Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète: Anatomie d'une fourmi
Acideformik.com > AcideFormik :: Observations des fourmis in natura > Identifications de fourmis
hugo
Je fais une page d'anat tranquillement rolleyes.gif
photos Cékiki
(police calibri si vous complétez)


I) Les parties du corps

Attention, l'abdomen n'est pas un synonyme du gastre (merci Benoit). Pour être juste, on peut appeler metasoma l'ensemble pétiole + gastre, tandis que le thorax + l'article 1 de l'abdomen constitue le mesosoma.


d'après Roberto Keller, http://roberto.kellerperez.com/2009/02/hom...weekly-tagmata/


II) La tête et les appendices céphaliques



Pour certaines dichotomie, il est important de noter si le clypéus est incisé (Formica sanguinea, Camponotus fallax, Tapinoma erraticum et T.nigerrimum)


Déceler si le clypéus est caréné trouve son intérêt dans la détermination de Camponotus, dont voici 2 exemples.


Les mandibules en forme de sabre présentent chez les espèces esclavagiste comme Polyergus rufescens, à ne pas confondre avec les mandibules à dents plus courantes. Empêchent ces espèces de fourmis de se nourrir par elle même.







L'antenne


Compter les segments antennaires est une difficulté lors de l'identification, souvent contourné par des raccourcis par l'expérience. Sans prendre de photo, bon courage...
Attention de noter si l'auteur, prend en compte le scape ou pas, dans le total des articles antennaires, cela est source de confusions.


Exemple chez Leptothorax, Temnothorax et Solenopsis :





II) Le thorax
(au sens vulgaire en comprenant le 1er article de l'abdomen)


Chez une ouvrière de Formica


Le propodeum est souvent ornementé d'épines propodéales chez les Myrmicinae. Leur longueur et leur forme, nous renseigne souvent rapidement sur le genre.

Le cas des sexués


Du fait des puissants muscles ailaires, le mesonotum prend une place bien plus importante sur le thorax et on distingue dans celui ci : le prescutum, le scutum et le scutellum.
Egalement le metapleure est divisé en anepisternum et katepisternum.


Apparaissent, seulement chez certains espèces, la ligne parapsidiale, qui reflète le volume des muscles sous-jaccents, ainsi que le notaulus, rarement visible
ici chez un mâle Pheidole pallidula:



Difficile à voir chez beaucoup d'espèce, l'orifice respiratoire et la glande metapleurale à fonction fongicide et antibiotique du thorax (cf Cékiki)


Notons quelques scultpure du thorax.



III) Les pattes

Celles ci ne présentent pas un intérêt taxonomique très important. Sont parfois à noter, leur coloration et l'aspect de l'éperon tibial à fonction de nettoyage.



IV) Le pétiole

Repérer si il y a précense d'un post-pétiole est primordial. Il permet de séparer les 2 grandes sous-familles que sont les Formicinae (à gauche) des Myrmicinae (droite).
La description des expansions ventrales chez certaines Myrmicinae me laisse souvent perplexe... je complèterais rolleyes.gif .



V) Le gastre

Aussi bien pour le thorax que l'abdomen, on distingue les tergites au dessus des sternites.


La distinction Dolichoderinae-Formicinae (porteurs de pétiole simple) se fait sur le nombre de segment du gastre. Pas évident, sur les fourmis peu physogastriques, il suffit de s'aider de l'aspect de l'orifice cloacal. En pointe chez les Formicinae, "plat" chez les Dolichoderinae


L'appareil génital mâle, d'après Cékiki. Ca demande plus d'informations !


VI) L'aile

Pour culture, c'est plus souvent l'aspect bruni qui est noté comme discriminant, plus que la forme des cellules, pourtant très variables suivant les espèces

Aile d'une reine Camponotus sylvaticus


Aile d'une reine Messor barbarus



Références :

-BERNARD F. 1968. Les fourmis d'Europe occidentale et septentrionale
-BONDROIT J., 1918. Les fourmis de France et de Belgique
-HOLLDOBLER B. et WILSON E., 1991, The ants
-GOMEZ K. et ESPADALER X., 2007, http://www.hormigas.org/xPaginas/Anatomia.htm
-BOLTON B., PALACIO E.E. et FERNANDEZ F., 2003, Morfología y glosario, Introducción a las hormigas de la región Neotropical, http://antbase.org/ants/publications/20985/20985.pdf

-pour les genitalia, pour Claude tongue.gif
ClAUSEN, R., 1938, Untersuchungen über den männlichen Copulationsapparat der Ameisen, speziell der Formicinae.
http://antbase.org/ants/publications/11628/11628.pdf

-pour les pièces bucales
GOTWAL,W.H.,1969. Comparative morphological studies of the ants, with particular reference to the mouthparts (Hymenoptera: Formicidae). Cornell University Agricultural Experiment Station Memoir 408: 1-150
http://antbase.org/ants/publications/4898/4898.pdf
Amblyopone pallipes
Joli travail Hugo.

