Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète: TPE
Acideformik.com > AcideFormik :: Elevage des fourmis > Pédagogie (Elevage à but pédagogique) > T.P.E. (Travaux personnels encadrés)
Maurice
Bonjours à tous !

Je suis actuellement en première scientifique, et il y a un TPE (Travaux Personnel Encadré) à réaliser pour la fin d'année.

Je me suis donc posé la question de prendre comme sujet les fourmis !
A mon avis ce sujet peu être intéressant et peu être complet grâce à toutes les données et toute les informations que l'on peut trouver (surtout sur internet, merci avideformik biggrin.gif )

Je voudrai bien avoir vos avis, quelques idées !

Merci à tous biggrin.gif
Carlton
Pourquoi les fourmis noires sont noires ?

Pourquoi les fourmis rouges sont rouges ?

Pourquoi la reine des fourmis ne porte pas de couronne ?


Trop facile comme démarche !

Propose nous tes idées, on t'aidera par la suite. wink.gif
Maurice
D'accord !

Mais c'était juste votre avis pour savoir si vous pensez que c'est réalisable !
Car c'est un travail de groupe, et je doit les convaincre que l'idée peut être bonne !

De plus je pensais amené une de mes colonie de fourmis pour l'orale, je pense que ça plaira beaucoup ! biggrin.gif
Et puis je pensais étudier quelques phénomène chimique ou physique des fourmis! Comme leur venin, leur moyen de communication,etc...
Yannick
Il y a une catégorie dédiée à ce sujet : http://www.acideformik.com/forums/index.php?showforum=203
Maurice
A mince merci !

Comment on fais pour le déplacer ?
adamé
déplacé ! wink.gif
Maurice
Grand merci biggrin.gif
Maurice
Bon alors après avoir batailler avec mes collègue, on va surement ce pencher sur le sujet des fourmis biggrin.gif

J'ai fait un petit plan qu'est ce que vous en pensez ?

I-Les relations entre fourmis
1.Les fourmis esclavagistes
2.Les moyens de communication
3.La hiérarchie (différentes castes)
II-Les relations entre leur environnement
1.Le barteria (voir vidéo annexe du site)
2.Les fourmis champignonnistes
3.Les élevages de puceron/cochenille
III-Relations qui ne va que dans un sens
1.Un champignon utilise des fourmis pour se reproduire
2.Une mouche qui se fais nourrir par les fourmis ( en se faisant passer pour une larve)
3.Les fourmis tisserande qui utilisent les feuille pour construire leur habitat

Voilà c'est encore un peu brouillon mais si vous voulez bien me donnez votre avis biggrin.gif
Feataur
Pour moi le sujet est trop vaste.

Un TPE juste sur la mouche qui se fait nourrir par les fourmis, avec de bonnes références bibliographiques c'est suffisant, ya déjà pas mal de choses à voir.

Ou un sujet sur la fondation d'espèces parasites, ya de la chimie, de la bio et tu peux amener une fondation.

Dans un TPE pour ce que je m'en souviens, il faut cerner une question bien précise et en faire le tour.

Là ton sujet c'est "les fourmis en général" et tu cites des choses qu'on trouve dans n'importe quel bouquin de vulgarisation. C'est un travail de recherche biblio qui est demandé, il me semble.
Maurice
Ouais peut être que c'est un peu trop général...
Après une fondation parasite j'en ai pas sous la main. Mais je compte bien amener une colonie pour illustrer le TPE smile.gif

Après je suis pas trop d'accord avec ton '' les fourmis en général'' parce que là c'est surtout porté sur les relations que les fourmis ont avec leur entourage, fourmis ou pas fourmis.

Je vais voir si il y n'a pas un sujet sur les fourmis où on pourra développer tout le TPE dessus.
J'ai en ma possession le livre ''le monde extraordinaire des fourmis'' de Luc Passera qui est vraiment magnifique avec des tonnes d'informations donc ça c'est cool biggrin.gif ( à la fin du livre il conseille des sites et Acideformik en fait partie wink.gif )

Enfin bref en gros il faut rétrécir le sujet... Je vais voir smile.gif Mais déjà je sais qu'il faut pas trop que j'explique les trucs ''normaux'' des fourmis genre la reproduction, la ponte, les castes, même les phéromones, je pense. Car mon prof de bio nous dit qu'il faut que ça ait un ''avenir'' donc je pensais mettre les trucs que presque personne ne sait, ou les choses les plus étonnantes. Pour que à la fin on puisse faire une ouverture du genre: ''peut-être qu'un jour on s’inspirera des fourmis pour...'' ou encore '' peut-être que les fourmis remplaceront les pesticides.. , etc
Yannick
Si j'en crois ce TPE, le sujet doit être effectivement plus resserré que le plan que tu proposes.
Feataur
CITATION
je suis pas trop d'accord avec ton '' les fourmis en général''


Je dis ça en exagérant. Le sujet est bien, mais trop vaste selon moi.

