Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète: Suivi Pheidole pallidula JL33
Acideformik.com > AcideFormik :: Elevage des fourmis > Suivis de colonies
JL33
Le 29/06/2012


Je débute ici un suivi de Pheidole pallidula.

Fondation donnée par Feataur en fin d’été 2011, une gyne, quelques ouvrières et un peu de couvain.
J’ai eu au départ quelques soucis (tube inondé) qui ont entrainé la disparition totale du couvain et pendant quelque temps, j’ai douté que cette colonie arrive à démarrer.
J’ai donc mis en nid la gyne et les quelques ouvrières survivantes à l’automne dernier, elle a passé l’hiver dans une fraicheur toute relative ( entre 12 et 15°).
Les pontes ont repris doucement au printemps et maintenant la fondation semble être sur une bonne voie.
Quelques photos :

L’habituel nid en mortier absorbant :



La reine :



Des ouvrières (parmi lesquelles de beaux majors) et le couvain :





Même régime que pour les Tétramorium, c'est-à-dire miel cristallisé, insectes ( drosophiles au départ et maintenant blattes) et Bhaktar .

Q/R : http://www.acideformik.com/forums/index.ph...c=16184&hl=
JL33
Le 15/09/2012

Une photo de ce jour :



La colonie commence à croître doucement, il y a du couvain.

Un nid et une ADC similaires à ceux des Tetramorium sont en préparation. Je ferai surement le déménagement après la diapause si celle ci se déroule bien
JL33
Le 05/11/2012

Mise en diapause. Conditions similaires à celles de mes Crématogaster scutellaris et Tétramorium sp.

La population n'a pas significativement évolué depuis la dernière photographie. Il n'y a plus de couvain.

Le nid est terminé, l'ADC n'attend plus que le substrat qui couvrira le fond. Je posterai quelques photos plus tard, mais le nid est similaire, sur le plan des dimensions et de l'agencement des salles à celui dans lequel sont mes Tétramorium. La vitre, encastrée, a été en outre soigneusement collée de façon à ne laisser aucun passage, même ténu.

La différence avec le nid des Tétramorium porte essentiellement sur les connexions, j'ai utilisé du tube plexi très costaud (6 intérieur/12 extérieur), qui a été soigneusement serti dans le mortier lors du coulage de celui ci, de façon à éviter toute risque d'arrachage lors d'une tirée un peu forte.

L'ADC est également semblable à celle utilisée pour les Tétramorium, mais à la différence de celle de ces dernières, la liaison nid/ADC n'est plus faite avec du tube cristal souple, mais avec le même tube plexi aux parois très épaisses que pour le nid. Ce tube est muni d'un manchon, également en plexi, pour augmenter la surface de contact et le tout est collé au chloroforme sur la paroi intérieure de l'ADC. La partie du tube qui pénètre dans l'ADC sera en outre sertie dans le mortier absorbant qui y sera coulé comme substrat.

Les deux tubes (celui sortant du nid et celui sortant de l'ADC) sont parfaitement jointifs (il m'a fallu une bonne heure à limer minutieusement les deux surfaces venant en contact pour y arriver) et seront maintenus dans un manchon également en tube plexi, dans lequel ils coulissent étroitement. Lorsque nid et ADC seront calés sur une planche en MDF (exactement comme pour ceux des Tétramorium), l'ensemble ne bougera plus, mais nid et ADC seront néanmoins facilement séparables en cas de besoin. Si malgré tout j'avais des évasions au niveau de la jonction nid/ADC je souderai alors le manchon extérieur au chloroforme sur les tubes de connection du nid et de l'ADC... L'ensemble serait alors définitivement solidarisé, beaucoup moins pratique, mais à mon avis totalement sûr.

Dès que l'ADC sera prête, je raccorderai l'ancien nid, que je laisserai s'assécher doucement, au nouveau, muni des traditionnels tubes à eau, et j'espère que cela se passera de la même manière qu'avec les Tétramorium ...

JL33
Le 06/11/2012

Les photos

Le nouveau nid : rien d’original si ce n’est que j’ai osé le vert (et mis du tube plexi maousse costaud pour les liaisons – voir l’ADC un peu plus loin …)



L’ADC qui n’a pas encore son substrat :



avec deux possibilités de connections latérales à d’autres ADC si nécessaire, et la liaison avec le nid

de plus près, le tube plexi « spécial Pheidole » aux parois de 3 mm et avec le manchon qui permet un bon collage sur la face interne de l’ADC



Une vue du tube de liaison au départ de l’ADC avec derrière le manchon qui facilite le collage les deux tenons, qui une fois sertis dans le mortier empêchent le tube de s’arracher et même de tourner lors d’une forte tirée



Le dispositif de liaison nid/ADC avant mise en place



Et après :



