Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète: Diapause obligatoire ?
Acideformik.com > AcideFormik :: Elevage des fourmis > Elever des colonies en captivité (techniques, trucs et astuces) > Diapause hivernale
redbot
Bonjour !

Je me demandais si la diapause était obligatoire.

Effectivement, les fourmis qui vivent, sans notre consentement, dans nos maisons ne connaisent pas de diapause.
Pourtant les Lasius sp. qui vivent chez ma copine ce portent très bien, alors qu'elles ne vivent pas de diapause.

Merci
adamé
Elles se portent bien ?
c'est toujours la même reine ? Le couvain est important ? Les ouvrières vivent un, deux ou trois ans ?
JL33
qui vivent dans nos maisons ...
C'est à nuancer, on voit des ouvrières qui pénètrent dans nos maisons, attirées par les reliefs de nourriture qu'elles vont y trouver, mais je pense que pour nombre de nos espèces indigènes, le coeur de la colonie, et la reine, se trouvent à l'extérieur, et sont bien soumises aux fluctuations saisonnières de températures qui influencent la diapause ...

A la maison aux beaux jours, je suis contraint de cohabiter avec les Lasius et Tétramorium qui sont très communes alentour, et qui sont attirées par les nombreuses plantes que j'ai (elles ne sont jamais exemptes de pucerons, il y a toujours un peu de miellat à récolter) et aussi par ce qu'elles peuvent éventuellement trouver dans les placards.
Mais elles y pénètrent par des cheminements naturels (fissure, gaine, joint de porte ou de fenêtre non étanche) en venant de l'extérieur ...

En tout cas je ne suis jamais tombé sur une colonie installée dans la maison ...
Breizhmaine
Salut,

Ah, moi j'avais jusqu'en juin dernier une colo de Lasius flavus installée dans un pot de fleur et sous le meuble de l'aquarium...
Je ne sais absolument pas comment elles sont arrivées là...
Ma chère et tendre n'a pas supporté et tout le monde a été viré...

@+

JF
lucile
Bonjour,

Compte tenu de ta localisation, toutes les espèces que tu trouveras dans ta zone auront besoin d'une diapause. Ce n'est pas indispensable pour certaines espèces méditerranéennes, mais recommandé tout de même car certains qui ont joué à ce jeu se sont rendus compte que leurs colonies, après 1 ou 2 hiver sans hibernation, n'étaient pas si prolifiques que ça...
Tomatogigo
Attention, absence d'hivernage peut rimer avec carnage !
La plupart du temps l'absence de ponte durant l'hiver est vite rattrapé au printemps et pour ma part je pense que question "production" il est plus rentable de mettre au frais au moins deux mois plutôt que de les laisser au chaud.
Diapause obligatoire ? Des genres peuvent s'en sortir. Diapause utile ? Absolument, quelle que soit l'espèce.
redbot
Merci pour vos réponses.

Avant d'éclaircir un peu plus les raison pour les quelles j'ai posté ça, je tient à vous rappeler que je n'ai pas eu le courage, la détermination ou tout simplement l'idée de me procurer mon élevage aussi "naturellement" que vous, si vous voyez ce que je veut dire...

Si néanmoins vous acceptiez de répondre à certaines de mes questions cette fois relatives à mon propre élevage, je serais ravis de vous les exposer dans un post ultérieur.

Merci wink.gif

lucile
C'est une règle ici : pas de SAV d'une colonie achetée. Nous sommes contre la vente alors on ne va pas entretenir ce genre de colonie. Si tu as des problèmes de maintenance, je te conseille de prendre contacte avec ceux qui te l'ont vendue, ici, personne ne t'aidera. Par contre, quand tu auras une colonie acquise plus "naturellement", tes questions seront les bienvenues.
redbot
De un, il ne s'agit pas de SAV, je ne vous ai rien acheté à vous, mais de conseil d’éleveurs plus avisés à l'attention d’éleveur qui le sont moins, mais qui comme vous, partagent la même passion.
Je n’apprécie pas non plus le terme d'"entretien", un peu comme-ci c'était une corvée pour vous, et pas pour moi.
Et puis en ce qui concerne "ce genre de colonie", c'est une colonie comme n'importe qu'elle autre, et qui à droit à autant d’attention et de soins que les vôtres.
Ce n'est pas parce que je l'ai acheté, que je suis pour autant un éleveur négligeant, ou quoi que ce soit d'autre, mais juste trop impatient tant l'envie chez moi était intense que de voir évoluer ce petit monde...
Enfin, je n'ai jamais cherché à dissimuler la manière dont j'ai obtenu ma colonie, j'ai toujours été honnête sur ce point.

Je pense donc que vous ne faite avec cette règle du tort qu'aux membres les plus impatient et les moins aventureux. Ou les moins informés. Avant de connaitre ce site d'éleveur, je ne pensait pas qu'il était raisonnablement possible de commencer une colonie avec une gyne trouvé dehors.