Ceci dit, je ne suis pas prof et ça fait un moment que je n'ai pas fait de TPE.

Je te conseille de suivre ce que te dit ton prof.

Maurice
Ok je vais me creuser la tête, et je vous tiens au courant smile.gif
Maurice
Bonjours a tous!

Bon ben voilà remaniement du plan est fait ! Vos avis:
Les fourmis maîtresse de leur environnement

Intro:
Tout le monde connaît les colonnes de petits insectes qui s'agglutinent autour de source de nourriture et qui parfois soulèvent des poids surprenant, mais leur fonctionnement et leur importance n’est pas connu de tous. La fourmis est un insecte qui vit en société dans une colonie organisée et hiérarchisée. Elle passent de l’état d’oeuf à l’état de fourmis ( voir schéma annexe). Les morphologies et les comportements des fourmis sont très variable en fonction de l’espèce, ce qui montre les différentes adaptations à leur environnement. Une fourmis n’est en soit pas très intelligente ni très impressionnante, mais ce qui fais leur force c’est qu’elle sont en groupe. Elles se dirigent et communiquent par des phéromones ( des hormones odorantes ). Nous verrons que leur présence a beaucoup d’effet.

Comment les fourmis influencent leur écosystème ?

I) Les fourmis des forêts: les fourmis rousses
A)élevage de puceron
B)bio-indicateur pour les forêts

II)Les fourmis dévastatrices
A)Les fourmis légionnaires
B)Les esclavagistes
C)Les armes des fourmis

III)Les fourmis champignonnistes et agricultrices
A)Les fourmis champignonnistes
B)Les fourmis granivores (dans le sens qu’elles éparpillent sans le vouloir des graines qui assurent la reproduction des plantes)
C)Les plantes aériennes

J'ai créé des annexes (y en a une qui passe pas je la mettrais plus tard)qui je pense peuvent être utiles:



Voilà n'hésiter pas à critiquer ça peut que nous faire avancer wink.gif
Yannick
CITATION(Maurice @ Monday 09 January 2012 à 21:46) *
Voilà n'hésiter pas à critiquer ça peut que nous faire avancer wink.gif

L'un d'entre vous va prendre en charge la correction orthographique ?
adamé
Haha ! wink.gif
Maurice
XD oui ce n'est pas le texte final, donc on va surement l'améliorer et le corriger !

(Même si j'ai quand même fais attention à l'orthographe...)
Maurice
Bonjours!
Tout ça à bien avancé!
Si vous avez le courage de tout lire !
Hésiter pas à me dire vos penser, vos idées etc...

Ps: La mise en page et les photos ne sont pas sur ce post




Les fourmis maîtresse de leur environnement

Intro:
Tout le monde connaît les colonnes de petits insectes qui s'agglutinent autour de source de nourriture et qui parfois soulèvent des poids surprenant, mais leur fonctionnement et leur importance n’est pas connu de tous. La fourmis est un insecte qui vit en société dans une colonie organisée et hiérarchisée. Elle passent de l’état d’oeuf à l’état de fourmis ( voir schéma annexe). Les morphologies et les comportements des fourmis sont très variable en fonction de l’espèce, ce qui montre les différentes adaptations à leur environnement. Une fourmis n’est en soit pas très intelligente ni très impressionnante, mais ce qui fais leur force c’est qu’elle sont en groupe. Elles se dirigent et communiquent par des phéromones ( des hormones odorantes ). Nous verrons que leur présence a beaucoup d’effet.

Comment les fourmis influencent leur écosystème ?






I) Les fourmis des forêts: les fourmis rousses(Formica)

Les fourmis rousses, ou fourmis des bois, appartiennent à la famille des formica. Elles fabriquent leurs nids avec les déchets végétaux trouvés dans leur environnement pour former des “dôme” qui peuvent parfois, en fonction de la saison, dépasser la taille humaine.

