Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète: plusieurs gynes dans un tube
Acideformik.com > AcideFormik :: Elevage des fourmis > Observations/Expériences menées sur les fourmis en élevage > Formicinae
adamé
Pour les petits curieux, et parce qu'on a rarement des retours sur les expériences :
J'ai mis 3 gynes Lasius noires en juillet dans une seul et même tube, résultat des courses aucun oeuf ou larve à l'horizon 2 mois plus tard.
Preuve que ça n'est pas automatique.
Personnellement, c'est le deuxième échec, l'année dernière j'ai eu des ouvrières ... qui ont tué les 2 gynes wink.gif

Bref, j'ai des colos à côté, mais si vous commencez l'élevage évitez de mettre plusieurs reines ensemble, vous pourriez vous en mordre les doigts.
Tengu84
J'ai mis trois gynes Lasius sp noires de l'essaimage massif de juin dernier, ensembles aussi. Une gyne a été tué et mangé. Les deux autres vivent ensembles, RAS. J'ai des ouvrières, elles sont encore timides. Pas de problème pour l'instant.
Tomatogigo
J'ai récupéré cette année 2 gynes de Lasius sp jaunes, à l'arrivée des ouvrières aucun problèmes, puis il y a eu stress en manipulant le tube pour ajouter une aire de chasse. Résultat, une gyne tuée, puis la deuxième à suivi quelques jours plus tard, sans raison particulière.
Voilà pour ma petite anecdote.
sipatte
Bon bah j'en profite pour redire qu'
aucune espèce française n'a besoin d'une pléométrose pour fonder.

Et qu'il y a plus de risques et moins de réussite à tenter plusieurs gynes dans le même tube, que de lancer les gynes dans des tubes séparés.


Au mieux, ce qui peut être tenté (notamment pour les espèces à fondation semi-claustrale), c'est la mise en Aire De Chasse avec autant de tubes à moitié fermés (Cf. B-A BA) que de gynes.
Les gynes choisiront elles mêmes la meilleure stratégie (pléométrose ou non) à adopter pour la propagation de leurs gènes.


Une grande majorité des espèces polygynes sont en fait de type polygynie secondaire (avec accueil ou infiltration de nouvelles gynes sur une colonie adulte).
Polygynie secondaire avec gynes issues du nid mère (ex. Myrmica sp.)
Polygynie secondaire avec gynes issues d'une souche génétiquement éloignée (ex. P. pallidula)




Cf. "Les fourmis : comportement, organisation sociale et évolution" Passera et Aron p.41 à p.70 : "Dissémination des gènes".
Blackpegase
Bonjour à tous.
Pour ma part, j'ai récolté 5 gynes Lasius sp mi-juillet, et étant en panne de tubes à essai, j'ai décidé des les mettre dans un gros tubes en plastique de type tube de rangement de foret de perceuse: Longueur 20cmx2cm de diamètre.
Aucune agressivité entre les gynes durant tout ce temps, ni à l'arrivée des ouvrières.
Il n'y a que récemment que les gynes se sont mises à se battre, heureusement j'étais la et j'ai pu réagir.
J'ai remarqué qu'il y avait de l'agitation un soir dans le tube, j'avais environ une petite quarantaine d'ouvrières, et j'ai vu les gynes sortir du tube en se poursuivant, et s'attaquer à chaque ralentissement.
J'ai donc pu les séparer avant qu'il y ai de la casse, et le calme est revenu rapidement.
Les ouvrières ne savaient plus ou donner de la tête et commençaient à attaquer les gynes au hasard je pense.
Par contre les ouvrières se portent à merveille, aucun décès à déplorer ni agressions entre ouvrières.
Je n'ai laissé qu'une gyne dans le tube+ADC, depuis le nombre d'ouvrières continu d'augmenter, couvain important avec oeufs-larves de toutes tailles, et cocons.
Les autre gynes ont été remise en tubes séparés, et une d'entre elle s'est remise à pondre.
Donc pour résumer, les gynes finiront par s'attaquer de toute manière même après 2 mois de cohabitations sans problèmes.
J'ai eu la chance d'être la quand ca s'est déclenché, sans cela, il ne resterait aucune reine je pense.
Le seul point positif que je puisse déduire de cette expérience, c'est que par rapport à mes autre colonies qui comptent 12 ouvrières pour la plus avancée, cette méthode m'a permis d'avoir une cinquantaine d'ouvrières avec 15 jours de retard sur la mise en tube par rapport aux colos plus anciennes.
Voila donc je pense avoir eu de la chance sur ce coup.
adamé
CITATION(sipatte @ mardi 22 septembre 2009 à 11:31) *
Polygynie secondaire avec gynes issues du nid mère (ex. Myrmica sp.)