Je trouve ça dommage...
lucile
Je ne formulais en rien une critique et je n'ai, je pense, pas été desagreable. Sais-tu seulement pourquoi il y cette règle ici ? Ça s'appelle de l'éthique , ce dont tu dois être dépourvu...

http://www4.ncsu.edu/~bsguenar/Internationnal%20trade.htm

Mais le commerce, c'est bien, encourageons le et mieux, allons tous acheter nos colonies là bas.

Et en ce qui concerne les membres les plus impatients, ce sont aussi bizarement les plus éphémères...

EDIT : changement du mot "étique" par "éthique", c'est mieux smile.gif
redbot
Là ça devient insultant...

Pourquoi dis-tu que je n'ai pas d'ethique ?

Et qu'est ce que je suis censé comprendre quand tu parle du caractère éphémère des membres le plus impatients ?

lucile
Qu'ils sont en général intéressés pendant très peu de temps par le monde des insectes.
redbot
Et en ce qui concerne mon éthique ?

C'est blessant comme propos, vraiment...

Depuis le temps que ça m’intéresse, de quel droit te permet-tu de me juger ?

Tu parle de mon éthique, de mon intérêt pour le monde des insectes, tu ironise sur des choix que j'ai fait et sur les quels je me suis expliqué ("Mais le commerce, c'est bien, encourageons le et mieux, allons tous acheter nos colonies là bas."), qu'est ce que ça veut dire ?

Je trouverais une solution à mon problème autrement...




adamé
On se calme s'il vous plaît. (modération et réponse en cours, merci de ne plus en remettre de couches).
adamé
On ne fait pas le "service après vente", qu'on vende ou pas et quelque soit le vendeur. Ça n'est ni gratifiant, ni intéressant.
Pour la gratification, l'idée d'un moyen de micro-payement pour fournir de l'aide à ceux qui sont prêts à payer est un peu complexe à mettre en place pour rendre la chose intéressante. On a mieux à faire.
Si on le fait une fois, on sera condamnés à faire ça tout le temps.
Je n'ai pas à finir gratuitement le travail rémunéré d'un autre.
C'est déjà un premier argument valable.
J'aurai pu me contenter d'un simple rappel d'un sujet précédent : http://www.acideformik.com/forums/index.ph...st&p=176525

Mais on va continuer car j'ai le temps ce soir...

Rappel : Pourquoi sommes nous contre la vente?
Je pense qu'il est important de faire une courte analyse de texte, parce que j'ai vu l'argument "ils ont le certificat de capacité donc on peut acheter chez eux..."
Le CDC est une obligation légale pour vendre des animaux non domestiques (insectes inclus). Pour information, peu d'insectes sont considérés comme domestiques. L'abeille à miel est domestique, le vers à soie et les drosophiles aussi.

ici nous sommes opposés à la vente d'animaux sauvages qui sont obtenus par la cueillette dans la nature, plutôt que par l'élevage (entre autre).
Les fourmis et colonies vendues ne sont pas obtenues par des techniques de reproduction en élevage ou essaimage artificiels, mais ramassées/cueillies dans la nature.
http://elevages.canalblog.com/archives/200...0/12039024.html

Les fourmis étant des animaux sauvages, le CDC est une obligation pour en faire le commerce.
Cela ne rend pas plus acceptable le fait de ramasser dans la nature, et en grand nombre pour plus de profit, des reines ou des colonies avec toutes les dérives que cela comporte et encourage.
Dans le désordre et comme ça me vient : les prélèvement de colonies matures (plus de valeur), les prélèvement dans les zones protégées (plus d'espèces rares), les prélèvements au mépris des lois du pays (De la légalité de la vente de fourmis exotiques en Europe), rogner sur les couts de prélèvement en faisant ramasser au noir ou là ou les prix sont moins chers (la Lasius niger achetée en boutique est-elle made in France ou d'Europe de l'Est ?), l'identification aléatoire (Lasius niger... vraiment ?)... etc...
Ces dérives sont visées par ce texte : Le commerce international de fourmis augmente les risques et les dangers biologiques en Europe – (Hymenoptères, Formicides)

Donc non, on ne fait pas le SAV des achats. C'est une ligne de conduite.
IDEMYR
CITATION(redbot @ jeudi 02 août 2012 à 04:02) *
Bonjour !

Je me demandais si la diapause était obligatoire.

Effectivement, les fourmis qui vivent, sans notre consentement, dans nos maisons ne connaisent pas de diapause.
Pourtant les Lasius sp. qui vivent chez ma copine ce portent très bien, alors qu'elles ne vivent pas de diapause.

Merci
Et pourtant il y en a un qui m'a dit que sans diapause la colonie risquait de mourir
Arcos
IDEMYR, disont pour prendre une image , qu'une colonie c'est un marathonien.