A)élevage de puceron

Certaines fourmis ont l’impressionnante capacité d’élever des insectes comme les pucerons ou les cochenilles.

Le principe est simple, elles regroupent le maximum de pucerons sauvages sur une plante, de préférence une plante à fleur, qui possèdent une sève de meilleure qualité pour les nourrir. Les fourmis savent que la survie de la plante en question est absolument vitale et vont donc naturellement défendre cette plante contre tout envahisseur potentiel, il en va de même pour les pucerons qui voient donc leur espérance de vie accrue car ils sont menacés par les abeilles qui convoitent également le précieux miellat et cela donne parfois lieu à des combats épiques pour accéder à cette nourriture. On retrouve ce type de symbiose parfaite chez peu d’insectes et elle est un facteur essentiel de la protection et du développement de certaines espèces végétales très courtisées par des insectes ou animaux sauvages.

En cas malgré tout de décès de la plante, les fourmis entreprennent de déplacer tous leurs protégés vers une nouvelle tige et recommencent la même besogne.

Le miellat est composé de differents sucres comme le mélézitose, très puissant, le raffinose ou le turanose qui est un sucre caractéristique du miel.

Le puceron reste tout de même un insecte et il arrive qu’il serve de repas à ses bergers.




-elles élèvent les pucerons en les plaçant sur des plantes

☻si une plante meurt, elles déplacent les pucerons sur une autre plante

☻ils aiment les plantes à fleurs

-les pucerons consomment la sève des plantes et rejettent le miellat, un liquide sucré dont raffolent ces fourmis

☻exemples de sucres:

☺mélézitose: un puissant sucre dont de nombreux insectes raffolent

☺raffinose

☺turanose: sucre caractéristique des miels

-les fourmis protègent les pucerons, beaucoup d’insectes comme les abeilles convoitent le précieux miellat

-les pucerons restent malgré tout des insectes et il arrive qu’ils soient mangé par les fourmis






















cool.gifRégulatrices et bioindicatrices pour les forêts

Les fourmis rousses sont essentielles à la santé de la foret dans laquelle elles vivent, elles en sont également le reflet direct.

Elles régulent et entretiennent la foret:

-dévorent les insectes parasites

☺exemples
-nettoient la foret en utilisant les feuilles mortes pour leur fourmilière
-fertilisent la foret en aérant les sols et dispersant les graines des plantes
☺exemples de plantes qui nécessitent les fourmis pour se reproduire


Les états comme l’Allemagne, la Suisse ou l’Italie ont entreprit depuis 1960 de protéger légalement les fourmis rousses.
-elles sont étudiées de prêt, leur répartition et leur évolution
-elles sont implantées dans certaines forets en danger, par camions entiers, pour tenter de les sauver
-on dresse des filets de protection sur les nids

































II)Les fourmis dévastatrices

A)Les fourmis légionnaires

Ces fourmis “SDF” sont des fourmis nomades qui se déplacent et fond des bivouacs en formant “une boule de fourmis” qui protège la reine (Voir photo). Leur colonie est très populeuse et peut atteindre les millions d’individus. Elles respectent un cycle qui alterne période sédentaire et période nomade. Pendant la phase sédentaire, elles forment une bivouac qui tiendra 20 jours. La reine pond alors des centaines de milliers d’oeufs. Pendant cette phase il n’y a pas énormément besoin de nourriture car il n’y a pas de larves, mais le bivouac étant fixe, les raids de chasse sont prévu pour ne pas exploiter une terre deux fois. Les raids sont décalés de quelques degrés par rapport à celui de la veille, ainsi à la fin de cette période, tout le terrain a été balayé de tout insecte. La dernière semaine de cette phase, les oeuf éclosent en larves qui demandent de la nourriture. En même temps, les cocons issus des oeuf pondus pendant la phase sédentaire précédente achèvent leur maturation donnant naissance à des ouvrières. Commence alors le phase nomade pour nourrir ces nouvelles bouches. C’est pour cela que durant cette période, elles vont chercher plus de nourriture en déménageant chaque jour pour installer un nouveau bivouac 100 à 300 mètre plus loin. Tout les matins, le bivouac se dissous et forme une colonne de fourmis qui va chercher une nouvelle endroit pour placer leur “campement”, et en même temps ratisser le terrain à la recherche de proies. Ces raids se fond sur 1500 mètre carrés de forêt et environ 30 000 proies sont récupéré, et elles nettoient tout, blattes, sauterelles, araignées, scorpions, fourmis et leur couvain, lézards, jeunes serpents et même oisillons sont tués et mangés. Certains locaux de ces régions tropicales laissent ces fourmis nettoyer leur case, pour les débarrasser de toute vermine. Quand les larves ont fini leur développement et tissent leur cocon, la phase nomade s'arrête et démarre une nouvelle période sédentaire.

