Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète: Pachycondyla cf foetens [Photos]
Acideformik.com > AcideFormik :: Myrmécologie > Fourmis "exotiques"
k2rantitache
Voici des photos d'une reine morte et d'une ouvrière
Elles viennent de Côte d'ivoire.

Je m'étais amusé à faire des petits essais il y a quelques temps déja....
ca vaut ce que ca vaut :roll:
Pour la taille ca dépasse les 2 cm.

Des photos d'une ouvrière de cette espèce :







Des photos d'une reine :





Gogo
elle est impressionante !
Tu les a élevées ?
Les morsures doivent être douloureuses lol .
k2rantitache
Non non
je les ai recu morte :wink:

maintenant qu'elles sont sèches ca va
mais quand je les ai recu
je te raconte pas l'odeur..... :roll:
on les appel pas "fourmi cadavre" pour rien.....
Tnm
C'est une très joli espece en tout cas...
Par contre, ce sont les ouvrières qui font deux centimètres ??
k2rantitache
La reine fait un peu plus de 2 cm tandis que les ouvrières font environ 1,6cm.
Tnm
mouai, ca fait déjà de belles bêtes...
J'imagine les mandibules et la douleur qu'elles provoqueraient si on mettait le doigt trop près... :S
k2rantitache
Ce sont des prédateurs de termites

CITATION
Le comportement prédateur de Pachycondyla soror
Alain Dejean1

(1)  Laboratoire d'Ethologie, Université Paris Nord, Av. Jean Baptiste Clément, 93430 Villetaneuse, France  

Accepté: 27 aôut 1990  

Résumé  
Les Pachycondyla soror sont des prédateurs généralistes.  
Lorsque l'ouvrière découvreuse a capturé une grosse proie, elle peut, soit la ramener au nid toute seule, soit recruter des congénères pour cette tâche.  
Après la capture d'un premier termite, les trajets exploratoires sont caractérisés par une géométrie différente: leur sinuosité augmente.  
Il s'agit là d'une adaptation à la chasse de proies vivant en groupes.
D'autre part, ces fourmis distinguent parfaitement les ouvriers des soldats.  
Face aux soldats, on observe l'apparition d'une posture (antennes et pattes antérieures relevées, hors de portée des mandibules de la proie). Dans quelques cas, deux ouvriers sont ramenés à la fois.
k2rantitache
D'autres informations sur une autre espèce de ce genre

Entre égoïsme et altruisme

D. Denis, L. Costille, S. Chameron & D. Fresneau

LEEC - CNRS FRE 2413, Université Paris XIII, 99 av. J.-B. Clément, 93430 Villetaneuse.

CITATION
Il est généralement admis que dans les sociétés de fourmis la reine indique sa présence aux ouvrières par un signal chimique.
Ce mécanisme nécessite une certaine proximité entre la reine et les ouvrières cibles pour être efficace.
[b]Cette condition n’est pas remplie dans les colonies monogynes polycaliques
, pour lesquelles coexistent deux types de nid : un nid ‘Queenright’ (i.e. contenant la reine) et un ou plusieurs nids sans reine ‘Queenless’.
L’absence physique de la reine dans les nids secondaires peut mener au développement de hiérarchies similaires à celles observées dans les colonies orphelines.
Dans une telle situation, les ouvrières des nids ‘Queenless’ et celles des nids ‘Queenright’ pourraient adopter des comportements difficilement compatibles.
Pendant que les premières tenteront d’élever leur propre descendance, les secondes se consacreront à celui de la reine.
Ces situations hybrides mêlant ouvrières reproductives, ouvrières non reproductives et reine(s) sont favorables au développement du ‘worker policing’: les ouvrières prenant soin du couvain royal vont développer des comportements agonistiques envers les ouvrières pondeuses, réduisant ainsi leur capacité reproductive.
Notre étude précise les interactions entre ouvrières pour une espèce monogyne et polycalique, la fourmi ponérine Pachycondyla goeldii.
Dans un premier temps nous avons défini un indice représentatif du développement de la hiérarchie dans des colonies orphelinées.
Dans une seconde expérience nous avons permis aux ouvrières de colonies avec reine de développer un second nid, distinct du nid ‘Queenright’.
Nous avons ainsi pu montrer le développement de hiérarchies dans les nids ‘Queenless’.
Dans une dernière expérience, nous avons maintenu des ouvrières dans le nid ‘Queenless’ ou le nid ‘Queenright’ d’une colonie à l’aide d’entraves dorsales.
Nos résultats montrent l’absence de phénomène de ‘worker policing’ dans le nid ‘Queenless’, malgré le développement ovarien des ouvrières résidentes.


[b]En Anglais pour antti et les autres membres anglophones

CITATION
Between selfishness and altruism: workers in monogymous polydomous colonies of Pachycondyla goeldii. Ant queens are usually thought to produce a chemical signal so that workers can detect their presence in the colony. The efficiency of such signal lies on a certain vicinity between the queen and the workers, which is not the case in monogynous polydomous colonies. Such colonies indeed display two kind of nests: one nest containing the queen (the queenright one), and one or more queenless nest(s). Absence of the queen in queenless nest(s) could lead to the development of hierarchy, similarly to what happens in orphaned colonies. In such situation, workers from queenless and queenright nests could develop hardly compatible behaviours. When the first would try breeding their own offspring, the second would on the contrary sacrifice their reproduction for breeding queen’s brood. Such mixed situation, where reproductive workers, non reproductive workers and queen(s) coexist could favour ‘worker policing’: workers that take care of queen’s brood could develop agonistic behaviours against reproductive workers, thus reducing their reproductive potential. Our study provides data on workers interactions in a monogynous polydomous species, the Pachycondyla goeldii ponerinae ant. As a first step we used orphaned colonies to work out a comprehensive index for hierarchy development. In a second experiment we allowed workers from other colonies to establish a secondary nest (in addition to the original, queenright one). Our results prove that workers develop hierarchical relationships in those secondary, queenless nests. Last, we trapped workers either in the queenless or the queenright nest using dorsal alitrunks. Our results prove that no ‘worker policing’ occur in the queenless nest, despite of the ovarian development of resident workers.
antti
Thanks k2r wink.gif
philippe
Ah ben je me coucherais moins bête ce soir
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'information, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.