Le manchon qui ceinture les liaisons sortant du nid et de l’ADC est en place. Les deux liaisons doivent être rigoureusement alignées pour que ça soit hermétique, et il faut soigner le perçage de la paroi de l’ADC qui va recevoir la liaison. Mais je pense qu’une fois le nid et l’ADC bien calés, même une petite Pheidole aura du mal à se faufiler par là…
JL33
Le 08/11/2012

Et encore un déménagement : à droite l'ancien nid, à gauche le nouveau avec son ADC



et la reine (toujours dans l'ancien)



JL33
Le 09/11/2012

24 heures plus tard.
L'ancien nid :



Le nouveau :



JL33
Le 17/02/2013

Sortie de diapause …

La colonie aujourd’hui :


Distribution de grillons :



Un est déjà arrivé dans le nid :




Pas de couvain visible


A suivre …
JL33
Le 08/04/2013


Pour l'instant, cette colonie n'a pas une croissance fulgurante.



Il y a des maintenant de beaux majors, quand je nourris, pas mal d'ouvrières sortent dans l'ADC, mais rien à voir avec ma colonie de Tétramorium au niveau dynamisme ...



En plus, je ne vois plus la reine et je pense qu'elle s'est planquée dans le bouchon de coton de l'un des tubes à eau (comme suit) :




A suivre ...
JL33
le 30/07/2013

La colonie se développe gentiment, en dépit du fait que, régulièrement, des dizaines d'ouvrières finissent engluées dans l'huile de paraffine dont j'ai largement enduit le plafond périphérique pour tenter d'éviter les évasions ...

Maintenant que cette colonie commence à devenir plus importante, je me pose des questions sur la fascination qu'exerce cette espèce auprès des débutants : c'est petit, avec les inconvénients que leur taille entraine pour gérer les opérations de maintenance du nid, ça dégueulasse vite une ADC, et à taille de colonie égale, je trouve que mes Tétramorium étaient plus intéressantes, plus agressives et réactives ... Si c'est pour les majors, on doit plus largement trouver son compte avec ceux des Messor ou des Camponotus ... Bref, après avoir succombé comme beaucoup de débutants, je pense que l'intérêt que suscite cette espèce est surfait ...

Cette parenthèse refermée, je vais quand même continuer à faire pousser cette colonie aussi longtemps que je pourrai (et qu'elle voudra bien) ...

Voici quelques photos prises aujourd'hui :



avec la reine en haut à droite ...





A suivre ...
JL33
Le 30/10/2013

Diapause pour elles aussi.

Et pour voir l'évolution au cours de cette année, une vue d'ensemble du nid.



En dépit du fait que l'huile de parafine dont je badigeonne le plafond périphérique remplit son rôle à merveille en stoppant de façon définitive les nombreuses tentatives d'évasion, la colonie s'accroit régulièrement .

Mais très franchement ce n'est pas cette espèce qui a ma préférence. Dans la même catégorie de taille, je trouve les Tétramorium bien plus attractives.
JL33
Le 28/02/2014

Sortie de diapause pour elles aussi. Et là encore rien à signaler, si ce n'est que j'ai installé ce nid dans ma maison de campagne, et que les conditions pour faire diapauser mes colonies sont bien meilleures qu'en appartement.
J'ai pu tenir les Pheidole et les Crematogaster à des températures comprises entre 8 et 11° pendant trois mois, chose que je ne pouvais pas faire auparavant.
Je ferai et posterai des photos dans une quinzaine de jours ...
JL33
Le 02/09/2014,

Bon la quinzaine étant largement écoulée biggrin.gif , voici quelques photos datant d'il y a 3 jours.







Pas de problème avec cette colonie, les évasions étant vigoureusement contrées grâce à un plafond périphérique généreusement paraffiné dans lequel les apprenties fugueuses terminent leur courte existence ... Mais ça marche et ça n'a pas l'air de trop nuire au développement de la colonie. A la limite je pense que maintenant si je mettais un deuxième module, la colo s'expenserait assez vite, mais bof ...

L'avantage c'est qu'à partir d'un certain nombre, et en dépit de leur petitesse, une Blaptica dubia adulte est très vite réduite à l'état de carcasse vide. Contrairement à d'autres fourmis, beaucoup plus grosses ( mes Camponotus vagus par exemple ...), le dépeçage d'un gros insecte ne leur fait absolument pas peur ...
JL33
Le 30/09/2014

Comme ça on se rend mieux compte qu'il commence à y avoir du monde ...

https://www.youtube.com/watch?v=EOrMoxJCsik...eature=youtu.be
JL33
Le 25/04/2015

Sortie de diapause en début de mois. La colonie commence à prospérer. Mais contrairement aux Tetramorium, qui ont gardé un couvain abondant, les Pheidole n'en ont plus en sortie de diapause : les traces jaunâtres que l'on voit dans certaines salles sont des résidus de coton venant des tubes à eau.

Deux photos prises il y a quelques jours :



Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'information, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.