Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète: Fourmilière moulée, réserve en inclusion
Acideformik.com > AcideFormik :: Elevage des fourmis > Elever des colonies en captivité (techniques, trucs et astuces) > Fourmilières artificielles > Fourmilières moulées
adamé
Après avoir longtemps cherché une méthode pour faire un nid moulé avec une humidité limitée, et résistant aux mandibules, je pense avoir trouvé mon bonheur.

Place aux photos tout d'abord

Une photo du nid sec


Une photo du nid quelques minutes après avoir rempli la réserve


Photo du dessous :


Le nid est en plâtre à modeler, la zone humide est en plâtre résiné, les pailles qui dépassent servent à remplir la réserve (60ml environ).
Il aura fallut une semaine pour que le plâtre à modeler sèche et que je puisse vérifier qu'il n'y a pas de faille dans ma réserve.
Remplissage de la réserve à midi, ce soir le plâtre à modeler est toujours sec, donc pas de problème.

Côté descriptif : la surface vitrée fait 18x24, le nid fait 3,5 à 4 cm d'épaisseur (plan de travail légèrement en pente) . 2kg.

Côté prix, l'intérêt est d'économiser énormément de plâtre résiné, en ne l'utilisant que pour la partie humide.
Le reste du nid est en plâtre à modeler, mais on peut le faire en mortier, qui sera plus résistant mais aussi plus long à sécher et plus lourd.
L'intérêt de garder le plâtre "normal" sec est qu'il est ainsi plus résistant, mais c'est relatif.
Pour mon premier nid en plâtre, je suis pour l'instant assez déçu de la dureté du truc... mais je l'ai peut-être mal préparé, ou le plâtre a encore besoin de sécher un peu plus... De toute façon, même sec, les espèces les plus promptes à creuser passent à travers.
En comptant large, j'ai du utiliser 1€ de plâtre résiné, et peut-être 4€ de plâtre à modeler.

Côté pratique, une humidité contrôlée avec un fort gradient humide/sec, pas besoin de faire un mortier absorbant, l'endroit ou l'on pose le nid qui n'est pas humidifiée par un nid humide "en bloc", un aspect d'un seul bloc/"tout en un", peut-être une forte autonomie grâce à peu d'évaporation (réserve fermée)

Je voulais améliorer mes 2 autres nids moulés, avec les même principes, tout en restant dans un prix abordable et avec un maximum de matériel de récupération.
Voir : Fourmilière bi-matière, platre et ciment
et
nid en platre, humidité limitée

Un tuto suivra et se complétera au fur et à mesure
adamé
Avant propos
En première partie, je vais présenter mes erreurs, parce que ça apprend toujours beaucoup, et au moins vous ne referez pas les mêmes wink.gif
L'idée à la base, c'est aussi de présenter un nid et une façon de faire abordable facilement : pas trop d'outils ou de composantes difficiles à se procurer ou chères...
Donc un max d'outils et de matériaux de récup si possible (exit le tube d'aquario pour une paille par exemple)

Je souhaitais développer une idée que j'avais eu pour mon nid en 2 matières :
avoir une réserve intégrée dans le nid, étanche par rapport aux autres matières.


Je me suis donc mis en quête d'une procédure pour faire cette réserve, pouvoir la remplir et l'intégrer dans le moulage du nid.
Premier essai avec une boite de pétri et du matériel de récupération, mais c'est un échec, le plâtre ne s'humidifiant pas...

Un petit aperçu du matériel


Préparation de la boite de pétri, avec un tube d'aquario et un bouchon pour faire une bague de serrage.


On coule dans tout ça, après avoir mis du cellophane en bout de mèche


On dénude la mèche une fois sèche, comme un fil électrique


On fixe sur un récipient de réserve, ici, un pot de yaourt, pas trop épais.
On fabrique aussi avec le tube d'aquario un tube pour remplir la réserve.


Finalement, l'eau s'écoulant mal, on est obligé d'ajouter une paille pour le retour de l'air et permettre le remplissage.


Malheureusement, ce système ne permet pas l'humidification du plâtre.
adamé
Une autre erreur, vouloir faire le coffrage en carton, comme mes autres nids de test...
Mais avec une vitre de 18x24, les boites usuelles en carton sont trop petite. Comme je souhaite faire le même modèle de nids plusieurs fois, j'ai investit dans des tasseaux et serre-joints réutilisables.
Serre-joint, 4€ chaque.


