Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète: nid creusable horizontal pour crematogaster
Acideformik.com > AcideFormik :: Elevage des fourmis > Elever des colonies en captivité (techniques, trucs et astuces) > Fourmilières artificielles > Fourmilières creusables
rouzejp
Les circonstances font que je j'ai des chances d'avoir bientôt besoin d'un nid pour des scutellaris. Hors je ne peux plus trop bricoler de façon un peu sophistiqué.
Une idée m'est venue dans les brumes matinales de mon cerveau wink.gif : un nid creusable horizontal pour espèces à très faibles besoins en humidité.
L'idée :
Une plaque de verre assez épais (pour la rigidité)
Au dessus soit une plaque de plexi évidée pour laisser une bordure de un ou deux centimètres, soit huit bandes de verre de même largeur que celle prévue pour le plexi et de longueur adaptée pour former un cadre ayant une fente centrale par côté (futures entrèes dont une sera utilisée au départ, les autres bouchées provisoirement pour une éventuelle modularité), cette fente serait large de 3 ou 4 mm. Les lames sont collées à la cyano et les fentes entre elles comblées à la colle "dure" (colle à determiner par essai. Je pense à une épausseur de 2mm pour des scutellaris, qu'en pensez vous ?
Le centre est rempli de liège en plaque avec des amorces près des entrées. J'ai aussi envisagé de la mousse oasis, mais bof...
Le sandwich est terminé par une plaque de verre fine (cadre photo).

La vitre de dessus est maintenu soit par collage de quelques points de cyano, soit percée et vissée par des boulons fins en nylon aux couches inférieures, elle pourrait même être plaquée par des pinces ressort.

Un des points important est la rigidité du fond et sa planéité ainsi que celle des couches supérieures qui permet une liaison sans écarts pouvant provoquer des fugues.

Je verrai bien aussi ce nid pour d'autres espèces "séches" mais plus évasives wink.gif que les cremato...

Une source permanente d'humidité sera bien sur présente dans l'ADC.


Que pensez-vous de cela, critiques, observations...



Afra
J´ai le même projet. UNe plaque de plexi en 4/5mm, une autre en EP 2mm collée dessus, evidée en son centre à la façon des plafonds périphériques pour ADC, une plaque de liège de 2mm d´EP au centre et la vitre par-dessus (EP 2/3 mm on s´en fout)

Suffit de laisser 1 passage de 2mm dans le cadre pour la liaison nid/ADC.

Plaque de 2mm de liège c´est très bien pour cette sp. cela empêchera qu´elles se planquent DANS le liège.

Par contre, perso je prévois un trou à la scie cloche dans le cadre en plexi qui entoure le liège, rempli de mousse oasis pour humidifer tout de même, ayant peur qu´un air totalement sec ne nuise, même à des crematos.

+++
Al.
JL33
Salut JP

Etant donné que je me sens un peu concerné par le destin de ces scutellaris, je vais donner mon avis :

Avant de décider de laisser quelqu'un d'autre se démerder avec les bestioles en question, vu que j'ai déjà une colonie qui commence vraiment à prendre de la place et que celle ci manifeste d'évidentes dispositions à faire de même, j'avais prévu de l'installer éventuellement dans un nid creusable.

Je m'étais dit que deux plaques de verre de 2 mm prenant en sandwich une plaque de liège auraient parfaitement fait l'affaire. J'aurais simplement coupé la plaque de liège avec un retrait de 1 cm sur tout le pourtour par rapport aux plaques de verres (qui elles auraient été de dimensions identiques) et j'aurais colmaté l'espace de 1 cm sur tout le pourtour entre les deux plaques de verre avec du silicone aquariophile.
Par contre, en dépit du risque qu'elles y aménagent quelques cachettes, j'aurais utilisé du liège de 5 mm d'épaisseur pour plusieurs raisons :

- 2 mm ça me semble quand même juste (sur mes modules en mortier absorbant, les galeries et salles font 6 mm de profondeur et ça convient très bien). Crematogaster scutellaris, c'est quand même beaucoup plus gros que Tétramorium et même que Lasius, et je pense que déjà la reine va être un peu gênée aux entournures dans du 2 mm.

