Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète: [tutoriel] conservation des spécimens morts
Acideformik.com > AcideFormik :: Observations des fourmis in natura > Identifications de fourmis
k2rantitache
Les échantillons sont morts dans ce cas ci
j'ai mis ca ici car ca permet de bien mettre en valeur la fourmi
mais l'explication est aussi appliquée lorsque l'on veut conserver des échantillons épinglés dans des boites....
arrow.gif Preparing and Pointing Ants: A Crash Course

En ce qui concerne la préparation d'échantillons se trouvant dans de l'alcool
je fais cela à l'aide d'épingles entomologiques (qu'on trouve dans des magasins spécialisés et bourses entomologiques)

ca demande pas mal de temps, de patience et surtout d'etre méticuleux

à l'aide des épingles on étale la fourmi dans la position que l'on souhaite avoir
il suffit après de la laisser sècher qq jours
une fois fait il faut faire attention surtout pour les petites espèces car ca devient très fragile lors de manipulation

sur la photo je venais d'enlever la plupart des épingles


Questions/réponses
hugo
TOPIC DE REFERENCE :
http://antarea.fr/antarea/viewtopic.php?f=13&p=872#p872

Ce tutoriel décrit la manière dont je procède pour le montage, puisque les acide-formikiens s'achetent des binos pour noël. Mais je suis lon d'être une référence en la matière.

Montage type collection de référence (sic) contrairement au montage de K2R au dessus, qui cherche plus l'esthétisme ( valable pour de gros spécimens: Camponotus, ponérines tropicales… et compter au moins 10 x plus de temps pour réussir un montage de ce genre )
L'objectif est d'aller assez rapidement sur des fourmis de toutes tailles, tout en dégageant bien les zones d'intérêt taxonomique. Je veux aussi avoir une fourmi présentable pour faire une photo.

La fourmi regarde à gauche par convention, triangle collé entre le 2ème et le 3ème coxae


arrow.gif Thorax bien dégagé pour essayer d'éviter ça :

(noter la liberté de l'artiste (cékiki) qui a positionné sa fourmi dans le mauvais sens):


________________________________________________________________________________
Stockage en alcool

Je tue dans de l'alcool quelconque.
En rentrant de chasse, je change l'alcool qui n'est plus bon à les conserver sur le long terme. J'utilise de l'alcool pur à 70-90° (disponible en pharmacie sur justification) dans de petits tubes étanches (microtubes, tubes eppendorfs…disponible chez les fournisseurs de laboratoire, commande groupée possible par acideformik)
En théorie :
- 70° permettra d'avoir des spécimens aux appendices plus flexibles, mais difficiles à poser
- 90° permettra d'avoir des spécimens aux appendices plus rigides, mais cassants.

microtubes et tube eppendorf



________________________________________________________________________________
Préparation d'une Messor structor

boite à malices


Elle se fait sous une binoculaire. J'utilise pour positionner les membres des épingles entomologiques très fines et flexibles: n°000 (le plus facile est de s'en procurer lors d'une bourse entomologique) et pour le support une plaque fine de polystyrène expansé (recup d'emballage d'électroménager)


- La fourmi est sur le dos, je la déplie et la cale bien avec deux épingles horizontales: au niveau de la tête et du pétiole.


- avec une épingle horizontale je surélève les pattes de droite pour que le thorax soit bien dégagé sur le montage final. Je fais éventuellement la même chose à gauche.


- avec des épingles verticales, j'écarte les pattes 2 et 3 de gauche pour pouvoir glisser mon triangle ensuite.


- éventuellement, des épingles pour disposer les antennes et une épingle plantée entre les mandibules pour les écarter.


Après une journée de sèche, j'enlève la majorité des épingles


________________________________________________________________________________
Montage de la fourmi sur un triangle

En France, on ne trouve pas de triangle vraiment adapté au montage de fourmis. J'utilise donc des triangles de 14mm x 7mm (bourse entomologique), que je coupe en deux dans le sens de la longueur, ce qui donne des triangles satisfaisants, éventuellement raccourcissables.

triangle trop obtu/ triangle 14*7/ épingle avec un triangle 14*7 coupé en deux


Je met le triangle à 1 cm de hauteur sur une épingle entomologique n°3. (c'est ce qui m'est le plus pratique pour le collage) Une quantité infime de vernis à ongle (ou colle à bois, mais elle sèche plus lentement et est plus fragile) est mise sur le bout du triangle.


