Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète: [Découverte] Lasius Niger ne respire pas lorsqu'elle hiberne
Acideformik.com > AcideFormik :: Myrmécologie > Informations sur la biologie/comportement des fourmis
Thaldos
Bonjour,

Suite à une erreur, j'ai pu constater ceci :
Lorsque qu'une lasius niger (et j'imagine que cela s'applique à d'autre espèces) est dans un état d'hibernation, elle ne respire pas.
Et accessoirement, l'air contenu dans un tube à essai, s'il n'est pas renouvelé, permet à une colonie d'une 15 ene d'éléments, de respirer pendant 3 semaines max.

J'ai constaté cela ainsi :
Un tube à essai contenant une jeune colonie (gyne + 10 ouvrières environs) de lasius, c'est retrouvé hermétiquement fermé. Je suis sûr de cela pour deux raisons : l'eau de la réserve ne diminuait plus (celon un principe physique, il faut obligatoirement que de l'air rentre pour que l'eau sorte); Lorsque j'ai enfin ouvert le tube, j'ai entendu un petit "pop", indiquant la présence d'une légère sous pression à l'intérieur. De plus, je ne ferme pas mes tubes avec un coton, mais avec un système en plastique me permettant de changer leur réserve d'eau et leur vivres facilement.
Je ne me suis pas aperçus de cela avant 3 semaines. J'ai alors pu voir ma colonie ralentir peu à peu. Et au bout de 3 semaines, elles étaient toutes comme mortes, recroquevillées. A cela s'ajoute le fait que 5 ouvrières ainsi que la reine, baignaient, tête comprise, dans une petite zone ou l'eau s'était accumulée.

J'ouvre alors le tube (j'entends le petit pop), et O miracle, en 2 min, elles reprennent toutes conscience, reine et ouvrières immergées comprises. A l'heure ou j'écris ces mots, toutes la colonie va bien et à repris son expansion.

Je me dis que si la reine et les 5 ouvrières immergées sont survécus, c'est que pendant leur phase de "coma", similaire à l'état qu'elles prennent pour l'hibernation, elles ne respirent plus. Sans quoi, elles auraient bu la tasse, et ne se seraient jamais réveillées.
joshua11
Pour le fait de "revivre" après la noyade, c'est fréquent: j'ai mit une ouvrière dans l'alcool a 70° (modifié, j'aivais plus que ca) et une dizaines de minutes après je la sors, puis elle "revis" au bout de 5 minutes. Après pour le reste, je n'en sais rien ^^'.
FourmisMan
Quand j'étais tout petit, j'avais ramassé quelques fourmis que j'avais mit en boîte,problème j'avais pas réglé l'air...(J'étais encore trop bête à cet âge rolleyes.gif ). Du coup plus personne ne bougé et les fourmis étaient recroquevillées sur elles même (et pendant très longtemps, toute une nuit).Le matin quand j'ai vu çà, je les ai toute mis à plat sur un couvercle.Et c'est en soufflant progressivement sur elles, qu'elles sont revenu à la vie !

Tengu84
Les fourmis n'hibernent pas. Elle font une diapause. Et puis, bien sûr qu'elles respirent pendant la diapause, juste qu'avec une température basse, leurs besoins sont moindres.
hugo
CITATION
Je ne me suis pas aperçus de cela avant 3 semaines. J'ai alors pu voir ma colonie ralentir peu à peu. Et au bout de 3 semaines, elles étaient toutes comme mortes, recroquevillées.


Le dioxyde de carbone est un anesthésiant chez les fourmis aussi.
Thaldos
CITATION(Tengu84 @ mercredi 11 mai 2011 à 13:39) *
Bien sûr qu'elles respirent pendant la diapause, juste qu'avec une température basse, leurs besoins sont moindres.

Vraiment très "moindre" alors, puisque cela n'a pas été suffisant pour faire remonter l'eau dans leur système respiratoire. Je me demande d'ailleurs s'il n'y aurait pas simplement juste un échange avec la surface de leur corps et l'air de l'atmosphère. Bien qu'elles aient un squelette externe, il doit bien y avoir des trous.
Tengu84
CITATION
il doit bien y avoir des trous


un peu d'anatomie des insectes:

Les insectes, fourmis comprises, respirent par des trachées situées au niveau du gastre.