On commence réellement le tuto ici

Ces 2 erreurs (la mèche et le coffrage) m'ont permis d'avancer un peu.
Déjà, abandon de la boite de pétri, qui n'est ni de la récup ni réellement facile à trouver.
Par contre passage à des tasseau + serre-joint pour le coffrage, moins "récup" mais plus "pro" : on gagne en réutilisation et confort.

En bref, il me fallait quelque chose pour remplacer le système de boite de petri, et tant qu'à faire plus simple et moins cher.
J'ai rapidement trouve un truc qui semblait faire l'affaire : même circonférence, moins épais (chouette) et en plus on en jette un certain nombre dans l'année (bon point récup')
En plus, on dégage le tube d'aquario, trop épais, pour remplacer tout ça par 2 pailles coudées (encore moins cher). De toute façon, il fallait 2 tubes.



Reste plus qu'à trouver une façon de créer un truc qu'on pourra mouler dans un nid et étanche...

On commence par le découper un peu, histoire de pouvoir couler du plâtre dedans


On fait 2 trous à la dremel pour laisser passer 2 pailles.
On prend soin de les décaler un poil, histoire que les trous ne se recouvrent pas.
On prend soin de laisser 0,5 cm de hauteur coté ouverture du capuchon pour laisser une épaisseur de plâtre côté galerie.
On prend soin de repérer la paille qui sera la plus basse une fois le nid fini et qui sera celle ou on videra la seringue (la jaune ici, mais j'ai inversé ensuite cause code couleur). La paille au plus bas, du côté qu'on a découpé.


Ensuite, on prépare des mèches, en plâtre résiné.
Ici j'ai utilisé un moule à glaçon. il faut quelque chose qui rentrera dans le capuchon.


Par contre, on en mettra qu'une, pas 4. Une suffit et on la met après avoir coulé la couche de plâtre résiné.


Pour couler la couche de plâtre résiné, on utilise du cellophane bien tendu et un élastique (côté récup et pas cher toujours wink.gif )
Ça laisse quelques petites traces, des petites rides de cellophane, mais rien de grave





On s'assure que le plâtre résiné ne viens pas recouvrir le trou le plus haut (le trou le plus bas pendant le coulage) histoire de pouvoir repasser la paille après...



On obtient ça après séchage (rapide avec le plâtre résiné)
On ne démoule pas, le plâtre prend dans le pas de vis du couvercle, ça assure une bonne tenue et une certaine solidité.



On fixe alors nos pailles avec beaucoup de colle à chaud, histoire que ça soit étanche (et puis c'est pas cher)
On retient la paille la plus en bas de la réserve, elle doit être plus longue que l'autre car elle passe en dessous. elle sera le plus à l'extérieur du nid et c'est celle-ci qu'on va remplir. Le plus simple est d'utiliser un code couleur type vert et rouge (vert je remplis, rouge je touche pas)


Mais bon, reste un gros trou au cul, qu'il va falloir fermer, et pour pas cher...
Hop, on attrape une assiette jetable, qu'on découpe, et qu'on fixe bien avec beaucoup de pistolet à colle (toujours pas cher)
Un tour de colle autour du trou, on fixe le morceau de plastique, et un deuxieme tour aux bords du morceau de plastique.


On voit que le plastique a un peu fondu, attention aux doigts c'est chaud


Deuxième tour de colle chaude

Voilà pour la mèche en plâtre résiné, c'est fini. Reste plus qu'à finir le tuto avec les galeries en pâte à modeler, le coffrage et le reste, mais c'est du classique.
adamé
Tasseaux et serre-joints


Négatif en pâte à modelé plus dispositif d'humidification placé, avant coulage du plâtre à modeler (pas cher)
Les tubes de sortie (une pour l'ADC, l'autre pour les déménagements) sont coupés dans la longueur pour faciliter les démoulages comme pour ceux de JLM


démoulage puis nettoyage






Un petit défaut dans la surface humide, corrigé
On peut observer le contour du couvercle qui affleure et donc permet de contenir l'humidité (protégeant ainsi le plâtre "normal" à modeler)




Humidification (par la paille verte)





Le truc pour faire de la pâte à modeler plate : un rouleau en verre, et 2 petites vitres de chaque côtés pour une épaisseur de 6mm