La fourmi est sur le dos, j'enfonce l'epingle qui supporte le triangle vernis dans le polystyrène jusqu'a ce qu'elle occupe la place souhaitée (entre le 2ème et le 3ème coxae)

(avec 10 fois moins de vernis, c'est mieux : je n'ai pas 3 mains.... blush2.gif )

Vernis sec en deux minutes.


Je retourne le triangle sur l'épingle et c'est finit.



On peut ensuite conserver ces montages dans des boites entomologiques (un peu cher…)
Le tout peut prendre 1 à 2 minutes par fourmis après un peu de pratique.
Evidemment, selon la taille de la fourmi ou la position de ses pattes, il ya moyen d'aller plus vite en sautant des étapes.

boîte :

(source fournisseur : http://www.ornithoptera.net/boite.html)

Résultat:



CITATION
Citrouille-Man
Il y a un moment, une date limite, où la fourmi a été gardée trop longtemps dans l'alcool pour qu'on puisse la "déplier" correctement?

Merci pour ce tutoriel très complet je vais en avoir besoin victory.gif une photo de ta "collection" de specimens morts?
C'est quoi à peu près le prix des épingles? Tu procède toujours sur du polystyrène, c'est ce qu'il y a de plus pratique?


Encore une dernière question, si tu laisses les épingles après le montage, tu peux faire de la dentelle avec?

Je signe pas, si on me reconnait, je vais me faire virer pour cause de dernière question débile mrgreen.gif
La citrouille-anonyme
ph34r.gif
cékiki
Statut de l'erreur pour Cékiki: c'est comme ça qu'on apprend blush2.gif
Je livre deux astuces.
- pour ramolir, passage dans l'adoucissant. J'ai encore pratiqué hier : 15 min dilué à 50% ça fonctionnait sans casse pour des Lasius fuliginosus. Car avec de gros sp , tout est jouable. Le défi est autre avec les petites. Astuce que je tiens d'un camarade entomo.
- il est des sujets qui sèchent mal après le passage dans l'alcool. Et qui ont de la poussière. Chitine grasse. Rinçage dans de l'essence F. Près à l'emploi 10 min après. (breveté Cékiki, empirisme mrgreen.gif )
hugo
CITATION
Il y a un moment, une date limite, où la fourmi a été gardée trop longtemps dans l'alcool pour qu'on puisse la "déplier" correctement?

Les fourmis très fraiches sont plus faciles, mais je ne crois pas que ca se déteriore dans le temps

CITATION
Merci pour ce tutoriel très complet je vais en avoir besoin victory.gif une photo de ta "collection" de specimens morts?

oui, ca vient.

CITATION
C'est quoi à peu près le prix des épingles?

entre 2 et 5 euros les 100. Ce sont de vrais épingles bien classes, noire avec une tête dorée.
Voila a peu près le prix des epingles et des boites:
fournitures ornithoptera VPC
BOITES ENTOMOLOGIQUES ornithoptera VPC

CITATION
Tu procède toujours sur du polystyrène, c'est ce qu'il y a de plus pratique?

Pour les papillons, on utilise du bois tendre par exemple.
Mais le polystyrène est pas mal utilisé en entomo. Par contre, le polystyrène expansé de récup que j'utilise est peut-etre un peu trop aéré (gènant des fois pour les toutes petites fourmis, mais pas dramtique...). Un support un tout petit peu plus compact serait mieux, quoi que les épingles 000 sont vraiment fines (je me demande si le polystyrène expansé ne serait pas plus approprié).
On pourrait vouloir utiliser le support qui sert à faire les fonds de boites entomo (ex: émalène / plastazote foam), mais c'est trop compact pour travailler sur les fourmis avec des épingles hyper fines:
http://www.bioquip.com/Search/DispProduct.asp?itemnum=1030
Citrouille-Man
Merci beaucoup pour tes réponses et tes liens thumbsup.gif


