Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète: Lasius 2012
Acideformik.com > AcideFormik :: Elevage des fourmis > Elever des colonies en captivité (techniques, trucs et astuces) > Fourmilières artificielles
rouzejp
La colo de Lasius de mon fiston (merci JL33) va avoir besoin de déménager après la diapause. Je commence à cogiter sur le nid.
Cette année je cherche quelque chose de simple et pas cher tout en restant un peu original.

Donc premier concept :
J'ai trouvé par hasard en grande surface un grand bac de rangement en plastique semi souple transparent, je pense m'en servir comme base.
Au centre un bloc de bc de 8 cm de moins en longueur et largeur que la bac.
Les bords du bc sont taillés à 30° de manière à créer des pentes relativement douces.
Une vitre de cadre photo de 18X24 cm est posée au centre du bc. Sous elle les salles sont creusées.
le pourtour sert d'ADC.
ET entre le bc et le bord du bac de l'eau qui sert à l'humidification et d'anti-évasion.
Je ne pense pas que une colonie moyenne prenne le risque de traverser ces "douves"
La pente douce est plus jolie et limite les chutes dans l'eau.

Me reste à résoudre la limitation de l'humidité dans le bc (c'est pour cela que je suis tombé sur le topic blindage bc wink.gif )

Le talc ou la paraffine marchent remarquablement bien, j'ai juste une forte envie de bidouiller.

Et maintenant les critiques : feu à volonté laugh.gif



redbot
Même si la pente est douce, pour peu qu'une fourmi y tombe, ce n'est pas garanti qu'elle s'en sorte:
Si elle est dans l'eau et qu'elle "dérive" (je ne me rappelle plus du nom de ce phénomène identique a celui qui régit par exemple le fait que dans un bol de lait les céréales s'attirent ou aillent vers le bord...) jusqu’à ne plus pouvoir rejoindre le BC, elle est condamné.


J’espère que tu auras compris c'était peut être pas très clair...

Mais à part ça, je trouve l'idée super !
FourmisMan
Ce type de concepts existe déjà mais pas avec ces matériaux,

Il faut que je retrouve la source, mais k2r avait fait un sujet, ce sont les chinois ou japonais (je sais plus) qui utilise des nids avec comme anti-évasion de l'eau tout au tour.

Donc ton idée n'est pas infaisable puisque elle est déjà utilisée, maintenant il faut que je retrouve ce sujet qui pourra t'aider smile.gif
rouzejp
CITATION(FourmisMan @ jeudi 02 février 2012 à 07:59) *
Ce type de concepts existe déjà mais pas avec ces matériaux,

Il faut que je retrouve la source, mais k2r avait fait un sujet, ce sont les chinois ou japonais (je sais plus) qui utilise des nids avec comme anti-évasion de l'eau tout au tour.

Donc ton idée n'est pas infaisable puisque elle est déjà utilisée, maintenant il faut que je retrouve ce sujet qui pourra t'aider smile.gif

Oui, j'avais vu cela et c'est ce qui m'a poussé à ne pas renoncer à cette idée.
Je répète que ce qui m'attire n'est pas l'antiévasion, le talc est quasi parfait pour cela. En fait je cherche surtout à avoir un nid avec un profil relativement bas au niveau de la périphérie (il faut que je me remette à faire un schéma smile.gif ). Je veux une île plus élevée que la barrière et avec un habitat sous la surface de l'adc.

Les chutes de fourmis ? elles devraient être très rare voir nulle. Une ouvrière n'a aucune raison de s'aventurer dans une zone inhospitalière pour elle. Leur comportement totalement lié à des règles sociales de préservation de la communauté et à des systèmes instincts / influence sociale (phéromones...) ne les rends pas "aventurières". Il est important de se rappeler leur extrême simplicité neurale, il faut "déweberiser" les fourmis mrgreen.gif

Ce ne sont que des idées préalables, il reste beaucoup de problèmes à régler, je désire avant tout avoir au final une colo en bon état !
adamé
CITATION(rouzejp @ jeudi 02 février 2012 à 10:53) *
Les chutes de fourmis ? elles devraient être très rare voir nulle. Une ouvrière n'a aucune raison de s'aventurer dans une zone inhospitalière pour elle. Leur comportement totalement lié à des règles sociales de préservation de la communauté et à des systèmes instincts / influence sociale (phéromones...) ne les rends pas "aventurières".


L'intérêt de la communauté, pour la diffusion des gènes apparentés, prime sur la préservation de l'individu.
Les aventurières sont les vieilles ouvrières dont la perte n'est pas une grosse perte justement. En cas de disette, elles n'hésiteront pas à aller à l'aventure.