Tuto fini, reste vos commentaires et questions à venir.
adamé
fini !
fufu94
merci , y faudra que j'essaye ,sa a l'air plus propre que la réserve d'eau "normal" (et très bien expliquer)
par contre pour connaitre le niveau d'eau dedans sa doit être un peut limite non ?
adamé
On peut pas connaître le niveau d'eau à moins de peser le nid. Mais je suppose qu'avec un tel système l'évaporation est minime, comme dans un mini-nid en gobelet.
La réserve, même faible doit tenir un certain temps.
En tout cas, on sait qu'elle est pleine au remplissage, quand l'eau s'évacue par la paille de sortie. On peut vider la réserve aussi en aspirant l'eau avec une seringue.
adamé
Pour ceux qui ont réussi à suivre, finalement j'ai une fuite... la planche sous le nid a pris l'eau.
Donc pas idéal, mais j'ai d'autres idées wink.gif
AlexR
Ah dommage, tu penses que c'est la soudure entre le couvercle et l'assiette en plastique ?
Pour ce qui est du niveau de l'eau, tu peux toujours faire un système dans ce genre (en réutilisant la paille d'évacuation de l'air wink.gif ) :


Il faudrait mettre la paille de sortie/niveau au raz du couvercle, afin de pouvoir prendre les niveaux les plus bas, après normalement je pense que ça devrait le faire (par légère transparence, on doit voir le niveau de l'eau dans la paille, ou alors acheter directement des pailles transparentes)

En tout cas ton idée de base est sympa, ça fait un nid plus "propre" thumbsup.gif
Reste à savoir pourquoi ça fuit, si c'est un défaut de conception ou si c'est la façon de faire qui n'est pas bonne à la base...
adamé
C'est la soudure du cul du couvercle qui est mauvaise, la colle chaude c'est pas fait pour être étanche wink.gif
Bah, une feuille plastique sous le nid devrait faire l'affaire, y a assez de volume de plâtre pour absorber l'humidité qui reste et la laisser s'évaporer sans dommage (moisissure ou fragilisation du plâtre).
Pour l'instant, ça reste viable... le plus gros défaut c'est la profondeur des galeries, trop profondes pour une bonne observation.

y a plus qu'à refaire un nid sur un autre principe.
jfs59
CITATION(adame @ jeudi 03 mars 2011 à 20:40) *
C'est la soudure du cul du couvercle qui est mauvaise, la colle chaude c'est pas fait pour être étanche wink.gif

y a plus qu'à refaire un nid sur un autre principe.


L'idée est géniale ! c'est la conception qui a fait que ca marche pas ! je suis sur que ca peux s'arranger
AlexR
Je m'y connais pas (encore) trop dans le matos, mais avec du silicone d'aquario à la place de la colle ? C'est froid donc ça évite de faire fondre les parties fragiles, et théoriquement c'est étanche, non ? ^^ Par contre après niveau application et temps de séchage je sais pas trop...
jfs59
La solution la plus simple c'est encore de pas faire la découpe du fond !
AlexR
Bah oui, mais c'est embêtant pour couler le plâtre ^^
jfs59
non le plâtre on peux le couler par le dessus ....
AlexR
Là je t'avoue que je te suis pas unsure.gif
Parce que si tu le coules par le dessus, il faut prévoir la réserve pour l'eau, donc potentiellement en pâte à modeler pour faire comme les nids, mais pâte à modeler ou autres tu devras l'enlever une fois le plâtre sec pour pouvoir mettre l'eau... mais pour l'enlever il te faudra soit dévisser le plâtre (si on garde le même matériau qu'Adame), soit le démouler si le support le permet assez facilement, mais dans tous les cas le plâtre ne sera plus aussi solidaire du matériau étanche du bac, et la jonction ne se fera pas forcément bien avec le plâtre de moulage...

Enfin je vois pas comment tu veux faire ^^
jfs59
CITATION(AlexR @ jeudi 03 mars 2011 à 22:45) *
Là je t'avoue que je te suis pas unsure.gif
Parce que si tu le coules par le dessus, il faut prévoir la réserve pour l'eau, donc potentiellement en pâte à modeler pour faire comme les nids, mais pâte à modeler ou autres tu devras l'enlever une fois le plâtre sec pour pouvoir mettre l'eau... mais pour l'enlever il te faudra soit dévisser le plâtre (si on garde le même matériau qu'Adame), soit le démouler si le support le permet assez facilement, mais dans tous les cas le plâtre ne sera plus aussi solidaire du matériau étanche du bac, et la jonction ne se fera pas forcément bien avec le plâtre de moulage...

Enfin je vois pas comment tu veux faire ^^



Plusieurs méthodes ... faut essayer ..

j'en donne une !

on prépare tout on place le dé de plâtre résiné on rempli le bac au trois quart avec du sable très fin ... on coule la semelle quand c'est figé ou même sec on enlève le sable en aspirant par les trous ... je sais il en restera un peu collé au plâtre mais qu'importe ! c'est a l'intérieur de la boite et ca nuit pas a la conduction ...
AlexR
ahin ^^
pas bête, merci wink.gif
jfs59
De rien ...