Ces fourmis dévastatrices ont un impact considérable sur leur écosystème, elles éliminent tout les insectes et petits vertébrés sur leur passage. Cela peut être bénéfique à certains, comme pour les arbres qui n’ont plus d’insectes parasites. Mais elles peuvent aussi être responsable de disparition d'espèces d’insectes!

B)Les esclavagistes

Certaines espèces de fourmis ne savent pas fonder une colonie toutes seules, ni même élever leurs propres larves. Elles ont perdu au cours de l’évolution la capacité de s’occuper de leur larves et de rechercher de la nourriture. La solution ? Faire accomplir ces tâches à d’autres, c’est à dire des ouvrières d’une autre espèce. On peut appeler ça de l’esclavage car ces fourmis obligent un étranger à travailler pour lui sans le récompenser. C’est fourmis sont très souvent occidental car il semblerait que le froid relatif des climats tempérés faciliterait le vol de couvain. Parmi une cinquantaine d’espèces esclavagistes, les fourmis amazones (Polyergus) est celle qui est la plus connu.

Leur technique commence par un repérage, une dizaine de fourmis éclaireuses cherche un nid de Formica à piller. Après avoir évalué l’importance de la colonie, elles rentrent au nid et recrutent d’autre fourmis. Elles repartent vers le nid-cible, dégagent les entrées, et rentre à l'intérieur. Contrairement à ce que l’on pourrai penser, les combat sont plutôt rares, les fourmis Formica préfèrent fuir car déjà les amazones ont des mandibules en forme de sabre (voir le C) ), et car elle ont une arme chimique très efficace. En effet en arrivant dans la fourmilière, elles libèrent une phéromone qui à un double effet: elle rameute les amazones tout en les excitant, et elle crée la panique chez les victimes qui s’enfuient en désordre. Le champ libre, elles récupèrent ensuite les cocons des Formica et les ramènent dans leur nid. Quelques jours plus tard, les ouvrières naissent dans la colonie des Polyergus , et assurent toutes les tâches nécessaire au fonctionnement de la colonie comme si c’était la leur: chasse, construction, soins des larves ... Mais ces ouvrières ne se révoltes pas, car elle naissent dans l’environnement de la colonie d’esclavagiste et elle s'habitue aux odeurs des fourmis amazones. La colonie est donc mixte, mais le principal problème c’est que les esclaves ont une durée de vie limité, donc quand il manque de main d’oeuvre, les amazones repartent piller une colonie de Formica . On pourrai penser que à force de piller une colonie, elle ne tiendrai pas le coup. Mais les Polyergus , pour éviter cela, évitent de prendre pour cible la même fourmilière à chaque fois, ce qui permet aux victimes de se reconstruire. Car les besoins en esclaves sont assez fort: pour 2500 esclavagistes, ont compte 6000 ouvrière Formica .

Le petit défaut de ce système est que la fondation d’une nouvelle colonie est assez risqué. Les reines se mêlent au raid de pillage et sont fécondée par des mâles durant celui-ci. Elle arrive dans une colonie esclave et libère une phéromone apaisante. Elle en profite pour trouver la reine des Formica, la décapiter et prendre son odeur en la léchant. Ainsi la reine amazone est adoptée par les esclaves qui s’occuperont de ses progénitures.

Ces fourmis qui sont développées pour le combat semblent invincibles mais elles sont totalement dépendantes d’autre fourmis, sans elles, rien ne leur seraient possible.

C)Les armes des fourmis

Les première fourmis sont apparues il y a environ 150 millions d’années, avant l’arrivée des plantes à fleurs. Elle n’avais donc pas à disposition des sources sucrée comme maintenant, elle ne consommais alors que des insectes. Pour les chasser, l’évolution les avait dotées de diverses adaptations leur permettant de faciliter leur capture.