Des noyades, dans mon réservoir, j'en ai :
http://www.acideformik.com/forums/index.ph...st&p=159255


J'en ai sorti beaucoup beaucoup...
rouzejp
CITATION(adame @ jeudi 02 février 2012 à 11:46) *
L'intérêt de la communauté, pour la diffusion des gènes apparentés, prime sur la préservation de l'individu.
Les aventurières sont les vieilles ouvrières dont la perte n'est pas une grosse perte justement. En cas de disette, elles n'hésiteront pas à aller à l'aventure.

Des noyades, dans mon réservoir, j'en ai :
...
J'en ai sorti beaucoup beaucoup...

Bon, on va l'appeler Costa Concordia smile.gif

L'argument sur la diffusion des gènes me surprend, puisqu'il s'agit d'ouvrières "stériles" (entre " car pas réellement)
Yannick
CITATION(FourmisMan @ jeudi 02 février 2012 à 07:59) *
Il faut que je retrouve la source, mais k2r avait fait un sujet, ce sont les chinois ou japonais (je sais plus) qui utilise des nids avec comme anti-évasion de l'eau tout au tour.

Des polonais, en fait : Nouveau concept de nid

Les liens sont morts, mais si quelqu'un part en quête des photos, elles doivent être ici.
Yannick
CITATION(rouzejp @ jeudi 02 février 2012 à 18:57) *
L'argument sur la diffusion des gènes me surprend, puisqu'il s'agit d'ouvrières "stériles" (entre " car pas réellement)

La lecture du paragraphe 1.1 page 27 dans ce livre devrait t'intéresser.
rouzejp
CITATION(Yaya @ vendredi 03 février 2012 à 21:24) *
La lecture du paragraphe 1.1 page 27 dans ce livre devrait t'intéresser.

Oui, passionnant, mais une ouvrière dans un environnement où les reproducteurs sont non menacés à quelque titre que ce soit, dans notre cas essentiellement alimentaire, la composante génétique "survie individuelle" sera prééminente par rapport à "survie reproducteurs" et donc il n'y aura pas de mise en danger de l'individu "de base", celle-ci étant un coût (naissance, croissance, alimentation...) pour la colonie. D'ailleurs (il faut que je retrouve mes sources wink.gif ) la répartition des tâches dans la colonie place les individus "amortis" donc les plus vieux dans les activités "à risque" essentiellement à l'extérieur du nid. Je ne crois pas que cela soit du à l'expérience qui serait acquise par les "vieilles", la constitution du système nerveux des fourmis n'ayant pas -à ma connaissance- la complexité suffisante pour une telle fonction.
N'oublions pas que par exemple les "chemins" suivis le sont essentiellement par renforcement de piste chimique. Donc si la pression alimentaire est faible, un faible nombre d'individus sera sollicité par une sortie des pistes. Au bord de l'eau un certain nombre de ces pistes seront présentes mais au bord de l'eau elles devraient suivre le littoral et ne se renforcer que là où le hasard aura conduit d'autres exploratrices sur ce chemin littoral. Certaines "espèces" par exemple amazoniennes doivent disposer d'un patrimoine différent les poussant au franchissement de l'eau (dans des "espèces" à très forte population je crois). Nos Lasius niger ne me semblent pas être dans cette catégorie. wink.gif
J'ai réfléchi à l'argument : "oui mais alors pourquoi certaines cherchent à sortir en passant l'anti-évasion ? " Je pense qu'il s'agit simplement de taille de territoire. dans nos fourmilières artificielles le territoire de chasse est presque toujours très inférieur à la surface du nid, il est donc logique que les "frontières" soient souvent testées puisque la zone d'exploration et faible. D'ailleurs je ne pense pas que l'on remarque chez les Lasius un comportement collectif de franchissement par exemple par accrochage qui mettrait en difficulté nos barrages smile.gif

Dans le cas de Lasius 2012, l'ADC est largement plus grande que celle du nid, la pression de fuite devrait être faible.

Je viens d'ailleurs d'imaginer une modification qui devrait régler deux de mes problèmes (humidité excessive et surtout non modulée dans la partie habitat et salissures sur la vitre d'observation). En fait la partie nid proprement dite serait une tour en bc avec galeries sur 4 faces. cette tour à une base qui plonge au fond du bac et est donc immergée. La hauteur de la tour fait que le haut est moins humide que le bas et laisse donc un "choix" en fonction des besoins de la colonie. Le sol de l'île a un soubassement également en bc (humide) mais une surface hydrofuge -matériau à déterminer- qui devrait éviter un pourrissement trop rapide de la nourriture et des déchets.
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'information, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.