- ensuite, cette sp aime la chaleur et se plait à empiler son couvain aux points chauds, et un peu de place pour manoeuvrer et éventuellement décoller son couvain de la vitre si celle ci est un peu trop chaude, c'est peut être mieux,

- enfin il faut prévoir les liaisons avec ADC ou d'autres modules ou des accessoires annexes (voir plus loin) et des sorties de 2 mm, je trouve ça vraiment étroit. Mes Cremato ne ramènent pas de gros morceaux dans le nid, tout est découpé dans les ADC, mais s'il faut mettre des tubes de liaison, l'idéal est de les positionner avant de jointer les deux vitres au silicone de façon a ce qu'ils soient bien sertis dans le silicone. Avec une plaque de liège de 5 mm, faut du tube de 5 ... donc avec des parois de 1 mm, reste un passage de 3 mm, c'est pas beaucoup ...

Mais pour moi, le gros souci avec ce type de nid, c'est l'humidification. Ma colo de Crématogaster, il lui faut de l'eau, et même pas mal. En période d'activité ce n'est pas un problème, elles vont la chercher et effectivement le nid peut être sec si elle ont un abreuvoir dans l'ADC (quoique dans ce cas là elles ont parfois tendance à aller foutre du couvain là ou elles trouvent une hygrométrie plus élevée - par exemple dans les liaisons des tubes d'eau annexes, et c'est pour ça que je ne raccorde plus ces derniers aux ADC, parce qu'une partie de la colo s'installe fréquemment avec le couvain ...)
Par contre en période de diapause, pas dit que les fourmis iront chercher l'eau dans un abreuvoir installé dans l'ADC. Et j'ai constaté qu'il leur faut quand même de l'eau en hiver. Les tubes d'eau annexes que je raccorde au nid voient leur niveau baisser pendant la diapause, et moi j'observe des fourmis installées dans les tubes de liaison. Je n'ai pas testé avec les Crematogaster, mais je peux donner un exemple de ce que j'ai constaté l'hiver dernier avec ma fondation de Messor barbarus. Pour la diapause, j'ai voulu placer le nid en mortier absorbant où elles sont dans un endroit assez frais. Pour ce faire, il a fallu que j'enlève les tubes d'eau annexes, qui génaient.
J'ai bouchonné avec du coton les liaisons, et j'ai fourni de l'eau uniquement par le biais de la réserve creusée à une extrémité du nid. J'ai commencé à voir des ouvrières mourir dans le nid. Sur le coup, comme il s'agissait uniquement de minors de la saison, ça ne m'a pas inquiété. Quand je suis arrivé à une trentaine de mortes (soit près de la moitié de la colo, et que j'ai vu tout ce qui restait installé dans les deux salles contiguës à la réserve d'eau, j'ai décidé de remettre deux tubes annexes. Les rescapées sont allées s'installer dans les tubes de liaison, le niveau d'eau dans les tubes a baissé régulièrement en cours d'hiver et je n'ai plus eu aucune perte.

Donc méfiance même avec les sp réputées avoir de faibles besoins d'humidité !!!
rouzejp
CITATION(JL33 @ lundi 10 septembre 2012 à 14:06) *
Salut JP

Etant donné que je me sens un peu concerné par le destin de ces scutellaris, je vais donner mon avis :

...

Donc méfiance même avec les sp réputées avoir de faibles besoins d'humidité !!!

Ite missa est (la messe est dite) wink.gif
Abandon de cette idée, excellentes remarques JL33.
JL33
L'idée n'est pas mauvaise JP. Un nid creusable, ça peut être sympa je pense ...
Si elle te plait il faut creuser (si j'ose dire ...) et donner aux bestioles la possibilité d'avoir un accès rapide et simple à la flotte, directement au nid. Je pense que c'est possible.

Après peut être aussi que Cremato n'a pas les exigences de Messor, mais dans le doute dommage de perdre une colo parce qu'on aura négligé ce genre de détail.

Si t'arrives à trouver le moyen de greffer sur ton nid des connexions pour emboiter le genre de tube que j'utilise maintenant systématiquement sur mes nids, y compris en bois, c'est bon. En plus avec ce système je n'ai pas de contact de l'eau avec le bois. Et même si t'en avais un peu, avec du liège c'est moins gênant.

