin ) , ou l'user a la lime ( méthode "douce" ), et on obtient alors un beau rouge.


  5. Le gris charbon
    Là, c'est encore plus simple: il faut juste du charbon \o/
    Suivant son état de calcination, sa couleur va du noir au blanc. A vous de mélanger pour avoir LE gris rêvé... Là aussi, un peu d'eau............


  6. Le noir sépia
    La sépia est l'encre de seiche, qui est noire pure, mais dévie vers le brun jusqu'au bleu quand on la dilue.
    Ce qui est pratique, c'est qu'il y a juste a aller au poissonnier du coin pour en avoir! On peut l'utiliser tel quel, ou laisser s'évaporer de l'eau pour la concentrer ( à l'air libre, ou au bain-marie pour les pressés ) . On peut ainsi avoir une poudre a recomposer si toute l'eau s'évapore.


  7. L'arc-en-ciel gourmand
    La teinture non toxique la plus simple a se procurer: le colorant alimentaire! Disponible dans n'importe quelle grande surface, il y a juste a le diluer ! A vous le bleu, vert, pourpre, jaune.....
jean saul...
salut
beaux travail!! mais pour le brou de noix, vu le prix c'est peut etre pas la peine de cuisiner
sipatte
Bonne initiative thumbsup.gif

Je crains que les colorants organiques (brou de noix, encre de sèche), en contact permanent avec l'humidité ne finissent par se décomposer.

Nicocotier pourra témoigner avec son jus de betterave smile.gif
bll
Un de ces jours tu vas te faire épingler !
Encore un bon sujet erlik thumbsup.gif
erlik
Merci wink.gif

CITATION(jean saul... @ mercredi 19 août 2009 à 16:24) *
pour le brou de noix, vu le prix c'est peut etre pas la peine de cuisiner

C'est Vrai. Mais perso, je suis une feignasse. Je prefere "cuisiner" 2h chez moi que passer 1/4 d'heure ds un magasin + 4/3 d'heure dans une fil d'attente...
De plus, tout est bon dans le noyer. Les feuilles donnent aussi une teinture brun claire. Et on peut utiliser cette technique avec qu'autres produits végétaux, comme des baies
Mais attention alors a ne pas prendre de végétaux toxiques, comme la belladone qui donne une magnifique teinte rouge ....

Teint, je vais d'ailleurs editer le post pour ajouter cela... merci de m'y avoir fait pensé thumbsup.gif

CITATION(sipatte @ mercredi 19 août 2009 à 16:31) *
Je crains que les colorants organiques (brou de noix, encre de sèche), en contact permanent avec l'humidité ne finissent par se décomposer.

Nicocotier pourra témoigner avec son jus de betterave smile.gif

En effet, ils ne sont pas tres stable dans le temps, et ont tendance a déteindre. Mais en général, c'est plus délétère pour un dessin. Je pense qu'une application en 2 ou 3 couches pour bien impregner en profondeur le platre ou le bc devrait tenir qlq années, sachant que le plus sur est une pigmentation de la masse ( platre/ciment/mortier) plus une couche en surface. Quasiment inusable victory.gif
sipatte
Chez nico, ça a moisi très rapidement puis la couleur a disparu complètement en quelques semaines.
Mais le brou de noix et l'encre de sèche sont peut-être plus stables unsure.gif : à confirmer.

Dans le pigments minéraux à fabriquer soi-même, il y a aussi :
- de la brique broyée et tamisée,
erlik
J'ai vu qlq nids BC et platres teintés au brou de noix. Faut voir ceux qui ont plus d'un an pour juger de la stabilité de la teinte. Par contre, je doute qu'il y en ai au noir sépia....
Quand a la brique, j'y avais pas pensé. En fait, c'est le meme principe que pour les argiles, mais je l'ajoute quand meme dans un nouveau chapitre wink.gif

D'ailleurs, si vous avez d'autres "recettes" , allez-y
Tengu84
Je pense qu'il ne faut pas trop utiliser de couleurs foncées. Quand un nid est plein, on ne voit plus que les cloisons. Si vous peignez vos cloisons en noir, vous ne verrez plus rien du tout.

De la part de quelqu'un qui a déjà eu un nid plus rempli qu'un œuf. wink.gif

ps: je ne peins jamais mes nids. c'est une perte de temps. L'important, c'est les fourmis, pas les nids. Enfin je pense... smile.gif
sipatte
Tu peux rectifier la police de caractère.
C'est tellement énorme que s'en est illisible.
Merci.
nicocotiers
je confirme pour le jus de betterave: ça a moisi au bout d'une semaine et la teinte ne se voit plus au bout d'1 mois ou 2.... (cf mon suivi de Crematogaster scutellaris)

ps Sipatte: mon pseudo, même si je suis seul, prend un S mrgreen.gif
flytox
Super sujet !