Tout d’abord, pour être bon chasseur, il faut être attentif et avoir les yeux ouvert! C’est ce premier facteur qui aide les fourmis à chasser. Certaines fourmis ont des yeux surdimensionnés. Et même si ces yeux n’offre pas une visibilité très nette, à cause de leur forme “à facette”, ils permettent une incroyable vison du mouvement. Alors que l’humain ne peut décomposer que 24 image par seconde, certaines fourmis peuvent décomposer 300 images par seconde, la fourmis voit alors sa proie au ralenti.

Une fois la proie repérée, il faut l’atteindre. Des fourmis sont aptes à bondir sur leur proies, elle peuvent atteindre une trentaines de centimètre de haut.

Mais le plus important reste le moyen de capture de l’insecte. Elles ont pour cela des mandibules, qui peuvent être totalement différentes selon les espèces. Certaines en ont des dentées, d’autres non dentées ou même des mandibules en forme de sabre qui s ( Fourmis esclavagistes ).
Il y a aussi les aiguillons qui peuvent être redoutables. Cet aiguillon est un tube injecteur relié à une glande à poison munie d’un réservoir.solenopsis invicta avec un aiguillon redoutable.
Leur effet peut être très puissant, par exemple pour les Paraponera clavata ,une piqûre peut tuer une souris. Une espèce qui est un vrai danger pour les humains et pour tout les être vivant au alentour est les solenopsis invicta surnommée fourmis de feu. Si dans une région “normale” ont peut trouver 15 espèces de fourmis, on ne trouve que 3 espèces de fourmis dans les secteurs envahis par cette fourmis. La faune diminue d’un tiers en leur présence. Et pour les hommes, elle mord la peau avec ses mandibules pour s’ancrer,puis elle pique trois ou quatre fois (voir photo).
Leur piqûres provoquent des pustules et des démangeaisons (voir photo)



Et si les fourmis ne sont pas équipée d’un aiguillon, elle peuvent quand même utiliser des armes chimiques. Chez certain fourmis (les Formicinae en particulier), de puissants muscles entourent la glande à poison qui permettent de projeter un jet d’acide (voir photo). Il s’agit très souvent d’acide formique (appelé aussi acide méthanoïque) . Sa formule chimique est CH2O2 Il s'agit d'un acide faible qui se présente sous forme de liquide incolore à odeur pénétrante.
Acide formique:





Plusieurs fourmis projetant de l’acide formique en plaçant leur abdomen devant elle pour mieux viser.

III)Les fourmis champignonnistes et agricultrices

A)Les fourmis champignonnistes

B)Les fourmis granivores (dans le sens qu’elles éparpillent sans le vouloir des graines qui assurent la reproduction des plantes)

C)Les plantes aériennes





Merci au courageux et à bientôt !

Arcos
CITATION(Maurice @ Monday 26 September 2011 à 16:36) *
merci avideformik biggrin.gif )


avide? blush2.gif
hugo
C'est une succession de copier-coller sans démarche logique
Dans la continuité de votre titre, il faudrait plutôt suivre un plan en 3 parties dans cette veine :

1) succès écologique des fourmis
Combien d'espèces, quel pourcentage de la biomasse, dans quels milieux, depuis combien de millions d'années ?
2) Une place centrale dans de nombreux écosystème
Relation avec les autres animaux (prédation, élevage...), avec les plantes (herbivorie, granivorie, myrmecochorie, plantes myrmecophiles...), avec le sol (aération, enrichissement...). La nécessité d'une protection.
Inclure vos exemples dans chaque partie : fourmis des bois, fourmis légionnaires, champignonistes...
3) les fourmis invasives ou autre ouverture de votre choix
Caractéristiques et génèses des espèces invasives
Cout économique et écologique

Vous pouvez lire : http://books.google.fr/books?id=AVP_ts6LSV...p;q&f=false.
Pour votre introduction ou conclusion, procurez vous en bibliothèque Les Insectes, maîtres de la terre ? de von Frisch.
Maurice
Merci ! Le truc c'est que déjà ont s'est bien avancé et je nous voit mal tout refaire!
Après c'est cool de nous donner des idées comme ça, et surtout des endroit où chercher!
Par contre je pense pas que je vais lire 300 pages, mais je vais m'y intéresser smile.gif

Par exemple ton petit trois je peut le placer dans la partie "les fourmis dévastatrice", et ton petit deux je vais le placer dans le grand deux à la place de: "jardin aérien"