Vous utilisez tous du 000?
hugo
on doit pas être beaucoup sur le forum à monter des fourmis comme ca ; aclcla le fait peut être aussi ?

pour moi c'est une taille idéale, car très flexibles, bien fines pour pouvoir monter même des petites Lasius, mais pas trop pour aller jusqu'a du Camponotus.
Si ca se trouve, 00 ou 0 c'est bien aussi.
quand aux Epingles minuties :trop court...
k2rantitache
Merci pour avoir pris le temps de mettre ca en ligne huguette.

Concernant le conservation il y a un sujet en post-it dans une autre section de faite.
Si vous avez des questions en rapport avec ceci il faut les poser la bas smile.gif

arrow.gif http://www.acideformik.com/forums/index.php?showtopic=5620
erlik
Hello

Je déterre ce tuto, au combien interessant par ailleurs, pour une question sur les solutions de stockage. L'utilisation de formaldéhyde pour la concervation à long terme ou pour l'envoie d'échantillons (à Antarea par exemple) donne-t-elle de meilleurs résultats que l'alcool, ou au contraire risque de trop fragiliser les spécimens ?
hugo
C'est très cancérigène, en laboratoire on ne l'utilise que sous hotte, avec gants et lunettes. Il est interdit de vente de toute façon.
Arcos
moi ça y est j'ai de l'alcool a 90° non modifié , sans justificatif, merci mon pharmacien qui m'a longuement questionné sur les fourmis avant de me lâcher une grande bouteille d'un litre smile.gif

me restera a trouver les petit tubes que vous utilisez tous et je pourrai enfin envoyer des échantillons de mes différentes colonies pour identification a Antarea smile.gif
jean saul...
Si par hasard il est possible de trop lire, toi vraisemblablement tu ne lis pas assez smile.gif


CITATION
Nous vous conseillons de mettre les fourmis récoltées dans des tubes eppendorfs remplit d'alcool 70 ° non modifié


Et surtout!!

CITATION
Surtout n'envoyez pas des Fourmis d'élevage!!!!!!!


Il y a pourtant la très bonne clé de monsieur Lebas en ligne pour identifier les fourmis de tes élevages.
Arcos
je sais tout ça monsieur Jean-Paul , mais et je ne citerai personne car il yen a beaucoup, j'ai lu a pas mal d'endroit du forum que quand on arrive pas a identifier soi même ses fourmis d'élevage , on pouvait éventuellement les envoyer pour identification. A moins que comme tu dis , je lis trop mais alors beaucoup trop et que je mélange les informations... auquel cas toutes mes confuses l'erreur est humaine.

Pour ce qui est de les identifier moi même , j'aimerai ne pas devoir me limiter a dire : Lasius sp noire ou Lasius sp jaune etc...

Et pour se servir de la clé d'identification , chose que j'ai essayé a nombreuses reprises , il faut quand même avoir un peu de matériel pour voir les fourmis de très pret sans s'abimer les yeux (qui me sont très précieux dans mon métier) , je ne suis pas équipé en loupe bino ou autre appareil permettant une observation correct de la morphologie des mes spécimens d'où ma position bien ennuyeuse pour identifier mes chères protégées.

Et pour ce qui est d'être agressif avec moi , c'est inutile et déplacé, ça fait un an que je fais parti d'Acidformik, je parcours le forum de long en large tout les jours, il ya plusieurs expos auxquelles j'ai participé , j'avais d'ailleurs ramené a la dernière un gros paquet de tracts a distribuer aux visiteurs ainsi que quelques tubes pour que les plus pro d'entre nous m'aident a les identifier...

