Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète: Liens sur les fourmis invasives
Acideformik.com > AcideFormik :: Myrmécologie > Fourmis envahissantes/invasives > Fiches descriptives des espèces envahissantes
nemesis
Si Myrmica rubra est une espèce invasive, pourquoi la conseiller en élevage ?
Tibo
Elle est invasive en Amérique du nord mais ne pose pas de problème en France. Ce qui prouve bien qu'une espèce "classique" sur un continent peut très bien devenir invasive ailleurs.
nemesis
En lien avec le climat ?
Merci pour ta réponse thumbsup.gif
Tengu84
Le climat est adapté à cette espèce même au Québec.


Ici on dit Myrmica rubra wink.gif
Tibo
CITATION(nemesis @ lundi 27 avril 2009 à 19:03) *
En lien avec le climat ?

Je ne pense pas que le climat Québécois soit plus propice que le notre pour cette espèce.
Cela doit être plus liés au critère classique à savoir, introduction brutale par l'homme dans le milieu et rupture de l'équilibre au niveau des espèces locales
Il y a de l'info ici si tu veux.

Par contre on ne sais pas si il y a tendance à l'unicolonialité
Hydraméthylnon
Je suis entièrement d'accord avec ce que dit Tibo parce que c'est évident, logique.

Toutefois, il me semble difficile de nier que le réchauffement climatique influe sur la répartition de toutes les espèces, à moins de ne rien savoir de la notion de facteur limitant, ni de la vie à la campagne.

Il me semble évident et logique que toute espèce européenne puisse s'adapter facilement au Canada maintenant et de plus en plus, à cause de ce changement climatique (rappel : qui est bien plus marqué aux pôles que sous les tropiques, donc que le tempéré aussi) et, "comme d'habitude", l'introduction réduite au départ, c'est à dire sans prédateurs, ni parasites, ni maladies (le trajet en lui-même, nécessairement long et difficile, favorise cette sélection) y aide énormément aussi.

Le réchauffement climatique augmente la similitude entre les climats de ces deux régions et c'est catastrophique pour le Canada plus que pour l'Europe : Le climat y changeant moins fortement, les espèces y résistent un peu moins mal.

Disons que les espèces dynamiques sont favorisées par les translocations humaines ET par le réchauffement climatique : Ça joue en synergie.
sad.gif

La question de leur unicolonialité est encore ouverte pour moi : No news.
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'information, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2021 Invision Power Services, Inc.