Je vais voir si je peux un peu modifier, mais je vous cache pas que on a pas 3000 ans pour faire ce TPE, alors on peut pas tout changer à chaque fois !
hugo
CITATION
Le truc c'est que déjà ont s'est bien avancé

Il ne faut pas exagérer...
Maurice
Oui mais le truc c'est que au début on avais pas ce sujet, et faute d'info on a changer pour prendre le sujet des fourmis y a deux semaines. Et je te rappelle que on est en première S, donc on a pas mal de boulot ! Et puis on fait du sport ou autre donc je trouve que on s'est pas mal avancé oui ! Et puis on est des ados immatures donc ont à un peu la flemme des fois^^
Maurice
Petite question pour la sous partie "les fourmis granivores": Certaines mangent les graines en entière, mais certaines ne mangent qu'une partie de la graine, ainsi la graine peut germer. Mais je ne sais plus le nom de cette partie de la graine...
Quelqu'un peut m'aider ?
Feataur
Si tu veux parler des élaiosomes ce n'est pas spécifique aux granivores.
Maurice
Oui c'est ça merci !
A bon, alors je renommerai la sous partie smile.gif Merci beaucoup biggrin.gif
Maurice
On a fini le travail écrit, on l'a rendu, avec beaucoup de fautes d'orthographes malheureusement, car nous étions à court de temps...
Et nous avons passé l'oral hier, ça c'est vraiment bien passé! On a concentré cette oral sur les relations plantes-fourmis :
-Myrmécophilie
-Myrmécochorie
-Jardin aérien

Les jurys ont bien apprécier, et on poser plein de question (heureusement que j'avais des connaissance dans le domaine wink.gif )

Voilà !
adamé
thumbsup.gif

Les jardins aériens de fourmis ?
Tu peux le copier ici, envoyer un pdf ou un truc du genre pour nourrir la section et aider les prochains ?
Maurice
Oui c'est ça, on a insisté sur l'aspect symbiotique !

Pour le pdf je compte le mettre, mais faudrait que je corrige les fautes d'orthographes qui sont très très nombreuses ... Je vais voir !
adamé
Des corrections, je peux en faire.
Maurice
CITATION(adame @ mardi 20 mars 2012 à 08:28) *
Des corrections, je peux en faire.


Ça ce serai vraiment cool ! Par contre je sais pas trop comment on fait un document pdf blush2.gif
Carnivorous
Si besoin je pourrai vous aider pour les corrections histoire qu'adame ne fasse pas tout (sauf si il veut bien sur) happy.gif
jean saul...
CITATION(Maurice @ mardi 20 mars 2012 à 19:19) *
Ça ce serai vraiment cool ! Par contre je sais pas trop comment on fait un document pdf blush2.gif


Google est ton ami (parait-il)
https://www.google.fr/search?hl=fr&safe...093&bih=889
phenixar
CITATION(Maurice @ mardi 20 mars 2012 à 18:19) *
Ça ce serai vraiment cool ! Par contre je sais pas trop comment on fait un document pdf blush2.gif

Pour la plupart des logiciels, soit tu enregistres directement au format pdf, soit tu peux imprimer au format pdf c'est à dire que tu n'imprimes pas sur une imprimante mais dans un fichier au format pdf.
Tu as aussi des outils comme un driver qui émule une imprimante pour enregistrer au format pdf comme "DoPdf".
adamé
Ou utilise openoffice.
Maurice
Et hop hop hop un petit 17/20 biggrin.gif
Bon après c'est surtout l'oral qui a joué, puisque un pote a eu 11 alors que le dossier écrit était en commun...
Voilà j'espère un jour avoir le temps et le courage de tout corriger (Et y a du travail pour l'orthographe) et de mettre ça sur un document partageable smile.gif
Maurice
Euh je ne sais pas si ça peut aider mais voila un lien:
Le TPE
hugo
17 ! C'est affolant.
JL33
CITATION(hugo @ jeudi 17 janvier 2013 à 21:20) *
17 ! C'est affolant.


oui ...

adamé
Faut citer les sources de vos images aussi, y a du Walbru, du Cekiki, du Alex Wild et d'autres que je ne connais pas.
Ça se fait dans les travaux scientifiques, ce qui est le but du TPE (une initiation à la démarche scientifique).
JL33
CITATION(Maurice @ lundi 16 juillet 2012 à 20:40) *
Voilà j'espère un jour avoir le temps et le courage de tout corriger (Et y a du travail pour l'orthographe)