Merci pour l'initiative !
bidou
Merci pour cette synthèse erlik thumbsup.gif
adamé
CITATION(Tengu84 @ mercredi 19 août 2009 à 20:58) *
ps: je ne peins jamais mes nids. c'est une perte de temps. L'important, c'est les fourmis, pas les nids. Enfin je pense... smile.gif

Une teinte bien choisie peut permettre de mieux voir les fourmis non ?
je pense surtout aux fourmis jaunes, ou rouges, ou claires, et au couvain blanc.
Dans du platre blanc, pas forcément facile de voir les oeufs. Si il est légèrement bleu... ou toute autre couleur ... par contraste on voit mieux.
fourmis01
Le brou de noix ça rend bien?
ze-cram
Moi j'aime pas les couleurs foncées pour le nid : ça atténue le contraste entre le nid et les fourmis, donc l'observation est plus difficile.

Pour te faire une idée, regarde les photos de nids, dans la section Photos.

Tomatogigo
CITATION(fourmis01 @ samedi 02 janvier 2010 à 13:15) *
Le brou de noix ça rend bien?


Tous mes nids sont colorés au broux de noix et je trouve que ça rend plutôt bien et ça tient très longtemps.

ze-cram => en appliquant la couleur dans la partie non habitée (hors-salles) ça ne gène pas l'observation, le sol des salles gardant sa couleur d'origine thumbsup.gif
Eydiaze
merci pour ses infos, je tenterais au colorant alimentaire.

Par contre je partage certains avis, des cloisons foncé risquent à terme de compliquer la visibilité dry.gif ce qui n'est pas trop le but.
erlik
Tout est question de dosage. En général, la teinture doit etre utilisée pour permettre une bonne vision du contenu d'un nid.
Par ex, pour un nid de Lasius sp. noires, on utilisera des couleurs vives ( ocre, rouge, vert ... ) pour voir le couvain blanc et les ouvrières noires. A l'inverse, pour des Lasius sp. jaunes, on choisira plutot une couleur sombre ( gris, bleu ... ) pour trancher avec les ouvrières.
Il faudra bien sur éviter les teintes trop sombres, sinon on perdra en relief, en "camouflant" les ombres...

Sinon, pour le colorant alimentaire, il a tendance à se dégrader avec le temps. En effet, c'est rare qu'un gateau est concerné 2 ans a l'air libre et humide... Mais je crois que le colorant en poudre est plus stable que le liquide. A tester dans le long terme ....
Polyman
J'ai entendu parler d'un pigment naturel appeler Fragonnard. Celui-ci est utilisé pour donner de la couleur au terrarium de Dendrobates.

Je ne crois pas avoir accès à ce produit au Québec, mais je penses que ça pourrais aider dans la coloration des nids si les pigments n'affectent pas la santé des fourmis. J'aimerais savoir s'il y a déjà eu des tests avec ce type de colorant?

Apparemment, ce type de pigment se trouve dans les Magasins de DIY et de Bricolage. (Peinture, Scarpbooking, Sculpture, etc).

Juste pour vous donner une idée des nombreuses couleurs dipsonibles :

Source : Google Image

Amicalement,

Polyman
adamé
Le titre du sujet est fabriquer des colorants non-toxiques wink.gif
L'info est intéressante Polyman, mais il faut créer un sujet à part wink.gif
adamé
Quelqu'un a une idée de l'utilisation du brou de noix ? quelle concentration pour un nid moulé ?
On mélange dans l'eau avant de mettre le plâtre ?
L'idée c'est d'avoir une eau de la couleur qu'on souhaite avoir au final ? ou plus clair / plus foncée ?
hugo
CITATION
elles émettent de fines particules de pigment pouvant boucher les trachées des fourmis et les asphyxier.

C'est un mythe, développé par un piètre myrmécophile.
Les insectes souffrent de dessiccation, lorsque l'épicuticule est soumise à l'abrasion de fines particules.

colorant en poudre pour béton SB mercier
application externe à gauche, dans la masse à droite
adamé
Je reconnais ce nid, il a fini en gruyère (puis à la benne).
4gphan76
C'est peut être pas le bon sujet mais bon je poste ici, est-se que l'on peut utiliser l'encre de chine comme colorants pour un nid en plâtre.
adamé
Quelques corrections (accents, abréviations) et voilà wink.gif
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'information, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2020 Invision Power Services, Inc.