Je me permets cependant un petit correctif. Sur ta premiere photo, tu as mis le thorax en vert et le gastre en rouge. Cependant, ce n'est pas tout a fait exact car le premier segment abdominal est fusionne avec le thorax. Le petiole correpond alors au second segment abdominal, et ainsi de suite avec le postpetiole (si il est present) et les autres segments abdominaux.

Pour cette raison, les myrmecologues afin d'etre en harmonie avec les autres hymenopteristes, preferent utiliser d'autres termes comme mesosoma (thorax) et metasoma (abdomen) que thorax ou abdomen (gastre) et ainsi remettre les fourmis dans leur contexte evolutif avec les autres hymenopteres.

Je sais que je chipotte un peu, mais c'est pour remettre les choses dans leur contexte et etre precis. Ceci dit, je ne crierait pas au scandale si j'entends thorax ou gastre, que j'utilise moi meme bien volontier.

Afin d'etre plus clair, je joins ce tres bon article (en anglais) de Roberto Keller sur la question:
http://roberto.kellerperez.com/2009/02/hom...weekly-tagmata/

hugo
t'as bien raison, merci smile.gif
J'ai donc corrigé
que veut dire _soma ?
sipatte
Du grec ancien σῶμα sôma (« corps »)
wink.gif
JLM
Pas grand chose à dire, ça va en aider plus d'un.
Beau travail pédagogique.
Une remarque : pour les pattes : manque les metatibias. Sur certaines Camponotus il y a des épines en plus de la pilosité fine. Henri m'avait sermoné avec ça, un oubli de ma clé. biggrin.gif
Je te laisse chercher. mrgreen.gif
hugo
Ouais.

J'ai fait une commande photographique à Claude pour illustrer la dichotomie C.herculeanus-C.ligniperdus à partir de ça, car ça me laisse autant perplexe que toi
JLM
C'est vrai que c'est assez subtil. Henri m'avait montré ça sur sa bino quand j'avais établi ma clé. Il faut vraiment avoir un oeil d'expert, pas évident. Il y tenait beaucoup donc du coup, je l'avais rajouté. D'ailleurs, ça n'avait pas été évident de l'inclure, surtout que j'avais pas l'habitude tout de même de faire des clés, contrairement à lui. Pour moi, ça reste quand même contestable au sens où c'est un caractère qu'il aurait fallu tester sur un grand nombre de types et avec une multitude de populations différentes pour le considérer comme systématique. Mais, c'est bien je trouve de relancer ça en motivant Claude. Très bonne idée. victory.gif
cékiki
eh be, beau travail pédagogique !
Manquent ( utile pour les déterminations):
- la massue antennaire, qui peut être de trois ou 4 articles
- gula : avec ou sans poils pour les serviformica
- le pétiole est une écaille parfois
- le thorax peut être chagriné. C'est subtil. comme dit plus haut pour d'autres, c'est à l'usage sous la bino qu'on s'y fait.
H.Cagniant utilise des descriptions avec un vocabulaire très précis où chaque mot prend de la valeur. Si ça peut paraître précieux. C'est. Une fois le terme intégré il n'y pas de place à d'autres interprétations.
Je ne me rappelais pas d'une commande blush2.gif . Par contre les anus sont à refaire.
harpegnathos@antfarm
Hugo, j'at trouve cet website via Google, et votre exposition est tres bonne. Je voudrais faire un link pour cette page au forum americain des fourmis (antfarm.yuku.com).

Je crois qu'il y a une erreur sous la caption, "Difficile à voir chez beaucoup d'espèce, l'orifice respiratoire et la glande metapleurale à fonction fongicide et antibiotique du thorax (cf Cékiki)." Le fourmi dans la photo est un Camponotus, qui n'a pas de glande metapleural; ca c'est la vrai spiracle propodeale. La spiracle indique par la fleche c'est la spiracle metathoracic.

H
hugo
C'est exact !
Un grand merci.
joecrossman69
bonjour

super exposer rien a redire sa m'aide beaucoup dans la compréhension des différent mot

( je vous ai envoyer un mail sur votre boite mail fournit par votre profil )

encore merci
bonne continuation
Teleutomyrmex
Quand est-il du pédicelle ? Il me semble le pétiole est une partie du pédicelle (pédicelle = pétiole + post-pétiole). Néanmoins chez les Formicinae/Ponerinae/Dolichoderinae, le pédicelle étant constitué que du pétiole alors les termes peuvent être confondus.

adamé
Big up sur ce sujet richement illustré.
rouzejp
CITATION(adame @ vendredi 11 janvier 2013 à 22:35) *
Big up sur ce sujet richement illustré.

Superbe ! Il y a des trésors cachés (pas pour tous vu ta recherche) sur ce forum.
Carnivorous
Chez quel(s) genre(s) existe la sculpture de thorax "ponctuée" s'il vous plaît ?
hugo
Dolichoderus quadripunctatus dans l'exemple.
Carnivorous
Merci ! Décidément cette espèce n'aime que les points thumbsup.gif
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'information, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.