Sinon, les fourmis, dans l'eau, se mettent "en stase", comme diraient les auteurs de science-fiction. Elles sont inanimées et leur activité est réduite au minimum. Elles peuvent rester comme ça assez longtemps. Il suffit de les sécher pour qu'elles repartent comme si de rien n'était. Ce qui permet la dissémination des reines sur les iles, flottant sur l'eau, jusqu'à qu'elles arrivent sur la rive, se sèchent et partent fonder leur colonie. smile.gif
Thaldos
D'acc. Merci pour ces infos thumbsup.gif
adamé
Il me semble que Passera cite une étude du genre dans un de ses livres. Ou peut-être un autre auteur. Mais j'ai lu ça quelque part : des reines ou ouvrières noyées dans de l'eau survivent ainsi des semaines, plus encore si il y a des bulles d'air dans le tube.
Mais il n'y a aucun problème si on utilise le tube "standard". Ton système m'a l'air de poser plus de problèmes qu'il n'apporte de solutions.
23ème
Pour le coup des fourmis recroquevillées dans la boîte de FourmisMan, je pense qu'il s'agit d'une simulation. Elles ne peuvent pas avoir consommé tout l'air présent dans la boîte en une nuit...
J'ai vu une gyne Crematogaster scutellaris ou Camponotus lateralis (elles se ressemblent...) ce matin qui quand j'ai voulu l'attraper s'est mise en boule et a fait la morte. Je pensais pas l'avoir écrasée donc je l'ai mise dans la boîte de T*c-T*c quand même. Elle n'a pas changé d'attitude jusqu'à chez moi. Maintenant elle se porte très bien et elle a même essayé de se faire la belle quand je l'ai photographiée... lol2.gif
FourmisMan
J'étais petit mais je sais ce que je dis mrgreen.gif
Il a fallut 30 min pour les réanimer. Et elles ne bougeait pas du tout.
23ème
elle était si petite que ça ta boîte?
Ma gyne de tout à l'heure non plus ne bougeait pas du tout, même quand je la choppais et la tripotais pour la faire réagir. Pourtant elle est bien vivante... D'habitude c'est plus les cloportes qui ont cette attitude...
FourmisMan
C'était pas vraiment une boîte, c'était une bouteille en verre fermé...
adamé
A basse température, des reines Lasius sont 75% à survivre à 5 semaines d'immersion, 7 semaines pour les ouvrières, et une semaine de plus pour les reines et 2 semaines de plus pour les ouvrières si il y a des bulles d'air.
Source : la véritable histoire des fourmis, de Passera page 163
Shaoran-kun
Si je comprend bien, les cas de mort par noyade que nous sommes nombreux à avoir observer, ne seraient pas dues à une asphyxie (manque d'O2) mais une autres cause liés (Par exemple l'entrée de liquide sucré dans ces stigmates)?
23ème
Qu'en est-il de l'oxygénation des fourmilières énorme? Comme ça. L'oxygène doit finir par manquer au bout d'un moment.


Le fait que les gaz s'équilibrent comme cela a été proposé plus tôt est une approximation statistique (thermodynamique) qui n'est valable que dans des volumes petits et simples (je ne sais plus exactement à quel point), sinon il n'y aurait pas de couche d'ozone ou de différences de pression (donc de vent).


De plus, la consommation d'O2 est accrue par les feuilles qu'elles amènent dans leur nid puisqu'elles ne peuvent plus créer d'O2 par photosynthèse, donc leur respiration n'est plus masquée.

Finalement, je pense que le rapport CO2/air qui vaut 0,04% dans l'air doit être beaucoup plus important dans les fourmilières. Peut-être même que l'air y serait irrespirable pour nous.

Il faudrait qu'on fasse une expérience : aller mettre une sonde CO2 au fond d'une grosse fourmilière. Avis aux amateurs... mrgreen.gif
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'information, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.