Maintenant , imagine que ce marathonien fait se pour quoi il est doué : un marathon.

il termine la course il a gagné et là on lui demande de ne pas se reposer et de refaire un nouveau marathon dans la foulée. Je te laisse imaginer le resultat. le pauvre gars arrivera peut etre a courir encore mais sera bien moins performant. ce nouveau marathon fini, on lui demande d'en faire un nouveau, etc etc, tu pense pas qu'il va vivre encore longtemps a ce rythme notre coureur ?

Et bien pour les fourmis c'est pareil, elles bossent toute l'année et l'hiver c'est repos, sinon elles ne font pas de vieux os smile.gif
Bel-o-kiu-kiuni
CITATION(IDEMYR @ jeudi 06 septembre 2012 à 06:28) *
Et pourtant il y en a un qui m'a dit que sans diapause la colonie risquait de mourir

Ce que tu ne précises pas, c'est que tu en as déjà sautée une et que ta reine ne pond plus (ou plus beaucoup, alors).
Crois-moi, un autre hiver sans dormir risque d'avoir de graves conséquences sur ta colo.
adamé
Je n'ai pas les conditions parfaites pour les diapauses et je n'arrive pas à faire progresser mes colonies de Lasius jaunes. Passé l'hiver, pas de nouvelles pontes l'année suivante.
Yannick
Un complément d'infos bien intéressant pour comprendre le processus :

CITATION(hugo @ samedi 05 décembre 2009 à 15:39) *
A vrai dire en élevage, si on s’intéresse uniquement au couvain et aux ouvrières, la diapause est sans intérêt : la croissance de la colonie est plus rapide sans diapause et en mortalité on s’y retrouve (froid vs sur-activité)

Maintenant si on a des reines dans les colonies, la donne est différente. La reine vit plusieurs années, et quand elle meurt, on perd la colonie aussi, c’est balot. Comprendre les mécanismes d’entrée en diapause, c’est pour ménager la reine que c’est intéressant. On pourrait tout a fait, couper les colonies en deux : mettre la reine au froid avec un petit groupe d’ouvrières, et laisser le reste des ouvrières/ couvain au chaud pour que ce dernier continue à se développer (comme si on faisait croire aux jeunes ouvrières né en hiver, qu’elles sont nées au printemps).

Bref

Toutes les reines présentes en France ne sont pas égales devant la diapause, on doit pouvoir dégager 3 types différents :

- il y a celles chez qui le déclenchement de la diapause est relativement endogène : même si elle est conservée à température chaude pendant l’hiver, la reine est programmée pour se reposer 6 mois dans l’année, et elle le fait. C’est très flagrant chez certaines espèces de Lasius, Formica, Camponotus où l’activité cesse malgré nous au cours de l’automne. On ne peut pas tricher avec ces espèces là. Il y a tout intérêt à les accompagner dans leur diapause par une diminution de la température, pour pouvoir contrôler la sortie de diapause au printemps en augmentant la température (à défaut, on peut avoir des reines qui reprennent difficilement la ponte)




- chez d’autres le déclenchement est plus extérieur, c’est la baisse des température, de la photopériode,etc, qui induisent un ralentissement d’activité. Conserver à conditions d’élevage constantes au cours de l’année, on n’observe pas de diminution de l’activité. Cette catégorie se divise en deux : les espèces qui subissent la diapause, mais qui n’en ont pas besoin physiologiquement et celles chez qui c’est nécessaire pour que la reine soit bien cyclée et vive vieille happy.gif Savoir si une reine a besoin de diapause ou pas, n’est pas aisée. La question se pose pour les espèces qui ont des aires de répartition plus étendue que la France, et qui vivent également dans des régions sans diapause, du style Tetramorium caespitum qui est invasive en Floride. Dans les populations de nos régions, les reines sont sélectionnées pour leur résistance au froid, il s’agit de se demander aussi si il y a aussi certains génotypes qui tirent avantage d’une diapause, quand d’autres la subissent simplement. Soit pour une même espèce, savoir si dans certaines populations géographique, la diapause est utile et dans d’autres inutile ?

Quand aux Myrmica, j’en ai élevé pour mon mémoire en conditions constantes sans dommages et au laboratoire on les maintient en activité toute l’année. Les reines vivent moins longtemps et la production de sexués est décalée. On peut se permettre ca, parce que les colonies sont populeuses et que les reines sont renouvelée par des accouplements en captivité.

Pour ces espèces, il faut se demander si on préfère une reine qui vit vieille mais avec plusieurs mois d’inactivité par an, ou une reine qui vit deux fois moins longtemps, qui n'aura pas une production de sexués synchrone, mais dont on peut profiter toute l’année.
Crematogaster scutellaris est grosso-modo identique en élevage. On peut avoir une idée des espèces dans ce cas de figure dans les papiers de Kipyatkov, ca concerne également des sp de Pheidole et Tetramorium en Europe

bises

Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'information, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.