Oh oui il y a du travail Maurice. Heureusement que vos profs n'ont rien à cirer de l'orthographe, parce que là c'est à - 17 (et encore ce serait généreux) que tu te retrouves mrgreen.gif
Maurice
Oui effectivement même moi en me relisant je suis choqué. En fait c'est pour la simple raison que je me suis pas bien organisé et je n'ai pas eu le temps de la faire ! Mais bon d'après les évaluateurs, c'était ça le gros point négatif (environ -2 points pour l’orthographe ça me semble honnête, non ?)

Bon après je veux bien recevoir les critiques, mais si vous verriez certains TPE d'autres personnes, c'est bien plus ennuyant.

Et je considère que pour un travail de 1ère, les notes doivent être plutôt "gentille". Pour un travail important qui doit vraiment être approfondit du genre TIPE en prépa BCPST (ce que j'ai surement faire l'année prochaine), la oui il faut rentrer dans le sujet et ne pas faire que du descriptif. Et forcement les notes sont beaucoup plus dur, c'est la prépa !

Pour les sources les prof nous ont bassiné avec ça, mais bon on pensais que ça n'avais pas vraiment d'importance, car pour nos profs ça ne va pas vraiment leur changer si c'est un tel ou un tel. Après oui, je suis pour qu'on met les sources pour qu'on reconnaisse le travail de chacun. Mais par soucis de temps et de flemme (très importante), on l'a pas fait. Maintenant que je suis un élève très sérieux je peut le faire ! Mais je les met ou ?
hugo
Salut,

CITATION
Maintenant que je suis un élève très sérieux je peut le faire ! Mais je les met ou ?

Quasiment à la fin de chaque phrase. C'est la différence entre un travail scientifique et un roman à la Bernard Werber. Chaque information doit être citée pour que le lecteur puisse vérifier sa véracité et éventuellement chercher plus de détails dans la source.
Alternativement, si le tout est pompé sur uniquement une petite dizaine de sources, tu peux te contenter de les indiquer comme références tout à la fin.

Le TPE est une initiation au TIPE, c'est à dire à la recherche. Il est sensé présenter une démarche expérimentale ou une analyse. Vous vous êtes contentés de faire une synthèse bibliographique (sans bibliographie !).
Avec un TIPE de cet acabit, on peut espérer une note symbolique proche de 0. Quelque part il y a donc un problème à mettre 17 à un TPE comme ça. C'est vendre du rêve.
Maurice

CITATION
Alternativement, si le tout est pompé sur uniquement une petite dizaine de sources, tu peux te contenter de les indiquer comme références tout à la fin.

Je pense que je vais faire ça.

CITATION
Vous vous êtes contentés de faire une synthèse bibliographique (sans bibliographie !).

Tout à fait d'accord, nous avons juste rassemblé quelques informations, et on les à mis en forme. Sachant que la bibliographie est en fait les sources, nous ne nous sommes qu'appuyé sur le seul livre que nous avions à disposition "Le monde extraordinaire des fourmis" de Luc Passera. Ça peut sembler léger mais on ne va pas faire le travail d'un thésard avec d’innombrables recherches, des expérimentations, etc...

Bref je vais essayé de mettre les sources des photos.
JL33
[quote name='Maurice' date='dimanche 20 janvier 2013 à 21:08' post='187610']
Bon après je veux bien recevoir les critiques
/quote]

C'est déjà pas mal, ça dénote une certaine ouverture d'esprit ...
Après, c'est vrai que ton TPE est truffé de fautes d'orthographe, de syntaxe, ce qui le rend chiant à lire. Je n'ai pas la compétence d'Hugo pour juger sur le fond, mais pour la mise en forme il faut vraiment que tu sois plus rigoureux.
Bonne continuation wink.gif
Maurice

CITATION
Après, c'est vrai que ton TPE est truffé de fautes d'orthographe, de syntaxe, ce qui le rend chiant à lire.


Oui oui je suis d'accord, et je comptais me relire, mais j'ai pas eu le temps de le faire et on a du le rendre comme ça. Il était déjà imprimé et tout. Donc le conseil que je pourrai donner c'est: n'oubliez pas, ou alors le faire des que vous écrivez.
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'information, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.