L'idée de base est géniale ... ensuite faut juste trouver des méthodes ou moyens ! C'est plus facile que de tilter sur l'idée ... lol2.gif j'ai pas de mérite ...

autre chose je pense qu'il faudrait tout couler en une seule fois ! mèche et disque ... la aussi il y a surement moyen !
adamé
je voulais pas utiliser de matériel "exotique", mais une boite de petri conviendrait parfaitement pour sceller le cul je pense.
jfs59
j'avais pas compris que c'était dans ce sens la .. ou alors c'est maintenant que je comprends pas ...
adamé
La photo n'est pas dans le bon sens : c'était un exemple pour couler le disque, finalement j'ai préféré utiliser du film alimentaire facile à trouver en hyper.
La boite de petri au cul du couvercle (pas comme sur la photo) et du pisto à colle, ça devrait être plus performant qu'une assiette en plastique wink.gif Mais faut avoir des boites de petri (diamètre 9cm si je ne me trompe).
Du film alimentaire en plus au cul du couvercle, avec un élastique en cerclage, avant de couler le plâtre classique, ça pourrait faire une meilleure étanchéité aussi pour pas cher.
jfs59
Pourquoi chercher a boucher des fuites alors qu'il est facile de ne pas en provoquer ... Je ne comprends pas ...

Qu'est ce qui ne vas pas dans la solution de couler sans faire cette découpe ?
adamé
Le bord du couvercle est rainuré, ce qui assure une bonne tenue et solidité dans le process actuel.

Couler directement par le dessus, avoir une mèche... je vois pas comment dans l'immédiat...
Mais je demande à voir ! smile.gif
jfs59
CITATION(adame @ vendredi 04 mars 2011 à 20:21) *
Le bord du couvercle est rainuré, ce qui assure une bonne tenue et solidité dans le process actuel.

Couler directement par le dessus, avoir une mèche... je vois pas comment dans l'immédiat...
Mais je demande à voir ! smile.gif



Bah j'ai donné une solution ...
AlexR
Oui, le coup de modeler la réserve en sable par exemple, mais il faudrait du sable mouillé pour bien mettre en forme, et du coup attendre quelques jours qu'il sèche bien pour l'évacuer par les trous des pailles...
adamé
Merci JFS pour cette idée vraiment simple : couler par le dessus et basta wink.gif
Ça m'a forcé à me remuer les méninges.
Je suis pas convaincu par la solution du sable, il faudrait tester, mais le plâtre résiné c'est très fluide.

J'ai peut-être une autre solution en 3 briques
http://www.youtube.com/watch?v=8sk5CVTJrZY

1. on place les pailles, on préserve le cul du couvercle.
2. on coule une mèche circulaire plutôt que centrale : la mèche fait tout le tour intérieur du couvercle, sur un centimètre ou moins. Elle ne monte pas jusqu'en haut du couvercle, on laisse un demi à un centimètre.
3. on coule un disque de plâtre à part, d'un diamètre inférieur au diamètre intérieur du couvercle (mais supérieur au diamètre du vide laissé par la mèche (important pour l'étape 4).
4. on pose le disque sur la mèche circulaire, on coule une petite quantité de pâtre résiné dessus pour sceller le tout et avoir une surface lisse.

Voilà la solution que je testerai pour le prochain nid.
Des avis ?
jfs59
oui excellent ! juste un truc la pastille doit être le plus juste possible pour qu'il n'y ai pas une trop grande surface de contact avec l'anneau source de mauvaise transmission puisque simple contact !
quitte a faire un petit rebord pour quelle se centre. En plâtre même les trucs fins se coulent et démoulent très bien
AlexR
Oui, ça peut le faire, par contre faudra faire attention à ce que le plâtre ne coule pas sous la partie supérieure (ou alors en quantité infime pour remédier à la transition par simple contact dont parle JFS), donc soit faire un joint le plus fin possible qui restera pris dans le plâtre, soit couler d'abord une petite partie de plâtre (juste assez pour occuper les zones en contact sans que tout coule en-dessous), attendre que cette première couche sèche et ajouter le reste...
Mais je suis plutôt d'accord avec JFS en ce qui concerne la limitation de surfaces qui sont juste en simple contact. A voir, en ce qui me concerne je n'ai pas (encore) l'habitude de manipuler du plâtre, je sais à peine ce que ça donne niveau viscosité etc ^^
jfs59


un truc du genre
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'information, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.