Mais ça , j'imagine que cela vous a échappé ? car j'imagine que comme moi , vous ne pouvez pas absolument tout lire ?..... a bon entendeur salut car si chaque fois qu'on participe avec ses moyens plus ou moins modestes on doit se faire rembarrer , je crois que je dirai plus rien je me contenterai comme la plus part du temps , de lire lire lire....
jean saul...
C'est vrai qu'il y avait un poil d'agressivité inutile dans mon message. Mais précisément, chaque fois que je lis ces "conseils" je répète qu'il ne faut pas envoyer des spécimens d'élevages a antarea. Ce n'est parce que "on" ne respecte pas le protocole mis en place par antarea qu'il ne faut pas le respecter. Ceci dit, si je suis le seul a les relever je devrais me poser la question du bien fondé de ces interventions, je ne suis pas chargé de ce genre de chose...
Mais rassure toi on est nombreux a ne pas pouvoir pousser l'identification des Lasius et je fait partit de ceux là
Sinon moi c'est jean saul... pas jean paul.
On est complétement hors sujet...
Arcos
pas de soucis , merci pour ta réponse, pour ma part le mal est réparé et j'ai relus les conventions d'antarea il est vrai qu'il n'est pas prévu qu'on envoi des specimens d'élevage , je suis pourtant sur d'avoir lu a plusieurs endroit qu'en cas d'impasse on pouvait le faire en precisant bien "fourmis delevage" sur la fiche , mais j'ai pas retrouvé les post qui en parlaient (oui oui j'ai passé une partie de la matiné a chercher)

je resterai pour l'instant avec mes colonies juste identifiées Lasius sp

cela étant dit nous sommes complètement hors sujet effectivement smile.gif Jean-Saul (desolé)


un modo pour supprimer nos post inutiles? victory.gif
FourmisMan
Moi depuis un moment j'ai fait la collection d’insectes morts (Peu être une photos vous intéresse…). Là je m'attaque à une collection de fourmis. J'ai rencontré un entomologiste qui faisait une exposition et il ma expliqué comment il faisait.
Vous avez une manière différente pour ce qui est de pouvoir les déplier normalement. Moi ce qu'il ma dit c'est de mettre l'insecte une nuit au congélateur (Pour plusieurs raisons mais je me souviens plus trop rolleyes.gif ).
A la sortie du congélateur on peut travailler la fourmi sans trop de problèmes puisque qu'après congélation elle devient "molle".Puis j’étale les pattes sur du polystyrène avec les aiguilles. Après que les pattes soient redevenus dure on enlève les aiguilles et ensuite comme certains l’on montré on l’a colle sur un support.
hugo
C'est une alternative à court terme à la conservation en alcool.
On n'a pas la contrainte du stockage des gros insectes, donc on peut tout garder en alcool avant d'épingler sans que ca prenne des volumes considérables.
Teleutomyrmex
Ce n'est pas forcément en relation directe avec la conservation (car plûtot destiné à sublimer les spécimens pour la photographie), mais certaines parties sur le nettoyage peuvent être intéressantes lors de la préparation des échantillons.


CITATION
Procédures et préparations des sujets naturalisés

Pour magnifier l'insecte naturalisé, il faut équilibrer les formes, harmoniser les couleurs et essayer de redonner à l'animal son éclat initial.


Préparations préliminaires

Il convient dans un premier temps de se procurer des spécimens en bon état de conservation à partir de collections privées ou de bêtes d'élevage.

Manipuler l'insecte naturalisé avec précaution puis déterminer s'il a besoin d'un toilettage. Si c'est le cas, on doit le ramollir pour éviter de le briser et pour qu'il retrouve sa souplesse naturelle. Mettre l'insecte dans un cristallisoir dans lequel, on ajoute du sable fin stérilisé à l'eau bouillante et de la naphtaline.

Après 24-48h, on dépoussière et nettoie le spécimen à l'aide d'un pinceau fin légèrement humecté. Pour les coléoptères sales et ternis, les débarrasser de leurs souillures avec du savon de Marseille, les savonner puis les rincer à l'eau claire. Epongez-les ensuite avec de l'essuie-tout.

Si la bête comporte des moisissures, du vers de gris, on utilisera alors du benzène ou de l'eau ammoniacale au tiers.