Le problème c'est que pour connecter ces tubes il faut du tuyau de 12 intérieur ... Sur un nid qui fait 4 cm d'épaisseur, tu intègres sans problème un tube plexi ou autre de ce diamètre. Sur ton nid qui va faire 1 cm ou 1,5 cm d'épaisseur, faut chercher une solution...
rouzejp
CITATION(JL33 @ lundi 10 septembre 2012 à 16:07) *
L'idée n'est pas mauvaise JP. Un nid creusable, ça peut être sympa je pense ...
Si elle te plait il faut creuser (si j'ose dire ...) et donner aux bestioles la possibilité d'avoir un accès rapide et simple à la flotte, directement au nid. Je pense que c'est possible.

Après peut être aussi que Cremato n'a pas les exigences de Messor, mais dans le doute dommage de perdre une colo parce qu'on aura négligé ce genre de détail.

Si t'arrives à trouver le moyen de greffer sur ton nid des connexions pour emboiter le genre de tube que j'utilise maintenant systématiquement sur mes nids, y compris en bois, c'est bon. En plus avec ce système je n'ai pas de contact de l'eau avec le bois. Et même si t'en avais un peu, avec du liège c'est moins gênant.

Le problème c'est que pour connecter ces tubes il faut du tuyau de 12 intérieur ... Sur un nid qui fait 4 cm d'épaisseur, tu intègres sans problème un tube plexi ou autre de ce diamètre. Sur ton nid qui va faire 1 cm ou 1,5 cm d'épaisseur, faut chercher une solution...

Pour les connexions, j'ai prévu une entrée sur le milieu de chaque côté, donc de ce côté là pas de PB.
L'épaisseur de 2mm vient de mes recherches sur le forum, cela me semblait peu, moi je suis plutôt dans les quatre mm, mais jamais fait de creusable et toujours le risque d'enfouissement dès que ça grimpe.
Pour les changements de diamètre, j'ai toute la collection de tuyau style aquario, ça s'emboite à merveille et je suis déjà passé en coupant des anneaux du plus fin au plus gros.

J'avais pensé il y a un bon bout de temps pour des espèces foreuses à un fond en terre cuite qui peut être humidifié et diffuser dans le nid en étant totalement increusable et imputrescible. Le problème est de trouver une plaque ou dalle totalement plâne.

Autre solution envisagée, un très petit pot de fleur en terre cuite, dont le trou du fond est bouché. Un trou circulaire dans le verre de dessus lui permet de prendre place, un joint de silicone empèche les évasions sur son pourtour. En le remplissant plus ou moins, on régule (gràce à la pression de la colonne d'eau) son dégagement d'eau dans le nid. Un tube ou une bouteille renversé dedans peut même faire une reserve de talle maxi (ou un tube siphon) la hauteur par rapport au fond du reservoir règle le niveau.

La principale contrainte de mon projet étant un minimum d'usinage (couper du verre droit ou percer un trou dedans, ce n'est rien).
Maurice
Ou tu pourrais mettre dans un coin un carré de mortier ou de plâtre, humidifié comme pour tout les nids.
Peut être plus simple ?
rouzejp
CITATION(Maurice @ lundi 10 septembre 2012 à 19:32) *
Ou tu pourrais mettre dans un coin un carré de mortier ou de plâtre, humidifié comme pour tout les nids.
Peut être plus simple ?

Avec moi, si c'est trop simple c'est moins marrant laugh.gif
Je rigole, oui, c'est une bonne idée. J'ai acheté mon petit pot de fleur il y a 4 ans pour un nid, je cherche une occasion de rentabiliser mon énorme investissement wink.gif
Maurice
XD oui tu as raison !
Cest juste que percer du verre me semblais difficile !
mecdu62600
bon, je pense pas que ya besoin de créer un autre sujet pour la question que j'ai.

Je prévois également un nid creusable pour des Crematogaster avec base en BC creusé et remplis de substrat

J'avais imaginé utiliser des copeaux de bois (du même type que le substrats pour hamster ou lapin) vous pensez que ça peux fonctionner ?
Mon problème c'est que je sais pas si ce genre de substrat et traité ou non avec insecticide ou autre
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'information, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.