ce que je remarque quand je ramasse des Myrmica spécioïdes. Les gynes désaillées semblent repartir au nid.
J'ai fait fonder avec une dizaine de gynes et des ouvrières, au final il reste 2 gynes dont l'une est sur le couvain, l'autre en aire de chasse.
Bref cette année je les fais fonder seules (4 seules, 4 avec une ouvrière)
sipatte
Les ouvrières ne sont pas indispensables non plus adame.
Il ne s'agit pas d'une espèce, ni même d'un genre à fondation dépendante wink.gif
adamé
ça a bien marché quand même avec plusieurs gynes et ouvrières l'année dernière. Comme je n'ai jamais réussi à lancer une colo de Myrmica à partir de la gyne seule, je minimise les risques.
La fondation à partir d'une gyne seule de Myrmica est réputée problématique
sipatte
Je sais pas si tu minimises les risques ou si tu les augmentes.
Moi pour l'instant, j'ai 100% de réussite chez ce genre, à partir de gynes seules non chauffées et nourries régulièrement (4/4 de différentes régions).
adamé
va falloir nos faire un tuto parce que :
1 d'après le B a BA, on ne nourrit pas une gyne seule et on tombe ici sur une exception
2 régulièrement, ça veut dire quoi, combien, quand, et quoi tous les combien ?
sipatte
Rhoo adame !!!

Les Myrmica : fondation semi-claustrale : il faut nourrir régulièrement.

J'ai déjà un suivi très détaillé sur une fondation Myrmica sabuleti wink.gif



EDIT : à ajouter dans le B-A BA : "à l'exception des espèces à fondation semi-claustrale".
Racine
J'ai ( avant de connaître les risques, ) fais une fondation de 6 gynes Lasius sp jaunes, sans doute flavus il y a 3 mois.
Une est morte le premier jour, sans savoir la raison exacte. Deux autres sont mortes plusieurs jours après, ensevelies sous leurs aménagements fait avec le sable de l'aire de chasse; et une autre sauvée, lors du déménagement du tube à essai ( qui devait elle aussi être ensevelie depuis plusieurs jours ).
Jusque là, il me reste 3 gynes avec une dizaine d'ouvrières qui coexistent tranquillement côtes à côtes. Y aurait-il toujours un risque pour qu'elles s'entretuent ?
Merci pour vos éventuelles réponses. wink.gif





PS : j'ai introduit dès le début 2 ou 3 jeunes ouvrières ainsi qu'un peu de couvain ( 5 ou 6 cocons ).
Tengu84
CITATION
Y aurait-il toujours un risque pour qu'elles s'entretuent ?

Il y a de bonnes chances oui.

CITATION
PS : j'ai introduit dès le début 2 ou 3 jeunes ouvrières ainsi qu'un peu de couvain ( 5 ou 6 cocons ).
C'est pas une fondation au mieux. On verra bien mais, bon, ce ne fut surement pas une très bonne idée...
phenixar
D'après la vidéo "reine du désert" qui a été conseillé sur ce forum, "il n'en resta qu'une (Reine)".
Je sais qu'il existe des fourmis qui coexistent mais je ne sais pas si les Lasius en font partie.
Yannick
Faire fonder plusieurs reines ensemble se nomme la pléométrose.

Explore donc les arcanes du forum avec ce mot-clé, tu y liras des choses très instructives...
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'information, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.