Pour dégraisser les insectes (graisses contenues dans le corps qui se répandent à la surface) et éviter ainsi les trop fortes réflexions à la prise de vue, il faut les plonger dans un récipient contenant du benzène cristallisable, de l'éther sulfurique ou de l'eau écarlate, mais toujours avec précaution car les solvants peuvent détruire des revêtements ou des taches pigmentaires.

Préparation des pièces buccales, des pattes antérieures … à la loupe binoculaire

Manipuler les insectes délicatement avec la pince à piquer, des pinceaux doux ou fermes n°1, 2 ou 3, une aiguille emmanchée et des épingles entomologiques.

Préparer les sujets dans une attitude naturelle, disposer et orienter les pattes, les antennes et les pièces buccales pour faciliter l'examination et sur un même plan pour améliorer la profondeur de champs. Choisir la meilleure attitude possible. Une fois le bon positionnement trouvé, bloquer tous les appendices de la bête avec des épingles croisées pour le séchage.


Réparation des spécimens

Au cours des manipulations, lors du transport, en cherchant un angle de vue, en faisant la mise au point, on peut parfois briser des pattes, des appendices divers extrêmement fragiles. Les recoller si nécessaire avec de la gomme arabique ou de la glycérine épaisse.


http://www.philippeblanchot.com/pages/macrophoto.htm
FourmisMan
Très beau, c'est vrai que c'est de la patience !
FourmisMan
Moi j'ai aussi ma petite collection qui est en train de s'agrandir, j'ai pas choisit la façon de Hugo...
Je fais comme k2r en écartant les pattes, et çà prend beaucoup de temps !

La vu de l'ensemble avec un peu de matériel dans la boîte. J'ai rangé vite fait avec les noms d'espèces et les familles, dès que la boîte est bien remplie je range correctement :



Ma petite plaque de polystyrène avec les aiguilles entomologique (du 0 et du 000) :



Zoom sur quelques fourmis :







Et Zoom sur quelques fourmis dans la boîte :







hugo
Ce n'est pas ma façon. C'est un standard, car la détermination de la majorité des espèces nécessite de voir l'individu de coté ou de dessous, ce qui est impossible avec ta façon de procéder.
On utilise la méthode de K2R pour les grosses fourmis de 2-3 cm et c'est à des fins décoratives (pas scientifiques).
FourmisMan
CITATION(hugo @ mercredi 20 avril 2011 à 16:13) *
Ce n'est pas ma façon. C'est un standard, car la détermination de la majorité des espèces nécessite de voir l'individu de coté ou de dessous, ce qui est impossible avec ta façon de procéder.
On utilise la méthode de K2R pour les grosses fourmis de 2-3 cm et c'est à des fins décoratives (pas scientifiques).


Ha mince...C'est vrai qu'on y voit pas de tous les côtés, en tout cas on y voit bien de haut.
Pourquoi les scientifiques ont besoin de voir dessous ? Pour la détermination, si on regarde ma fourmis de dessus on voit tout son corps (avec pétiole...),çà apporte quoi de plus de voir dessous ?

Je veux juste en savoir plus, parce que mon but est aussi pour la recherche scientifique, donc je vais devoir peut être recommencer...
hugo
CITATION
Pourquoi les scientifiques ont besoin de voir dessous ?

C'est tous des pervers.

La détermination des fourmis est très subtile, parfois deux espèces se distinguent uniquement par les poils sous la tête, le nombre de dents sur les mandibules, la présence d'une épine sous le pétiole, la sculpture du thorax vu de profil (sans que les pattes ne gênent)... La vue de dessus est rarement utilisée
FourmisMan
Merci de me faire part de ton expérience. Je vais donc faire comme toi mrgreen.gif

Mais vu que le matériel que j'ai je l'ai acheter à l'exposition Papyllon cette année à Lyon, j'ai pas de triangle...Et sur internet çà coûte trop cher avec le frai de port je vais devoir attendre...
hugo
Ca existe pas pour les fourmis. On les découpe à partir de rectangles comme tu as.
Jerem
C'est ennuyeux ! On ne voit plus les images sur ce tuto d'Hugo... dry.gif

Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'information, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2020 Invision Power Services, Inc.